E_RES_2006_30_e_E_RES_2006_30_f_EF
Correct misalignment Change languages order
E_RES_2006_30_e.doc (english) E_RES_2006_30_f.doc (french)
E/RES/2006/30 Baku Accord on Regional Cooperation against Illicit Drugs and Related Matters: a Vision for the Twenty-first CenturyE/RES/2006/30 Accord de Bakou sur la coopération régionale contre les drogues illicites et les questions apparentées : une vision pour le XXIe siècle
The Economic and Social Council,Le Conseil économique et social,
Recalling the Political Declaration adopted by the General Assembly at its twentieth special session, the Action Plan for the Implementation of the Declaration on the Guiding Principles of Drug Demand Reduction and the measures to enhance international cooperation to counter the world drug problem,Rappelant la Déclaration politique adoptée par l’Assemblée générale à sa vingtième session extraordinaire, le Plan d’action pour la mise en œuvre de la Déclaration sur les principes fondamentaux de la réduction de la demande de drogues et les mesures destinées à renforcer la coopération internationale face au problème mondial de la drogue,
Recalling also General Assembly resolutions 53/115 of 9 December 1998, 54/132 of 17 December 1999, 55/65 of 4 December 2000, 56/124 of 19 December 2001 and 57/174 of 18 December 2002, in which the Assembly stressed the importance of the Subcommission on Illicit Drug Traffic and Related Matters in the Near and Middle East of the Commission on Narcotic Drugs, as well as the other subsidiary bodies of the Commission,Rappelant également les résolutions 53/115 du 9 décembre 1998, 54/132 du 17 décembre 1999, 55/65 du 4 décembre 2000, 56/124 du 19 décembre 2001 et 57/174 du 18 décembre 2002 de l’Assemblée générale, dans lesquelles cette dernière soulignait l’importance de la Sous-Commission du trafic illicite des drogues et des problèmes apparentés pour le Proche et le Moyen-Orient de la Commission des stupéfiants, ainsi que des autres organes subsidiaires de la Commission,
Recalling further General Assembly resolutions 53/115, 54/132, 55/65, 56/124, 57/174, 58/141 of 22 December 2003 and 59/163 of 20 December 2004, in which the Assembly encouraged the Subcommission, as well as the other subsidiary bodies of the Commission on Narcotic Drugs, to continue to contribute to the strengthening of regional and international cooperation, taking into account the outcome of the twentieth special session of the Assembly,Rappelant en outre que dans ses résolutions 53/115, 54/132, 55/65, 56/124, 57/174, 58/141 du 22 décembre 2003 et 59/163 du 20 décembre 2004, l’Assemblée a encouragé la Sous-Commission, ainsi que les autres organes subsidiaires de la Commission des stupéfiants, à continuer de contribuer au renforcement de la coopération régionale et internationale, compte tenu des conclusions de la vingtième session extraordinaire de l’Assemblée,
Recalling its resolution 1997/39 of 21 July 1997, entitled “Baku Accord on Regional Cooperation against Illicit Cultivation, Production, Trafficking, Distribution and Consumption of Narcotic Drugs and Psychotropic Substances and Their Precursors”,Rappelant sa résolution 1997/39 du 21 juillet 1997, intitulée « Accord de Bakou sur la coopération régionale contre la culture, la production, le trafic, la distribution et la consommation illicites de stupéfiants et de substances psychotropes et de leurs précurseurs »,
Convinced that the Baku Accord on Regional Cooperation against Illicit Drugs and Related Matters: a Vision for the Twenty-first Century will enhance cooperation against drug trafficking in the Near and Middle East,Convaincu que l’Accord de Bakou sur la coopération régionale contre les drogues illicites et les questions apparentées : une vision pour le XXIe siècle renforcera la coopération contre le trafic de drogues au Proche et au Moyen Orient,
1.1.
Takes note of the Baku Accord on Regional Cooperation against Illicit Drugs and Related Matters: a Vision for the Twenty-first Century, the text of which is annexed to the present resolution;Prend note de l’Accord de Bakou sur la coopération régionale contre les drogues illicites et les questions apparentées : une vision pour le XXIe siècle, dont le texte est annexé à la présente résolution;
2.2.
Urges Member States to take appropriate measures to combat the traffic in narcotic drugs and psychotropic substances in accordance with the Baku Accord on Regional Cooperation against Illicit Drugs and Related Matters and the relevant resolutions of the Commission on Narcotic Drugs, the Economic and Social Council and the General Assembly and consistent with their national legislation and the provisions of the international drug control treaties;Prie instamment les États Membres de prendre des mesures appropriées pour combattre le trafic de stupéfiants et de substances psychotropes conformément à l’Accord de Bakou sur la coopération régionale contre les drogues illicites et les questions apparentées et aux résolutions pertinentes de la Commission des stupéfiants, du Conseil économique et social et de l’Assemblée générale, ainsi qu’à leur législation nationale et aux dispositions des traités internationaux relatifs au contrôle des drogues;
3.3.
Requests the Secretary-General to inform all Member States, relevant specialized agencies and other entities of the United Nations system and other intergovernmental organizations of the Baku Accord on Regional Cooperation against Illicit Drugs and Related Matters.Prie le Secrétaire général d’informer tous les États Membres, les institutions spécialisées et autres entités compétentes du système des Nations Unies et autres organisations intergouvernementales de l’Accord de Bakou sur la coopération régionale contre les drogues illicites et les questions apparentées.
41st plenary meeting 13 July 200641e séance plénière 27 juillet 2006
Annex Baku Accord on Regional Cooperation against Illicit Drugs and Related Matters: a Vision for the Twenty-first CenturyAnnexe Accord de Bakou sur la coopération régionale contre les drogues illicites et les questions apparentées : une vision pour le XXIe siècle
We, the representatives of States members of the Subcommission on Illicit Drug Traffic and Related Matters in the Near and Middle East,Nous, les représentants des États membres de la Sous-Commission du trafic illicite des drogues et des problèmes apparentés pour le Proche et le Moyen-Orient,
Having gathered at the fortieth session of the Subcommission, held in Baku from 12 to 16 September 2005, to consider the Baku Accord on Regional Cooperation against Illicit Drugs and Related Matters: a Vision for the Twenty-first Century,Étant réunis à la quarantième session de la Sous-commission, tenue à Bakou du 12 au 16 septembre 2005, pour examiner l’Accord de Bakou sur la coopération régionale contre les drogues illicites et les questions apparentées : une vision pour le XXIe siècle,
Bearing in mind the Political Declaration adopted by the General Assembly at its twentieth special session,111 the Action Plan for the Implementation of the Declaration on the Guiding Principles of Drug Demand Reduction112 and the measures to enhance international cooperation to counter the world drug problem,113Ayant à l’esprit la Déclaration politique adoptée par l’Assemblée générale à sa vingtième session extraordinaire111, le Plan d’action pour la mise en œuvre de la Déclaration sur les principes fondamentaux de la réduction de la demande de drogues112 et les mesures destinées à renforcer la coopération internationale face au problème mondial de la drogue113,
Recalling Economic and Social Council resolution 1997/39 of 21 July 1997, entitled “Baku Accord on Regional Cooperation against Illicit Cultivation, Production, Trafficking, Distribution and Consumption of Narcotic Drugs and Psychotropic Substances and Their Precursors”,Rappelant la résolution 1997/39 du Conseil économique et social en date du 21 juillet 1997, intitulée « Accord de Bakou sur la coopération régionale contre la culture, la production, le trafic, la distribution et la consommation illicites de stupéfiants et de substances psychotropes et de leurs précurseurs »,
Recalling also Economic and Social Council resolution 2005/24 of 22 July 2005, entitled “Providing support to Afghanistan with a view to ensuring the effective implementation of its Counter-Narcotics Implementation Plan”,Rappelant également la résolution 2005/24 du Conseil économique et social en date du 22 juillet 2005, intitulée « Appui aux efforts de l’Afghanistan en vue d’assurer la mise en place effective de son plan de mise en œuvre de la lutte contre les stupéfiants »,
Recalling further Economic and Social Council resolution 2005/26 of 22 July 2005, entitled “International assistance to States affected by the transit of illicit drugs”,Rappelant en outre la résolution 2005/26 du Conseil économique et social en date du 22 juillet 2005, intitulée « Assistance internationale aux États touchés par le transit de drogues illicites »,
Bearing in mind the Joint Ministerial Statement and further measures to implement the action plans emanating from the twentieth special session of the General Assembly, adopted during the ministerial segment of the forty-sixth session of the Commission on Narcotic Drugs,Ayant à l’esprit la Déclaration ministérielle commune et mesures complémentaires en vue de l’application des plans d’action issus de la vingtième session extraordinaire de l’Assemblée générale adoptée pendant le débat ministériel de la quarante-sixième session de la Commission des stupéfiants,
Recalling various other United Nations resolutions and recommendations, including General Assembly resolution 59/161 of 20 December 2004 and the recommendations of the International Narcotics Control Board in its report for 2004, requesting the international community to support the Government of Afghanistan in its fight against the illicit cultivation of opium poppy and trafficking in narcotic drugs,Rappelant diverses autres résolutions et recommandations de l’Organisation des Nations Unies, dont la résolution 59/161 de l’Assemblée générale en date du 20 décembre 2004 et les recommandations de l’Organe international de contrôle des stupéfiants dans son rapport pour 2004, priant la communauté internationale de soutenir le Gouvernement afghan dans sa lutte contre la culture illicite du pavot à opium et le trafic de stupéfiants,
Taking note of the third biennial report of the Executive Director of the United Nations Office on Drugs and Crime on the implementation of the outcome of the twentieth special session of the General Assembly and other relevant reports submitted to the Commission on Narcotic Drugs at its forty-eighth session, including the report on the world situation with regard to drug trafficking and the report on the world situation with regard to drug abuse,Prenant note du troisième rapport biennal du Directeur exécutif de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime sur la mise en œuvre des conclusions de la vingtième session extraordinaire de l’Assemblée générale et d’autres rapports pertinents soumis à la Commission des stupéfiants à sa quarante-huitième session, y compris le rapport sur la situation mondiale en ce qui concerne le trafic de drogues et le rapport sur la situation mondiale en ce qui concerne l’abus de drogues,
Deeply concerned about the spread of drug abuse in the Near and Middle East and its effects on youth and on future generations,Profondément préoccupés par la propagation de l’abus de drogues au Proche et au Moyen Orient et par ses effets sur les jeunes et sur les générations futures,
Deeply concerned also about the increasing illicit cultivation of narcotic drug crops and illicit production of and trafficking in drugs, which threaten the political, economic and social structure and stability of the region,Profondément préoccupés également par le développement de la culture illicite de plantes servant à fabriquer des stupéfiants et par la production et le trafic illicites de drogues, qui menacent la structure et la stabilité politiques, économiques et sociales de la région,
Alarmed at the serious and growing threat posed by organized criminal groups involved in drug trafficking, money-laundering and various other forms of organized crime and their potential and, in some cases, actual links with terrorist groups,Alarmés par la menace grave et croissante que posent les groupes criminels organisés se livrant au trafic de drogues, au blanchiment d’argent et à diverses autres formes de crime organisé ainsi que leurs liens potentiels et, dans certains cas, réels avec des groupes terroristes,
Aware that in a number of countries illicit drug production represents a major obstacle to sustainable economic, social and political development,Conscients que, dans un certain nombre de pays, la production de drogues illicites représente un obstacle majeur au développement économique, social et politique durable,
Taking into account the multifaceted challenges faced by States situated along international trafficking routes and the effects of trafficking in drugs, including related crime and drug abuse, resulting from the transit of illicit drugs through the territory of transit States,Tenant compte des défis multiples auxquels sont confrontés les États situés le long des itinéraires de trafic internationaux et des effets du trafic de drogues, dont la criminalité et l’abus de drogues qui leurs sont liés et qui résultent du passage des drogues illicites sur le territoire des États de transit,
Recognizing the need to take further urgent measures against the illicit cultivation of narcotic drug crops and the illicit production of and trafficking in drugs in regions where drug traffickers and organized criminal groups take advantage of territories affected by conflict, war, foreign occupation or other situations to engage in illicit activities,Reconnaissant la nécessité de prendre d’urgence d’autres mesures contre la culture illicite de plantes servant à fabriquer des stupéfiants et la production et le trafic illicites de drogues dans des régions où les trafiquants de drogues et les groupes criminels organisés tirent avantage des territoires touchés par un conflit, une guerre, une occupation étrangère ou d’autres situations pour se livrer à des activités illicites,
Mindful of the essential need to strengthen international, regional and subregional cooperation aimed at enhancing the capacity of States to tackle drug trafficking effectively and to meet the goals and targets for the year 2008 set by the General Assembly at its twentieth special session,Conscients du fait qu’il est essentiel de renforcer la coopération internationale, régionale et sous-régionale visant à accroître la capacité des États à s’attaquer efficacement au trafic de drogues et à atteindre les buts et objectifs fixés pour l’année 2008 par l’Assemblée générale à sa vingtième session extraordinaire,
Reiterating the principle of shared responsibility and the need for all States to promote and implement the action necessary to counter the world drug problem in all its aspects,Réaffirmant le principe de la responsabilité partagée et la nécessité pour tous les États de promouvoir et mettre en œuvre les mesures nécessaires pour lutter contre le problème mondial de la drogue sous tous ses aspects,
Convinced that specific action and comprehensive, well-coordinated national plans are the most effective means by which to combat problems involving illicit drugs and related crime,Convaincus qu’une action concrète et des plans nationaux détaillés et bien coordonnés sont le moyen le plus efficace de lutter contre les problèmes liés aux drogues illicites et à la criminalité qui l’accompagne,
Have agreed on the following:Sommes convenus de ce qui suit :
Cooperation between drug law enforcement agenciesCoopération entre les services de détection et de répression en matière de drogues
1.1.
We reaffirm our commitment to promoting coordinated drug control strategies and unified responses to drug trafficking and, in that context, encourage the development, effective implementation and further strengthening of measures for the prevention and suppression of drug trafficking and the reduction of illicit drug demand in transit States, as well as cooperation in areas such as border control, mutual legal assistance, law enforcement, including controlled delivery, and exchange of information between transit States, countries of destination and countries of origin.Nous réaffirmons notre engagement à promouvoir des stratégies coordonnées de lutte contre la drogue et des réponses unifiées au trafic de drogues et, dans ce contexte, encourageons l’élaboration, la mise en œuvre effective et la poursuite du renforcement des mesures de prévention et de répression du trafic de drogues et la réduction de la demande de drogues illicites dans les États de transit, ainsi qu’une coopération dans des domaines tels que le contrôle aux frontières, l’entraide judiciaire, la détection et la répression, y compris les livraisons surveillées, et l’échange d’informations entre les États de transit, les pays de destination et les pays d’origine.
2.2.
In promoting a unified response to combating drug trafficking in the region, States members of the Subcommission on Illicit Drug Traffic and Related Matters in the Near and Middle East should promote closer coordination between drug law enforcement agencies of neighbouring States, such as through joint training, through the establishment of effective systems to promote the sharing of operational experience to facilitate the identification and arrest of drug traffickers and the dismantling of criminal groups and through the facilitation of regular meetings of drug law enforcement agencies with their cross-border counterparts.En promouvant une réponse unifiée dans la lutte contre le trafic de drogues dans la région, les États membres de la Sous-Commission du trafic illicite des drogues et des problèmes apparentés pour le Proche et le Moyen-Orient devraient promouvoir une coordination plus étroite entre les services de détection et de répression en matière de drogues des États voisins, par exemple en assurant une formation commune, en mettant en place des systèmes efficaces pour encourager le partage de l’expérience opérationnelle afin de faciliter l’identification et l’arrestation des trafiquants de drogues et le démantèlement des groupes criminels et en facilitant des réunions régulières des services de détection et de répression en matière de drogue avec leurs homologues transfrontaliers.
3.3.
Drug law enforcement agencies in the region should establish specific mechanisms for the regular exchange of information between national drug law enforcement agencies and their counterparts in neighbouring States and beyond on drug trafficking networks active in the region.Les services de détection et de répression en matière de drogues des pays de la région devraient mettre en place des mécanismes concrets pour l’échange régulier d’informations avec leurs homologues des États voisins et au-delà sur les réseaux de trafiquants de drogues actifs dans la région.
4.4.
We emphasize the importance of coordinating law enforcement activities, in particular the exchange of information at the international level, which can benefit greatly by the establishment of coordination centres, such as the Central Asian Regional Information and Coordination Centre of the United Nations Office on Drugs and Crime.Nous soulignons l’importance de coordonner les activités de détection et de répression, en particulier l’échange d’informations au niveau international, qui peut largement profiter de la création de centres de coordination, tels que le Centre régional d’informations et de coordination pour l’Asie centrale de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime.
5.5.
Governments should designate national law enforcement authorities to be responsible for dealing with requests for mutual legal assistance, as provided for in article 7 of the United Nations Convention against Illicit Traffic in Narcotic Drugs and Psychotropic Substances of 1988, as well as cooperating closely with other authorities with a view to enhancing the effectiveness of law enforcement action, as provided for in article 9 of that Convention.Les gouvernements devraient désigner des autorités nationales de détection et de répression qui seraient chargées de traiter les demandes d’entraide judiciaire, comme prévu à l’article 7 de la Convention des Nations Unies contre le trafic illicite de stupéfiants et de substances psychotropes de 1988, ainsi que de coopérer étroitement avec d’autres autorités en vue de renforcer l’efficacité de l’action de détection et de répression, comme prévu à l’article 9 de cette convention.
6.6.
In order to expand their operational capacities, States members of the Subcommission should consider implementing coordinated operations at border stations, through coordinated mobile patrols and by strengthening joint drug law enforcement efforts at land and sea borders involving neighbouring States.Afin de développer leurs capacités opérationnelles, les États membres de la Sous-Commission devraient envisager de mettre en œuvre des opérations coordonnées aux postes frontières, en utilisant des patrouilles mobiles coordonnées et en renforçant les efforts conjoints de détection et de répression en matière de drogues aux frontières terrestres et maritimes avec les États voisins.
7.7.
States members of the Subcommission should work towards greater harmonization of their criminal justice systems and national drug control legislation in order to expedite the taking of appropriate measures and other action against drug traffickers and related offenders.Les États membres de la Sous-Commission devraient s’employer à harmoniser davantage leurs systèmes de justice pénale et leur législation nationale en matière de contrôle des drogues afin d’accélérer l’adoption de mesures appropriées et d’autres actions contre les trafiquants de drogues et auteurs d’infractions connexes.
8.8.
States members of the Commission should work to support the efforts of the international community to provide the necessary support to the counter-narcotics objectives of the Government of Afghanistan, by continued technical assistance and financial commitment, in particular, to all eight pillars of the Counter-Narcotics Implementation Plan of Afghanistan.Les États membres de la Sous-Commission devraient s’employer à soutenir les efforts de la communauté internationale visant à fournir l’appui nécessaire aux objectifs de lutte contre les stupéfiants du Gouvernement afghan, sous la forme d’un engagement financier et d’une assistance technique continus, en particulier en ce qui concerne les huit piliers du Plan de mise en œuvre de la lutte contre les stupéfiants.
9.9.
The Subcommission should continue to meet on an annual basis in the capital city of one of its member States.La Sous-Commission devrait continuer de se réunir chaque année dans la capitale de l’un de ses États membres.
Drug demand reductionRéduction de la demande de drogues
10.10.
States members of the Subcommission should promote awareness, in particular among young people, of the health, social and psychological problems that may result from the abuse of illicit drugs.Les États membres de la Sous-Commission devraient sensibiliser, en particulier les jeunes, aux problèmes sanitaires, sociaux et psychologiques qui peuvent résulter de l’abus de drogues illicites.
11.11.
States members of the Subcommission should consider amending their national legislation, where necessary, to facilitate the treatment and rehabilitation of drug abusers through, for example, the introduction of drug courts, police referral to voluntary treatment programmes and other recognized alternative approaches to treatment.Les États membres de la Sous-Commission devraient envisager de modifier leur législation nationale, si nécessaire, afin de faciliter le traitement et la réadaptation des toxicomanes, par exemple par la mise en place de juridictions spécialisées dans les affaires de toxicomanie, l’orientation par la police vers des programmes de traitement volontaire et d’autres approches reconnues à l’égard du traitement.
12.12.
States members of the Subcommission should strengthen their political commitment to implement drug abuse prevention policies and strategies effectively and to continue their drug demand reduction programmes, paying attention to early intervention, rehabilitation and social reintegration of drug users, in order to prevent the transmission of HIV/AIDS and other blood-borne diseases in the context of drug abuse.Les États membres de la Sous-Commission devraient renforcer leur engagement politique de mettre en œuvre concrètement des politiques et stratégies de prévention de l’abus de drogues et de poursuivre leurs programmes de réduction de la demande de drogues, en s’attachant à l’intervention précoce, à la réadaptation et à la réinsertion sociale des toxicomanes, afin de prévenir la transmission du VIH/sida et d’autres maladies hématogènes dans le contexte de l’abus de drogues.
13.13.
States members of the Subcommission should continue to incorporate substance abuse prevention, treatment and health care into their national drug control strategies, as well as into their socio-economic development programmes, especially programmes designed to enhance the social and economic empowerment of women, and child welfare, including in relation to preventing and reducing the spread of HIV/AIDS and other blood-borne diseases in the context of drug abuse.Les États membres de la Sous-Commission devraient continuer d’incorporer la prévention de l’abus de substances, le traitement et les soins de santé dans leurs stratégies nationales de lutte contre la drogue, ainsi que dans leurs programmes de développement socioéconomique, en particulier les programmes visant à renforcer l’autonomie sociale et économique des femmes, et le bien-être de l’enfant, y compris en ce qui concerne la prévention et la réduction de la propagation du VIH/sida et d’autres maladies hématogènes dans le contexte de l’abus de drogues.
14.14.
States members of the Subcommission are also encouraged to ensure that substance abuse treatment is accessible and affordable to drug abusers living with HIV/AIDS and other blood-borne diseases and to work to eliminate barriers to access for drug abusers in need of HIV/AIDS care and support.Les États membres de la Sous-Commission sont également encouragés à veiller à ce que traitement de l’abus de substances soit accessible et d’un prix abordable pour les toxicomanes vivant avec le VIH/sida et d’autres maladies hématogènes et à s’employer à supprimer les obstacles à l’accès pour les toxicomanes atteints par le VIH/sida ayant besoin de soins et de soutien.
Assistance to transit StatesAssistance aux États de transit
15.15.
We welcome the follow-up of the United Nations Office on Drugs and Crime to the Paris Pact initiative that emerged from the Paris Statement, which was issued at the end of the Conference on Drug Routes from Central Asia to Europe, held in Paris on 21 and 22 May 2003, and encourage the development of similar strategies in other regions for countries affected by the transit of illicit drugs through their territory.Nous nous félicitons de la suite donnée par l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime à l’initiative du Pacte de Paris qui a résulté de la Déclaration de Paris, publiée à l’issue de la Conférence sur les routes de la drogue de l’Asie centrale à l’Europe, tenue à Paris les 21 et 22 mai 2003, et encourageons l’élaboration de stratégies similaires dans d’autres régions pour les pays touchés par le transit de drogues illicites à travers leur territoire.
16.16.
International financial institutions and other potential donors are encouraged to provide financial assistance to States affected by the transit of illicit drugs through their territory, including for empowering and building the capacity of locally available human resources, so that those States may intensify their efforts to combat drug trafficking and drug abuse and deal with their consequences.Les institutions financières internationales et autres donateurs potentiels sont encouragés à fournir une assistance financière aux États touchés par le transit de drogues illicites à travers leur territoire, notamment en donnant des moyens d’action aux ressources humaines localement disponibles et en renforçant leurs capacités, afin que ces États puissent intensifier leur lutte contre le trafic et l’abus de drogues et leurs conséquences.
17.17.
States members of the Subcommission should integrate projects, where appropriate, for illicit drug demand reduction and strengthen treatment and rehabilitation services for drug abusers in the programmes for international assistance to those transit States which are affected by drug abuse as a result of the transit of illicit drugs through their territory, to enable them to deal effectively with the problem.Les États membres de la Sous-Commission devraient intégrer, selon qu’il conviendra, des projets de réduction de la demande de drogues illicites et renforcer les services de traitement et de réadaptation des toxicomanes dans les programmes d’assistance internationale aux États de transit touchés par l’abus de drogues du fait que des drogues illicites transitent à travers leur territoire, afin de leur permettre de faire face efficacement au problème.
Control of precursorsContrôle des précurseurs
18.18.
States members of the Subcommission should cooperate closely with the International Narcotics Control Board to further strengthen international cooperation in the implementation of article 12 of the 1988 Convention, in accordance with the measures to control precursors adopted by the General Assembly at its twentieth special session.Les États membres de la Sous-Commission devraient coopérer étroitement avec l’Organe international de contrôle des stupéfiants afin de renforcer encore la coopération internationale pour l’application de l’article 12 de la Convention de 1988, conformément aux mesures visant à contrôler les précurseurs adoptées par l’Assemblée générale à sa vingtième session extraordinaire.
19.19.
States members of the Subcommission should support international operations aimed at preventing diversion of chemical precursors used in the illicit manufacture of cocaine, heroin and amphetamine-type stimulants, in particular Operation Topaz, Operation Purple and Project Prism coordinated by the International Narcotics Control Board, by exchanging information with other States and conducting timely joint law enforcement operations, including the use of controlled deliveries and backtracking investigations into the sources and origins of seizures.Les États membres de la Sous-Commission devraient soutenir les opérations internationales visant à prévenir le détournement des précurseurs chimiques utilisés dans la fabrication illicite de cocaïne, d’héroïne et de stimulants de type amphétamine, en particulier l’Opération « Topaz », l’Opération « Purple » et le Projet « Prism » coordonnés par l’Organe international de contrôle des stupéfiants, en échangeant des informations avec d’autres États et en menant en temps voulu des opérations conjointes de détection et de répression, y compris le recours aux livraisons surveillées et aux enquêtes de traçage sur les sources et origines des saisies.
20.20.
States members of the Subcommission are urged to take immediate steps to ensure that the substances listed in Tables I and II of the 1988 Convention are placed under the control of their regulatory authorities.Les États membres de la Sous-Commission sont instamment priés de prendre des mesures immédiates pour veiller à ce que les substances énumérées aux Tableaux I et II de la Convention de 1988 soient placées sous le contrôle de leurs autorités réglementaires.
Money-launderingBlanchiment d’argent
21.21.
States members of the Subcommission should strengthen action to prevent and combat money-laundering, including by enhancing international cooperation, adopting legislation that makes money-laundering a criminal and extraditable offence, establishing financial intelligence units to support the effective investigation and prosecution of money-laundering offences and removing any impediments to criminal investigation linked to bank secrecy.Les États membres de la Sous-Commission devraient renforcer les mesures visant à prévenir et combattre le blanchiment d’argent, notamment en renforçant la coopération internationale, en adoptant une législation faisant du blanchiment d’argent une infraction pénale pouvant donner lieu à extradition, en créant des services de renseignement financier pour appuyer les enquêtes et les poursuites effectives concernant les infractions de blanchiment d’argent et éliminer tous obstacles aux enquêtes criminelles liées au secret bancaire.
International cooperation in illicit crop eradication and alternative developmentCoopération internationale pour l’éradication des cultures illicites et développement alternatif
22.22.
The international community should be requested to assist and cooperate in the development of illicit crop eradication programmes and to promote alternative development programmes and, in particular, support should be given to Afghanistan in this respect.La communauté internationale devrait être priée d’aider et de coopérer à l’élaboration de programmes d’éradication des cultures illicites et de promouvoir des programmes de développement alternatif, et un soutien devrait être apporté aux efforts de l’Afghanistan à cet égard.
United Nations Convention against Transnational Organized Crime and the Protocols thereto and the United Nations Convention against CorruptionConvention des Nations Unies contre la criminalité transnationale organisée et protocoles s’y rapportant et Convention des Nations Unies contre la corruption
23.23.
States members of the Subcommission welcome the entry into force of the United Nations Convention against Transnational Organized Crime and its Protocol to Prevent, Suppress and Punish Trafficking in Persons, Especially Women and Children, the Protocol against the Smuggling of Migrants by Land, Sea and Air and the Protocol against the Illicit Manufacturing of and Trafficking in Firearms, Their Parts and Components and Ammunition.Les États membres de la Sous-Commission se félicitent de l’entrée en vigueur de la Convention des Nations Unies contre la criminalité transnationale organisée et du Protocole visant à prévenir, réprimer et punir la traite des personnes, en particulier des femmes et des enfants, du Protocole contre le trafic illicite de migrants par terre, air et mer et du Protocole contre la fabrication et le trafic illicites d’armes à feu, de leurs pièces, éléments et munitions.
24.24.
States members of the Subcommission that have not yet done so should become parties to and implement the Organized Crime Convention and the Protocols thereto, as well as the universal conventions and protocols related to terrorism, as soon as possible and, where appropriate, request assistance to that end from the United Nations Office on Drugs and Crime, in coordination with other relevant United Nations bodies, such as the Counter-Terrorism Committee.Les États membres de la Sous-Commission qui ne l’ont pas encore fait devraient, dès que possible, devenir partie à la Convention contre la criminalité organisée et aux Protocoles s’y rapportant, ainsi qu’aux conventions et protocoles universels relatifs au terrorisme et les appliquer, et, au besoin, demander à cette fin l’assistance de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime, en coordination avec d’autres organes compétents de l’Organisation des Nations Unies, tels que le Comité contre le terrorisme.
25.25.
States members of the Subcommission should also consider signing and ratifying the United Nations Convention against Corruption as soon as possible in order to allow its early entry into force and subsequent implementation.Les États membres de la Sous-Commission devraient également envisager de signer et ratifier la Convention des Nations Unies contre la corruption dès que possible afin de permettre son entrée en vigueur rapide suivie de son application.
26.26.
States members of the Subcommission and relevant regional economic integration organizations should take all necessary measures to improve international cooperation in criminal matters, especially in the form of extradition and mutual legal assistance, in accordance with the relevant conventions.Les États membres de la Sous-Commission et les organisations d’intégration économique régionales compétentes devraient prendre toutes les mesures nécessaires pour améliorer la coopération internationale en matière pénale, notamment sous la forme de l’extradition et de l’entraide judiciaire, conformément aux conventions pertinentes.
General Assembly resolution S-20/2, annex.Résolution S-20/2 de l’Assemblée générale, annexe.
General Assembly resolution 54/132, annex.Résolution 54/132 de l’Assemblée générale, annexe.
General Assembly resolutions S-20/4 A to E.Résolutions S-20/4 A à E de l’Assemblé générale.
A/58/124, sect.A/58/124, sect.
III.III.
A.A.
United Nations publication, Sales No. E.05.XI.3.Publication des Nations Unies, numéro de vente : F.05.XI.3.
E/CN.7/2005/2 and Add.E/CN.7/2005/2 et Add.
1-6.1 à 6.
E/CN.7/2005/4.E/CN.7/2005/4.
E/CN.7/2005/3.E/CN.7/2005/3.
United Nations, Treaty Series, vol. 1582, No. 27627.Nations Unies, Recueil des Traités, vol. 1582, n° 27627.
See S/2003/641, annex.Voir S/2003/641, annexe.
General Assembly resolution S-20/4 B.Résolution S-20/4 B de l’Assemblée générale.
General Assembly resolution 55/25, annex I.Résolution 55/25 de l’Assemblée générale, annexe I.
General Assembly resolution 55/25, annex II.Ibid., annexe II.
Ibid.Ibid.
, annex III., annexe III.
General Assembly resolution 55/255, annex.Résolution 55/255 de l’Assemblée générale, annexe.
General Assembly resolution 58/4, annex.Résolution 58/4 de l’Assemblée générale, annexe.