A_CONF_80_31 _EF
Correct misalignment Change languages order
A/CONF.80/31 a-conf-80-31-e.pdf (English)A/CONF.80/31 a-conf-80-31-f.pdf (French)
Vienna Convention on Succession of States in respect of Treaties 1978Convention de Vienne sur la succession d’Etats en matière de traités 1978
Done at Vienna on 23 August 1978.Faite à Vienne le 23 août 1978.
Entered into force on 6 November 1996.Entrée en vigueur le 6 novembre 1996.
United Nations, Treaty Series, vol. 1946, p. 3Nations Unies, Recueil des Traités, vol. 1946, p. 3
Copyright © Nations Unies 2005 200 Succession : traités b) La date à laquelle la Convention entrera en vigueur, conformément à l’article 90; c) Toute décision communiquée conformément à l’article 90. 2.
Copyright © United Nations 2005Le Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies notifiera également à tous les Etats, s’il y a lieu, les autres actes, notifications  ou communications ayant trait à la présente Convention. Article 92
2TEXTES AUTHENTIQUES
Vienna Convention on Succession of States in respect of Treaties Done at Vienna on 23 August 1978 The States Parties to the present Convention, Considering the profound transformation of the international community brought about by the decolonization process,L’original de la présente Convention, dont les textes anglais, chinois, espagnol, français et russe font également foi, sera déposé auprès  du Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies, qui en communiquera des copies certifiées conformes à tous les Etats. EN FOI DE QUOI les plénipotentiaires soussignés, dûment autorisés à  cet effet par leurs gouvernements respectifs, ont signé la présente Convention. FAIT à Vienne, le quatorze mars mil neuf cent soixante-quinze.
I.
— Convention de Vienne sur la succession d’Etats en matière de traités Convention de Vienne sur la succession d’Etats en matière de traités Faite à Vienne le 23 août 1978* Les Etats Parties à la présente Convention, Considérant que le processus de décolonisation a entraîné une  transformation profonde de la communauté internationale, Considérant également que d’autres facteurs pourraient conduire à  l’avenir à des cas de succession d’Etats, Convaincus, dans ces conditions, de la nécessité de codifier et de  développer progressivement les règles relatives à la succession d’Etats  en matière de traités en tant que moyen de garantir une plus grande sécu rité juridique dans les relations internationales, Constatant que les principes du libre consentement, de la bonne foi  et pacta sunt servanda sont universellement reconnus, Soulignant que le respect constant des traités multilatéraux généraux qui portent sur la codification et le développement progressif du  droit international et de ceux dont l’objet et le but intéressent la commu nauté internationale dans son ensemble est d’une importance particulière  pour le renforcement de la paix et de la coopération internationale,
* Entrée en vigueur le 6 novembre 1996. Nations Unies, Recueil des Traités, vol. 1946,  p. 3.
Considering also that other factors may lead to cases of succession of States in the future, Convinced, in these circumstances, of the need for the codification and progressive development of the rules relating to succession of States in respect of treaties as a means for ensuring greater juridical security in international relations, Noting that the principles of free consent, good faith and pacta sunt servanda are universally recognized, Emphasizing that the consistent observance of general multilateral treaties which deal with the codification and progressive development of international law and those the object and purpose of which are of interest to the international community as a whole is of special importance for the strengthening of peace and international cooperation, Having in mind the principles of international law embodied in the Charter of the United Nations, such as the principles of the equal rights and self-determination of peoples, of the sovereign equality and independence of all States, of non-interference in the domestic affairs of States, of the prohibition of the threat or use of force, and of universal respect for, and observance of, human rights and fundamental freedoms for all, Recalling that respect for the territorial integrity and political independence of any State is required by the Charter of the United Nations, Bearing in mind the provisions of the Vienna Convention on the Law of Treaties of 1969, Bearing also in mind article 73 of that Convention, Affirming that questions of the law of treaties other than those that may arise from a succession of States are governed by the relevant rules of international law, including those rules of customary international law which are embodied in the Vienna Convention on the Law of Treaties of 1969, Affirming that the rules of customary international law will continue to govern questions not regulated by the provisions of the present Convention, Have agreed as follows:Conscients des principes de droit international incorporés dans la  Charte des Nations Unies, tels que les principes concernant l’égalité des  droits des peuples et leur droit à disposer d’eux-mêmes, l’égalité souveraine et l’indépendance de tous les Etats, la non-ingérence dans les  affaires intérieures des Etats, l’interdiction de la menace ou de l’emploi  de la force et le respect universel et effectif des droits de l’homme et des libertés fondamentales pour tous, Rappelant que le respect de l’intégrité territoriale et de l’indépendance politique de tout Etat est exigé par la Charte des Nations Unies, Ayant présentes à l’esprit les dispositions de la Convention de  Vienne sur le droit des traités de 1969, Ayant également présent à l’esprit l’article 73 de ladite Convention, Affirmant que les questions du droit des traités autres que celles  auxquelles peut donner lieu une succession d’Etats sont réglées par les  règles pertinente du droit international, y compris par celles des règles  de droit international coutumier qui sont incorporées dans la Convention  de Vienne sur le droit des traités de 1969, Affirmant que les règles du droit international coutumier continue ront à régir les questions non réglées dans les dispositions de la présente  Convention, Sont convenus de ce qui suit :
PART I.PARTIE I. DISPOSITIONS GÉNÉRALES
GENERAL PROVISIONS Article lArticle premier
Scope of the present ConventionPORTÉE DE LA PRÉSENTE CONVENTION
The present Convention applies to the effects of a succession of States in respect of treaties between States.La présente Convention s’applique aux effets de la succession  d’Etats en matière de traités entre Etats.
Article 2 Use of termsArticle 2 EXPRESSIONS EMPLOYÉES
1.For the purposes of the present Convention: (a) “treaty” means an international agreement concluded between States in written form and governed by international law, whether embodied in a single instrument or in two or more related instruments, and whatever its particular designation;1. Aux fins de la présente Convention : a) L’expression « traité » s’entend d’un accord international conclu par écrit entre Etats et régi par le droit international, qu’il soit consigné dans un instrument unique ou dans deux ou plusieurs instruments  connexes, et quelle que soit sa dénomination particulière;
(b) “succession of States” means the replacement of one State by another in the responsibility for the international relations of territory;b) L’expression « succession d’Etats » s’entend de la substitution  d’un Etat à un autre dans la responsabilité des relations internationales  d’un territoire;
(c) “predecessor State” means the State which has been replaced by another State on the occurrence of a succession of States;c) L’expression « Etat prédécesseur » s’entend de l’Etat auquel un  autre Etat s’est substitué à l’occasion d’une succession d’Etats;
(d) “successor State” means the State which has replaced another State on the occurrence of a succession of States;d) L’expression « Etat successeur » s’entend de l’Etat qui s’est  substitué à un autre Etat à l’occasion d’une succession d’Etats;
(e) “date of the succession of States” means the date upon which the successor State replaced the predecessor State in the responsibility for the international relations of the territory to which the succession of States relates;e) L’expression « date de la succession d’Etats » s’entend de la  date à laquelle l’Etat successeur s’est substitué à l’Etat prédécesseur  dans la responsabilité des relations internationales du territoire auquel se  rapporte la succession d’Etats;
(f) “newly independent State” means a successor State the territory of which immediately before the date of the succession of States was a dependent territory for the international relations of which the predecessor State was responsible;f) L’expression « Etat nouvellement indépendant » s’entend d’un  Etat successeur dont le territoire, immédiatement avant la date de la succession d’Etats, était un territoire dépendant dont l’Etat prédécesseur  avait la responsabilité des relations internationales;
(g) “notification of succession” means in relation to a multilateral treaty any notification, however phrased or named, made by a successor State expressing its consent to be considered as bound by the treaty;g) L’expression « notification de succession » s’entend, par rapport à un traité multilatéral, d’une notification, quel que soit son libellé  ou sa désignation, faite par un Etat successeur, exprimant le consente ment de cet Etat à être considéré comme étant lié par le traité;
(h) “full powers” means in relation to a notification of succession or any other notification under the present Convention a document emanating from the competent authority of a State designating a person or persons to represent the State for communicating the notification of succession or, as the case may be, the notification;h) L’expression « pleins pouvoirs » s’entend, par rapport à une  notification de succession ou à toute autre notification faite en vertu de la  présente Convention, d’un document émanant de l’autorité compétente  d’un Etat et désignant une ou plusieurs personnes pour représenter l’Etat  en vue de communiquer la notification de succession ou la notification, selon le cas;
(i) “ratification”, “acceptance” and “approval” mean in each case the international act so named whereby a State establishes on the international plane its consent to be bound by a treaty;i) Les expressions « ratification », « acceptation » et « approbation » s’entendent, selon le cas, de l’acte international ainsi dénommé  par lequel un Etat établit sur le plan international son consentement à être lié par un traité;
(j) “reservation” means a unilateral statement, however phrased or named, made by a State when signing, ratifying, accepting, approving or acceding to a treaty or when making a notification of succession to a treaty, whereby it purports to exclude or to modify the legal effect of certain provisions of the treaty in their application to that State;j) L’expression « réserve » s’entend d’une déclaration unilatérale,  quel que soit son libellé ou sa désignation, faite par un Etat quand il  signe, ratifie, accepte ou approuve un traité ou y adhère, ou quand il fait  une notification de succession à un traité, par laquelle il vise à exclure ou  à modifier l’effet juridique de certaines dispositions du traité dans leur application à cet Etat;
(k) “contracting State” means a State which has consented to be bound by the treaty, whether or not the treaty has entered into force;k) L’expression « Etat contractant » s’entend d’un Etat qui a consenti à être lié par le traité, que le traité soit entré en vigueur ou non;
(1) “party” means a State which has consented to be bound by the treaty and for which the treaty is in force;l) L’expression « partie » s’entend d’un Etat qui a consenti à être  lié par le traité et à l’égard duquel le traité est en vigueur;
(m) “other State party” means in relation to a successor State any party, other than the predecessor State, to a treaty in force at the date of a succession of States in respect of the territory to which that succession of States relates;m) L’expression « autre Etat partie » s’entend, par rapport à un  Etat successeur, d’une partie, autre que l’Etat prédécesseur à un traité en  vigueur à la date d’une succession d’Etats à l’égard du territoire auquel se rapporte cette succession d’Etats;
(n) “international organization” means an intergovernmental organization.n) L’expression « organisation internationale » s’entend d’une organisation intergouvernementale.
2.The provisions of paragraph 1 regarding the use of terms in the present Convention are without prejudice to the use of those terms or to the meanings which may be given to them in the internal law of any State.2. Les dispositions du paragraphe 1 concernant les expressions  employées dans la présente Convention ne préjugent pas l’emploi de ces  expressions ni le sens qui peut leur être donné dans le droit interne des  Etats.
Article 3 Cases not within the scope of the present Convention The fact that the present Convention does not apply to the effects of a succession of States in respect of international agreements concluded between States and other subjects of international law or in respect of international agreements not in written form shall not affect: (a) the application to such cases of any of the rules set forth in the present Convention to which they are subject under international law independently of the Convention;CAS N’ENTRANT PAS DANS LE CADRE DE LA PRÉSENTE CONVENTION Le fait que la présente Convention ne s’applique pas aux effets de la  succession d’Etats, ni en matière d’accords internationaux conclus entre  des Etats et d’autres sujets du droit international, ni en matière d’accords internationaux qui n’ont pas été conclus par écrit, ne porte pas atteinte : a) A l’application à ces cas de toutes règles énoncées dans la présente Convention auxquelles ils sont soumis en vertu du droit international indépendamment de ladite Convention;
(b) the application as between States of the present Convention to the effects of a succession of States in respect of international agreements to which other subjects of international law are also parties.b) A l’application, entre Etats, de la présente Convention aux effets de la succession d’Etats en matière d’accords internationaux auxquels sont également parties d’autres sujets du droit international.
Article 4 Treaties constituting international organizations and treaties adopted within an international organization The present Convention applies to the effects of a succession of States in respect of: (a) any treaty which is the constituent instrument of an international organization without prejudice to the rules concerning acquisition of membership and without prejudice to any other relevant rules of the organization;TRAITÉS CONSTITUTIFS D’ORGANISATIONS INTERNATIONALES  ET TRAITÉS ADOPTÉS AU SEIN D’UNE ORGANISATION INTERNATIONALE La présente Convention s’applique aux effets de la succession  d’Etats en ce qui concerne : a) Tout traité qui est l’acte constitutif d’une organisation internationale, sous réserve des règles concernant l’acquisition de la qualité  de membre et sous réserve de toute autre règle pertinente de l’organisa tion;
(b) any treaty adopted within an international organization without prejudice to any relevant rules of the organization.b) Tout traité adopté au sein d’une organisation internationale,  sous réserve de toute règle pertinente de l’organisation.
Article 5 Obligations imposed by international law independently of a treatyOBLIGATIONS IMPOSÉES PAR LE DROIT INTERNATIONAL   INDÉPENDAMMENT D’UN TRAITÉ
The fact that a treaty is not considered to be in force in respect of a State by virtue of the application of the present Convention shall not in any way impair the duty of that State to fulfil any obligation embodied in the treaty to which it is subject under international law independently of the treaty.Le fait qu’un traité n’est pas considéré comme étant en vigueur à  l’égard d’un Etat en raison de l’application de la présente Convention  n’affecte en aucune manière le devoir de cet Etat de remplir toute obli gation énoncée dans le traité à laquelle il est soumis en vertu du droit  international indépendamment dudit traité.
Cases of succession of States covered by the present ConventionCAS DE SUCCESSION D’ETATS VISÉS PAR LA PRÉSENTE CONVENTION
The present Convention applies only to the effects of a succession of States occurring in conformity with international law and, in particular, the principles of international law embodied in the Charter of the United Nations.La présente Convention s’applique uniquement aux effets d’une  succession d’Etats se produisant conformément au droit international,  et plus particulièrement aux principes du droit international incorporés  dans la Charte des Nations Unies.
Article 7 Temporal application of the present Convention 1.Without prejudice to the application of any of the rules set forth in the present Convention to which the effects of a succession of States would be subject under international law independently of the Convention, the Convention applies only in respect of a succession of States which has occurred after the entry into force of the Convention except as may be otherwise agreed.APPLICATION DANS LE TEMPS DE LA PRÉSENTE CONVENTION 1. Sans préjudice de l’application de toutes règles énoncées dans  la présente Convention auxquelles les effets d’une succession d’Etats  seraient soumis en vertu du droit international indépendamment de la  Convention, celle-ci s’applique uniquement à l’égard d’une succession  d’Etats qui s’est produite après son entrée en vigueur, sauf s’il en est autrement convenu.
2.A successor State may, at the time of expressing its consent to be bound by the present Convention or at any time thereafter, make a declaration that it will apply the provisions of the Convention in respect of its own succession of States which has occurred before the entry into force of the Convention in relation to any other contracting State or State Party to the Convention which makes a declaration accepting the declaration, of the successor State.2. Un Etat successeur peut, au moment où il exprime son consentement à être lié par la présente Convention ou à tout moment par la  suite, faire une déclaration indiquant qu’il appliquera les dispositions de  la Convention à l’égard de sa propre succession d’Etats, laquelle s’est  produite avant l’entrée en vigueur de la Convention, par rapport à tout  autre Etat contractant ou Etat partie à la Convention qui aura fait une  déclaration par laquelle il accepte la déclaration de l’Etat successeur.
Upon the entry into force of the Convention as between the States making the declarations or upon the making of the declaration of acceptance, whichever occurs later, the provisions of the Convention shall apply to the effects of the succession of States as from the date of that succession of States.Dès l’entrée en vigueur de la Convention entre les Etats qui auront fait  ces déclarations ou dès la déclaration d’acceptation, si celle-ci est posté rieure, les dispositions de la Convention s’appliqueront aux effets de la  succession d’Etats à compter de la date de ladite succession. 3.
3.A successor State may at the time of signing or of expressing its consent to be bound by the present Convention make a declaration that it will apply the provisions of the Convention provisionally in respect of its own succession of States which has occurred before the entry into force of the Convention in relation to any other signatory or contracting State which makes a declaration accepting the declaration of the successor State;Un Etat successeur peut, au moment où il signe la présente  Convention ou exprime son consentement à être lié par elle, faire une déclaration indiquant qu’il appliquera provisoirement les dispositions de la  Convention à l’égard de sa propre succession d’Etats, laquelle s’est pro duite avant l’entrée en vigueur de la Convention, par rapport à tout autre  Etat signataire ou contractant qui aura fait une déclaration par laquelle il  accepte la déclaration de l’Etat successeur;
upon the making of the declaration of acceptance, those provisions shall apply provisionally to the effects of the succession of States as between those two States as from the date of that succession of States.dès que la déclaration d’ac ceptation aura été faite, ces dispositions s’appliqueront provisoirement  aux effets de la succession d’Etats entre ces deux Etats à compter de la date de ladite succession. 4.
4.Any declaration made in accordance with paragraph 2 or 3 shall be contained in a written notification communicated to the depositary, who shall inform the Parties and the States entitled to become Parties to the present Convention of the communication to him of that notification and of its terms.Toute déclaration faite conformément au paragraphe 2 ou au  paragraphe 3 devra figurer dans une notification écrite communiquée au  dépositaire, lequel informera les Parties et les Etats ayant qualité pour  devenir Parties à la présente Convention de la communication qui lui a  été faite de cette notification et de ses termes.
Article 8 Agreements for the devolution of treaty obligations or rights from a predecessor State to a successor State 1.The obligations or rights of a predecessor State under treaties in force in respect of a territory at the date of a succession of States do not become the obligations or rights of the successor State towards other States Parties to those treaties by reason only of the fact that the predecessor State and the successor State have concluded an agreement providing that such obligations or rights shall devolve upon the successor State.ACCORDS PORTANT DÉVOLUTION D’OBLIGATIONS OU DE DROITS  CONVENTIONNELS D’UN ETAT PRÉDÉCESSEUR À UN ETAT SUCCESSEUR 1. Les obligations ou les droits d’un Etat prédécesseur découlant  de traités en vigueur à l’égard d’un territoire à la date d’une succession  d’Etats ne deviennent pas les obligations ou les droits de l’Etat successeur vis-à-vis d’autres Etats parties à ces traités du seul fait que l’Etat  prédécesseur et l’Etat successeur ont conclu un accord stipulant que les dites obligations ou lesdits droits sont dévolus à l’Etat successeur.
2.Notwithstanding the conclusion of such an agreement, the effects of a succession of States on treaties which, at the date of that succession of States, were in force in respect of the territory in question are governed by the present Convention.2. Nonobstant la conclusion d’un tel accord, les effets d’une succession d’Etats sur les traités qui, à la date de cette succession d’Etats,  étaient en vigueur à l’égard du territoire en question sont régis par la présente Convention.
Article 9 Unilateral declaration by a successor State regarding treaties of the predecessor StateDÉCLARATION UNILATÉRALE D’UN ETAT SUCCESSEUR  CONCERNANT LES TRAITÉS DE L’ETAT PRÉDÉCESSEUR 1.
1.Obligations or rights under treaties in force in respect of a territory at the date of a succession of States do not become the obligations or rights of the successor State or of other States Parties to those treaties by reason only of the fact that the successor State has made a unilateral declaration providing for the continuance in force of the treaties in respect of its territory.Les obligations ou les droits découlant de traités en vigueur à  l’égard d’un territoire à la date d’une succession d’Etats ne deviennent  pas les obligations ou les droits de l’Etat successeur ni d’autres Etats  parties à ces traités du seul fait d’une déclaration unilatérale de l’Etat  successeur prévoyant le maintien en vigueur des traités à l’égard de son territoire.
2.In such a case, the effects of the succession of States on treaties which, at the date of that succession of States, were in force in respect of the territory in question are governed by the present Convention. Article 102. En pareil cas, les effets de la succession d’Etats sur les traités  qui, à la date de cette succession d’Etats, étaient en vigueur à l’égard du  territoire en question sont régis par la présente Convention.
Treaties providing for the participation of a successor StateTRAITÉS PRÉVOYANT LA PARTICIPATION D’UN ETAT SUCCESSEUR 1.
1.When a treaty provides that, on the occurrence of a succession of States, a successor State shall have the option to consider itself a party to the treaty, it may notify its succession in respect of the treaty in conformity with the provisions of the treaty or, failing any such provisions, in conformity with the provisions of the present Convention.Lorsqu’un traité dispose qu’en cas de succession d’Etats un  Etat successeur aura la faculté de se considérer comme partie au traité,  cet Etat peut notifier sa succession à l’égard de ce traité conformément  aux dispositions du traité ou, en l’absence de dispositions à cet effet, conformément aux dispositions de la présente Convention.
2.If a treaty provides that, on the occurrence of a succession of States, a successor State shall be considered as a party to the treaty, that provision takes effect as such only if the successor State expressly accepts in writing to be so considered.2. Si un traité dispose qu’en cas de succession d’Etats un Etat successeur sera considéré comme partie au traité, cette disposition ne prend  effet en tant que telle que si l’Etat successeur accepte expressément par écrit qu’il en soit ainsi. 3.
3.In cases falling under paragraph 1 or 2, a successor State which establishes its consent to be a party to the treaty is considered as a party from the date of the succession of States unless the treaty otherwise provides or it is otherwise agreed.Dans les cas relevant du paragraphe 1 ou du paragraphe 2, un  Etat successeur qui établit son consentement à être partie au traité est  considéré comme partie à compter de la date de la succession d’Etats, à moins que le traité n’en dispose autrement ou qu’il n’en soit autrement  convenu.
Article 11 Boundary regimesRÉGIMES DE FRONTIÈRE
A succession of States does not as such affect: (a) a boundary established by a treaty;Une succession d’Etats ne porte pas atteinte en tant que telle : a) A une frontière établie par un traité;
or (b) obligations and rights established by a treaty and relating to the regime of a boundary.ni b) Aux obligations et droits établis par un traité et se rapportant au  régime d’une frontière.
Article 12 Other territorial regimesAUTRES RÉGIMES TERRITORIAUX 1.
1.A succession of States does not as such affect: (a) obligations relating to the use of any territory, or to restrictions upon its use, established by a treaty for the benefit of any territory of a foreign State and considered as attaching to the territories in question;Une succession d’Etats n’affecte pas en tant que telle : a) Les obligations se rapportant à l’usage de tout territoire, ou aux  restrictions à son usage, établies par un traité au bénéfice de tout territoire d’un Etat étranger et considérées comme attachées aux territoires  en question;
(b) rights established by a treaty for the benefit of any territory and relating to the use, or to restrictions upon the use, of any territory of a foreign State and considered as attaching to the territories in question.b) Les droits établis par un traité au bénéfice de tout territoire et se  rapportant à l’usage, ou aux restrictions à l’usage, de tout territoire d’un  Etat étranger et considérés comme attachés aux territoires en question. 2.
2.A succession of States does not as such affect: (a) obligations relating to the use of any territory, or to restrictions upon its use, established by a treaty for the benefit of a group of States or of all States and considered as attaching to that territory;Une succession d’Etats n’affecte pas en tant que telle : a) Les obligations se rapportant à l’usage de tout territoire, ou aux  restrictions à son usage, établies par un traité au bénéfice d’un groupe  d’Etats ou de tous les Etats et considérées comme attachées à ce territoire;
(b) rights established by a treaty for the benefit of a group of States or of all States and relating to the use of any territory, or to restrictions upon its use, and considered as attaching to that territory.b) Les droits établis par un traité au bénéfice d’un groupe d’Etats  ou de tous les Etats et se rapportant à l’usage de tout territoire, ou aux  restrictions à son usage, et considérés comme attachés à ce territoire. 3.
3.The provisions of the present article do not apply to treaty obligations of the predecessor State providing for the establishment of foreign military bases on the territory to which the succession of States relates.Les dispositions du présent article ne s’appliquent pas aux obligations conventionnelles de l’Etat prédécesseur prévoyant l’établissement de bases militaires étrangères sur le territoire auquel se rapporte la  succession d’Etats.
Article 13 The present Convention and permanent sovereignty over natural wealth and resourcesLA PRÉSENTE CONVENTION ET LA SOUVERAINETÉ PERMANENTE  SUR LES RICHESSES ET LES RESSOURCES NATURELLES
Nothing in the present Convention shall affect the principles of international law affirming the permanent sovereignty of every people and every State over its natural wealth and resources.Rien dans la présente Convention n’affecte les principes du droit  international affirmant la souveraineté permanente de chaque peuple et  de chaque Etat sur ses richesses et ses ressources naturelles.
Article 14 Questions relating to the validity of a treatyQUESTIONS RELATIVES À LA VALIDITÉ D’UN TRAITÉ
Nothing in the present Convention shall be considered as prejudging in any respect any question relating to the validity of a treaty.Rien dans la présente Convention n’est considéré comme préjugeant en quoi que ce soit toute question relative à la validité d’un traité.
PART II.PARTIE II.
SUCCESSION IN RESPECT OF PART OF TERRITORY Article 15 Succession in respect of part of territorySUCCESSION CONCERNANT UNE PARTIE DE TERRITOIRE SUCCESSION CONCERNANT UNE PARTIE DE TERRITOIRE
When part of the territory of a State, or when any territory for the international relations of which a State is responsible, not being part of the territory of that State, becomes part of the territory of another State: (a) treaties of the predecessor State cease to be in force in respect of the territory to which the succession of States relates from the date of the succession of States;Lorsqu’une partie du territoire d’un Etat, ou lorsque tout territoire  pour les relations internationales duquel un Etat est responsable et qui ne  fait pas partie du territoire de cet Etat, devient partie du territoire d’un  autre Etat : a) Les traités de l’Etat prédécesseur cessent d’être en vigueur à  l’égard du territoire auquel se rapporte la succession d’Etats à compter  de la date de la succession d’Etats;
and (b) treaties of the successor State are in force in respect of the territory to which the succession of States relates from the date of the succession of States, unless it appears from the treaty or is otherwise established that the application of the treaty to that territory would be incompatible with the object and purpose of the treaty or would radically change the conditions for its operation.et b) Les traités de l’Etat successeur sont en vigueur à l’égard du  territoire auquel se rapporte la succession d’Etats à compter de la date  de la succession d’Etats, à moins qu’il ne ressorte du traité ou qu’il ne  soit par ailleurs établi que l’application du traité à ce territoire serait in compatible avec l’objet et le but du traité ou changerait radicalement les  conditions d’exécution du traité.
PART III.PARTIE III.
NEWLY INDEPENDENT STATES SECTION 1.ÉTATS NOUVELLEMENT INDÉPENDANTS SECTION 1.
GENERAL RULE Article 16RÈGLE GÉNÉRALE
Position in respect of the treaties of the predecessor State A newly independent State is not bound to maintain in force, or to become a party to, any treaty by reason only of the fact that at the date of the succession of States the treaty was in force in respect of the territory to which the succession of States relates.POSITION À L’ÉGARD DES TRAITÉS DE L’ETAT PRÉDÉCESSEUR Un Etat nouvellement indépendant n’est pas tenu de maintenir un  traité en vigueur ni d’y devenir partie du seul fait qu’à la date de la succession d’Etats le traité était en vigueur à l’égard du territoire auquel se  rapporte la succession d’Etats.
SECTION 2.SECTION 2.
MULTILATERAL TREATIES Article 17TRAITÉS MULTILATÉRAUX
Participation in treaties in force at the date of the succession of StatesPARTICIPATION À DES TRAITÉS EN VIGUEUR  À LA DATE DE LA SUCCESSION D’ETATS
1.Subject to paragraphs 2 and 3, a newly independent State may, by a notification of succession, establish its status as a party to any multilateral treaty which at the date of the succession of States was in force in respect of the territory to which the succession of States relates.1. Sous réserve des paragraphes 2 et 3, un Etat nouvellement indépendant peut, par une notification de succession, établir sa qualité de  partie à tout traité multilatéral qui, à la date de la succession d’Etats,  était en vigueur à l’égard du territoire auquel se rapporte la succession d’Etats. 2.
2.Paragraph 1 does not apply if it appears from the treaty or is otherwise established that the application of the treaty in respect of the newly independent State would be incompatible with the object and purpose of the treaty or would radically change the conditions for its operation.Le paragraphe 1 ne s’applique pas s’il ressort du traité ou s’il  est par ailleurs établi que l’application du traité à l’égard de l’Etat nouvellement indépendant serait incompatible avec l’objet et le but du traité  ou changerait radicalement les conditions d’exécution du traité. 3.
3.When, under the terms of the treaty or by reason of the limited number of the negotiating States and the object and purpose of the treaty, the participation of any other State in the treaty must be considered as requiring the consent of all the parties, the newly independent State may establish its status as a party to the treaty only with such consent.Si, aux termes du traité ou en raison du nombre restreint des  Etats ayant participé à la négociation ainsi que de l’objet et du but du  traité, on doit considérer que la participation au traité de tout autre Etat  exige le consentement de toutes les parties, l’Etat nouvellement indé pendant ne peut établir sa qualité de partie au traité qu’avec un tel consentement.
Article 18 Participation in treaties not in force at the date of the succession of StatesPARTICIPATION À DES TRAITÉS QUI NE SONT PAS EN VIGUEUR  À LA DATE DE LA SUCCESSION D’ETATS 1.
1.Subject to paragraphs 3 and 4, a newly independent State may, by a notification of succession, establish its status as a contracting State to a multilateral treaty which is not in force if at the date of the succession of States the predecessor State was a contracting State in respect of the territory to which that succession of States relates.Sous réserve des paragraphes 3 et 4, un Etat nouvellement indépendant peut, par une notification de succession, établir sa qualité d’Etat  contractant à l’égard d’un traité multilatéral qui n’est pas en vigueur si, à  la date de la succession d’Etats, l’Etat prédécesseur était un Etat contrac tant à l’égard du territoire auquel se rapporte cette succession d’Etats. 2.
2.Subject to paragraphs 3 and 4, a newly independent State may, by a notification of succession, establish its status as a party to a multilateral treaty which enters into force after the date of the succession of States if at the date of the succession of States the predecessor State was a contracting State in respect of the territory to which that succession of States relates.Sous réserve des paragraphes 3 et 4, un Etat nouvellement indépendant peut, par une notification de succession, établir sa qualité de  partie à un traité multilatéral qui entre en vigueur après la date de la suc cession d’Etats si, à la date de la succession d’Etats, l’Etat prédécesseur  était un Etat contractant à l’égard du territoire auquel se rapporte cette succession d’Etats. 3.
3.Paragraphs 1 and 2 do not apply if it appears from the treaty or is otherwise established that the application of the treaty in respect of the newly independent State would be incompatible with the object and purpose of the treaty or would radically change the conditions for its operation.Les paragraphes 1 et 2 ne s’appliquent pas s’il ressort du traité  ou s’il est par ailleurs établi que l’application du traité à l’égard de l’Etat  nouvellement indépendant serait incompatible avec l’objet et le but du traité ou changerait radicalement les conditions d’exécution du traité.
4.When, under the terms of the treaty or by reason of the limited number of the negotiating States and the object and purpose of the treaty, the participation of any other State in the treaty must be considered as requiring the consent of all the parties or of all the contracting States, the newly independent State may establish its status as a party or as a contracting State to the treaty only with such consent.4. Si, aux termes du traité ou en raison du nombre restreint des  Etats ayant participé à la négociation ainsi que de l’objet et du but du  traité, on doit considérer que la participation au traité de tout autre Etat exige le consentement de toutes les parties ou de tous les Etats contractants, l’Etat nouvellement indépendant ne peut établir sa qualité d’Etat  contractant ou de partie au traité qu’avec un tel consentement. 5.
5.When a treaty provides that a specified number of contracting States shall be necessary for its entry into force, a newly independent State which establishes its status as a contracting State to the treaty under paragraph 1 shall be counted as a contracting State for the purpose of that provision unless a different intention appears from the treaty, or is otherwise established.Lorsqu’un traité dispose qu’il n’entrera en vigueur que lorsqu’un nombre déterminé d’Etats seront devenus Etats contractants, un  Etat nouvellement indépendant qui établit sa qualité d’Etat contractant  à l’égard du traité conformément au paragraphe 1 est compté au nombre  des Etats contractants aux fins de cette disposition, à moins qu’une inten tion différente ne ressorte du traité ou ne soit par ailleurs établie.
Participation in treaties signed by the predecessor State subject to ratification, acceptance or approval 1.Subject to paragraphs 3 and 4, if before the date of the succession of States the predecessor State signed a multilateral treaty subject to ratification, acceptance or approval and by the signature intended that the treaty should extend to the territory to which the succession of States relates, the newly independent State may ratify, accept or approve the treaty as if it had signed that treaty and may thereby become a party or a contracting State to it.PARTICIPATION À DES TRAITÉS SIGNÉS PAR L’ETAT PRÉDÉCESSEUR  SOUS RÉSERVE DE RATIFICATION, D’ACCEPTATION OU D’APPROBATION 1. Sous réserve des paragraphes 3 et 4, si avant la date de la succession d’Etats, l’Etat prédécesseur a signé un traité multilatéral sous  réserve de ratification, d’acceptation ou d’approbation et que, ce faisant,  son intention a été que le traité s’étende au territoire auquel se rapporte la  succession d’Etats, l’Etat nouvellement indépendant peut ratifier, accep ter ou approuver le traité comme s’il l’avait signé et peut devenir ainsi  Etat contractant ou partie au traité.
2.For the purpose of paragraph 1, unless a different intention appears from the treaty or is otherwise established, the signature by the predecessor State of a treaty is considered to express the 10 intention that the treaty should extend to the entire territory for the international relations of which the predecessor State was responsible.2. Aux fins du paragraphe 1, à moins qu’une intention différente  ne ressorte du traité ou ne soit par ailleurs établie, la signature d’un traité  par l’Etat prédécesseur est réputée exprimer l’intention que le traité  s’étende à l’ensemble du territoire pour les relations internationales du quel l’Etat prédécesseur était responsable. 3.
3.Paragraph 1 does not apply if it appears from the treaty or is otherwise established that the application of the treaty in respect of the newly independent State would be incompatible with the object and purpose of the treaty or would radically change the conditions for its operation.Le paragraphe 1 ne s’applique pas s’il ressort du traité ou s’il  est par ailleurs établi que l’application du traité à l’égard de l’Etat nouvellement indépendant serait incompatible avec l’objet et le but du traité  ou changerait radicalement les conditions d’exécution du traité. 4.
4.When, under the terms of the treaty or by reason of the limited number of the negotiating States and the object and purpose of the treaty, the participation of any other State in the treaty must be considered as requiring the consent of all the parties or of all the contracting States, the newly independent State may become a party or a contracting State to the treaty only with such consent.Si, aux termes du traité ou en raison du nombre restreint des  Etats ayant participé à la négociation ainsi que de l’objet et du but du  traité, on doit considérer que la participation au traité de tout autre Etat  exige le consentement de toutes les parties ou de tous les Etats contrac tants, l’Etat nouvellement indépendant ne peut devenir Etat contractant  ou partie au traité qu’avec un tel consentement.
Article 20 ReservationsRÉSERVES 1.
1.When a newly independent State establishes its status as a party or as a contracting State to a multilateral treaty by a notification of succession under article 17 or 18, it shall be considered as maintaining any reservation to that treaty which was applicable at the date of the succession of States in respect of the territory to which the succession of States relates unless, when making the notification of succession, it expresses a contrary intention or formulates a reservation which relates to the same subject matter as that reservation.Lorsqu’un Etat nouvellement indépendant établit par une notification de succession sa qualité d’Etat contractant ou de partie à un traité  multilatéral conformément à l’article 17 ou à l’article 18, il est réputé  maintenir toute réserve au traité qui était applicable, à la date de la suc cession d’Etats, à l’égard du territoire auquel se rapporte la succession  d’Etats, à moins que, lorsqu’il fait la notification de succession, il n’exprime l’intention contraire ou ne formule une réserve se rapportant au  même sujet que ladite réserve.
2.When making a notification of succession establishing its status as a party or as a contracting State to a multilateral treaty under article 17 or 18, a newly independent State may formulate a reservation unless the reservation is one the formulation of which would be excluded by the provisions of subparagraph (a), (b) or (c) of article 19 of the Vienna Convention on the Law of Treaties.2. Lorsqu’il fait une notification de succession établissant sa qualité d’Etat contractant ou de partie à un traité multilatéral conformément  à l’article 17 ou à l’article 18, un Etat nouvellement indépendant peut  formuler une réserve, à moins que la réserve ne soit de celles dont la  formulation serait exclue par les dispositions des alinéas a, b ou c de l’article 19 de la Convention de Vienne sur le droit des traités. 3.
3.When a newly independent State formulates a reservation in conformity with paragraph 2, the rules set out in articles 20 to 23 of the Vienna Convention on the Law of Treaties apply in respect of that reservation.Lorsqu’un Etat nouvellement indépendant formule une réserve  conformément au paragraphe 2, les règles énoncées dans les articles 20  à 23 de la Convention de Vienne sur le droit des traités s’appliquent à l’égard de cette réserve.
Article 21 Consent to be bound by part of a treaty and choice between differing provisionsCONSENTEMENT À ÊTRE LIÉ PAR UNE PARTIE D’UN TRAITÉ  ET CHOIX ENTRE DES DISPOSITIONS DIFFÉRENTES 1.
1.When making a notification of succession under article 17 or 18 establishing its status as a party or contracting State to a multilateral treaty, a newly independent State may, if the treaty so permits, express its consent to be bound by part of the treaty or make a choice between differing provisions under the conditions laid down in the treaty for expressing such consent or making such choice.Lorsqu’il fait une notification de succession, conformément à  l’article 17 ou à l’article 18, établissant sa qualité d’Etat contractant ou  de partie à un traité multilatéral, un Etat nouvellement indépendant peut,  si le traité le permet, exprimer son consentement à être lié par une par tie du traité ou choisir entre des dispositions différentes dans les conditions énoncées dans le traité pour l’expression d’un tel consentement ou  l’exercice d’un tel choix.
2.A newly independent State may also exercise, under the same conditions as the other parties or contracting States, any right provided for in the treaty to withdraw or modify any consent expressed or choice made by itself or by the predecessor State in respect of the territory to which the succession of States relates.2. Un Etat nouvellement indépendant peut aussi exercer, dans les  mêmes conditions que les autres parties ou Etats contractants, tout droit  prévu dans le traité de retirer ou de modifier tout consentement exprimé  ou tout choix exercé par lui-même ou par l’Etat prédécesseur à l’égard du territoire auquel se rapporte la succession d’Etats. 3.
3.If the newly independent State does not in conformity with paragraph 1 express its consent or make a choice, or in conformity with paragraph 2 withdraw or modify the consent or choice of the predecessor State, it shall be considered as maintaining: (a) the consent of the predecessor State, in conformity with the treaty, to be bound, in respect of the territory to which the succession of States relates, by part of that treaty;Si l’Etat nouvellement indépendant n’exprime pas le consentement ou n’exerce pas le choix prévu au paragraphe 1, ou ne retire pas ou  ne modifie pas le consentement de l’Etat prédécesseur ou le choix exercé  par l’Etat prédécesseur comme il est prévu au paragraphe 2, il est réputé maintenir : a) Le consentement exprimé par l’Etat prédécesseur, conformément au traité, à être lié à l’égard du territoire auquel se rapporte la succession d’Etats par une partie dudit traité;
or (b) the choice of the predecessor State, in conformity with the treaty, between differing provisions in the application of the treaty in respect of the territory to which the succession of States relates.ou b) Le choix exercé par l’Etat prédécesseur, conformément au  traité, entre des dispositions différentes aux fins de l’application du traité  à l’égard du territoire auquel se rapporte la succession d’Etats.
Notification of successionNOTIFICATION DE SUCCESSION
1.A notification of succession in respect of a multilateral treaty under article 17 or 18 shall be made in writing.1. Une notification de succession à un traité multilatéral en vertu  de l’article 17 ou de l’article 18 doit être faite par écrit. 2.
2.If the notification of succession is not signed by the Head of State, Head of Government or Minister for Foreign Affairs, the representative of the State communicating it may be called upon to produce full powers.Si la notification de succession n’est pas signée par le chef de  l’Etat, le chef du gouvernement ou le ministre des affaires étrangères,  le représentant de l’Etat qui en fait la communication peut être invité à  produire ses pleins pouvoirs.
3.Unless the treaty otherwise provides, the notification of succession shall: (a) be transmitted by the newly independent State to the depositary, or, if there is no depositary, to the parties or the contracting States;3. A moins que le traité n’en dispose autrement, la notification de  succession : a) Est transmise par l’Etat nouvellement indépendant au dépositaire ou, s’il n’y a pas de dépositaire, aux parties ou aux Etats contractants;
(b) be considered to be made by the newly independent State on the date on which it is received by the depositary or, if there is no depositary, on the date on which it is received by all the parties or, as the case may be, by all the contracting States.b) Est considérée comme ayant été faite par l’Etat nouvellement  indépendant à la date à laquelle elle est reçue par le dépositaire ou, s’il  n’y a pas de dépositaire, à la date à laquelle elle est reçue par toutes les parties ou, selon le cas, par tous les Etats contractants.
4.Paragraph 3 does not affect any duty that the depositary may have, in accordance with the treaty or otherwise, to inform the parties or the contracting States of the notification of succession or any communication made in connection therewith by the newly independent State.4. Le paragraphe 3 n’affecte aucune des obligations que le dépositaire peut avoir, conformément au traité ou autrement, d’informer les  parties ou les Etats contractants de la notification de succession ou de  toute communication y relative faite par l’Etat nouvellement indépen dant.
5.Subject to the provisions of the treaty, the notification of succession or the communication made in connection therewith shall be considered as received by the State for which it is intended only when the latter State has been informed by the depositary. Article 235. Sous réserve des dispositions du traité, la notification de succession ou la communication y relative n’est considérée comme ayant  été reçue par l’Etat auquel elle est destinée qu’à partir du moment où cet Etat en a été informé par le dépositaire.
Effects of a notification of successionEFFETS D’UNE NOTIFICATION DE SUCCESSION
1.Unless the treaty otherwise provides or it is otherwise agreed, a newly independent State which makes a notification of succession under article 17 or article 18, paragraph 2, shall be considered a party to the treaty from the date of the succession of States or from the date of entry into force of the treaty, whichever is the later date.1. A moins que le traité n’en dispose autrement ou qu’il n’en soit  autrement convenu, un Etat nouvellement indépendant qui fait une notification de succession conformément à l’article 17 ou au paragraphe 2  de l’article 18 est considéré comme partie au traité à compter de la date  de la succession d’Etats ou à compter de la date de l’entrée en vigueur du traité, si cette date est postérieure. 2.
2.Nevertheless, the operation of the treaty shall be considered as suspended as between the newly independent State and the other parties to the treaty until the date of making of the notification of succession except insofar as that treaty may be applied provisionally in accordance with article 27 or as may be otherwise agreed.Toutefois, l’application du traité est considérée comme suspendue entre l’Etat nouvellement indépendant et les autres parties au traité  jusqu’à la date à laquelle la notification de succession est faite, sauf dans  la mesure où le traité est appliqué à titre provisoire conformément à l’ar ticle 27 ou s’il en est autrement convenu.
3.Unless the treaty otherwise provides or it is otherwise agreed, a newly independent State which makes a notification of succession under article 18, paragraph 1, shall be considered a contracting State to the treaty from the date on which the notification of succession is made.3. A moins que le traité n’en dispose autrement ou qu’il n’en soit  autrement convenu, un Etat nouvellement indépendant qui fait une notification de succession conformément au paragraphe 1 de l’article 18 est  considéré comme Etat contractant à l’égard du traité à partir de la date à  laquelle la notification de succession est faite. S
SECTION 3.ECTION 3.
BILATERAL TREATIESTRAITÉS BILATÉRAUX
Conditions under which a treaty is considered as being in force in the case of a succession of States 1.A bilateral treaty which at the date of a succession of States was in force in respect of the territory to which the succession of States relates is considered as being in force between a newly independent State and the other State party when: (a) they expressly so agree;CONDITIONS REQUISES POUR QU’UN TRAITÉ SOIT CONSIDÉRÉ  COMME ÉTANT EN VIGUEUR DANS LE CAS D’UNE SUCCESSION D’ETATS 1. Un traité bilatéral qui, à la date d’une succession d’Etats, était  en vigueur à l’égard du territoire auquel se rapporte la succession d’Etats  est considéré comme étant en vigueur entre un Etat nouvellement indé pendant et l’autre Etat partie :
or (b) by reason of their conduct they are to be considered as having so agreed.a) S’ils en sont expressément convenus; ou b) Si, en raison de leur conduite, ils doivent être considérés  comme en étant ainsi convenus.
2.A treaty considered as being in force under paragraph 1 applies in the relations between the newly independent State and the other State party from the date of the succession of States, unless a different intention appears from their agreement or is otherwise established. Article 252. Un traité considéré comme étant en vigueur en application du  paragraphe 1 s’applique dans les relations entre l’Etat nouvellement indépendant et l’autre Etat partie à partir de la date de la succession d’Etats,  à moins qu’une intention différente ne ressorte de leur accord ou ne soit par ailleurs établie.
The position as between the predecessor State and the newly independent StateSITUATION ENTRE L’ETAT PRÉDÉCESSEUR  ET L’ETAT NOUVELLEMENT INDÉPENDANT
A treaty which under article 24 is considered as being in force between a newly independent State and the other State party is not by reason only of that fact to be considered as being in force also in the relations between the predecessor State and the newly independent State.Un traité qui, en application de l’article 24, est considéré comme  étant en vigueur entre un Etat nouvellement indépendant et l’autre Etat  partie ne doit pas, de ce seul fait, être considéré comme étant également  en vigueur dans les relations entre l’Etat prédécesseur et l’Etat nouvel lement indépendant. EXTINCTION, SUSPENSION OU AMENDEMENT DU TRAITÉ  ENTRE L’ETAT PRÉDÉCESSEUR ET L’AUTRE ETAT PARTIE
Article 261.
Termination, suspension of operation or amendment of the treaty as between the predecessor State and the other State party 1.When under article 24 a treaty is considered as being in force between a newly independent State and the other State party, the treaty: (a) does not cease to be in force between them by reason only of the fact that it has subsequently been terminated as between the predecessor State and the other State party;Lorsque, en application de l’article 24, un traité est considéré  comme étant en vigueur entre un Etat nouvellement indépendant et l’autre Etat partie, ce traité : a) Ne cesse pas d’être en vigueur entre eux du seul fait qu’il y a  ultérieurement été mis fin dans les relations entre l’Etat prédécesseur et  l’autre Etat partie;
(b) is not suspended in operation as between them by reason only of the fact that it has subsequently been suspended in operation as between the predecessor State and the other State party;b) N’est pas suspendu dans les relations entre eux du seul fait  qu’il a ultérieurement été suspendu dans les relations entre l’Etat prédécesseur et l’autre Etat partie;
(c) is not amended as between them by reason only of the fact that it has subsequently been amended as between the predecessor State and the other State party.c) N’est pas amendé dans les relations entre eux du seul fait qu’il  a ultérieurement été amendé dans les relations entre l’Etat prédécesseur  et l’autre Etat partie.
2.The fact that a treaty has been terminated or, as the case may be, suspended in operation as between the predecessor State and the other State party after the date of the succession of States does not prevent the treaty from being considered to be in force or, as the case may be, in operation as between the newly independent State and the other State party if it is established in accordance with article 24 that they so agreed.2. Le fait qu’il a été mis fin à un traité ou, selon le cas, que son  application a été suspendue dans les relations entre l’Etat prédécesseur et  l’autre Etat partie après la date de la succession d’Etats n’empêche pas le  traité d’être considéré comme étant en vigueur ou, selon le cas, en appli cation entre l’Etat nouvellement indépendant et l’autre Etat partie s’il est  établi, conformément à l’article 24, qu’ils en étaient ainsi convenus. 3.
3.The fact that a treaty has been amended as between the predecessor State and the other State party after the date of the succession of States does not prevent the unamended treaty from being considered to be in force under article 24 as between the newly independent State and the other State party, unless it is established that they intended the treaty as amended to apply between them.Le fait qu’un traité a été amendé dans les relations entre l’Etat  prédécesseur et l’autre Etat partie après la date de la succession d’Etats  n’empêche pas le traité non amendé d’être considéré comme étant en vi gueur, en application de l’article 24, entre l’Etat nouvellement indépendant et l’autre Etat partie, à moins qu’il ne soit établi que leur intention  était de rendre applicable entre eux le traité amendé.
SECTION 4.SECTION 4.
PROVISIONAL APPLICATION Article 27 Multilateral treatiesAPPLICATION PROVISOIRE TRAITÉS MULTILATÉRAUX 1.
1.If, at the date of the succession of States, a multilateral treaty was in force in respect of the territory to which the succession of States relates and the newly independent State gives notice of its intention that the treaty should be applied provisionally in respect of its territory, that treaty shall apply provisionally between the newly independent State and any party which expressly so agrees or by reason of its conduct is to be considered as having so agreed.Si, à la date de la succession d’Etats, un traité multilatéral était  en vigueur à l’égard du territoire auquel se rapporte la succession d’Etats  et si l’Etat nouvellement indépendant fait part de son intention que ce  traité soit appliqué à titre provisoire à l’égard de son territoire, le traité  s’applique à ce titre entre l’Etat nouvellement indépendant et toute partie  qui y consent expressément ou qui, en raison de sa conduite, doit être considérée comme y ayant consenti.
2.Nevertheless, in the case of a treaty which falls within the category mentioned in article 17, paragraph 3, the consent of all the parties to such provisional application is required.2. Toutefois, dans le cas d’un traité appartenant à la catégorie visée au paragraphe 3 de l’article 17, le consentement de toutes les parties  à une telle application provisoire est requis. 3.
3.If, at the date of the succession of States, a multilateral treaty not yet in force was being applied provisionally in respect of the territory to which the succession of States relates and the newly independent State gives notice of its intention that the treaty should continue to be applied provisionally in respect of its territory, that treaty shall apply provisionally between the newly independent State and any contracting State which expressly so agrees or by reason of its conduct is to be considered as having so agreed.Si, à la date de la succession d’Etats, un traité multilatéral non  encore en vigueur était appliqué à titre provisoire à l’égard du territoire  auquel se rapporte la succession d’Etats et si l’Etat nouvellement indé pendant fait part de son intention que ce traité continue à être appliqué  à titre provisoire à l’égard de son territoire, le traité s’applique à ce titre  entre l’Etat nouvellement indépendant et tout Etat contractant qui y con sent expressément ou qui, en raison de sa conduite, doit être considéré  comme y ayant consenti.
4.Nevertheless, in the case of a treaty which falls within the category mentioned in article 17, paragraph 3, the consent of all the contracting States to such continued provisional application is required.4. Toutefois, dans le cas d’un traité appartenant à la catégorie visée au paragraphe 3 de l’article 17, le consentement de tous les Etats  contractants à une telle application provisoire est requis. 5.
5.Paragraphs 1 to 4 do not apply if it appears from the treaty or is otherwise established that the application of the treaty in respect of the newly independent State would be incompatible with the object and purpose of the treaty or would radically change the conditions for its operation.Les paragraphes 1 à 4 ne s’appliquent pas s’il ressort du traité  ou s’il est par ailleurs établi que l’application du traité à l’égard de l’Etat  nouvellement indépendant serait incompatible avec l’objet et le but du  traité ou changerait radicalement les conditions d’exécution du traité.
Article 28 Bilateral treatiesTRAITÉS BILATÉRAUX
A bilateral treaty which at the date of a succession of States was in force or was being provisionally applied in respect of the territory to which the succession of States relates is considered as applying provisionally between the newly independent State and the other State concerned when: (a) they expressly so agree;Un traité bilatéral qui, à la date d’une succession d’Etats, était en  vigueur ou était appliqué à titre provisoire à l’égard du territoire auquel  se rapporte la succession d’Etats est considéré comme s’appliquant à  titre provisoire entre l’Etat nouvellement indépendant et l’autre Etat in téressé : a) S’ils en conviennent expressément;
or (b) by reason of their conduct they are to be considered as having so agreed.ou b) Si, en raison de leur conduite, ils doivent être considérés  comme en étant ainsi convenus.
Termination of provisional applicationFIN DE L’APPLICATION PROVISOIRE 1.
1.Unless the treaty otherwise provides or it is otherwise agreed, the provisional application of a multilateral treaty under article 27 may be terminated: (a) by reasonable notice of termination given by the newly independent State or the party or contracting State provisionally applying the treaty and the expiration of the notice;A moins que le traité n’en dispose autrement ou qu’il n’en soit  autrement convenu, l’application provisoire d’un traité multilatéral conformément à l’article 27 peut prendre fin : a) Par un préavis raisonnable donné à cet effet par l’Etat nouvellement indépendant ou la partie ou l’Etat contractant qui applique le  traité à titre provisoire et à l’expiration de ce préavis;
or (b) in the case of a treaty which falls within the category mentioned in article 17, paragraph 3, by reasonable notice of termination given by the newly independent State or all of the parties or, as the case may be, all of the contracting States and the expiration of the notice.ou b) Dans le cas d’un traité appartenant à la catégorie visée au paragraphe 3 de l’article 17, par un préavis raisonnable donné à cet effet par  l’Etat nouvellement indépendant ou toutes les parties ou, selon le cas, tous les Etats contractants et à l’expiration de ce préavis. 2.
2.Unless the treaty otherwise provides or it is otherwise agreed, the provisional application of a bilateral treaty under article 28 may be terminated by reasonable notice of termination given by the newly independent State or the other State concerned and the expiration of the notice.A moins que le traité n’en dispose autrement ou qu’il n’en soit  autrement convenu, l’application provisoire d’un traité bilatéral conformément à l’article 28 peut prendre fin par un préavis raisonnable donné  à cet effet par l’Etat nouvellement indépendant ou l’autre Etat intéressé et à l’expiration de ce préavis.
3.Unless the treaty provides for a shorter period for its termination or it is otherwise agreed, reasonable notice of termination shall be twelve months’ notice from the date on which it is received by the other State or States provisionally applying the treaty.3. A moins que le traité ne prévoie un délai plus court pour y  mettre fin ou qu’il n’en soit autrement convenu, le préavis raisonnable  pour mettre fin à l’application provisoire est un préavis de douze mois à compter de la date à laquelle il est reçu par l’autre Etat ou les autres Etats  qui appliquent le traité à titre provisoire. 4.
4.Unless the treaty otherwise provides or it is otherwise agreed, the provisional application of a multilateral treaty under article 27 shall be terminated if the newly independent State gives notice of its intention not to become a party to the treaty.A moins que le traité n’en dispose autrement ou qu’il n’en soit  autrement convenu, l’application provisoire d’un traité multilatéral conformément à l’article 27 prend fin si l’Etat nouvellement indépendant  fait part de son intention de ne pas devenir partie au traité.
SECTION 5.SECTION 5.
NEWLY INDEPENDENT STATES FORMED FROM TWO OR MORE TERRITORIES Article 30ETATS NOUVELLEMENT INDÉPENDANTS FORMÉS DE DEUX OU PLUSIEURS TERRITOIRES
Newly independent States formed from two or more territoriesETATS NOUVELLEMENT INDÉPENDANTS  FORMÉS DE DEUX OU PLUSIEURS TERRITOIRES
1.Articles 16 to 29 apply in the case of a newly independent State formed from two or more territories.1. Les articles 16 à 29 s’appliquent dans le cas d’un Etat nouvellement indépendant formé de deux ou plusieurs territoires. 2.
2.When a newly independent State formed from two or more territories is considered as or becomes a party to a treaty by virtue of article 17, 18 or 24 and at the date of the succession of States the treaty was in force, or consent to be bound had been given, in respect of one or more, but not all, of those territories, the treaty shall apply in respect of the entire territory of that State unless: (a) it appears from the treaty or is otherwise established that the application of the treaty in respect of the entire territory would be incompatible with the object and purpose of the treaty or would radically change the conditions for its operation;Lorsqu’un Etat nouvellement indépendant formé de deux ou  plusieurs territoires est considéré comme étant partie à un traité ou devient partie à un traité en vertu des articles 17, 18 ou 24 et qu’à la date  de la succession d’Etats le traité était en vigueur ou que le consentement  à être lié avait été donné à l’égard d’un ou de plusieurs de ces territoires,  mais non pas de tous, le traité s’applique à l’égard de l’ensemble du ter ritoire de cet Etat, à moins : a) Qu’il ne ressorte du traité ou qu’il ne soit par ailleurs établi  que l’application du traité à l’ensemble du territoire serait incompatible  avec l’objet et le but du traité ou changerait radicalement les conditions d’exécution du traité;
(b) in the case of a multilateral treaty not falling under article 17, paragraph 3, or under article 18, paragraph 4, the notification of succession is restricted to the territory in respect of which the treaty was in force at the date of the succession of States, or in respect of which consent to be bound by the treaty had been given prior to that date;b) Que, dans le cas d’un traité multilatéral autre que celui qui est  visé au paragraphe 3 de l’article 17 ou au paragraphe 4 de l’article 18,  la notification de succession ne soit limitée au territoire à l’égard duquel  le traité était en vigueur à la date de la succession d’Etats ou à l’égard  duquel le consentement à être lié par le traité avait été donné avant cette date;
(c) in the case of a multilateral treaty falling under article 17, paragraph 3, or under article 18, paragraph 4, the newly independent State and the other States Parties or, as the case may be, the other contracting States otherwise agree;c) Que dans le cas d’un traité multilatéral visé au paragraphe 3  de l’article 17 ou au paragraphe 4 de l’article 18, l’Etat nouvellement  indépendant et les autres Etats parties ou, selon le cas, les autres Etats contractants n’en conviennent autrement;
or (d) in the case of a bilateral treaty, the newly independent State and the other State concerned otherwise agree.ou d) Que, dans le cas d’un traité bilatéral, l’Etat nouvellement indépendant et l’autre Etat intéressé n’en conviennent autrement.
3.When a newly independent State formed from two or more territories becomes a party to a multilateral treaty under article 19 and by the signature or signatures of the predecessor State or States it had been intended that the treaty should extend to one or more, but not all, of those territories, the treaty shall apply in respect of the entire territory of the newly independent State unless: (a) it appears from the treaty or is otherwise established that the application of the treaty in respect of the entire territory would be incompatible with the object and purpose of the treaty or would radically change the conditions for its operation;3. Lorsqu’un Etat nouvellement indépendant formé de deux ou  plusieurs territoires devient partie à un traité multilatéral conformément  à l’article 19 et que, par la signature de l’Etat ou des Etats prédécesseurs,  l’intention de cet Etat ou de ces Etats a été que le traité s’étende à un ou plusieurs de ces territoires, mais non pas à tous, le traité s’applique à  l’égard de l’ensemble du territoire de l’Etat nouvellement indépendant,  à moins : a) Qu’il ne ressorte du traité ou qu’il ne soit par ailleurs établi  que l’application du traité à l’ensemble du territoire serait incompatible  avec l’objet et le but du traité ou changerait radicalement les conditions d’exécution du traité;
(b) in the case of a multilateral treaty not falling under article 19, paragraph 4, the ratification, acceptance or approval of the treaty is restricted to the territory or territories to which it was intended that the treaty should extend;b) Que, dans le cas d’un traité multilatéral autre que celui qui est  visé au paragraphe 4 de l’article 19, la ratification, l’acceptation ou l’approbation du traité ne soit limitée au territoire ou aux territoires auxquels  l’intention était d’étendre le traité;
or (c) in the case of a multilateral treaty falling under article 19, paragraph 4, the newly independent State and the other States Parties or, as the case may be, the other contracting States otherwise agree.ou c) Que, dans le cas d’un traité multilatéral visé au paragraphe 4 de  l’article 19, l’Etat nouvellement indépendant et les autres Etats parties  ou, selon le cas, les autres Etats contractants n’en conviennent autre ment.
PART IV.PARTIE IV.
UNITING AND SEPARATION OF STATESUNIFICATION ET SÉPARATION DES ÉTATS
Effects of a uniting of States in respect of treaties in force at the date of the succession of States 1.When two or more States unite and so form one successor State, any treaty in force at the date of the succession of States in respect of any of them continues in force in respect of the successor State unless: (a) the successor State and the other State party or States Parties otherwise agree;EFFETS D’UNE UNIFICATION D’ETATS À L’ÉGARD DES TRAITÉS  EN VIGUEUR À LA DATE DE LA SUCCESSION D’ETATS 1. Lorsque deux ou plusieurs Etats s’unissent et forment ainsi un  Etat successeur, tout traité qui, à la date de la succession d’Etats, est  en vigueur à l’égard de l’un quelconque de ces Etats reste en vigueur à  l’égard de l’Etat successeur, à moins :
or (b) it appears from the treaty or is otherwise established that the application of the treaty in respect of the successor State would be incompatible with the object and purpose of the treaty or would radically change the conditions for its operation.a) Que l’Etat successeur et l’autre Etat partie ou les autres Etats  parties n’en conviennent autrement; ou b) Qu’il ne ressorte du traité ou qu’il ne soit par ailleurs établi que  l’application du traité à l’égard de l’Etat successeur serait incompatible  avec l’objet et le but du traité ou changerait radicalement les conditions d’exécution du traité.
2.Any treaty continuing in force in conformity with paragraph 1 shall apply only in respect of the part of the territory of the successor State in respect of which the treaty was in force at the date of the succession of States unless: (a) in the case of a multilateral treaty not falling within the category mentioned in article 17, paragraph 3, the successor State makes a notification that the treaty shall apply in respect of its entire territory;2. Tout traité qui reste en vigueur conformément au paragraphe 1  ne s’applique qu’à l’égard de la partie du territoire de l’Etat successeur  à l’égard de laquelle ce traité était en vigueur à la date de la succession d’Etats, à moins : a) Que, dans le cas d’un traité multilatéral n’appartenant pas à  la catégorie visée au paragraphe 3 de l’article 17, l’Etat successeur ne  donne notification que le traité s’applique à l’égard de l’ensemble de son territoire;
(b) in the case of a multilateral treaty falling within the category mentioned in article 17, paragraph 3, the successor State and the other States Parties otherwise agree;b) Que, dans le cas d’un traité multilatéral appartenant à la catégorie visée au paragraphe 3 de l’article 17, l’Etat successeur et les autres  Etats parties n’en conviennent autrement;
or (c) in the case of a bilateral treaty, the successor State and the other State party otherwise agree.ou c) Que, dans le cas d’un traité bilatéral, l’Etat successeur et l’autre  Etat partie n’en conviennent autrement.
3.Paragraph 2 (a) does not apply if it appears from the treaty or is otherwise established that the application of the treaty in respect of the entire territory of the successor State would be incompatible with the object and purpose of the treaty or would radically change the conditions for its operation.3. L’alinéa a du paragraphe 2 ne s’applique pas s’il ressort du  traité ou s’il est par ailleurs établi que l’application du traité à l’égard  de l’ensemble du territoire de l’Etat successeur serait incompatible avec  l’objet et le but du traité ou changerait radicalement les conditions d’exé cution du traité.
Article 32 Effects of a uniting of States in respect of treaties not in force at the date of the succession of States 1.Subject to paragraphs 3 and 4, a successor State falling under article 31 may, by making a notification, establish its status as a contracting State to a multilateral treaty which is not in force if, at the date of the succession of States, any of the predecessor States was a contracting State to the treaty.EFFETS D’UNE UNIFICATION D’ETATS À L’ÉGARD DES TRAITÉS  QUI NE SONT PAS EN VIGUEUR À LA DATE DE LA SUCCESSION D’ETATS 1. Sous réserve des paragraphes 3 et 4, un Etat successeur relevant de l’article 31 peut, par une notification à cet effet, établir sa qualité d’Etat contractant à l’égard d’un traité multilatéral qui n’est pas en  vigueur si, à la date de la succession d’Etats, l’un quelconque des Etats prédécesseurs était un Etat contractant à l’égard du traité.
2.Subject to paragraphs 3 and 4, a successor State falling under article 31 may, by making a notification, establish its status as a party to a multilateral treaty which enters into force after the date of the succession of States if, at that date, any of the predecessor States was a contracting State to the treaty.2. Sous réserve des paragraphes 3 et 4, un Etat successeur relevant de l’article 31 peut, par une notification à cet effet, établir sa qualité  de partie à un traité multilatéral qui entre en vigueur après la date de la  succession d’Etats si, à cette date, l’un quelconque des Etats prédéces seurs était un Etat contractant à l’égard du traité. 3.
3.Paragraphs 1 and 2 do not apply if it appears from the treaty or is otherwise established that the application of the treaty in respect of the successor State would be incompatible with the object and purpose of the treaty or would radically change the conditions for its operation.Les paragraphes 1 et 2 ne s’appliquent pas s’il ressort du traité  ou s’il est par ailleurs établi que l’application du traité à l’égard de l’Etat  successeur serait incompatible avec l’objet et le but du traité ou change rait radicalement les conditions d’exécution du traité.
4.If the treaty is one falling within the category mentioned in article 17, paragraph 3, the successor State may establish its status as a party or as a contracting State to the treaty only with the consent of all the parties or of all the contracting States.4. Si le traité appartient à la catégorie visée au paragraphe 3 de  l’article 17, l’Etat successeur ne peut établir sa qualité, à l’égard du  traité, de partie ou d’Etat contractant qu’avec le consentement de toutes les parties ou de tous les Etats contractants. 5.
5.Any treaty to which the successor State becomes a contracting State or a party in conformity with paragraph 1 or 2 shall apply only in respect of the part of the territory of the successor State in respect of which consent to be bound by the treaty had been given prior to the date of the succession of States unless: (a) in the case of a multilateral treaty not falling within the category mentioned in article 17, paragraph 3, the successor State indicates in its notification made under paragraph 1 or 2 that the treaty shall apply in respect of its entire territory;Tout traité à l’égard duquel l’Etat successeur devient Etat contractant ou partie en application du paragraphe 1 ou du paragraphe 2 ne  s’applique qu’à l’égard de la partie du territoire de l’Etat successeur pour  laquelle le consentement à être lié par le traité a été donné avant la date de la succession d’Etats, à moins : a) Que, dans le cas d’un traité multilatéral n’appartenant pas à la  catégorie visée au paragraphe 3 de l’article 17, l’Etat successeur n’indique, dans la notification faite conformément au paragraphe 1 ou au  paragraphe 2, que le traité s’applique à l’égard de l’ensemble de son  territoire; ou b) Que, dans le cas d’un traité multilatéral appartenant à la catégorie visée au paragraphe 2 de l’article 17, l’Etat successeur et toutes  les parties ou, selon le cas, tous les Etats contractants n’en conviennent autrement. 6.
or (b) in the case of a multilateral treaty falling within the category mentioned in article 17, paragraph 3, the successor State and all the parties or, as the case may be, all the contracting States otherwise agree.L’alinéa a du paragraphe 5 ne s’applique pas s’il ressort du  traité ou s’il est par ailleurs établi que l’application du traité à l’égard  de l’ensemble du territoire de l’Etat successeur serait incompatible avec  l’objet et le but du traité ou changerait radicalement les conditions d’exé
Effects of a uniting of States in respect of treaties signed by a predecessor State subject to ratification, acceptance or approval 1.Subject to paragraphs 2 and 3, if before the date of the succession of States one of the predecessor States had signed a multilateral treaty subject to ratification, acceptance or approval, a successor State falling under article 31 may ratify, accept or approve the treaty as if it had signed that treaty and may thereby become a party or a contracting State to it.EFFETS D’UNE UNIFICATION D’ETATS À L’ÉGARD DES TRAITÉS SIGNÉS PAR UN  ETAT PRÉDÉCESSEUR SOUS RÉSERVE DE RATIFICATION, D’ACCEPTATION OU  D’APPROBATION 1. Sous réserve des paragraphes 2 et 3, si, avant la date de la succession d’Etats, l’un des Etats prédécesseurs a signé un traité multilatéral sous réserve de ratification, d’acceptation ou d’approbation, un Etat  successeur relevant de l’article 31 peut ratifier, accepter ou approuver le  traité comme s’il l’avait signé et peut devenir ainsi Etat contractant ou partie au traité.
2.Paragraph 1 does not apply if it appears from the treaty or is otherwise established that the application of the treaty in respect of the successor State would be incompatible with the object and purpose of the treaty or would radically change the conditions for its operation.2. Le paragraphe 1 ne s’applique pas s’il ressort du traité ou s’il  est par ailleurs établi que l’application du traité à l’égard de l’Etat successeur serait incompatible avec l’objet et le but du traité ou changerait  radicalement les conditions d’exécution du traité.
3.If the treaty is one falling within the category mentioned in article 17, paragraph 3, the successor State may become a party or a contracting State to the treaty only with the consent of all the parties or of all the contracting States.3. Si le traité appartient à la catégorie visée au paragraphe 3 de  l’article 17, l’Etat successeur ne peut devenir Etat contractant ou partie  au traité qu’avec le consentement de toutes les parties ou de tous les Etats contractants. 4.
4.Any treaty to which the successor State becomes a party or a contracting State in conformity with paragraph 1 shall apply only in respect of the part of the territory of the successor State in respect of which the treaty was signed by one of the predecessor States unless:Tout traité à l’égard duquel l’Etat successeur devient Etat contractant ou partie en application du paragraphe 1 ne s’applique qu’à  l’égard de la partie du territoire de l’Etat successeur pour laquelle le traité a été signé par l’un des Etats prédécesseurs, à moins :
(a) in the case of a multilateral treaty not falling within the category mentioned in article 17, paragraph 3, the successor State when ratifying, accepting or approving the treaty gives notice that the treaty shall apply in respect of its entire territory; or (b) in the case of a multilateral treaty falling within the category mentioned in article 17, paragraph 3, the successor State and all the parties or, as the case may be, all the contracting States otherwise agree.a) Que, dans le cas d’un traité multilatéral n’appartenant pas à la  catégorie visée au paragraphe 3 de l’article 17, l’Etat successeur ne fasse  connaître, lorsqu’il ratifie, accepte ou approuve le traité, que le traité s’applique à l’égard de l’ensemble de son territoire; ou SUCCESSION D’ETATS EN CAS DE SÉPARATION DE PARTIES D’UN ETAT
Succession of States in cases of separation of parts of a State 1.When a part or parts of the territory of a State separate to form one or more States, whether or not the predecessor State continues to exist: (a) any treaty in force at the date of the succession of States in respect of the entire territory of the predecessor State continues in force in respect of each successor State so formed;1. Lorsqu’une partie ou des parties du territoire d’un Etat s’en  séparent pour former un ou plusieurs Etats, que l’Etat prédécesseur continue ou non d’exister : a) Tout traité en vigueur à la date de la succession d’Etats à  l’égard de l’ensemble du territoire de l’Etat prédécesseur reste en vigueur à l’égard de chaque Etat successeur ainsi formé;
(b) any treaty in force at the date of the succession of States in respect only of that part of the territory of the predecessor State which has become a successor State continues in force in respect of that successor State alone.b) Tout traité en vigueur à la date de la succession d’Etats à  l’égard uniquement de la partie du territoire de l’Etat prédécesseur qui  est devenue un Etat successeur reste en vigueur à l’égard de cet Etat  successeur seul. 2.
2.Paragraph 1 does not apply if: (a) the States concerned otherwise agree;Le paragraphe 1 ne s’applique pas : a) Si les Etats intéressés en conviennent autrement;
or (b) it appears from the treaty or is otherwise established that the application of the treaty in respect of the successor State would be incompatible with the object and purpose of the treaty or would radically change the conditions for its operation.ou b) S’il ressort du traité ou s’il est par ailleurs établi que l’application du traité à l’égard de l’Etat successeur serait incompatible avec  l’objet et le but du traité ou changerait radicalement les conditions d’exé
Position if a State continues after separation of part of its territoryCAS DE L’ETAT QUI SUBSISTE APRÈS SÉPARATION  D’UNE PARTIE DE SON TERRITOIRE
When, after separation of any part of the territory of a State, the predecessor State continues to exist, any treaty which at the date of the succession of States was in force in respect of the predecessor State continues in force in respect of its remaining territory unless: (a) the States concerned otherwise agree;Lorsque, après séparation de toute partie du territoire d’un Etat,  l’Etat prédécesseur continue d’exister, tout traité qui, à la date de la succession d’Etats, était en vigueur à l’égard de l’Etat prédécesseur reste en  vigueur à l’égard du reste de son territoire, à moins : a) Que les Etats intéressés n’en conviennent autrement;
(b) it is established that the treaty related only to the territory which has separated from the predecessor State;b) Qu’il ne soit établi que le traité se rapporte uniquement au territoire qui s’est séparé de l’Etat prédécesseur;
or (c) it appears from the treaty or is otherwise established that the application of the treaty in respect of the predecessor State would be incompatible with the object and purpose of the treaty or would radically change the conditions for its operation.ou c) Qu’il ne ressorte du traité ou qu’il ne soit par ailleurs établi que  l’application du traité à l’égard de l’Etat prédécesseur serait incompatible avec l’objet et le but du traité ou changerait radicalement les conditions d’exécution du traité.
Article 36 Participation in treaties not in force at the date of the succession of States in cases of separation of parts of a State 1.Subject to paragraphs 3 and 4, a successor State falling under article 34, paragraph 1, may, by making a notification, establish its status as a contracting State to a multilateral treaty which is not in force if, at the date of the succession of States, the predecessor State was a contracting State to the treaty in respect of the territory to which the succession of States relates.PARTICIPATION À DES TRAITÉS QUI NE SONT PAS EN VIGUEUR À LA DATE  DE LA SUCCESSION D’ETATS, EN CAS DE SÉPARATION DE PARTIES D’UN ETAT 1. Sous réserve des paragraphes 3 et 4, un Etat successeur relevant du paragraphe 1 de l’article 34 peut, par une notification à cet effet,  établir sa qualité d’Etat contractant à l’égard d’un traité multilatéral qui n’est pas en vigueur si, à la date de la succession d’Etats, l’Etat prédécesseur était un Etat contractant à l’égard du traité en ce qui concerne le  territoire auquel se rapporte la succession d’Etats.
2.Subject to paragraphs 3 and 4, a successor State falling under article 34, paragraph 1, may, by making a notification, establish its status as a party to a multilateral treaty which enters into force after the date of the succession of States if at that date the predecessor State was a contracting State to the treaty in respect of the territory to which the succession of States relates.2. Sous réserve des paragraphes 3 et 4, un Etat successeur relevant du paragraphe 1 de l’article 34 peut, par une notification à cet effet,  établir sa qualité de partie à un traité multilatéral qui entre en vigueur  après la date de la succession d’Etats, si, à cette date, l’Etat prédécesseur  était un Etat contractant à l’égard du traité en ce qui concerne le territoire auquel se rapporte la succession d’Etats. 3.
4.If the treaty is one falling within the category mentioned in article 17, paragraph 3, the successor State may establish its status as a party or as a contracting State to the treaty only with the consent of all the parties or of all the contracting States. Article 37Les paragraphes 1 et 2 ne s’appliquent pas s’il ressort du traité  ou s’il est par ailleurs établi que l’application du traité à l’égard de l’Etat  successeur serait incompatible avec l’objet et le but du traité ou change rait radicalement les conditions d’exécution du traité. 4. Si le traité appartient à la catégorie visée au paragraphe 3 de  l’article 17, l’Etat successeur ne peut établir, à l’égard du traité, sa qualité de partie ou d’Etat contractant qu’avec le consentement de toutes les  parties ou de tous les Etats contractants.
Participation in cases of separation of parts of a State in treaties signed by the predecessor State subject to ratification, acceptance or approval 1.Subject to paragraphs 2 and 3, if before the date of the succession of States the predecessor State had signed a multilateral treaty subject to ratification, acceptance or approval and the treaty, if it had been in force at that date, would have applied in respect of the territory to which the succession of States relates, a successor State falling under article 34, paragraph 1, may ratify, accept or approve the treaty as if it had signed that treaty and may thereby become a party or a contracting State to it.PARTICIPATION À DES TRAITÉS SIGNÉS PAR L’ETAT PRÉDÉCESSEUR SOUS RÉSERVE  DE RATIFICATION, D’ACCEPTATION OU D’APPROBATION, EN CAS DE SÉPARATION DE PARTIES D’UN ETAT 1. Sous réserve des paragraphes 2 et 3, si, avant la date de la succession d’Etats, l’Etat prédécesseur a signé un traité multilatéral sous  réserve de ratification, d’acceptation ou d’approbation et si, au cas où  il aurait été en vigueur à cette date, le traité se serait appliqué à l’égard  du territoire auquel se rapporte la succession d’Etats, un Etat successeur  relevant du paragraphe 1 de l’article 34 peut ratifier, accepter ou approu ver le traité comme s’il avait signé ce traité, et peut devenir ainsi Etat  contractant ou partie au traité.
Article 38 NotificationsNOTIFICATIONS 1.
1.Any notification under articles 31, 32 or 36 shall be made in writing.Une notification en vertu des articles 31, 32 ou 36 doit être faite  par écrit.
2.If the notification is not signed by the Head of State, Head of Government or Minister for Foreign Affairs, the representative of the State communicating it may be called upon to produce full powers.2. Si la notification n’est pas signée par le chef de l’Etat, le chef  du gouvernement ou le ministre des affaires étrangères, le représentant  de l’Etat qui en fait la communication peut être invité à produire ses  pleins pouvoirs.
3.Unless the treaty otherwise provides, the notification shall: (a) be transmitted by the successor State to the depositary, or, if there is no depositary, to the parties or the contracting States;3. A moins que le traité n’en dispose autrement, la notification : a) Est transmise par l’Etat successeur au dépositaire ou, s’il n’y a  pas de dépositaire, aux parties ou aux Etats contractants;
(b) be considered to be made by the successor State on the date on which it is received by the depositary or, if there is no depositary, on the date on which it is received by all the parties or, as the case may be, by all the contracting States.b) Est considérée comme ayant été faite par l’Etat successeur à la  date à laquelle elle est reçue par le dépositaire ou, s’il n’y a pas de dépositaire, à la date à laquelle elle est reçue par toutes les parties ou, selon le  cas, par tous les Etats contractants. 4.
4.Paragraph 3 does not affect any duty that the depositary may have, in accordance with the treaty or otherwise, to inform the parties or the contracting States of the notification or any communication made in connection therewith by the successor State. 5.Subject to the provisions of the treaty, such notification or communication shall be considered as received by the State for which it is intended only when the latter State has been informed by the depositary. PART V.Le paragraphe 3 n’affecte aucune des obligations que le dépositaire peut avoir, conformément au traité ou autrement, d’informer les  parties ou les Etats contractants de la notification ou de toute communi cation y relative faite par l’Etat successeur. 5. Sous réserve des dispositions du traité, la notification ou la  communication n’est considérée comme ayant été reçue par l’Etat auquel  elle est destinée qu’à partir du moment où cet Etat en a été informé par le dépositaire.
MISCELLANEOUS PROVISIONS Article 39PARTIE V. DISPOSITIONS DIVERSES
Cases of State responsibility and outbreak of hostilities The provisions of the present Convention shall not prejudge any question that may arise in regard to the effects of a succession of States in respect of a treaty from the international responsibility of a State or from the outbreak of hostilities between States.CAS DE RESPONSABILITÉ D’UN ETAT OU D’OUVERTURE D’HOSTILITÉS Les dispositions de la présente Convention ne préjugent aucune  question qui pourrait se poser à propos des effets d’une succession  d’Etats à l’égard d’un traité en raison de la responsabilité internationale d’un Etat ou de l’ouverture d’hostilités entre Etats.
Cases of military occupationCAS D’OCCUPATION MILITAIRE
The provisions of the present Convention shall not prejudge any question that may arise in regard to a treaty from the military occupation of a territory.Les dispositions de la présente Convention ne préjugent aucune  question qui pourrait se poser à propos d’un traité du fait de l’occupation  militaire d’un territoire.
PART VI.PARTIE VI.
SETTLEMENT OF DISPUTES Article 41 Consultation and negotiationRÈGLEMENT DES DIFFÉRENDS CONSULTATION ET NÉGOCIATION
If a dispute regarding the interpretation or application of the present Convention arises between two or more Parties to the Convention, they shall, upon the request of any of them, seek to resolve it by a process of consultation and negotiation. Article 42Si un différend concernant l’interprétation ou l’application de la  présente Convention surgit entre deux ou plusieurs parties à celle-ci, lesdites parties s’efforcent, à la demande de l’une quelconque d’entre elles,  de le résoudre par un processus de consultation et de négociation.
ConciliationCONCILIATION
If the dispute is not resolved within six months of the date on which the request referred to in article 41 has been made, any party to the dispute may submit it to the conciliation procedure specified in the Annex to the present Convention by submitting a request to that effect to the Secretary-General of the United Nations and informing the other party or parties to the dispute of the request.Si le différend n’est pas résolu dans un délai de six mois à compter  de la date à laquelle la demande visée à l’article 41 a été faite, toute  partie au différend peut soumettre celui-ci à la procédure de conciliation indiquée dans l’Annexe de la présente Convention en adressant une  demande à cet effet au Secrétaire général de l’Organisation des Nations  Unies et en informant de cette demande l’autre Etat partie ou les autres  parties au différend.
Judicial settlement and arbitrationRÈGLEMENT JUDICIAIRE ET ARBITRAGE
Any State at the time of signature or ratification of the present Convention or accession thereto or at any time thereafter, may, by notification to the depositary, declare that, where a dispute has not been resolved by the application of the procedures referred to in articles 41 and 42, that dispute may be submitted for a decision to the International Court of Justice by a written application of any party to the dispute, or in the alternative to arbitration, provided that the other party to the dispute has made a like declaration.Tout Etat peut, au moment où il signe ou ratifie la présente Convention ou lorsqu’il y adhère ou à tout moment par la suite, déclarer, par  une notification adressée au dépositaire, que si un différend n’a pas été  résolu par l’application des procédures indiquées dans les articles 41 et  42, ce différend peut être soumis à la décision de la Cour internationale  de Justice au moyen d’une requête faite par toute partie au différend, ou  bien à l’arbitrage, à condition que l’autre partie au différend ait fait une déclaration analogue.
Settlement by common consentRÈGLEMENT PAR UN ACCORD COMMUN
Notwithstanding articles 41, 42 and 43, if a dispute regarding the interpretation or application of the present Convention arises between two or more Parties to the Convention, they may by common consent agree to submit it to the International Court of Justice, or to arbitration, or to any other appropriate procedure for the settlement of disputes.Nonobstant les articles 41, 42 et 43, si un différend concernant l’interprétation ou l’application de la présente Convention surgit entre deux  ou plusieurs Parties à celle-ci, lesdites Parties peuvent décider d’un com mun accord de soumettre ce différend à la Cour internationale de Justice,  ou à l’arbitrage, ou à toute autre procédure appropriée de règlement des  différends.
Other provisions in force for the settlement of disputes Nothing in articles 41 to 44 shall affect the rights or obligations of the Parties to the present Convention under any provisions in force binding them with regard to the settlement of disputes.AUTRES DISPOSITIONS EN VIGUEUR POUR LE RÈGLEMENT DES DIFFÉRENDS Rien dans les articles 41 à 44 n’affecte les droits ou les obligations  des Parties à la présente Convention découlant de toute disposition en  vigueur entre elles concernant le règlement des différends.
PART VII.PARTIE VII.
FINAL PROVISIONS Article 46 SignatureDISPOSITIONS FINALES SIGNATURE
The present Convention shall be open for signature by all States until 28 February 1979 at the Federal Ministry for Foreign Affairs of the Republic of Austria, and subsequently, until 31 August 1979, at United Nations Headquarters in New York. Article 47La présente Convention sera ouverte à la signature de tous les  Etats, de la manière suivante : jusqu’au 28 février 1979, au Ministère  fédéral des affaires étrangères de la République d’Autriche, et ensuite  jusqu’au 31 août 1979, au Siège de l’Organisation des Nations Unies à  New York.
RatificationRATIFICATION
The present Convention is subject to ratification.La présente Convention sera soumise à ratification.
The instruments of ratification shall be deposited with the Secretary-General of the United Nations.Les instruments  de ratification seront déposés auprès du Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies.
Article 48 AccessionADHÉSION
The present Convention shall remain open for accession by any State.La présente Convention restera ouverte à l’adhésion de tout Etat.
The instruments of accession shall be deposited with the Secretary-General of the United Nations.Les instruments d’adhésion seront déposés auprès du Secrétaire général  de l’Organisation des Nations Unies.
Article 49 Entry into forceENTRÉE EN VIGUEUR 1.
1.The present Convention shall enter into force on the thirtieth day following the date of deposit of the fifteenth instrument of ratification or accession.La présente Convention entrera en vigueur le trentième jour  qui suivra la date du dépôt du quinzième instrument de ratification ou  d’adhésion.
2.For each State ratifying or acceding to the Convention after the deposit of the fifteenth instrument of ratification or accession, the Convention shall enter into force on the thirtieth day after deposit by such State of its instrument of ratification or accession. Article 50 Authentic texts2. Pour chacun des Etats qui ratifieront la Convention ou y adhéreront après le dépôt du quinzième instrument de ratification ou d’adhésion, la Convention entrera en vigueur le trentième jour après le dépôt  par cet Etat de son instrument de ratification ou d’adhésion.
The original of the present Convention, of which the Arabic, Chinese, English, French, Russian and Spanish texts are equally authentic, shall be deposited with the Secretary-General of the United Nations.L’original de la présente Convention, dont les textes anglais, chinois, espagnol, français et russe sont également authentiques, sera déposé auprès du Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies.
IN WITNESS WHEREOF the undersigned Plenipotentiaries, being duly authorized thereto by their respective Governments, have signed the present Convention.EN FOI DE QUOI les plénipotentiaires soussignés, dûment autorisés à  cet effet par leurs gouvernements respectifs, ont signé la présente Convention.
DONE at Vienna this twenty-third day of August, one thousand nine hundred and seventy-eight.FAIT à Vienne, le vingt-trois août mil neuf cent soixante-dix-huit.
ANNEXANNEXE
1.A list of conciliators consisting of qualified jurists shall be drawn up and maintained by the Secretary-General of the United Nations.1. Le Secrétaire général des Nations Unies dresse et tient une  liste de conciliateurs composée de juristes qualifiés.
To this end, every State which is a Member of the United Nations or a Party to the present Convention shall be invited to nominate two conciliators, and the names of the persons so nominated shall constitute the list.A cette fin, tout  Etat Membre de l’Organisation des Nations Unies ou partie à la présente Convention est invité à désigner deux conciliateurs et les noms  des personnes ainsi désignées composeront la liste.
The term of a conciliator, including that of any conciliator nominated to fill a casual vacancy, shall be five years and may be renewed.La désignation des  conciliateurs, y compris ceux qui sont désignés pour remplir une vacance  fortuite, est faite pour une période de cinq ans renouvelable.
A conciliator whose term expires shall continue to fulfil any function for which he shall have been chosen under the following paragraph.A l’expira tion de la période pour laquelle ils auront été désignés, les conciliateurs  continueront à exercer les fonctions pour lesquelles ils auront été choisis conformément au paragraphe suivant.
2.When a request has been made to the Secretary-General under article 42, the Secretary-General shall bring the dispute before a conciliation commission constituted as follows: The State or States constituting one of the parties to the dispute shall appoint: (a) one conciliator of the nationality of that State or of one of those States, who may or may not be chosen from the list referred to in paragraph 1;2. Lorsqu’une demande est soumise au Secrétaire général conformément à l’article 42, le Secrétaire général porte le différend devant une  commission de conciliation composée comme suit : L’Etat ou les Etats constituant une des parties au différend nomment : a) Un conciliateur de la nationalité de cet Etat ou de l’un de ces  Etats, choisi ou non sur la liste visée au paragraphe 1;
and (b) one conciliator not of the nationality of that State or of any of those States, who shall be chosen from the list. The State or States constituting the other party to the dispute shall appoint two conciliators in the same way.et b) Un conciliateur n’ayant pas la nationalité de cet Etat ou de l’un  de ces Etats, choisi sur la liste. L’Etat ou les Etats constituant l’autre partie au différend nomment  deux conciliateurs de la même manière.
The four conciliators chosen by the parties shall be appointed within sixty days following the date on which the Secretary-General receives the request.Les quatre conciliateurs choisis  par les parties doivent être nommés dans un délai de soixante jours à compter de la date à laquelle le Secrétaire général reçoit la demande.
The four conciliators shall, within sixty days following the date of the appointment of the last of them, appoint a fifth conciliator chosen from the list, who shall be chairman.Dans les soixante jours qui suivent la date de la nomination du  dernier d’entre eux, les quatre conciliateurs en nomment un cinquième,  choisi sur la liste, qui sera président.
If the appointment of the chairman or of any of the other conciliators has not been made within the period prescribed above for such appointment, it shall be made by the Secretary-General within sixty days following the expiry of that period.Si la nomination du président ou de l’un quelconque des autres conciliateurs n’intervient pas dans le délai prescrit ci-dessus pour cette nomination, elle sera faite par le Secrétaire général dans les soixante jours  qui suivent l’expiration de ce délai.
The appointment of the chairman may be made by the Secretary-General either from the list or from the membership of the International Law Commission. Any of the periods within which appointments must be made may be extended by agreement between the parties to the dispute.Le Secrétaire général peut désigner  comme président soit l’une des personnes inscrites sur la liste, soit un Succession : biens des membres de la Commission du droit international. L’un quelconque  des délais dans lesquels les nominations doivent être faites peut être prorogé par accord des parties au différend.
Any vacancy shall be filled in the manner prescribed for the initial appointment.Toute vacance doit être remplie de la façon spécifiée pour la nomination initiale.
3.The Conciliation Commission shall decide its own procedure.3. La Commission de conciliation arrête elle-même sa procédure.
The Commission, with the consent of the parties to the dispute, may invite any Party to the present Convention to submit to it its views orally or in writing.La Commission, avec le consentement des parties au différend, peut inviter toute Partie à la présente Convention à lui soumettre ses vues oralement ou par écrit. Les décisions et les recommandations de la Commission sont adoptées à la majorité des voix de ses cinq membres.
Decisions and recommendations of the Commission shall be made by a majority vote of the five members.4. La Commission peut signaler à l’attention des parties au différend toute mesure susceptible de faciliter un règlement amiable. 5.
4.The Commission may draw the attention of the parties to the dispute to any measures which might facilitate an amicable settlement.La Commission entend les parties, examine les prétentions et  les objections et fait des propositions aux parties en vue de les aider à  parvenir à un règlement amiable du différend. 6. La Commission fait rapport dans les douze mois qui suivent  sa constitution.
5.The Commission shall hear the parties, examine the claims and objections, and make proposals to the parties with a view to reaching an amicable settlement of the dispute. 6.The Commission shall report within twelve months of its constitution.Son rapport est déposé auprès du Secrétaire général et  communiqué aux parties au différend. Le rapport de la Commission, y  compris toutes conclusions y figurant sur les faits ou sur les points de  droit, ne lie pas les parties et n’est rien de plus que l’énoncé de recom mandations soumises à l’examen des parties en vue de faciliter un règlement amiable du différend. 7.
Its report shall be deposited with the Secretary-General and transmitted to the parties to the dispute.Le Secrétaire général fournit à la Commission l’assistance et  les facilités dont elle peut avoir besoin. Les dépenses de la Commission  sont supportées par l’Organisation des Nations Unies. J.
The report of the Commission, including any conclusions stated therein regarding the facts or questions of law, shall not be binding upon the parties and it shall have no other character than that of recommendations submitted for the consideration of the parties in order to facilitate an amicable settlement of the dispute.— Convention de Vienne sur la succession d’Etats en matière de biens, archives et dettes d’Etat Convention de Vienne sur la succession d’Etats en matière de biens, archives et dettes d’Etat faite à Vienne le 8 avril 1983* Les Etats Parties à la présente Convention, Considérant que le processus de décolonisation a entraîné une transformation profonde de la communauté internationale, Considérant également que d’autres facteurs pourraient conduire à  l’avenir à des cas de succession d’Etats,
7.The Secretary-General shall provide the Commission with such assistance and facilities as it may require.Convaincus, dans ces conditions, de la nécessité de codifier et de  développer progressivement les règles relatives à la succession d’Etats * Cette convention n’est pas encore en vigueur.
The expenses of the Commission shall be borne by the United Nations.Voir Documents officiels de la Conférence des Nations Unies sur la succession d’États en matière de biens, archives et dettes d’Etat, vol. II (publication des Nations Unies, numéro de vente : F.94.V.6).