IBA Guidelines on Conflict of Interest in Intl Arbitration_EF
Correct misalignment Change languages order
IBA Guidelines on Conflict of Interest in Intl Arbitration Guidelines on Conflicts of Interest in Intl Arbitration_e.pdf (English)IBA Guidelines on Conflict of Interest in Intl Arbitration Guidelines on Conflicts of Interest in Intl Arbitration_f.pdf (French)
IBA Guidelines on  Conlficts of Interest  in International  Arbitration Adopted by resolution  of the IBA Council  on Thursday 23 October 2014A Note on Translations This document was originally prepared in English by a working group of the International Bar Association and was adopted by IBA  Council Resolution.
International Bar Association 4th Floor, 10 St Bride Street London EC4A 4AD United Kingdom Tel: +44 (0)20 7842 0090 Fax: +44 (0)20 7842 0091 www.ibanet.orgIn the event of any inconsistency between the English language versions and the translations into any other language, the English  language version shall prevail.
ISBN: 978-0-948711-36-7 All Rights Reserved  © International Bar Association 2014The IBA would like to acknowledge the work of Alexis Mourre, Pierre Bienvenu and Renée Thériault in the translation of these Guidelines.
No part of the material protected by this copyright  notice may be reproduced or utilised in any form or  by any means, electronic or mechanical, including  photocopying, recording, or any information storage  and retrieval system, without written permission from the  copyright owner. ContentsInternational Bar Association  4th Floor, 10 St Bride Street  London EC4A 4AD  United Kingdom Tel: +44 (0)20 7842 0090  Fax: +44 (0)20 7842 0091 www.ibanet.org Lignes directrices de l’IBA sur les conflits d’intérêts dans l’arbitrage international
IBA Guidelines on Conlficts of Interest in International Arbitration 2014 iApprouvées le 22 mai 2004 par le Conseil de l’International Bar Association
Introduction 1Table des matières
Part I: General Standards Regarding Impartiality, Independence and Disclosure 4Introduction      Première partie : Règles générales relatives à l’impartialité, à l’indépendance et à la divulgation.
Part II: Practical Application of the General Standards 17Seconde partie : Application pratique des Règles générales
i1.
IBA Guidelines on Conlficts of Interest in International Arbitration 2014Liste rouge non susceptible de renonciation      2.
Since their issuance in 2004, the IBA Guidelines on Conlficts of Interest in International Arbitration  (the ‘Guidelines’)Liste rouge susceptible de renonciation 2.1. Liens entre l’arbitre et le litige    2.2.
1 have gained wide acceptance within the international arbitration community.Intérêt direct ou indirect de l’arbitre dans le litige    2.3.
Arbitrators commonly use the Guidelines when  making decisions about prospective appointments  and disclosures.Liens unissant l’arbitre aux parties ou aux conseils       3. Liste orange 3.1.
Likewise, parties and their counsel  frequently consider the Guidelines in assessing the  impartiality and independence of arbitrators, and  arbitral institutions and courts also often consult the  Guidelines in considering challenges to arbitrators.Relations professionnelles antérieures avec une des parties ou autre lien avec le litige    3.2. Relations professionnelles actuelles avec une des parties    3.3. Relations entre un arbitre et un autre arbitre ou un conseil    3.4.
As contemplated when the Guidelines were ifrst  adopted, on the eve of their tenth anniversary it was  considered appropriate to relfect on the accumulated  experience of using them and to identify areas of  possible clariifcation or improvement.Relations entre un arbitre et une partie ou d’autres personnes impliquées dans l’arbitrage    3.5. Autres circonstances      4. Liste verte
Accordingly,  in 2012, the IBA Arbitration Committee initiated  a review of the Guidelines, which was conducted by  an expanded Conlficts of Interest Subcommittee  (the ‘Subcommittee’), 2 representing diverse legal4.1. Opinions juridiques exprimées antérieurement    4.2. Activités professionnelles exercées antérieurement à l’encontre d’une partie    4.3.
1 The 2004 Guidelines were drafted by a Working Group of  19 experts: Henri Alvarez, Canada;Activités professionnelles exercées actuellement au bénéfice d’une partie    4.4.
John Beechey, England; Jim Carter, United States; Emmanuel Gaillard, France;Contacts avec un autre arbitre ou avec le conseil d’une partie    4.5.
Emilio Gonzales de Castilla, Mexico;Contacts entre un arbitre et une partie
Bernard Hanotiau,  Belgium;Introduction
Michael Hwang, Singapore; Albert Jan van den  Berg, Belgium; Doug Jones, Australia;1. Les problèmes de conflits d’intérêts se posent de façon de plus en plus aigüe dans  l’arbitrage international.
Gabrielle  Kaufmann-Kohler, Switzerland; Arthur Marriott, England; Tore Wiwen Nilsson, Sweden;Or, les arbitres sont souvent hésitants quant aux faits qu’ils  doivent divulguer, et les divulgations peuvent ainsi être différentes d’un arbitre à  l’autre dans des circonstances pourtant identiques.
Hilmar Raeschke-Kessler,  Germany; David W Rivkin, United States; Klaus Sachs,  Germany;Le développement du commerce  international, ainsi que l’intensification des relations croisées entre groupes et  l’intervention de cabinets d’avocats de plus en plus importants, entraînent des  déclarations de plus en plus fréquentes et rendent plus complexe la question des  conflits d’intérêts ;
Nathalie Voser, Switzerland (Rapporteur); David  Williams, New Zealand; Des Williams, South Africa;les possibilités de récusations instrumentales, destinées à faire  obstacle à l’arbitrage ou à s’opposer sans motif valable à une désignation d’arbitre,  s’en trouvent ainsi accrues, et la divulgation de circonstances d’importance minime  conduit trop souvent à des contestations, voire au retrait ou à la récusation d’un  arbitre. 2.
and  Otto de Witt Wijnen, The Netherlands (Chair). 2 The members of the expanded Subcommittee on Conlficts of Interest were: Habib Almulla, United Arab Emirates;Les parties, les arbitres, les institutions d’arbitrage et les juridictions nationales ont  ainsi à prendre des décisions complexes quant aux faits qui méritent d’être révélés et  aux règles qui sont applicables à ces révélations.
David Arias, Spain (Co-Chair); Julie Bédard, cultures and a range of perspectives, including  counsel, arbitrators and arbitration users.Les institutions d’arbitrage et les  juges ont aussi à prendre des décisions difficiles lorsque des objections à la  désignation d’un arbitre sont soulevées postérieurement à une révélation.
The  Subcommittee was chaired by David Arias, later  co-chaired by Julie Bédard, and the review process was  conducted under the leadership of Pierre Bienvenu  and Bernard Hanotiau.Il existe  donc une tension entre, d’une part, le droit des parties à un procès équitable et à la  révélation des circonstances susceptibles de mettre en cause l’indépendance et  l’impartialité d’un arbitre et, d’autre part, leur droit de désigner l’arbitre de leur choix.
While the Guidelines were originally intended to  apply to both commercial and investment arbitration,  it was found in the course of the review process  that uncertainty lingered as to their application to  investment arbitration.Même si les lois et les règlements d’arbitrage posent certaines règles à cet égard, leur  application manque de précision et d’uniformité. Il est en conséquence fréquent que  les membres de la communauté internationale de l’arbitrage appliquent des règles  différentes aux révélations, objections et récusations auxquelles ils sont confrontés. 3.
Similarly, despite a comment  in the original version of the Guidelines that their  application extended to non-legal professionals serving  as arbitrator, there appeared to remain uncertainty in  this regard as well.Il est de l’intérêt de tous les membres de la communauté internationale de l’arbitrage  que les procédures arbitrales internationales ne soient pas entravées par la  multiplication de ces questions de conflits d’intérêts.
A consensus emerged in favour of a  general afifrmation that the Guidelines apply to both  commercial and investment arbitration, and to both  legal and non-legal professionals serving as arbitrator.Le Comité de l’Arbitrage et des  Modes Alternatifs de Résolution des Conflits de l’International Bar Association a donc  constitué un Groupe de Travail, formé de 19 experts du droit de l’arbitrage  international originaires de 14 pays
The Subcommittee has carefully considered a number  of issues that have received attention in international  arbitration practice since 2004, such as the effects of  so-called ‘advance waivers’, whether the fact of acting  concurrently as counsel and arbitrator in unrelated  cases raising similar legal issues warrants disclosure,  ‘issue’ conlficts, the independence and impartiality  of arbitral or administrative secretaries and thirdparty funding. The revised Guidelines relfect the  Subcommittee’s conclusions on these issues.1. La mission du Groupe de Travail était d’étudier les lois et la jurisprudence nationales, ainsi que les règlements d’arbitrage et la  pratique en matière d’impartialité, d’indépendance et de révélation, dans le but de  faciliter le processus de prise de décision dans ce domaine. Le Groupe de Travail a  conclu que les règles en la matière n’étaient pas appliquées avec suffisamment de  clarté et d’uniformité, et a donc établi les présentes Lignes Directrices, qui énoncent  des Règles Générales accompagnées de Notes Explicatives.
United States (Co-Chair); José Astigarraga, United States;Le Groupe de Travail  estime en outre que la cohérence des décisions en la matière peut être renforcée, et que
Pierre Bienvenu, Canada (Review Process Co-Chair);1 Les membres du Groupe de Travail sont : (1) Henri Alvarez, Canada ;
KarlHeinz Böckstiegel, Germany;(2) John Beechey,
Yves Derains, France;Angleterre ;
Teresa  Giovannini, Switzerland;(3) Jim Carter, Etats-Unis ;
Eduardo Damião Gonçalves, Brazil;(4) Emmanuel Gaillard, France ;
Bernard Hanotiau, Belgium (Review Process Co-Chair); Paula Hodges, England;(5) Emilio Gonzales  de Castilla, Mexique, (6) Bernard Hanotiau, Belgique ;
Toby Landau, England;(7) Michael Hwang, Singapour ;
Christian  Leathley, England;(8)  Albert Jan van den Berg, Belgique ;
Carole Malinvaud, France;(9) Doug Jones, Australie ;
Ciccu  Mukhopadhaya, India; Yoshimi Ohara, Japan;(10) Gabrielle KaufmannKohler, Suisse ;
Tinuade  Oyekunle, Nigeria;(11) Arthur Marriott, Angleterre ;
Eun Young Park, Korea;(12) Tore Nilsson, Suède ;
Constantine  Partasides, England;(13) Hilmar  Raeschke-Kessler, Allemagne ;
Peter Rees, The Netherlands;(14) David W. Rivkin, Etats-Unis ;
Anke  Sessler, Germany;(15) Klaus Sachs,  Allemagne ;
Guido Tawil, Argentina; Jingzhou Tao,  China;(16) Nathalie Voser, Suisse (Rapporteur) ;
Gäetan Verhoosel, England (Rapporteur);(17) David Williams, NouvelleZélande ;
Nathalie  Voser, Switzerland;(18) Des Williams, Afrique du Sud ;
Nassib Ziadé, United Arab Emirates; and  Alexis Mourre. Assistance was provided by: Niuscha Bassiri,  Belgium;(19) Otto de Witt Wijnen, Pays-Bas  (Président). le nombre de récusations dilatoires et de retraits d’arbitres peut être diminué en  établissant des listes de situations dans lesquelles il peut être nécessaire de procéder à  une déclaration susceptible d’entraîner une éventuelle récusation.
Alison Fitzgerald, Canada; Oliver Cojo, Spain; and  Ricardo Dalmaso Marques, Brazil.Ces listes –  désignées par les couleurs Rouge, Orange et Verte (les ‘Listes d’Application’) –  figurent à la fin des présentes Lignes Directrices 2.
ii iii4.
The Subcommittee has also considered, in view of  the evolution of the global practice of international  arbitration, whether the revised Guidelines should  impose stricter standards in regard to arbitrator  disclosure.De l’avis du Groupe de Travail, les présentes Lignes Directrices et les principes  exposés dans les Règles Générales expriment les meilleures pratiques actuelles dans  l’arbitrage international.
The revised Guidelines relfect the  conclusion that, while the basic approach of the 2004  Guidelines should not be altered, disclosure should be  required in certain circumstances not contemplated in  the 2004 Guidelines.Les Lignes Directrices ont été établies sur la base des lois et  de la jurisprudence nationales, et tiennent compte de l’avis et de l’expérience de ses  membres et praticiens de l’arbitrage commercial international consultés par le Groupe  de Travail.
It is also essential to reafifrm that  the fact of requiring disclosure – or of an arbitrator  making a disclosure – does not imply the existence of  doubts as to the impartiality or independence of the  arbitrator. Indeed, the standard for disclosure differs  from the standard for challenge.Le Groupe de Travail a recherché un équilibre entre les intérêts respectifs  des parties, de leurs conseils, des arbitres et des institutions d’arbitrage, qui ont tous la  responsabilité d’assurer l’intégrité, la réputation et l’efficacité de l’arbitrage  commercial international.
Similarly, the revised  Guidelines are not in any way intended to discourage  the service as arbitrators of lawyers practising in large  ifrms or legal associations. The Guidelines were adopted by resolution of the  IBA Council on Thursday 23 October 2014.Le Groupe de Travail a porté une attention particulière à  l’avis des principales institutions d’arbitrage ainsi qu’à celui des juristes d’entreprises  et d’autres acteurs de l’arbitrage commercial international.
The  Guidelines are available for download at: www.ibanet. org/Publications/publications_IBA_guides_and_ free_materials.aspx Signed by the Co-Chairs of the Arbitration Committee  Thursday 23 October 2014Des projets des présentes  Lignes Directrices ont été publiés et soumis à une consultation publique, afin que les  divers acteurs concernés puissent faire valoir leur point de vue.
Eduardo Zuleta Paul Friedland iv 1 Introduction 1.
Arbitrators and party representatives are often  unsure about the scope of their disclosure  obligations. The growth of international  business, including larger corporate groups and  international law ifrms, has generated more  disclosures and resulted in increased complexity  in the analysis of disclosure and conlfict of interest  issues. Parties have more opportunities to use  challenges of arbitrators to delay arbitrations, or  to deny the opposing party the arbitrator of its  choice.Les Lignes Directrices  ont également été débattues à l’occasion de deux réunions annuelles de l’International  Bar Association et d’autres réunions d’arbitres. Quoique les commentaires reçus par le  Groupe de Travail aient été divers et parfois critiques, la communauté de l’arbitrage a  dans son ensemble soutenu et encouragé les efforts du Groupe de Travail afin de tenter  de limiter les problèmes toujours plus graves causés par les conflits d’intérêts.
Disclosure of any relationship, no matter  how minor or serious, may lead to unwarranted  or frivolous challenges.Le  Groupe de Travail a ainsi étudié tous les commentaires reçus par lui et adopté  plusieurs des propositions qui lui ont été faites.
At the same time, it  is important that more information be made  available to the parties, so as to protect awards  against challenges based upon alleged failures  to disclose, and to promote a level playing ifeld  among parties and among counsel engaged in  international arbitration.Le Groupe de Travail exprime sa  profonde reconnaissance à tous ceux qui ont participé à ce processus à travers le  monde, et en particulier à tous ceux – praticiens et institutions – qui lui ont fait  parvenir des commentaires et des suggestions.
2.5.
Parties, arbitrators, institutions and courts face  complex decisions about the information that  arbitrators should disclose and the standards to  apply to disclosure. In addition, institutions and  courts face dififcult decisions when an objection  or a challenge is made after a disclosure. There is  a tension between, on the one hand, the parties’  right to disclosure of circumstances that may  call into question an arbitrator’s impartiality or  independence in order to protect the parties’  right to a fair hearing, and, on the other hand,  the need to avoid unnecessary challenges against  arbitrators in order to protect the parties’ ability  to select arbitrators of their choosing.Le Groupe de Travail avait initialement envisagé de limiter les présentes Lignes  Directrices à l’arbitrage commercial international, mais il est apparu, notamment à la  lumière des commentaires qui lui ont été adressés, qu’elles avaient également vocation  à s’appliquer à d’autres formes d’arbitrage, telles que l’arbitrage d’investissement  (dans la mesure où de telles formes d’arbitrage ne peuvent être assimilées à l’arbitrage  commercial) 6. Les présentes Lignes Directrices n’ont pas de valeur obligatoire et n’ont pas vocation à  prévaloir sur les lois nationales éventuellement applicables, ni sur les règlements  d’arbitrage choisis par les parties.
3. It is in the interest of the international arbitration  community that arbitration proceedings are  not hindered by ill-founded challenges against  arbitrators and that the legitimacy of the  process is not affected by uncertainty and a lack  of uniformity in the applicable standards for disclosures, objections and challenges. The 2004  Guidelines relfected the view that the standards  existing at the time lacked sufifcient clarity and  uniformity in their application.Le Groupe de Travail espère cependant qu’elles  feront l’objet d’un consensus large au sein de la communauté internationale de  l’arbitrage, comme cela fut le cas pour les Règles de l’IBA sur l’administration de la  preuve dans l’arbitrage commercial international, et qu’elles pourront ainsi faciliter les  décisions devant être prises par les parties, les praticiens, les arbitres, les institutions et  les tribunaux quant à l’impartialité et à l’indépendance des arbitres, aux déclarations  faites par ces derniers, ainsi qu’aux demandes de récusation formées à leur encontre.
The Guidelines,  therefore, set forth some ‘General Standards and  Explanatory Notes on the Standards’.Le Groupe de Travail espère également que les Lignes Directrices seront appliquées
Moreover,  in order to promote greater consistency and  to avoid unnecessary challenges and arbitrator  withdrawals and removals, the Guidelines list  speciifc situations indicating whether they warrant  disclosure or disqualiifcation of an arbitrator.2 Des informations détaillées sur le contexte dans lequel les Lignes Directrices ont été établies ont été publiées dans Business Law International, BLI Vol 5, n°3, septembre 2004, pp. 433-458, et peuvent être consultées sur le  site de l’IBA à l’adresse www.ibanet.org.
Such lists, designated ‘Red’, ‘Orange’ and ‘Green’  (the ‘Application Lists’), have been updated and  appear at the end of these revised Guidelines. 4. The Guidelines relfect the understanding of  the IBA Arbitration Committee as to the best  current international practice, ifrmly rooted  in the principles expressed in the General  Standards below.3 De la même manière, le Groupe de Travail est d’avis que ces Lignes Directrices devraient s’appliquer par analogie aux fonctionnaires et personnes pouvant être désignés comme arbitre par des Etats ou personnes  morales de droit public parties à des instances arbitrales. avec bon sens et qu’il n’en sera pas fait une interprétation excessivement ou  inutilement formaliste.
The General Standards and  the Application Lists are based upon statutes  and case law in a cross-section of jurisdictions,  and upon the judgement and experience of  practitioners involved in international arbitration.Le Groupe de Travail publie également ses travaux  préparatoires afin de faciliter l’interprétation des Lignes Directrices. 7. L’IBA et le Groupe de Travail considèrent ces Lignes Directrices comme la première  étape d’un processus, et non comme un aboutissement.
In reviewing the 2004 Guidelines, the IBA  Arbitration Committee updated its analysis of the  laws and practices in a number of jurisdictions.Les Listes d’Application  envisagent un grand nombre de situations différentes qui se rencontrent fréquemment  en pratique, mais elles ne peuvent avoir aucun caractère exclusif.
The Guidelines seek to balance the various  interests of parties, representatives, arbitrators  and arbitration institutions, all of whom have a  responsibility for ensuring the integrity, reputation  and efifciency of international arbitration.Le Groupe de  Travail estime cependant que les Listes d’Application fournissent des orientations  concrètes plus complètes que celles prodiguées dans les Règles Générales (et  certainement que les règles existantes).
Both the 2004 Working Group and the  Subcommittee in 2012/2014 have sought and  considered the views of leading arbitration  institutions, corporate counsel and other  persons involved in international arbitration  through public consultations at IBA annual  meetings, and at meetings with arbitrators and  practitioners. The comments received were  reviewed in detail and many were adopted.L’IBA et le Groupe de Travail envisagent de  compléter, de réviser et de préciser ces Lignes Directrices à la lumière de l’expérience  acquise, et tous commentaires relatifs à leur application sont les bienvenus. 8. En 1987, l’IBA a publié des Règles d’éthique applicables aux arbitres internationaux,  qui couvrent un champ plus large que les présentes Lignes Directrices.
The IBA Arbitration Committee is grateful for the  serious consideration given to its proposals by so  many institutions and individuals.Ces Règles  d’éthique continuent à s’appliquer dans tous les cas non couverts par les Lignes  Directrices.
5. The Guidelines apply to international commercial  arbitration and investment arbitration, whether  the representation of the parties is carried out by  lawyers or non-lawyers, and irrespective of whether  or not non-legal professionals serve as arbitrators. These Guidelines are not legal provisions and  do not override any applicable national law or  arbitral rules chosen by the parties.En revanche, les Lignes Directrices remplacent les Règles d’éthique pour  les questions dont elles traitent. Partie I : Règles Générales relatives à  l’impartialité, à l’indépendance et à la divulgation (1) Principe Général Chaque arbitre doit être impartial et indépendant des parties au moment où il accepte sa nomination en tant qu’arbitre et doit le rester tout au long de l’instance arbitrale jusqu’à la sentence finale ou jusqu’à ce qu’il y soit autrement mis fin.
However, it is  hoped that, as was the case for the 2004 Guidelines  and other sets of rules and guidelines of the IBA  Arbitration Committee, the revised Guidelines will  ifnd broad acceptance within the international  arbitration community, and that they will assist  parties, practitioners, arbitrators, institutions and  courts in dealing with these important questions  of impartiality and independence.Notes explicatives à la Règle Générale n°1  Le Groupe de Travail est guidé par le principe fondamental de l’arbitrage international selon  lequel chaque arbitre doit être impartial et indépendant des parties au moment où il accepte sa  nomination en tant qu’arbitre, et doit le rester tout au long de l’instance arbitrale.
The IBA  Arbitration Committee trusts that the Guidelines  will be applied with robust common sense and  without unduly formalistic interpretation. The Application Lists cover many of the varied  situations that commonly arise in practice, but they  do not purport to be exhaustive, nor could they  be.Le Groupe  de Travail s’est interrogé sur l’opportunité d’étendre la période pendant laquelle ce devoir  s’impose aux arbitres à la période durant laquelle la sentence est susceptible de recours, mais  il a décidé d’écarter une telle extension.
Nevertheless, the IBA Arbitration Committee  is conifdent that the Application Lists provide  concrete guidance that is useful in applying  the General Standards.Le Groupe de Travail est d’avis que la mission de  l’arbitre cesse dès lors que le Tribunal arbitral a rendu sa sentence finale, ou qu’il a été  autrement mis fin à l’instance (par exemple, par l’effet d’une transaction).
The IBA Arbitration  Committee will continue to study the actual use  of the Guidelines with a view to furthering their  improvement.Si, après une  éventuelle annulation de la sentence ou pour toute autre raison, le litige est à nouveau soumis  au même arbitre, il pourra être nécessaire d’effectuer une nouvelle révélation.
8. In 1987, the IBA published Rules of Ethics for International Arbitrators. Those Rules cover more  topics than these Guidelines, and they remain in  effect as to subjects that are not discussed in the  Guidelines.(2) Conflits d’intérêts   (a) L’arbitre doit refuser sa nomination ou, si l’arbitrage a déjà commencé, refuser de continuer à siéger comme arbitre, s’il a un doute quelconque sur sa capacité à agir de manière impartiale et indépendante.
The Guidelines supersede the Rules of Ethics as to the matters treated here. Part I: General Standards Regarding Impartiality, Independence and Disclosure (1) General Principle Every arbitrator shall be impartial and independent of the parties at the time of accepting  an appointment to serve and shall remain so  until the ifnal award has been rendered or the  proceedings have otherwise ifnally terminated.(b) Le même principe s’applique s’il existe, ou s’il survient après la nomination de l’arbitre, des faits ou des circonstances de nature à faire naître, dans l’esprit d’un tiers raisonnable ayant connaissance des faits de l’espèce, des doutes légitimes quant à l’impartialité ou à l’indépendance de l’arbitre, à moins que les parties aient accepté la nomination de l’arbitre en application de la Règle Générale n°4.
Explanation to General Standard 1: A fundamental principle underlying these  Guidelines is that each arbitrator must be impartial  and independent of the parties at the time he or  she accepts an appointment to act as arbitrator,  and must remain so during the entire course of  the arbitration proceeding, including the time  period for the correction or interpretation of a  ifnal award under the relevant rules, assuming  such time period is known or readily ascertainable. The question has arisen as to whether this  obligation should extend to the period during  which the award may be challenged before the  relevant courts.(c) Un tel doute existe légitimement lorsqu’un tiers raisonnable et averti estimerait que l’arbitre pourrait être influencé, dans sa prise de décision, par des éléments autres que le bien-fondé des demandes des parties. (d) Il y a nécessairement doute légitime sur l’indépendance et l’impartialité d’un arbitre lorsqu’il y a identité entre l’arbitre et une partie, lorsque l’arbitre est le représentant légal d’une personne morale partie à l’arbitrage, ou lorsque l’arbitre a un intérêt financier ou personnel significatif dans l’issue de la procédure. Notes explicatives à la Règle Générale n°2
The decision taken is that this  obligation should not extend in this manner,  unless the ifnal award may be referred back to  the original Arbitral Tribunal under the relevant  applicable law or relevant institutional rules.(a) Le principe éthique fondamental qui doit guider l’arbitre est que celui-ci doit refuser  sa nomination dans tous les cas où il estime ne pas être en mesure d’exercer son  jugement de façon impartiale.
Thus,  the arbitrator’s obligation in this regard ends  when the Arbitral Tribunal has rendered the ifnal  award, and any correction or interpretation as may  be permitted under the relevant rules has been issued, or the time for seeking the same has elapsed,  the proceedings have been ifnally terminated  (for example, because of a settlement), or the  arbitrator otherwise no longer has jurisdiction. If, after setting aside or other proceedings, the  dispute is referred back to the same Arbitral  Tribunal, a fresh round of disclosure and review  of potential conlficts of interests may be necessary. (2) Conlficts of InterestCette règle doit s’appliquer à tous les stades de  l’instance. Elle est si évidente que la plupart des lois nationales sur l’arbitrage ne la  prévoient pas expressément (cf. par exemple l’Article 12 de la Loi-Modèle de la  CNUDCI), mais le Groupe de Travail l’a néanmoins incluse dans les Règles Générales  car sa présence dans les Lignes Directrices est de nature à éviter tout malentendu et à  renforcer la confiance dans l’arbitrage.
(a) An arbitrator shall decline to accept an  appointment or, if the arbitration has already  been commenced, refuse to continue to act as  an arbitrator, if he or she has any doubt as to his  or her ability to be impartial or independent.Le Groupe de Travail estime en outre que le  caractère large du critère du « doute quelconque quant à l’impartialité ou à  l’indépendance » de l’arbitre doit conduire ce dernier à refuser sa nomination.
(b) The same principle applies if facts or  circumstances exist, or have arisen since the  appointment, which, from the point of view of  a reasonable third person having knowledge  of the relevant facts and circumstances,  would give rise to justiifable doubts as to the  arbitrator’s impartiality or independence,  unless the parties have accepted the arbitrator  in accordance with the requirements set out in  General Standard 4. (c) Doubts are justiifable if a reasonable third  person, having knowledge of the relevant  facts and circumstances, would reach the  conclusion that there is a likelihood that the  arbitrator may be inlfuenced by factors other  than the merits of the case as presented by the  parties in reaching his or her decision.(b) Le Groupe de Travail estime nécessaire, pour permettre une application aussi  harmonieuse que possible des présentes règles, que la récusation d’un arbitre soit  appréciée au regard de critères objectifs. Le Groupe de Travail emploie à cet égard les  termes « impartialité ou indépendance », qui sont tirés de l’Article 12 du Règlement  CNUDCI, qui a été largement adopté, et a repris le test prévu par cet article fondé sur  l’apparence et sur l’existence de doutes légitimes appréciés objectivement quant à  l’impartialité ou à l’indépendance de l’arbitre (test du « tiers raisonnable »). Ainsi que  cela est expliqué dans les Notes explicatives à la Règle Générale n°3, cette exigence  doit s’appliquer à tous les stades de l’instance.
(d) Justiifable doubts necessarily exist as to the  arbitrator’s impartiality or independence  in any of the situations described in the  Non-Waivable Red List.(c) La plupart des règlements et des lois qui adoptent le critère des doutes légitimes n’en  explicitent pas le contenu.
(a) If the arbitrator has doubts as to his or her  ability to be impartial and independent, the  arbitrator must decline the appointment.Le Groupe de Travail estime que la présente Règle  Générale fournit un cadre approprié pour permettre son application.
This  standard should apply regardless of the stage  of the proceedings.(d) Le Groupe de Travail est d’avis que nul ne peut être à la fois juge et partie.
This is a basic principle that is spelled out in these Guidelines in order  to avoid confusion and to foster conifdence in  the arbitral process.Il ne  saurait en conséquence y avoir d’identité entre un arbitre et une partie.
(b) In order for standards to be applied  as consistently as possible, the test for  disqualiifcation is an objective one.Le Groupe de  Travail estime également que les parties ne peuvent renoncer à leurs droits dans une  telle situation.
The wording ‘impartiality or independence’  derives from the widely adopted Article 12  of the United Nations Commission on  International Trade Law (UNCITRAL) Model  Law, and the use of an appearance test based  on justiifable doubts as to the impartiality  or independence of the arbitrator, as  provided in Article 12(2) of the UNCITRAL  Model Law, is to be applied objectively  (a ‘reasonable third person test’).Le même principe doit s’appliquer aux représentants légaux de sociétés  parties à un arbitrage, tels que leurs administrateurs, ou à tout individu ayant un intérêt  économique significatif dans le litige. L’importance de ce principe est telle que celuici est érigé en Règle Générale ; des exemples en sont donnés dans la Liste Rouge non  susceptible de renonciation.
Again,  as described in the Explanation to General  Standard 3(e), this standard applies regardless  of the stage of the proceedings.La Règle Générale emploie à dessein les termes « identité » et « représentants légaux ».
(c) Laws and rules that rely on the standard of  justiifable doubts often do not deifne that  standard. This General Standard is intended  to provide some context for making this  determination.Compte tenu des commentaires qui lui ont été transmis, le Groupe de Travail s’est  cependant interrogé sur l’opportunité de donner à ces termes une large portée ou de les  définir avec précision, mais n’a finalement pas retenu de telles options ;
(d) The Non-Waivable Red List describes  circumstances that necessarily raise justiifable  doubts as to the arbitrator’s impartiality or  independence.en effet, des  employés d’une partie ou des agents publics peuvent dans certains cas se trouver dans une  situation similaire, si ce n’est identique, à celle d’un représentant légal.
For example, because no one  is allowed to be his or her own judge, there  cannot be identity between an arbitrator and a  party.Le Groupe de  Travail a donc estimé suffisant d’énoncer un principe général.
The parties, therefore, cannot waive the  conlfict of interest arising in such a situation. (3) Disclosure by the Arbitrator (a) If facts or circumstances exist that may, in the  eyes of the parties, give rise to doubts as to  the arbitrator’s impartiality or independence,  the arbitrator shall disclose such facts or  circumstances to the parties, the arbitration  institution or other appointing authority  (if any, and if so required by the applicable  institutional rules) and the co-arbitrators, if  any, prior to accepting his or her appointment or, if thereafter, as soon as he or she learns of  them.(3) Révélation par l’arbitre   (a) Si des faits ou des circonstances sont susceptibles de faire naître, aux yeux des parties, des doutes quant à l’impartialité ou à l’indépendance de l’arbitre, celui-ci doit, avant d’accepter sa nomination ou, si les faits sont apparus postérieurement, dès qu’il en a eu connaissance, les révéler aux parties, à l’institution d’arbitrage ou à toute autre autorité de nomination (s’il en a été désignée une, et si les règles institutionnelles applicables l’exigent), ainsi qu’aux autres arbitres (b) Il découle des Règles Générales 1 et 2(a) qu’un arbitre ayant révélé certains faits ou circonstances ne s’en estime pas moins impartial et indépendant des parties et en mesure d’accomplir sa mission d’arbitre.
(b) An advance declaration or waiver in relation  to possible conlficts of interest arising from  facts and circumstances that may arise in the  future does not discharge the arbitrator’s  ongoing duty of disclosure under General  Standard 3(a).En cas contraire, il aurait en effet immédiatement refusé sa nomination ou démissionné. (c) Si l’arbitre a des doutes sur la nécessité de révéler certains faits ou circonstances, celui-ci doit trancher en faveur de la révélation.
(c) It follows from General Standards 1 and 2(a)  that an arbitrator who has made a disclosure  considers himself or herself to be impartial  and independent of the parties, despite the  disclosed facts, and, therefore, capable of  performing his or her duties as arbitrator.(d) Lorsque l’arbitre s’interroge sur l’opportunité de révéler certains faits ou circonstances, il ne devra pas tenir compte du stade auquel se trouve la procédure arbitrale. Notes explicatives à la Règle Générale n°3    (a) La Règle Générale 2(b) ci-dessus énonce un critère objectif quant à l’aptitude de  l’arbitre à trancher le litige.
Otherwise, he or she would have declined the  nomination or appointment at the outset, or  resigned.Les critères de révélation peuvent cependant varier selon  les facteurs devant être pris en compte par ce dernier ;
(d) Any doubt as to whether an arbitrator should  disclose certain facts or circumstances should  be resolved in favour of disclosure.la plupart des législations  nationales ainsi que la Loi-Modèle CNUDCI adoptent à cet égard un standard  purement objectif.
(e) When considering whether facts or  circumstances exist that should be disclosed,  the arbitrator shall not take into account  whether the arbitration is at the beginning or  at a later stage.Le Groupe de Travail a néanmoins estimé qu’il est de l’intérêt des  parties d’être pleinement informées de toute circonstance de nature à affecter à leurs  yeux la capacité de l’arbitre à trancher leur litige.
(a) The arbitrator’s duty to disclose under General  Standard 3(a) rests on the principle that the  parties have an interest in being fully informed  of any facts or circumstances that may be  relevant in their view.Le Groupe de Travail a également  tenu compte de la position clairement exprimée (tant dans les règlements que dans les  positions communiquées au Groupe) par de nombreuses institutions d’arbitrage, selon  laquelle les déclarations doivent être faites en se plaçant selon le point de vue des  parties.
Accordingly, General  Standard 3(d) provides that any doubt as to  whether certain facts or circumstances should  be disclosed should be resolved in favour of  disclosure.Le Groupe de Travail a donc accepté le principe d’une appréciation subjective  de l’exigence de révélation. Le Groupe de Travail a ainsi adopté la formulation  retenue par l’Article 7(2) du Règlement d’arbitrage de la CCI.
However, situations that, such as  those set out in the Green List, could never  lead to disqualiifcation under the objective  test set out in General Standard 2, need not  be disclosed. As relfected in General Standard  3(c), a disclosure does not imply that the  disclosed facts are such as to disqualify the  arbitrator under General Standard 2. The duty of disclosure under General  Standard 3(a) is ongoing in nature.Le Groupe de Travail estime cependant que ce principe ne doit pas être appliqué sans  nuances. Ainsi, s’il est établi qu’une certaine circonstance ne saurait disqualifier  l’arbitre en application d’un critère objectif, cette circonstance n’a pas à être révélée,  quel que soit le point de vue que les parties pourraient avoir à ce sujet. Ces restrictions  au test subjectif sont exprimées dans la Liste Verte, qui énonce certaines situations  dans lesquelles l’arbitre n’est pas tenu à révélation.
(b) The IBA Arbitration Committee has  considered the increasing use by prospective  arbitrators of declarations in respect of facts  or circumstances that may arise in the future,  and the possible conlficts of interest that may  result, sometimes referred to as ‘advance  waivers’. Such declarations do not discharge  the arbitrator’s ongoing duty of disclosure  under General Standard 3(a). The Guidelines,  however, do not otherwise take a position as to  the validity and effect of advance declarations  or waivers, because the validity and effect of  any advance declaration or waiver must be  assessed in view of the speciifc text of the  advance declaration or waiver, the particular  circumstances at hand and the applicable law.Le Groupe de Travail souligne  également que les deux critères d’appréciation (appréciation subjective de l’exigence  de révélation et appréciation objective de l’aptitude de l’arbitre) sont clairement  indépendants l’un de l’autre. Il en résulte, ainsi que le prévoit la Règle Générale 3(b),  que la révélation d’un fait ou d’une circonstance n’entraîne pas nécessairement la  disqualification de l’arbitre concerné. Lorsqu’il s’interroge sur les faits ou circonstances qu’il doit révéler, l’arbitre doit  prendre en compte tous les éléments dont il a connaissance, y compris ce qu’il sait de  la culture et des usages des pays où les parties sont établies ou dont elles ont la  nationalité.
(c) A disclosure does not imply the existence of a  conlfict of interest.(b) Une révélation n’équivaut pas à l’admission d’un conflit d’intérêts.
An arbitrator who has made  a disclosure to the parties considers himself or  herself to be impartial and independent of the  parties, despite the disclosed facts, or else he  or she would have declined the nomination,  or resigned. An arbitrator making a disclosure  thus feels capable of performing his or her  duties. It is the purpose of disclosure to allow  the parties to judge whether they agree with  the evaluation of the arbitrator and, if they  so wish, to explore the situation further.En effet, un arbitre  ayant révélé certains faits aux parties ne s’en estime pas moins impartial et  indépendant des parties et en mesure d’accomplir sa mission. En cas contraire, il aurait  en effet immédiatement refusé sa nomination ou démissionné. L’exigence de  révélation a pour but de mettre les parties en mesure d’apprécier si elles partagent ou  non l’avis de l’arbitre sur sa capacité à connaître du litige et, le cas échéant, d’obtenir  davantage d’informations.
It is  hoped that the promulgation of this General  Standard will eliminate the misconception  that disclosure itself implies doubts sufifcient  to disqualify the arbitrator, or even creates a  presumption in favour of disqualiifcation.Le Groupe de Travail espère que cette Règle Générale  permettra de corriger l’erreur consistant à déduire d’une révélation qu’il existe des  causes valables de récusation ;
Instead, any challenge should only be  successful if an objective test, as set forth in  General Standard 2 above, is met.toute contestation quant à une désignation d’arbitre ne  devrait en effet prospérer que s’il existe des causes objectives de récusation.
Under  Comment 5 of the Practical Application of the  General Standards, a failure to disclose certain  facts and circumstances that may, in the eyes  of the parties, give rise to doubts as to the  arbitrator’s impartiality or independence, does not necessarily mean that a conlfict of interest  exists, or that a disqualiifcation should ensue. (d) In determining which facts should be disclosed,  an arbitrator should take into account all  circumstances known to him or her.(c) Une révélation inutile peut parfois conduire les parties à estimer à tort que les  circonstances révélées sont de nature à affecter l’impartialité ou l’indépendance de  l’arbitre ; de telles révélations sont donc de nature à saper la confiance des parties dans  l’arbitrage. Le Groupe de Travail a cependant estimé, après en avoir discuté, qu’il était  important que les Règles Générales prévoient expressément le principe selon lequel,  en cas de doute, l’arbitre doit procéder à une déclaration.
If the  arbitrator ifnds that he or she should make a  disclosure, but that professional secrecy rules or  other rules of practice or professional conduct  prevent such disclosure, he or she should not  accept the appointment, or should resign.Si l’arbitre estime que des  règles de confidentialité ou d’autres règles qui s’imposent à lui l’empêchent de révéler  des faits ou circonstances qui devraient l’être, il doit refuser sa nomination ou  démissionner.
(e) Disclosure or disqualiifcation (as set out  in General Standards 2 and 3) should  not depend on the particular stage of the  arbitration.(d) Le Groupe de Travail a estimé que les conditions auxquelles sont soumises la  révélation ou la récusation (telles que celles-ci sont prévues à Règle Générale n° 2) ne  doivent pas varier selon le stade auquel se trouve la procédure arbitrale.
In order to determine whether  the arbitrator should disclose, decline the  appointment or refuse to continue to act, the  facts and circumstances alone are relevant, not  the current stage of the proceedings, or the  consequences of the withdrawal.Toute  décision de procéder à une révélation, de refuser une nomination, de démissionner ou  de récuser un arbitre, doit être prise uniquement en fonction des faits et des  circonstances en présence, sans que le stade auquel se trouve la procédure et les  conséquences d’un retrait de l’arbitre puissent avoir aucune incidence.
As a practical  matter, arbitration institutions may make a  distinction depending on the stage of the  arbitration. Courts may likewise apply different  standards.En pratique, les  institutions d’arbitrage distinguent la phase initiale de la procédure d’arbitrage de ses  étapes ultérieures, de même que les tribunaux semblent appliquer des règles  différentes selon les étapes de la procédure.
Nevertheless, no distinction is  made by these Guidelines depending on  the stage of the arbitral proceedings.Le Groupe de Travail estime cependant  important d’affirmer clairement que les solutions ne doivent pas différer selon les  différentes étapes de la procédure.
While  there are practical concerns, if an arbitrator  must withdraw after the arbitration has  commenced, a distinction based on the stage  of the arbitration would be inconsistent with  the General Standards. (4) Waiver by the PartiesIl est certain qu’une récusation d’arbitre après le  début de l’instance arbitrale peut en pratique causer certaines difficultés, mais  appliquer des solutions différentes selon les étapes de l’instance arbitrale  contreviendrait aux présentes Règles Générales.
(a) If, within 30 days after the receipt of any  disclosure by the arbitrator, or after a party  otherwise learns of facts or circumstances  that could constitute a potential conlfict of  interest for an arbitrator, a party does not  raise an express objection with regard to that  arbitrator, subject to paragraphs (b) and (c) of  this General Standard, the party is deemed to  have waived any potential conlfict of interest  in respect of the arbitrator based on such  facts or circumstances and may not raise any 10 objection based on such facts or circumstances  at a later stage.(4) Renonciation par les parties (a) Si, dans les 30 jours suivant la réception d’une révélation par l’arbitre, ou après la date à laquelle une partie a pris connaissance de faits ou de circonstances susceptibles de constituer un conflit d’intérêts pour l’arbitre, une partie ne soulève aucune objection expresse à l’encontre de cet arbitre en application des points (b) et (c) de la présente Règle, cette partie est réputée avoir renoncé à son droit d’invoquer un potentiel conflit d’intérêts de cet arbitre au regard des faits ou circonstances en cause, et ne peut plus formuler aucune objection concernant ces faits ou circonstances à un stade ultérieur de l’instance.
(b) However, if facts or circumstances exist as  described in the Non-Waivable Red List, any  waiver by a party (including any declaration  or advance waiver, such as that contemplated  in General Standard 3(b)), or any agreement  by the parties to have such a person serve as  arbitrator, shall be regarded as invalid.(b) Cependant, toute renonciation par une partie, ou tout accord entre les parties tendant à nommer comme arbitre la personne en cause, ne seront pas valables en présence de faits ou de circonstances prévus par la Règle Générale n°2(d).
(c) A person should not serve as an arbitrator  when a conlfict of interest, such as those  exempliifed in the Waivable Red List, exists.(c) Une personne ne devrait pas agir comme arbitre s’il existe un conflit d’intérêts, tels ceux qui sont énoncés dans la Liste Rouge susceptible de renonciation.
Nevertheless, such a person may accept  appointment as arbitrator, or continue to act  as an arbitrator, if the following conditions are  met: (i) all parties, all arbitrators and the  arbitration institution, or other appointing  authority (if any), have full knowledge of  the conlfict of interest;Cependant, cette personne pourra accepter sa nomination en tant qu’arbitre ou continuer d’agir comme tel si les conditions suivantes sont remplies : i. Toutes les parties, tous les arbitres, et le cas échéant l’institution d’arbitrage ou toute autre autorité de nomination, ont pleine connaissance du conflit d’intérêts ;
andet ii.
(ii) all parties expressly agree that such a  person may serve as arbitrator, despite the  conlfict of interest.Toutes les parties doivent expressément accepter que cette personne agisse comme arbitre en dépit du conflit d’intérêts.
(d) An arbitrator may assist the parties in  reaching a settlement of the dispute, through  conciliation, mediation or otherwise, at any  stage of the proceedings.(d) A tous les stades de l’instance, l’arbitre peut aider les parties à parvenir à un règlement amiable de leur litige.
However, before  doing so, the arbitrator should receive  an express agreement by the parties that  acting in such a manner shall not disqualify  the arbitrator from continuing to serve as  arbitrator.Il doit cependant obtenir l’accord exprès des parties sur le fait qu’une telle assistance n’est pas incompatible avec sa mission.
Such express agreement shall  be considered to be an effective waiver of  any potential conlfict of interest that may  arise from the arbitrator’s participation in  such a process, or from information that the  arbitrator may learn in the process. If the  assistance by the arbitrator does not lead to the  ifnal settlement of the case, the parties remain  bound by their waiver.Un tel consentement exprès doit être compris comme une renonciation valable des parties à invoquer tout conflit d’intérêts qui pourrait survenir en raison de la participation de l’arbitre au processus de négociation, ou de la connaissance que l’arbitre pourrait avoir à cette occasion acquise de certaines informations.
However, consistent with  General Standard 2(a) and notwithstanding  such agreement, the arbitrator shall resign if,Cette renonciation reste valable même si l’assistance apportée par l’arbitre n’a pas permis de résoudre le litige.
11as a consequence of his or her involvement in  the settlement process, the arbitrator develops  doubts as to his or her ability to remain  impartial or independent in the future course  of the arbitration.Conformément à la Règle Générale 2(a), l’arbitre devra cependant démissionner si, du fait de sa participation au processus de résolution amiable du litige, il a acquis des doutes sur sa capacité à demeurer impartial ou indépendant dans l’arbitrage.
(a) Under General Standard 4(a), a party is deemed  to have waived any potential conlfict of interest, if  such party has not raised an objection in respect  of such conlfict of interest within 30 days.(a) Le Groupe de Travail suggère d’exiger des parties qu’elles formulent leurs objections  de manière explicite et dans un certain délai.
This  time limit should run from the date on which the  party learns of the relevant facts or circumstances,  including through the disclosure process.Le Groupe de Travail estime que ce délai  devrait aussi s’appliquer aux parties qui refusent de participer à la procédure.
(b) General Standard 4(b) serves to exclude from  the scope of General Standard 4(a) the facts and  circumstances described in the Non-Waivable  Red List.(b) La présente Règle Générale est destinée à rendre la Règle Générale 4(a) compatible  avec la Règle Générale 2(d), à laquelle les parties ne peuvent pas renoncer.
Some arbitrators make declarations that  seek waivers from the parties with respect to facts  or circumstances that may arise in the future.Des  exemples de telles hypothèses sont donnés dans la Liste Rouge non susceptible de  renonciation.
Irrespective of any such waiver sought by the  arbitrator, as provided in General Standard 3(b),  facts and circumstances arising in the course of  the arbitration should be disclosed to the parties  by virtue of the arbitrator’s ongoing duty of  disclosure.(c) Lorsqu’il existe un sérieux conflit d’intérêts, tel que ceux envisagés comme exemples  dans la Liste Rouge susceptible de renonciation, les parties peuvent malgré tout  souhaiter maintenir la personne concernée comme arbitre.
(c) Notwithstanding a serious conlfict of interest, such  as those that are described by way of example in  the Waivable Red List, the parties may wish to  engage such a person as an arbitrator. Here, party  autonomy and the desire to have only impartial  and independent arbitrators must be balanced. Persons with a serious conlfict of interest, such as  those that are described by way of example in the  Waivable Red List, may serve as arbitrators only if  the parties make fully informed, explicit waivers.Il convient, dans une telle  hypothèse, de trouver un équilibre entre le respect de l’autonomie des parties et  l’exigence d’indépendance et d’impartialité. Le Groupe de Travail estime que les  personnes concernées par de tels conflits d’intérêts ne peuvent agir comme arbitre que  si les parties renoncent expressément et en toute connaissance de cause à leur droit  d’invoquer un conflit d’intérêts. (d) Dans certains pays, le Tribunal arbitral peut assister les parties dans la recherche d’une  solution amiable à leur litige au cours de l’instance arbitrale.
(d) The concept of the Arbitral Tribunal assisting the  parties in reaching a settlement of their dispute  in the course of the arbitration proceedings is  well-established in some jurisdictions, but not in  others.Une telle assistance est  soumise à la condition que les parties aient préalablement et en toute connaissance de  cause renoncé à leur droit d’invoquer tout conflit d’intérêts de ce fait.
Informed consent by the parties to such a  process prior to its beginning should be regarded  as an effective waiver of a potential conlfict of  interest.Il suffit  généralement que les parties expriment explicitement leur consentement, mais certains  pays exigent que celui-ci soit constaté par écrit, voire que ce consentement soit signé.
Certain jurisdictions may require such consent to be in writing and signed by the parties. Subject to any requirements of applicable law,  express consent may be sufifcient and may be  given at a hearing and relfected in the minutes or  transcript of the proceeding. In addition, in order  to avoid parties using an arbitrator as mediator as a  means of disqualifying the arbitrator, the General  Standard makes clear that the waiver should  remain effective, if the mediation is unsuccessful.En pratique, un consentement donné oralement pourra être constaté dans les procèsverbaux ou dans les transcriptions de l’audience. Afin d’éviter que les parties ne  sollicitent l’assistance de l’arbitre comme médiateur dans le but de le disqualifier  ensuite comme arbitre, la Règle Générale pose clairement le principe selon lequel la  renonciation des parties à objecter à l’indépendance et à l’impartialité de l’arbitre sur  ce fondement produira ses effets même si la médiation échoue.
In giving their express consent, the parties should  realise the consequences of the arbitrator assisting  them in a settlement process, including the risk of  the resignation of the arbitrator.Les parties assument  ainsi le risque que l’arbitre prenne connaissance de certaines informations au cours de  la procédure de médiation ;
(5) Scope (a) These Guidelines apply equally to tribunal  chairs, sole arbitrators and co-arbitrators,  howsoever appointed. (b) Arbitral or administrative secretaries and  assistants, to an individual arbitrator or the  Arbitral Tribunal, are bound by the same  duty of independence and impartiality as  arbitrators, and it is the responsibility of the  Arbitral Tribunal to ensure that such duty is  respected at all stages of the arbitration.les parties doivent donc avoir conscience, lorsqu’elles  donnent leur consentement à l’intervention de l’arbitre comme médiateur, des  conséquences que cela entraîne, et elles peuvent si cela est opportun soumettre la  participation de l’arbitre au processus de médiation à des conditions particulières. (5) Portée Les présentes Lignes Directrices s’appliquent de manière identique aux présidents de tribunaux arbitraux, aux arbitres uniques et aux arbitres nommés par les parties.
(a) Because each member of an Arbitral  Tribunal has an obligation to be impartial  and independent, the General Standards  do not distinguish between sole arbitrators,  tribunal chairs, party-appointed arbitrators or  arbitrators appointed by an institution. (b) Some arbitration institutions require arbitral  or administrative secretaries and assistants  to sign a declaration of independence  and impartiality. Whether or not such a  requirement exists, arbitral or administrative  secretaries and assistants to the Arbitral  Tribunal are bound by the same duty of  independence and impartiality (including  the duty of disclosure) as arbitrators, and it is  the responsibility of the Arbitral Tribunal to ensure that such duty is respected at all stages  of the arbitration.Elles ne sont pas applicables aux arbitres qui, en application de certains règlements d’arbitrage et de certaines lois nationales, ne sont liés par aucune obligation d’indépendance ou d’impartialité. Notes explicatives à la Règle Générale n°5    Chacun des membres du Tribunal Arbitral étant tenu d’être impartial et indépendant, les  Règles Générales ne font aucune distinction entre arbitres uniques, arbitres nommés par les  parties et présidents de tribunaux arbitraux. S’agissant des secrétaires de Tribunaux Arbitraux,  le Groupe de Travail estime qu’il est de la responsabilité des arbitres de s’assurer de leur  indépendance et de leur impartialité. Certains règlements et lois nationales d’arbitrage permettent que les arbitres nommés par les  parties ne soient pas neutres ;
Furthermore, this duty  applies to arbitral or administrative secretaries  and assistants to either the Arbitral Tribunal or  individual members of the Arbitral Tribunal.l’objectif des présentes Lignes directrices étant de garantir  l’impartialité et l’indépendance des arbitres, celles-ci ne sont alors pas applicables à ces  derniers.
(6) Relationships(6) Relations
(a) The arbitrator is in principle considered to  bear the identity of his or her law ifrm, but  when considering the relevance of facts  or circumstances to determine whether a  potential conlfict of interest exists, or whether  disclosure should be made, the activities  of an arbitrator’s law ifrm, if any, and the  relationship of the arbitrator with the law ifrm,  should be considered in each individual case.(a) Lorsqu’il examine si certains faits ou circonstances constituent un potentiel conflit d’intérêts afin de décider s’il doit ou non procéder à une révélation, l’arbitre doit dans chaque cas concret prendre en compte les activités du cabinet au sein duquel il exerce son activité ;
The fact that the activities of the arbitrator’s  ifrm involve one of the parties shall not  necessarily constitute a source of such conlfict,  or a reason for disclosure.à cet égard, le fait qu’une des parties à l’arbitrage puisse être impliquée dans les activités du cabinet de l’arbitre ne constitue pas nécessairement une source de conflit d’intérêts ou un motif de révélation.
Similarly, if one of  the parties is a member of a group with which  the arbitrator’s ifrm has a relationship, such  fact should be considered in each individual  case, but shall not necessarily constitute by  itself a source of a conlfict of interest, or a  reason for disclosure. (b) If one of the parties is a legal entity, any legal or  physical person having a controlling inlfuence  on the legal entity, or a direct economic  interest in, or a duty to indemnify a party for,  the award to be rendered in the arbitration,  may be considered to bear the identity of  such party. (a) The growing size of law ifrms should be  taken into account as part of today’s reality in  international arbitration.(b) De même, le fait qu’une des parties à l’arbitrage soit une personne morale appartenant à un groupe de sociétés avec laquelle le cabinet de l’arbitre entretient des liens doit être pris en considération dans chaque cas concret et ne constitue pas en soi une source de conflit d’intérêts ou un motif de révélation. (c) Si une des parties est une personne morale, ses directeurs, dirigeants et autres membres de conseils de surveillance, ainsi que toute personne exerçant une autorité de contrôle équivalente sur la personne morale, seront assimilés à la personne morale elle-même.
There is a need to  balance the interests of a party to appoint the  arbitrator of its choice, who may be a partner  at a large law ifrm, and the importance of  maintaining conifdence in the impartiality  and independence of international  arbitrators. The arbitrator must, in principle, 14be considered to bear the identity of his or her  law ifrm, but the activities of the arbitrator’s  ifrm should not automatically create a conlfict  of interest.(a) La croissance de la taille des cabinets d’avocats est une réalité de l’arbitrage  international qui doit être prise en compte. L’intérêt qu’ont les parties à nommer les  arbitres de leur choix doit être concilié avec la nécessité de préserver la confiance  dans l’arbitrage international comme mécanisme impartial et indépendant de  résolution des litiges.
The relevance of the activities  of the arbitrator’s ifrm, such as the nature,  timing and scope of the work by the law ifrm,  and the relationship of the arbitrator with the  law ifrm, should be considered in each case. General Standard 6(a) uses the term ‘involve’  rather than ‘acting for’ because the relevant  connections with a party may include activities  other than representation on a legal matter.Le Groupe de Travail estime à cet égard que l’arbitre et son  cabinet doivent en principe être assimilés. L’activité de son cabinet ne doit cependant  pas nécessairement être considérée comme un conflit d’intérêts pour l’arbitre ;
Although barristers’ chambers should not be  equated with law ifrms for the purposes of  conlficts, and no general standard is proffered  for barristers’ chambers, disclosure may be  warranted in view of the relationships among  barristers, parties or counsel.l’importance de ces activités, leur nature, le moment auquel elles ont été accomplies,  ainsi que le domaine de compétences du cabinet doivent être pris en compte avec attention dans chaque cas.
When a party  to an arbitration is a member of a group  of companies, special questions regarding  conlficts of interest arise. Because individual  corporate structure arrangements vary widely,  a catch-all rule is not appropriate. Instead,  the particular circumstances of an afifliation  with another entity within the same group  of companies, and the relationship of that  entity with the arbitrator’s law ifrm, should be  considered in each individual case.Le Groupe de Travail emploie, à ce propos, le terme  « impliquer » de préférence à « agir dans l’intérêt de », car les liens pertinents qui  peuvent exister entre un cabinet d’avocats et une personne ne consistent pas  nécessairement dans des activités de représentation juridique.
(b) When a party in international arbitration is a  legal entity, other legal and physical persons  may have a controlling inlfuence on this  legal entity, or a direct economic interest in,  or a duty to indemnify a party for, the award  to be rendered in the arbitration.(b) Quand une société membre d’un groupe est partie à un arbitrage, des questions particulières de conflits d’intérêts peuvent se poser.
Each  situation should be assessed individually, and  General Standard 6(b) clariifes that such  legal persons and individuals may be  considered effectively to be that party. Third-party funders and insurers in relation to  the dispute may have a direct economic interest  in the award, and as such may be considered  to be the equivalent of the party.Comme cela est expliqué dans le  paragraphe précédent, le Groupe de Travail estime qu’il est à cet égard préférable de  ne pas poser de règle systématique compte tenu de la grande diversité dans  l’organisation des structures de groupe.
For these  purposes, the terms ‘third-party funder’ and  ‘insurer’ refer to any person or entity that is  contributing funds, or other material support,Il est donc préférable d’examiner selon les  circonstances de chaque cas d’espèce les éventuels conflits entraînés par l’affiliation  d’une société à groupe.
15to the prosecution or defence of the case and  that has a direct economic interest in, or a  duty to indemnify a party for, the award to be  rendered in the arbitration. (7) Duty of the Parties and the Arbitrator(c) Les parties à un arbitrage international étant généralement des sociétés, le Groupe de Travail a estimé nécessaire d’identifier les personnes physiques qui peuvent leur être  assimilées dans l’arbitrage.
(a) A party shall inform an arbitrator, the  Arbitral Tribunal, the other parties and the  arbitration institution or other appointing  authority (if any) of any relationship, direct  or indirect, between the arbitrator and the  party (or another company of the same  group of companies, or an individual having  a controlling inlfuence on the party in the  arbitration), or between the arbitrator and  any person or entity with a direct economic  interest in, or a duty to indemnify a party for,  the award to be rendered in the arbitration.(7) Devoirs des arbitres et des parties   (a) Chaque partie doit informer l’arbitre, le Tribunal Arbitral, les autres parties, l’institution d’arbitrage ou toute autre autorité de nomination s’il en a été désigné une, de toute relation directe ou indirecte l’unissant, ou unissant une autre société de son groupe, à l’un des arbitres.
The party shall do so on its own initiative at  the earliest opportunity. (b) A party shall inform an arbitrator, the Arbitral  Tribunal, the other parties and the arbitration  institution or other appointing authority  (if any) of the identity of its counsel appearing  in the arbitration, as well as of any relationship,  including membership of the same barristers’  chambers, between its counsel and the  arbitrator. The party shall do so on its own  initiative at the earliest opportunity, and upon  any change in its counsel team.La partie doit communiquer ces informations de sa propre initiative, avant le début de l’instance ou dès qu’elle a connaissance de l’existence d’une telle relation. (b) En application de la Règle Générale 7(a), une partie doit fournir toutes les informations dont elle dispose et doit rechercher avec diligence toute information publiquement accessible.
(c) In order to comply with General Standard 7(a),  a party shall perform reasonable enquiries  and provide any relevant information available  to it. (d) An arbitrator is under a duty to make  reasonable enquiries to identify any conlfict of  interest, as well as any facts or circumstances  that may reasonably give rise to doubts as  to his or her impartiality or independence. Failure to disclose a conlfict is not excused by  lack of knowledge, if the arbitrator does not  perform such reasonable enquiries.(c) L’arbitre a le devoir de mener des recherches diligentes afin de rechercher toute source potentielle de conflit d’intérêts et tout fait ou circonstance susceptible de justifier un doute sur son impartialité ou son indépendance. A défaut d’avoir effectué des efforts raisonnables pour satisfaire à son devoir de recherche, l’arbitre ne pourra justifier un défaut de déclaration par son absence de connaissance de la cause de conflit.
(a) The parties are required to disclose any  relationship with the arbitrator. Disclosure  of such relationships should reduce the  risk of an unmeritorious challenge of an  arbitrator’s impartiality or independence  based on information learned after the  appointment.Notes explicatives à la Règle Générale n°7    Afin de minimiser le risque que les parties abusent de manière dilatoire de leur droit de  récusation, il est nécessaire qu’elles révèlent tout lien significatif les unissant aux arbitres.
The parties’ duty of disclosure  of any relationship, direct or indirect, between  the arbitrator and the party (or another  company of the same group of companies, or  an individual having a controlling inlfuence  on the party in the arbitration) has been  extended to relationships with persons or  entities having a direct economic interest in  the award to be rendered in the arbitration,  such as an entity providing funding for the  arbitration, or having a duty to indemnify a  party for the award.De  plus, toute partie ou toute potentielle partie à un arbitrage doit, au début de la procédure,  déployer ses meilleurs efforts pour obtenir et révéler toute information accessible au public  concernant des faits qui, en application de la présente Règle Générale, pourraient affecter  l’impartialité ou l’indépendance de l’arbitre.
(b) Counsel appearing in the arbitration, namely  the persons involved in the representation of  the parties in the arbitration, must be identiifed  by the parties at the earliest opportunity.Un arbitre, ou un arbitre pressenti, doit  également mener de telles recherches et révéler toute information susceptible de mettre en  cause son impartialité ou son indépendance.
A party’s duty to disclose the identity of  counsel appearing in the arbitration extends  to all members of that party’s counsel team  and arises from the outset of the proceedings. (c) In order to satisfy their duty of disclosure, the  parties are required to investigate any relevant  information that is reasonably available to  them. In addition, any party to an arbitration  is required, at the outset and on an ongoing  basis during the entirety of the proceedings,  to make a reasonable effort to ascertain  and to disclose available information that,  applying the general standard, might affect  the arbitrator’s impartiality or independence.Partie II : Application Pratique des  Règles Générales    1. Le Groupe de Travail estime nécessaire, pour qu’elles puissent avoir un impact suffisant, que les Lignes Directrices reflètent les différentes situations susceptibles  de se présenter dans la pratique contemporaine de l’arbitrage. Les Lignes Directrices  doivent fournir aux arbitres, aux parties, aux institutions et aux tribunaux des  indications concrètes sur les circonstances susceptibles de constituer ou non un  conflit d’intérêt et devant faire l’objet d’une révélation.
(d) In order to satisfy their duty of disclosure  under the Guidelines, arbitrators are required  to investigate any relevant information that is  reasonably available to them. Part II: Practical Application of the General Standards 1.A cet effet, les membres du Groupe de Travail ont procédé à une analyse de leurs  jurisprudences nationales respectives et regroupé les hypothèses susceptibles de se  présenter en différentes catégories, constituant chacune une Liste d’Application.
If the Guidelines are to have an important  practical inlfuence, they should address situations  that are likely to occur in today’s arbitration  practice and should provide speciifc guidance to  arbitrators, parties, institutions and courts as to  which situations do or do not constitute conlficts  of interest, or should or should not be disclosed. For this purpose, the Guidelines categorise  situations that may occur in the following  Application Lists.Ces  Listes ne peuvent évidemment pas envisager toutes les situations de manière  exhaustive, mais le Groupe de Travail s’est efforcé de les rendre aussi complètes que  possible, et elles fournissent donc d’utiles indications dans de nombreuses situations.
These lists cannot cover every  situation. In all cases, the General Standards  should control the outcome.Dans tous les cas, les Principes Généraux ont vocation à prévaloir sur les Listes  d’Application.
2.2.
The Red List consists of two parts: ‘a Non-Waivable  Red List’ (see General Standards 2(d) and 4(b)); and ‘a Waivable Red List’ (see General Standard  4(c)).La Liste Rouge se divise en deux parties : une « Liste Rouge non susceptible de renonciation » (voir les Principes Généraux 2 (c) et 4 (b)) et une « Liste Rouge  susceptible de renonciation » (voir le Principe Général 4 (c)).
These lists are non-exhaustive and detail  speciifc situations that, depending on the facts  of a given case, give rise to justiifable doubts as to  the arbitrator’s impartiality and independence.Ces listes énumèrent  de manière non exhaustive des situations dans lesquelles, selon les circonstances de  chaque espèce, des doutes peuvent être justifiés quant à l’impartialité ou à  l’indépendance de l’arbitre.
That is, in these circumstances, an objective  conlfict of interest exists from the point of view  of a reasonable third person having knowledge  of the relevant facts and circumstances  (see General Standard 2(b)).Les hypothèses ainsi visées sont celles dans lesquelles il  existe un conflit d’intérêts objectif du point de vue d’un tiers raisonnable ayant  connaissance des faits (voir Principe Général 2 (b)).
The Non-Waivable  Red List includes situations deriving from the  overriding principle that no person can be his or  her own judge. Therefore, acceptance of such a  situation cannot cure the conlfict.La Liste Rouge non susceptible  de renonciation vise des hypothèses dans lesquelles le principe général selon lequel  on ne peut à la fois être juge et partie serait applicable, et dans lesquelles une  révélation ne saurait suffire à éliminer le conflit.
The Waivable  Red List covers situations that are serious but not  as severe.La Liste Rouge susceptible de  renonciation vise en revanche des hypothèses de conflit sérieux, mais néanmoins de  gravité moindre.
Because of their seriousness, unlike  circumstances described in the Orange List, these  situations should be considered waivable, but  only if and when the parties, being aware of the  conlfict of interest situation, expressly state their  willingness to have such a person act as arbitrator,  as set forth in General Standard 4(c).A la différence des situations visées dans la Liste Orange, les  situations visées dans la Liste Rouge susceptible de renonciation peuvent faire  l’objet d’une renonciation par les parties, mais uniquement si celles-ci, ayant  conscience du conflit d’intérêts, expriment formellement, ainsi que cela est prévu  dans le Principe Général 4 (c), leur volonté de voir la personne concernée agir  comme arbitre.
3.3.
The Orange List is a non-exhaustive list of speciifc  situations that, depending on the facts of a given  case, may, in the eyes of the parties, give rise to doubts  as to the arbitrator’s impartiality or independence.La liste Orange est une énumération non exhaustive d’hypothèses qui, selon les faits de l’espèce, peuvent faire naître des doutes légitimes dans l’esprit des parties quant à  l’impartialité et à l’indépendance de l’arbitre.
The Orange List thus relfects situations that  would fall under General Standard 3(a), with the  consequence that the arbitrator has a duty to  disclose such situations.La Liste Orange énumère ainsi les  situations qui relèveraient de la Règle Générale 3 (a), et qui font peser sur l’arbitre  une obligation de révélation.
In all these situations, the  parties are deemed to have accepted the arbitrator  if, after disclosure, no timely objection is made, as  established in General Standard 4(a).Dans les hypothèses visées par cette liste, les parties  sont réputées avoir accepté la nomination de l’arbitre si, après révélation, elles ne  formulent aucune objection dans le délai imparti (Règle Générale 4 (a)).
4.4.
Disclosure does not imply the existence of a  conlfict of interest; nor should it by itself result  either in a disqualiifcation of the arbitrator, or  in a presumption regarding disqualiifcation. The purpose of the disclosure is to inform the  parties of a situation that they may wish to explore  further in order to determine whether objectively –  that is, from the point of view of a reasonable third  person having knowledge of the relevant facts and  circumstances – there are justiifable doubts as  to the arbitrator’s impartiality or independence.Il faut rappeler et souligner que toute révélation ne conduit pas nécessairement à la récusation de l’arbitre : il n’existe aucune présomption de récusation de l’arbitre du  fait d’une révélation. L’objectif de la révélation est d’informer les parties d’une  situation qu’elles peuvent souhaiter analyser plus en profondeur afin de déterminer  si, objectivement (donc du point de vue d’un tiers raisonnable ayant une pleine  connaissance des faits de l’espèce), il existe un doute légitime quant à l’impartialité et à l’indépendance de l’arbitre.
If the conclusion is that there are no justiifable  doubts, the arbitrator can act.Si l’on conclut qu’il n’existe pas de doute légitime,  la personne concernée peut agir comme arbitre.
Apart from the  situations covered by the Non-Waivable Red  List, he or she can also act if there is no timely  objection by the parties or, in situations covered  by the Waivable Red List, if there is a speciifc  acceptance by the parties in accordance with  General Standard 4(c).La personne concernée peut  également agir comme arbitre si les parties ne formulent aucune objection dans le  délai imparti ou, dans les hypothèses prévues dans la Liste Rouge susceptible de  renonciation, si les parties ont expressément consenti à sa nomination en application  de la Règle Générale 4 (c).
If a party challenges the  arbitrator, he or she can nevertheless act, if the  authority that rules on the challenge decides that  the challenge does not meet the objective test for  disqualiifcation.Si une partie objecte à la nomination d’un arbitre, ce  dernier pourra malgré tout agir comme tel si l’institution chargée de trancher la  demande de récusation estime que les conditions objectives d’un conflit d’intérêts ne  sont pas réunies. 5.
A later challenge based on the fact that an arbitrator  did not disclose such facts or circumstances should  not result automatically in non-appointment, later  disqualiifcation or a successful challenge to any  award.En outre, même si l’arbitre fait l’objet d’une récusation fondée sur des faits ou des circonstances qu’il n’a pas révélés, une telle situation ne sera pas nécessairement  incompatible avec sa nomination, et n’entraînera pas automatiquement sa récusation  ou l’annulation de la sentence.
Nondisclosure cannot by itself make an  arbitrator partial or lacking independence: only  the facts or circumstances that he or she failed to  disclose can do so.Le Groupe de Travail estime que le fait que l’arbitre  ait omis de révéler certaines circonstances ne le rend pas forcément partial ou  dépendant vis-à-vis des parties.
Situations not listed in the Orange List or falling  outside the time limits used in some of the Orange List situations are generally not subject  to disclosure.Seuls les faits ou les circonstances non révélés sont  susceptibles d’établir un défaut d’impartialité ou d’indépendance. 6.
However, an arbitrator needs to  assess on a case-by-case basis whether a given  situation, even though not mentioned in the  Orange List, is nevertheless such as to give rise  to justiifable doubts as to his or her impartiality  or independence.La Liste Verte énumère de manière non exhaustive des cas de figure dans lesquels il n’existe objectivement aucun conflit d’intérêt, ni en apparence, ni en fait. L’arbitre  n’est donc pas tenu de révéler les situations qui y sont envisagées.
Because the Orange List is a  non-exhaustive list of examples, there may be  situations not mentioned, which, depending on  the circumstances, may need to be disclosed by  an arbitrator.Le Groupe de  Travail estime nécessaire, en application du Principe Général 3 (a), de poser une  limite raisonnable au devoir de révélation.
Such may be the case, for example,  in the event of repeat past appointments by  the same party or the same counsel beyond the  three-year period provided for in the Orange List,  or when an arbitrator concurrently acts as counsel  in an unrelated case in which similar issues of  law are raised.Dans certaines situations, un critère  objectif doit donc prévaloir sur le critère purement subjectif tenant à l’existence d’un  conflit « aux yeux des parties ». 7. A l’expiration du délai prévu dans certaines des hypothèses visées par la Liste Orange, les faits et circonstances visés dans cette liste sont réputés tomber sous le  régime de la Liste Verte, même s’ils n’y sont pas spécifiquement mentionnés.
Likewise, an appointment made  by the same party or the same counsel appearing  before an arbitrator, while the case is ongoing,  may also have to be disclosed, depending on  the circumstances.De  tels faits ne doivent donc pas nécessairement faire l’objet d’une déclaration, mais un  arbitre peut cependant les révéler s’il l’estime opportun en application des Principes  Généraux.
While the Guidelines do not  require disclosure of the fact that an arbitrator  concurrently serves, or has in the past served, on  the same Arbitral Tribunal with another member  of the tribunal, or with one of the counsel in  the current proceedings, an arbitrator should  assess on a case-by-case basis whether the fact of  having frequently served as counsel with, or as  an arbitrator on, Arbitral Tribunals with another  member of the tribunal may create a perceived  imbalance within the tribunal.Ces délais ont fait l’objet d’amples débats, et le Groupe de Travail a  conclu qu’ils étaient appropriés et de nature à fournir d’utiles indications, dont les  parties seraient autrement privées. Le délai de trois ans prévu au point 3.1 de la Liste  Orange peut certes se révéler trop long dans certaines situations ou trop court dans  d’autres, mais le Groupe de Travail a estimé qu’il est de manière générale  satisfaisant, sous réserve bien entendu des circonstances particulières de chaque  espèce. 8.
If the conclusion is  ‘yes’, the arbitrator should consider a disclosure.La frontière entre les différentes situations envisagées est parfois mince.
The Green List is a non-exhaustive list of speciifc  situations where no appearance and no actual  conlfict of interest exists from an objective point  of view.La soumission d’une situation donnée à telle liste plutôt qu’à une autre peut ainsi être  discutée. De plus, les Listes utilisent des termes larges, applicables à plusieurs types  de situations, tels que le terme « important ».
Thus, the arbitrator has no duty to disclose  situations falling within the Green List. As stated  in the Explanation to General Standard 3(a),  there should be a limit to disclosure, based on  reasonableness; in some situations, an objective  test should prevail over the purely subjective test  of ‘the eyes’ of the parties.Le Groupe de Travail a largement et à  plusieurs reprises débattu de ces deux questions à la lumière des commentaires qui  lui ont été transmis, et il est parvenu à la conclusion que les choix effectués dans les  Listes reflètent des principes internationalement adoptés, et qu’il aurait été contreproductif de poser des règles plus précises compte tenu du fait que les présentes  règles doivent être interprétées à la lumière des faits et circonstances de chaque  espèce.
8.9.
The borderline between the categories that  comprise the Lists can be thin.La nécessité d’établir une Liste Verte a donné lieu à d’amples débats.
It can be debated whether a certain situation should be on one  List instead of another.La question de savoir si l’existence dans la Liste Rouge de circonstances non susceptibles de  renonciation n’est pas contraire à l’autonomie des parties a également été débattue.
Also, the Lists contain,  for various situations, general terms such as  ‘signiifcant’ and ‘relevant’. The Lists relfect  international principles and best practices to the  extent possible.Pour ce qui est de la première question, le Groupe de Travail a maintenu sa décision  de ne pas contrôler la révélation de l’arbitre uniquement au regard de critères subjectifs, mais de poser également des critères objectifs.
Further deifnition of the norms,  which are to be interpreted reasonably in light of  the facts and circumstances in each case, would be  counterproductive.Sur la seconde question, le  Groupe de Travail a conclu que, dans certains cas, l’autonomie des parties doit avoir  une limite.
1.1.
Non-Waivable Red ListListe Rouge non susceptible de renonciation  1.1.
1.1 There is an identity between a party and  the arbitrator, or the arbitrator is a legal  representative or employee of an entity that is a  party in the arbitration.Il existe une identité entre une partie et l’arbitre, ou l’arbitre est un représentant  légal d’une personne morale partie à l’arbitrage.
1.2 The arbitrator is a manager, director or member  of the supervisory board, or has a controlling  inlfuence on one of the parties or an entity that  has a direct economic interest in the award to be  rendered in the arbitration.1.2. L’arbitre est un administrateur, dirigeant ou membre d’une autorité de surveillance d’une des parties, ou dispose d’un pouvoir de contrôle similaire sur l’une des  parties. 1.3.
1.3 The arbitrator has a signiifcant ifnancial or  personal interest in one of the parties, or the  outcome of the case.L’arbitre a un intérêt financier significatif dans une des parties ou dans la solution  du litige. 1.4.
1.4 The arbitrator or his or her ifrm regularly advises  the party, or an afifliate of the party, and the  arbitrator or his or her ifrm derives signiifcant  ifnancial income therefrom.L’arbitre conseille régulièrement la partie qui l’a nommé ou une de ses affiliées, et l’arbitre ou son cabinet perçoivent d’eux des revenus financiers importants.
2.2.
Waivable Red ListListe Rouge susceptible de renonciation
2.1 Relationship of the arbitrator to the dispute2.1. Liens entre l’arbitre et le litige  2.1.1.
2.1.1 The arbitrator has given legal advice,  or provided an expert opinion, on the  dispute to a party or an afifliate of one of  the parties.L’arbitre a donné un avis juridique ou une opinion d’expert concernant le  litige à une des parties ou à l’une de ses sociétés affiliées.
2.1.2 The arbitrator had a prior involvement in  the dispute.2.1.2. L’arbitre est intervenu dans le litige. 2.2.
2.2 Arbitrator’s direct or indirect interest in the  disputeIntérêts directs ou indirects de l’arbitre dans le litige  2.2.1.
2.2.1 The arbitrator holds shares, either directly  or indirectly, in one of the parties, or an  afifliate of one of the parties, this party orL’arbitre détient directement ou indirectement des actions dans le capital d’une des parties, ou dans celui d’une de ses sociétés affiliées non cotées  en Bourse.
20an afifliate being privately held.2.2.2.
2.2.2 A close family member 3 of the arbitrator has a signiifcant ifnancial interest in the  outcome of the dispute.Un proche parent 4 de l’arbitre a un intérêt financier important dans la solution du litige.
2.2.3 The arbitrator, or a close family member  of the arbitrator, has a close relationship  with a non-party who may be liable to  recourse on the part of the unsuccessful  party in the dispute.2.2.3. L’arbitre ou un de ses proches parents a des liens étroits avec un tiers à  l’encontre duquel la partie qui succomberait dans l’arbitrage pourrait exercer une action récursoire. 2.3.
2.3 Arbitrator’s relationship with the parties or  counselLiens unissant l’arbitre aux parties ou à ses conseils  2.3.1.
2.3.1 The arbitrator currently represents or  advises one of the parties, or an afifliate of  one of the parties.L’arbitre représente ou conseille actuellement une des parties ou une de ses sociétés affiliées.
2.3.2 The arbitrator currently represents or  advises the lawyer or law ifrm acting as  counsel for one of the parties.2.3.2. L’arbitre représente actuellement le conseil ou le cabinet agissant comme  conseil de l’une des parties. 2.3.3.
2.3.3 The arbitrator is a lawyer in the same law  ifrm as the counsel to one of the parties.L’arbitre est un avocat appartenant au même cabinet que le conseil d’une des parties.
2.3.4 The arbitrator is a manager, director or  member of the supervisory board, or has  a controlling inlfuence in an afifliate 4 of one of the parties, if the afifliate is directly  involved in the matters in dispute in the  arbitration. 2.3.5 The arbitrator’s law ifrm had a previous  but terminated involvement in the case  without the arbitrator being involved  himself or herself.2.3.4. L’arbitre est un gérant, dirigeant ou membre du comité de surveillance  d’une société affiliée 5 d’une des parties, ou dispose d’un pouvoir de contrôle similaire sur cette affiliée, alors que cette affiliée est directement  concernée par les questions faisant l’objet de l’arbitrage. 2.3.5.
2.3.6 The arbitrator’s law ifrm currently has a  signiifcant commercial relationship with one  of the parties, or an afifliate of one of the  parties.Le cabinet de l’arbitre est intervenu par le passé dans le litige, mais  l’arbitre n’y a pas lui-même pris part.
2.3.7 The arbitrator regularly advises one of 3 Throughout the Application Lists, the term ‘close family  member’ refers to a: spouse, sibling, child, parent or life  partner, in addition to any other family member with whom a  close relationship exists.2.3.6. Le cabinet de l’arbitre entretient actuellement des relations commerciales importantes avec une des parties ou l’une de ses sociétés affiliées. 4 Dans les Listes d’Application, l’expression « proche parent » désigne un époux/épouse, frère/sœur, enfant, parent ou concubin.
4 Throughout the Application Lists, the term ‘afifliate’  encompasses all companies in a group of companies,  including the parent company. the parties, or an afifliate of one of the  parties, but neither the arbitrator nor his  or her ifrm derives a signiifcant ifnancial  income therefrom.5 Dans les Listes d’Application, l’expression « affiliée » désigne toute société appartenant au même groupe, y compris la société mère. 2.3.7. L’arbitre conseille régulièrement la partie qui l’a nommé ou une de ses  affiliées, sans que ni l’arbitre, ni son cabinet, n’en tire une rémunération  substantielle.
2.3.8 The arbitrator has a close family  relationship with one of the parties, or  with a manager, director or member of  the supervisory board, or any person  having a controlling inlfuence in one of  the parties, or an afifliate of one of the  parties, or with a counsel representing a  party.2.3.8. L’arbitre a des liens familiaux étroits avec une des parties, ou avec un  administrateur, dirigeant ou membre d’une autorité de surveillance d’une  des parties, ou avec toute autre personne disposant d’un pouvoir de  contrôle similaire sur l’une des parties ou l’une de ses affiliées, ou avec le  conseil représentant une des parties.
2.3.9 A close family member of the arbitrator  has a signiifcant ifnancial or personal  interest in one of the parties, or an afifliate  of one of the parties.2.3.9. Un proche parent de l’arbitre a un intérêt financier significatif dans une des  parties ou dans une de ses affiliées.
3.3.
Orange ListListe Orange  3.1.
3.1 Previous services for one of the parties or other  involvement in the caseRelations professionnelles passées avec une des parties ou autre lien avec le litige  3.1.1.
3.1.1 The arbitrator has, within the past three  years, served as counsel for one of the  parties, or an afifliate of one of the  parties, or has previously advised or been  consulted by the party, or an afifliate of  the party, making the appointment in an  unrelated matter, but the arbitrator and  the party, or the afifliate of the party, have  no ongoing relationship.Au cours des trois dernières années, l’arbitre a été le conseil d’une des parties ou d’une affiliée d’une des parties, ou a été consulté dans le cadre  d’un litige différent par une partie ou par une affiliée de la partie qui l’a  nommé, l’arbitre et la partie ou sa affiliée n’entretenant depuis lors plus de  relations.
3.1.2 The arbitrator has, within the past three  years, served as counsel against one of  the parties, or an afifliate of one of the  parties, in an unrelated matter.3.1.2. Au cours des trois dernières années, l’arbitre a été le conseil d’une des parties ou d’une affiliée d’une des parties dans le cadre d’un litige  différent. 3.1.3.
3.1.3 The arbitrator has, within the past three  years, been appointed as arbitrator on two  or more occasions by one of the parties, or  an afifliate of one of the parties.Au cours des trois dernières années, l’arbitre a été nommé à deux reprises  ou plus comme arbitre par une des parties ou par une affiliée d’une des parties 6.
5 It may be the practice in certain types of arbitration, such  as maritime, sports or commodities arbitration, to draw  arbitrators from a smaller or specialised pool of individuals. If in such ifelds it is the custom and practice for parties to  frequently appoint the same arbitrator in different cases,3.1.4. Au cours des trois dernières années, le cabinet de l’arbitre a représenté une  des parties ou une affiliée d’une partie dans le cadre d’un litige différent,  sans que l’arbitre n’y ait pris part personnellement. 3.1.5.
3.1.4 The arbitrator’s law ifrm has, within the  past three years, acted for or against one  of the parties, or an afifliate of one of the  parties, in an unrelated matter without  the involvement of the arbitrator.L’arbitre siège actuellement, ou a siégé au cours des trois dernières années,  comme arbitre dans une autre procédure arbitrale liée à l’arbitrage, à  laquelle une des parties ou une affiliée d’une des parties était partie.
3.1.5 The arbitrator currently serves, or has  served within the past three years, as  arbitrator in another arbitration on a  related issue involving one of the parties,  or an afifliate of one of the parties. 3.2 Current services for one of the parties3.2. Services actuellement rendus à l’une des parties  3.2.1. Le cabinet de l’arbitre conseille actuellement l’une des parties ou une  affiliée d’une des parties, sans qu’il en résulte une relation commerciale importante et sans que l’arbitre y prenne part.
3.2.1 The arbitrator’s law ifrm is currently  rendering services to one of the parties,  or to an afifliate of one of the parties,  without creating a signiifcant commercial  relationship for the law ifrm and without  the involvement of the arbitrator.3.2.2. Un cabinet qui partage des revenus ou honoraires avec le cabinet de  l’arbitre conseille l’une des parties à l’arbitrage ou l’une de ses affiliées. 3.2.3.
3.2.2 A law ifrm or other legal organisation that  shares signiifcant fees or other revenues  with the arbitrator’s law ifrm renders  services to one of the parties, or an  afifliate of one of the parties, before the  Arbitral Tribunal.L’arbitre ou son cabinet représente régulièrement une partie à l’arbitrage ou une de ses affiliées mais n’est pas impliqué dans la procédure en cours. 3.3.
3.2.3 The arbitrator or his or her ifrm represents  a party, or an afifliate of one of the parties  to the arbitration, on a regular basis, but  such representation does not concern the  current dispute. 3.3 Relationship between an arbitrator and another  arbitrator or counsel 3.3.1 The arbitrator and another arbitrator are  lawyers in the same law ifrm.Relations entre un arbitre et un autre arbitre ou un conseil  3.3.1. L’arbitre appartient au même cabinet qu’un autre arbitre. 6 Le choix des arbitres au sein d’un groupe très restreint de spécialistes peut être une pratique courante dans certains types d’arbitrage, par exemple dans l’arbitrage maritime ou dans les arbitrages de qualité.
3.3.2 The arbitrator and another arbitrator,  or the counsel for one of the parties,  are members of the same barristers’  chambers. no disclosure of this fact is required, where all parties in the  arbitration should be familiar with such custom and practice.Si, dans de  telles circonstances, il existe un usage consistant à nommer les mêmes arbitres dans différentes affaires, il n’est  pas nécessaire de révéler ces nominations répétées si les parties sont supposées avoir connaissance de cette  pratique. 3.3.2. L’arbitre appartient au même barreau qu’un autre arbitre ou que le conseil  d’une des parties.
3.3.3 The arbitrator was, within the past three  years, a partner of, or otherwise afifliated  with, another arbitrator or any of the  counsel in the arbitration.7 3.3.3. Au cours des trois dernières années, l’arbitre a été l’associé ou a eu  d’autres liens structurels avec un autre arbitre ou un des conseils.
3.3.4 A lawyer in the arbitrator’s law ifrm is an  arbitrator in another dispute involving the  same party or parties, or an afifliate of one  of the parties.3.3.4. Un avocat du cabinet de l’arbitre agit comme arbitre dans le cadre d’un  autre litige opposant les mêmes parties ou une affiliée d’une des parties. 3.3.5.
3.3.5 A close family member of the arbitrator  is a partner or employee of the law ifrm  representing one of the parties, but is not  assisting with the dispute.Un proche parent de l’arbitre est un associé ou un employé du cabinet qui représente une des parties, mais n’intervient pas dans le litige.
3.3.6 A close personal friendship exists between  an arbitrator and a counsel of a party. 3.3.7 Enmity exists between an arbitrator and  counsel appearing in the arbitration. 3.3.8 The arbitrator has, within the past three  years, been appointed on more than three  occasions by the same counsel, or the  same law ifrm.3.3.6. L’arbitre et le conseil d’une des parties sont liés par une amitié proche, qui  se manifeste par le fait que l’arbitre et le conseil passent ensemble un temps considérable sans que cela soit dû à leurs activités professionnelles,  associatives, professionnelles ou sociales. 3.3.7.
3.3.9 The arbitrator and another arbitrator,  or counsel for one of the parties in the  arbitration, currently act or have acted  together within the past three years as cocounsel.Au cours des trois dernières années, l’arbitre a été nommé plus de trois fois  comme arbitre par le même conseil ou par le même cabinet. 3.4.
3.4 Relationship between arbitrator and party and  others involved in the arbitrationLiens entre l’arbitre et une partie ou d’autres personnes impliquées dans à l’arbitrage  3.4.1.
3.4.1 The arbitrator’s law ifrm is currently  acting adversely to one of the parties, or  an afifliate of one of the parties.Le cabinet de l’arbitre agit actuellement contre une des parties ou une  affiliée d’une des parties. 3.4.2.
3.4.2 The arbitrator has been associated with a  party, or an afifliate of one of the parties,  in a professional capacity, such as a former  employee or partner.Au cours des trois dernières années, l’arbitre a été lié professionnellement à l’une des parties ou à une de ses affiliées, par exemple en tant qu’employé  ou associé.
3.4.3 A close personal friendship exists between  an arbitrator and a manager or director  or a member of the supervisory board  of: a party; an entity that has a direct  economic interest in the award to be  rendered in the arbitration; or any person having a controlling inlfuence, such as a  controlling shareholder interest, on one  of the parties or an afifliate of one of the  parties or a witness or expert.3.4.3. Une amitié proche lie un arbitre à un administrateur, dirigeant ou membre  d’une autorité de surveillance d’une des parties, ou à toute autre personne disposant d’une autorité de contrôle similaire, d’une partie ou d’une de ses  affiliées, ou à un témoin ou à un expert, se manifestant par le fait que  l’arbitre et ce gérant, dirigeant, autre personne, témoin ou expert passent  régulièrement un temps considérable ensemble sans que cela soit dû à leurs  activités professionnelles, associatives, professionnelles ou sociales. 3.4.4.
3.4.4 Enmity exists between an arbitrator and a  manager or director or a member of the  supervisory board of: a party;Au cours des trois années précédentes, l’arbitre, étant un ancien magistrat, a jugé une affaire importante impliquant l’une des parties.
an entity  that has a direct economic interest in the  award;3.5. Autres circonstances  3.5.1.
or any person having a controlling  inlfuence in one of the parties or an  afifliate of one of the parties or a witness  or expert. 3.4.5 If the arbitrator is a former judge, he or  she has, within the past three years, heard  a signiifcant case involving one of the  parties, or an afifliate of one of the parties.L’arbitre détient directement ou indirectement des actions constituant, par leur quantité ou leur nature, une participation significative dans le capital  de l’une des parties ou de l’une de ses affiliées cotées en Bourse.
3.5 Other circumstances3.5.2.
3.5.1 The arbitrator holds shares, either directly  or indirectly, that by reason of number  or denomination constitute a material  holding in one of the parties, or an  afifliate of one of the parties, this party or  afifliate being publicly listed.L’arbitre a publiquement fait état, dans une publication écrite, un discours,  ou autrement, d’une opinion concernant l’objet du litige soumis à l’arbitrage. 3.5.3.
3.5.2 The arbitrator has publicly advocated  a position on the case, whether in a  published paper, or speech, or otherwise.L’arbitre exerce des fonctions au sein de l’institution arbitrale agissant  comme autorité de nomination dans l’arbitrage.
3.5.3 The arbitrator holds a position with the  appointing authority with respect to the  dispute. 3.5.4 The arbitrator is a manager, director or  member of the supervisory board, or has  a controlling inlfuence on an afifliate  of one of the parties, where the afifliate  is not directly involved in the matters in  dispute in the arbitration.3.5.4. L’arbitre est administrateur, dirigeant ou membre d’une autorité de  surveillance, ou dispose d’une autorité de contrôle similaire, sur une affiliée des parties, alors que cette affiliée n’est pas directement concernée  par l’objet du litige soumis à l’arbitrage. 7 Certaines situations particulières, telles que celle des Barristers au Royaume-Uni, sont abordées dans les travaux préparatoires du Groupe de Travail.
4.4.
Green ListListe Verte  4.1.
4.1 Previously expressed legal opinionsOpinions juridiques exprimées antérieurement  4.1.1.
4.1.1 The arbitrator has previously expressed  a legal opinion (such as in a law review  article or public lecture) concerning an issue that also arises in the arbitration (but  this opinion is not focused on the case).L’arbitre a exprimé publiquement (par exemple dans une revue juridique ou au cours d’une conférence) un avis ou une opinion sur une question qui  se pose également dans l’arbitrage, sans que l’objet du litige soit le sujet  principal de cet avis ou de cette opinion. 4.2.
4.2.1 A ifrm, in association or in alliance  with the arbitrator’s law ifrm, but that  does not share signiifcant fees or other  revenues with the arbitrator’s law ifrm,  renders services to one of the parties, or  an afifliate of one of the parties, in an  unrelated matter.Activités professionnelles exercées antérieurement contre une partie  4.2.1. Le cabinet de l’arbitre a agi à l’encontre d’une partie ou d’une affiliée d’une partie dans une procédure différente, sans que l’arbitre y ait pris part. 4.3.
4.3 Contacts with another arbitrator, or with counsel  for one of the partiesActivités professionnelles exercées actuellement au bénéfice d’une partie  4.3.1.
4.3.1 The arbitrator has a relationship with  another arbitrator, or with the counsel for  one of the parties, through membership  in the same professional association,  or social or charitable organisation, or  through a social media network.Un cabinet associé ou membre d’une alliance avec le cabinet de l’arbitre, ne partageant avec lui ni honoraires ni revenus, agit dans l’intérêt d’une des  parties ou d’une affiliée des parties dans une affaire non liée à l’arbitrage.
4.3.2 The arbitrator and counsel for one of the  parties have previously served together as  arbitrators.4.4. Contacts avec un autre arbitre ou avec le conseil d’une partie  4.4.1.
4.3.3 The arbitrator teaches in the same  faculty or school as another arbitrator or  counsel to one of the parties, or serves  as an ofifcer of a professional association  or social or charitable organisation with  another arbitrator or counsel for one of  the parties.L’arbitre est lié à un autre arbitre ou au conseil d’une des parties par leur  appartenance à la même association professionnelle ou organisation  sociale. 4.4.2. L’arbitre et le conseil d’une des parties ont par le passé agi ensemble  conjointement comme arbitres ou comme co-conseils.
4.3.4 The arbitrator was a speaker, moderator  or organiser in one or more conferences,  or participated in seminars or working  parties of a professional, social or  charitable organisation, with another  arbitrator or counsel to the parties. 4.4 Contacts between the arbitrator and one of the  parties 4.4.1 The arbitrator has had an initial contact  with a party, or an afifliate of a party (or  their counsel) prior to appointment, if  this contact is limited to the arbitrator’s  availability and qualiifcations to serve,4.5. Contacts entre l’arbitre et une partie  4.5.1. Avant sa nomination, l’arbitre a déjà été en contact avec la partie qui l’a  nommé ou une affiliée (ou un de leurs conseils), ce contact s’étant limité à  vérifier la disponibilité et les compétences de l’arbitre pour agir comme tel,  ou à déterminer les noms de candidats potentiels au poste de président du  Tribunal Arbitral, sans qu’aient été abordés le fond du litige ou ses aspects  procéduraux.
26or to the names of possible candidates  for a chairperson, and did not address  the merits or procedural aspects of  the dispute, other than to provide the  arbitrator with a basic understanding of  the case.4.5.2. L’arbitre détient une participation minime au sein d’une des parties ou  d’une de ses affiliées cotée en Bourse. 4.5.3.
4.4.2 The arbitrator holds an insigniifcant  amount of shares in one of the parties, or  an afifliate of one of the parties, which is  publicly listed. 4.4.3 The arbitrator and a manager, director or  member of the supervisory board, or any  person having a controlling inlfuence on  one of the parties, or an afifliate of one  of the parties, have worked together as  joint experts, or in another professional  capacity, including as arbitrators in the  same case.L’arbitre est un administrateur, dirigeant ou membre d’une autorité de  surveillance d’une des parties, ou toute personne disposant d’une autorité  de contrôle similaire, ont agi ensemble dans la même affaire comme  experts ou dans toute autre capacité professionnelle, y compris comme  arbitres. Un diagramme est joint aux présents Principes Directeurs afin de faciliter l’utilisation des  listes. Il faut cependant souligner que ce diagramme ne traduit que de manière schématique  une réalité très complexe.
4.4.4 The arbitrator has a relationship with one  of the parties or its afifliates through a  social media network.Une appréciation selon les circonstances particulières de chaque  espèce doit dans tous les cas prévaloir.