CAC_COSP_IRG_I_3_1_ADD_21_EF
Correct misalignment Corrected by claire.kono on 6/1/2015 2:17:38 PM Original version Change languages order
CAC/COSP/IRG/I/3/1/ADD.21 V1502792.doc (English)CAC/COSP/IRG/I/3/1/ADD.21 V1502793.docx (French)
United NationsNations Unies
CAC/COSP/IRG/I/3/1/Add.21CAC/COSP/IRG/I/3/1/Add.21
Conference of the States Parties to the United Nations Convention against CorruptionConférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption
Distr.: GeneralDistr. générale
24 April 201524 avril 2015
Original: EnglishFrançais Original: anglais
CAC/COSP/IRG/I/3/1/Add.21CAC/COSP/IRG/I/3/1/Add.21
CAC/COSP/IRG/I/3/1/Add.21CAC/COSP/IRG/I/3/1/Add.21
V.15-02792 (E) 290415 300415V.15-02793 (F) 270515 280515
*1502792**1502793*
Implementation Review GroupGroupe d’examen de l’application
Sixth sessionSixième session
Vienna, 1-5 June 2015Vienne, 1er-5 juin 2015
Item 2 of the provisional agendaPoint 2 de l’ordre du jour provisoire
**
CAC/COSP/IRG/2015/1.CAC/COSP/IRG/2015/1.
Review of implementation of the United Nations Convention against CorruptionExamen de l’application de la Convention des Nations Unies contre la corruption
Executive summaryRésumé analytique
Note by the SecretariatNote du Secrétariat
AddendumAdditif
ContentsTable des matières
PagePage
Executive summaryRésumé analytique
The former Yugoslav Republic of MacedoniaEx-République yougoslave de Macédoine
II. Executive summaryII. Résumé analytique
The former Yugoslav Republic of MacedoniaEx-République yougoslave de Macédoine
1. Introduction: Overview of the legal and institutional framework of the former Yugoslav Republic of Macedonia in the context of implementation of the United Nations Convention against Corruption1. Introduction: Aperçu du cadre juridique et institutionnel de l’ex-République yougoslave de Macédoine dans le contexte de l’application de la Convention des Nations Unies contre la corruption
The former Yugoslav Republic of Macedonia signed the United Nations Convention against Corruption on 18 August 2005 and ratified it on 13 April 2007.L’ex-République yougoslave de Macédoine a signé la Convention des Nations Unies contre la corruption le 18 août 2005 et l’a ratifiée le 13 avril 2007.
The Convention entered into force domestically on 13 May 2007.La Convention est entrée en vigueur dans le pays le 13 mai 2007.
The former Yugoslav Republic of Macedonia is a unitary State with a parliamentary type of governance.L’ex-République yougoslave de Macédoine est un État unitaire doté d’un gouvernement de type parlementaire.
According to article 1 of its Constitution, the former Yugoslav Republic of Macedonia is a sovereign, independent, democratic and social State with its sovereignty deriving from and belonging to its citizens.Conformément à l’article premier de sa Constitution, l’ex-République yougoslave de Macédoine est un État souverain, indépendant, démocratique et social dont la souveraineté découle du peuple et appartient aux citoyens.
The constitutional organization of power is based on its division into legislative, executive and judicial.L’organisation constitutionnelle du pouvoir repose sur la séparation des pouvoirs législatif, exécutif et judiciaire.
The Assembly is a representative body of citizens in which the legislative power is vested.L’Assemblée est un organe représentatif des citoyens au sein duquel le pouvoir législatif est exercé.
At present, it is composed of 123 representatives, directly elected for a term of four years. The mandate of a representative is terminated if he/she is sentenced for a criminal offence for which a sentence of at least five years is prescribed.Elle est actuellement composée de 123 représentants directement élus pour un mandat de quatre ans. Il est mis fin au mandat d’un représentant si ce dernier est condamné pour une infraction pénale pour laquelle une peine d’au moins cinq ans est prescrite.
The President is elected directly for a term of five years, for a maximum of two terms.Le Président est directement élu pour un mandat de cinq ans, pour un maximum de deux mandats.
The Constitutional Court decides on the accountability of the President by a two-third majority.Le Tribunal constitutionnel décide de la responsabilité du Président par une majorité des deux tiers.
If acknowledged accountable, the term of the President can be terminated.Si le Président est reconnu responsable, son mandat peut être résilié.
The executive power is vested in the Government.Le pouvoir exécutif est exercé par le Gouvernement.
The Prime Minister and Ministers cannot be members of Parliament.Le Premier Ministre et les ministres ne peuvent pas être membres du Parlement.
The Prime Minister enjoys immunity and the Parliament decides on his/her immunity.Le Premier Ministre jouit de l’immunité et le Parlement décide de son immunité.
The office of the Prime Minister and that of a Minister is incompatible with the performance of any other public office or profession.La fonction de Premier Ministre et celle de ministre est incompatible avec l’exercice de toute autre fonction ou profession publique.
The judicial power is exercised by autonomous and independent courts which rule on the basis of the Constitution, laws and international agreements ratified in accordance with the Constitution.Le pouvoir judiciaire est exercé par des tribunaux indépendants et autonomes qui statuent sur la base de la Constitution, des lois et des accords internationaux ratifiés conformément à la Constitution.
According to article 118 of the Constitution, “international agreements ratified in accordance with the Constitution are part of the internal legal order and cannot be changed by the laws.”Conformément à l’article 118 de la Constitution, “les accords internationaux ratifiés conformément à la Constitution font partie de l’ordre juridique interne et ne peuvent être modifiés par les lois.”
The laws most relevant to the fight against corruption are the Criminal Code (CC); the Law on Civil Servants; the Law on the Management of Confiscated Property, Proceeds and Objects Seized in Criminal and Misdemeanour Procedure; the Law on Criminal Proceedings (CP); the Law on the Prevention of Corruption; the Law on Witness Protection; the Law on Public Servants and the Law on International Cooperation in Criminal Matters.Les lois les plus pertinentes en matière de lutte contre la corruption sont le Code pénal; la loi sur les fonctionnaires; la loi sur la gestion des biens confisqués, des produits et des objets saisis dans le cadre de la procédure pénale et de la procédure relative aux délits; la loi sur la procédure pénale; la loi sur la prévention de la corruption; la loi sur la protection des témoins; la loi sur la fonction publique et la loi sur la coopération internationale en matière pénale.
The institutions most relevant to the fight against corruption are the State Commission for the Prevention of Corruption; the Public Prosecutor’s Office for the Fight against Organized Crime and Corruption; the Specialized Department for Proceeding Cases of Organized Crime and Corruption of the First Instance Court Skopje 1; the Anti-corruption Unit of the Ministry of Interior; the Financial Police Administration of the Ministry of Finance; the Anti-corruption Department of the Public Revenue Office; and the Integrity Department of the Customs Administration.Les institutions les plus pertinentes en matière de lutte contre la corruption sont la Commission d’État pour la prévention de la corruption; le Bureau du procureur général chargé de la lutte contre la criminalité organisée et la corruption; le Service spécialisé dans le traitement des affaires de criminalité organisée et de corruption du Tribunal de première instance Skopje 1; le Service de lutte contre la corruption du Ministère de l’intérieur; l’Administration de la police financière du Ministère des finances; le Service de lutte contre la corruption du Département du bureau des recettes publiques; et le Service intégrité de l’Administration des douanes.
2. Chapter III: Criminalization and law enforcement2. Chapitre III: Incrimination, détection et répression
2.1. Observations on the implementation of the articles under review2.1. Observations sur l’application des articles examinés
Bribery and trading in influence (arts. 15, 16, 18 and 21)Corruption et trafic d’influence (art. 15, 16, 18 et 21)
Active and passive bribery of public officials is criminalized pursuant to articles 358 and 357 of the CC respectively.La corruption active et passive d’agents publics est incriminée par les articles 358 et 357 du Code pénal, respectivement.
Both articles cover bribery of national public officials, foreign public officials as well as officials of a public international organization.Ces deux articles portent sur la corruption d’agents publics nationaux, d’agents publics étrangers et de fonctionnaires d’organisations internationales publiques.
Active bribery in the private sector (art. 253-a) and the active trading in influence (art. 358-a) were introduced as new criminal acts through the amendments of the CC of 2011.La corruption active dans le secteur privé (art. 253-a) et trafic d’influence actif (art. 358-a) ont été ajoutés comme nouveaux actes criminels par les modifications apportées au Code pénal de 2011.
Prior to these amendments, only passive bribery in the private sector (art. 253) and passive trading in influence (art. 359) had been criminalized.Auparavant, seule la corruption active dans le secteur privé (art. 253) et le trafic d’influence passif (art. 359) avaient été érigés en infraction pénale.
The reviewing experts found all aforementioned provisions to be in line with the Convention.Les experts ont estimé que toutes les dispositions susmentionnées étaient conformes à la Convention.
However, they were not in a position to judge on the effective implementation of the provisions on the criminalization of bribery in the private sector due to lack of related cases.Cela étant, ils n’ont pas été en mesure de juger de la mise en œuvre effective de l’incrimination de la corruption dans le secteur privé en raison de l’absence d’affaires connexes.
Money-laundering, concealment (arts. 23 and 24)Blanchiment d’argent et recel (art. 23 et 24)
Article 273 of the CC criminalizes money-laundering, including self-laundering, although few cases had been taken forward under this provision.L’article 273 du Code pénal incrimine le blanchiment d’argent et l’autoblanchiment, même si peu d’affaires ont été poursuivies au titre de cette disposition.
As for predicate offences to money-laundering, the former Yugoslav Republic of Macedonia has adopted an all-crime approach, covering any criminal act committed within the national territory or abroad.En ce qui concerne les infractions principales de blanchiment d’argent, l’ex-République yougoslave de Macédoine a adopté une approche englobant toutes les infractions, qui couvre tout acte criminel commis sur le territoire national ou à l’étranger.
Ancillary offences to money-laundering, including attempt (art. 19), instigation (art. 12) and conspiracy (art. 393), are also covered pursuant to the general provisions of the CC.Les infractions auxiliaires au blanchiment d’argent, notamment la tentative (art. 19), l’incitation (art. 12) et le complot (art. 393), sont également couvertes par les dispositions générales du Code pénal.
The national authorities confirmed that it was sufficient to establish the criminal nature of the proceeds without the need to identify the predicate offence for a money-laundering conviction.Les autorités nationales ont confirmé qu’il suffisait, dans le cas d’une condamnation pour blanchiment d’argent, d’établir la nature criminelle du produit sans qu’il soit nécessaire de déterminer l’infraction principale.
The former Yugoslav Republic of Macedonia promised to send copies of its laws in accordance with article 23, subparagraph 2(d), of the Convention.L’ex-République yougoslave de Macédoine a promis d’envoyer une copie de ses lois conformément à l’article 23-2 d) de la Convention.
The concealment or continued retention of criminal proceeds is criminalized as a separate offence pursuant to article 261 of the CC, which does not prescribe a term of retention of such proceeds as an element of the incrimination.Le recel ou la rétention continue du produit du crime est incriminé en tant qu’infraction distincte conformément à l’article 261 du Code pénal, qui ne prévoit pas la durée de rétention du produit du crime comme élément de l’incrimination.
Embezzlement, abuse of functions and illicit enrichment (arts. 17, 19, 20 and 22)Soustraction, abus de fonctions et enrichissement illicite (art. 17, 19, 20 et 22)
The former Yugoslav Republic of Macedonia has criminalized embezzlement, misappropriation or other diversion of property by a public official and abuse of functions in line with articles 17 and 19 of the Convention pursuant to articles 353 to 356 of the CC.L’ex-République yougoslave de Macédoine a conféré le caractère d’infraction pénale à la soustraction, au détournement ou autre usage illicite de biens par un agent public, ainsi qu’à l’abus de fonctions, conformément aux articles 17 et 19 de la Convention et aux articles 353 à 356 du Code pénal.
Article 355 (fraud in the service) incriminates intentional acquiring of an unlawful property benefit of the official person for himself/herself or for another, by submitting false bills or by deceiving the authorized person in some other way to effect an unlawful payment.L’article 355 (fraude dans l’exercice d’une fonction) érige en infraction pénale l’acquisition intentionnelle d’un bien illicite par un fonctionnaire pour lui-même ou pour un tiers, en soumettant des fausses factures ou en trompant la personne mandatée d’une autre manière pour effectuer un versement illicite.
The type of property which may be diverted or the actual criminal act is not specified, and therefore all kinds of property and diversion are covered.Le type de biens susceptibles d’être détournés ou l’acte criminel réel n’est pas précisé, et par conséquent, tous les types de biens et de détournements sont couverts.
Article 354 (embezzlement in the service) and article 356 (use of resources for personal benefit while in service) are both related to the type of property which a person can be authorized to hold/use in service or while performing duties of service (and may be physically returned).L’article 354 (soustraction dans l’exercice d’une fonction) et l’article 356 (utilisation de ressources à des fins personnelles dans l’exercice d’une fonction) portent tous les deux sur le type de biens qu’une personne peut être autorisée à détenir/utiliser dans l’exercice de ses fonctions (et qui peuvent être retournés physiquement).
Article 353 criminalizes the “abuse of official position and authorization”, which covers the diversion of any kind of entrusted property committed while the perpetrator uses his/her official position or authorization, by exceeding the limits of his official authorization, or by not performing his/her official duty.L’article 353 érige en infraction pénale “l’abus de fonctions et de pouvoir”, qui vise le détournement de tout type de biens confiés alors que l’auteur utilise sa fonction officielle ou le pouvoir qui lui est conféré, en dépassant les limites du pouvoir qui lui est conféré, ou en n’exerçant pas sa fonction officielle.
Embezzlement in the private sector is addressed in articles 354 and 355 of the CC for acts committed by “a responsible person in a legal entity”.Les articles 354 et 355 du Code pénal visent la soustraction dans le secteur privé et les actes commis par “le responsable d’une entité juridique”.
For the implementation of article 22 of the Convention, article 239 of the CC on concealment is also relevant.Pour ce qui est de la mise en œuvre de l’article 22 de la Convention, l’article 239 du Code pénal, sur le recel, est également pertinent.
The former Yugoslav Republic of Macedonia has criminalized illicit enrichment pursuant to article 359-a, introduced in 2009 to the CC.L’ex-République yougoslave de Macédoine a érigé en infraction pénale l’enrichissement illicite, conformément à l’article 359-a, ajouté au Code pénal en 2009.
No cases have been brought forward on the basis of that article.Aucune poursuite n’a été engagée sur la base de cet article.
Obstruction of justice (art. 25)Entrave au bon fonctionnement de la justice (art. 25)
Article 368-a of the CC criminalizes the illegal influencing of witnesses and makes it a general crime punishable by imprisonment of one to three years.L’article 368-a du Code pénal incrimine le fait d’influencer illégalement les témoins, qui est une infraction générale passible d’une peine allant de un à trois ans d’emprisonnement.
Although “intimidation” and “promising and giving of an undue advantage” are not specifically mentioned, those are covered by the term “or in any other manner influencing a person”.Bien que “l’intimidation” et “le fait de promettre ou d’accorder un avantage indu” ne soient pas spécifiquement mentionnés, ces actes sont visés par l’expression “ou le fait d’influencer une personne de quelque manière que ce soit ”.
Article 368 of the CC criminalizes the act of preventing the collection of evidence.L’article 368 du Code pénal incrimine le fait d’empêcher la collecte de preuves.
Although it does not reflect the wording of article 25, paragraph (a), of the Convention, the term “or makes useless” covers all kinds of interference in the production of evidence.Bien qu’ils ne reflètent pas le libellé du paragraphe a) de l’article 25 de la Convention, les termes “ou met hors d’usage” visent toutes sortes d’interférences dans la production d’éléments de preuve.
Article 144 of the CC on “threatening the safety” is broad enough to cover all cases of threat, including threats directed at law enforcement officials.L’article 144 du Code pénal, sur “la menace pour la sécurité”, est suffisamment général pour s’appliquer à tous les cas de menaces, y compris les menaces visant les agents des services de détection et de répression.
Article 375 of the CC criminalizes the use of physical force, threats or intimidation to interfere with the exercise of official duties by judiciary employees.L’article 375 du Code pénal incrimine le recours à la force physique, les menaces ou l’intimidation pour empêcher les agents de la justice d’exercer les devoirs de leur charge.
Article 382 and 383 of the CC criminalize the use of physical force or threats against official persons including law enforcement officials.Les articles 382 et 383 du Code pénal incriminent le recours à la force physique ou aux menaces contre des fonctionnaires, notamment des agents des services de détection et de répression.
Liability of legal persons (art. 26)Responsabilité des personnes morales (art. 26)
The criminal liability of legal persons is established in article 28-a of the CC and emphasized by the legal provisions for the criminal act of “giving a bribe” (art. 358, para. 5) and “receiving a reward for unlawful influence” (art. 359, para. 6).La responsabilité pénale des personnes morales est établie par l’article 28-a du Code pénal et mise en exergue par les dispositions légales relatives aux actes criminels de “remettre un pot-de-vin” (art. 358, par. 5) et de “recevoir une récompense pour une influence illégale” (art. 359, par. 6).
Such liability does not preclude the criminal liability of the natural persons who committed the offences.Une telle responsabilité n’exclut pas la responsabilité pénale de la personne physique qui a commis l’infraction.
The liability of legal persons is also recognized in civil and administrative procedures pursuant to article 70 of the Law on civil procedure and article 47 of the Law on general administrative procedure.La responsabilité des personnes morales est également reconnue dans les procédures civiles et administratives conformément à l’article 70 de la loi sur la procédure civile et l’article 47 de la loi sur la procédure administrative générale.
Adequate criminal and non-criminal sanctions are provided for when the liability of a legal entity is recognized.Des sanctions pénales et non pénales adéquates sont prévues lorsque la responsabilité d’une personne morale est reconnue.
Those sanctions include fines or other monetary penalties, and can include termination of status of the legal entity, prohibition on participating in public contracting or/and confiscation of property and property gain, and forfeiture of objects.Il s’agit notamment d’amendes ou autres sanctions pécuniaires, ainsi que de la suspension du statut de personne morale, l’interdiction de participer aux marchés publics ou/et la confiscation des biens ou des gains tirés de l’infraction, et la confiscation d’objets.
Participation and attempt (art. 27)Participation et tentative (art. 27)
The CC contains general provisions criminalizing the participation in an offence, namely article 22 on “joint perpetration”, article 23 on “instigation” and article 24 on “assistance”.Le Code pénal contient des dispositions générales qui incriminent la participation à une infraction, notamment l’article 22, sur la perpétration conjointe, l’article 23, sur l’instigation, et l’article 24, sur l’assistance.
According to article 19 of the CC, attempted crimes are criminalized when the crime is punishable by imprisonment of five years or more or when the law explicitly prescribes a sentence for an attempt of such crime.Conformément à l’article 19 du Code pénal, la tentative de commission d’une infraction est incriminée lorsque l’infraction est passible d’une peine d’au moins cinq ans d’emprisonnement ou lorsque la loi prescrit explicitement une peine pour la tentative de commission d’une telle infraction.
Most corruption offences are punishable by imprisonment of less than five years, which leaves their attempt unpunished unless the law explicitly provides otherwise, like in article 382 of the CC on “preventing an official person from the performance of an official act”, and article 375 on “coercion of a judiciary employee”.La plupart des infractions de corruption sont passibles d’une peine de moins de cinq ans d’emprisonnement et les tentatives restent impunies sauf si la loi n’en dispose autrement explicitement, comme à l’article 382 du Code pénal, sur le fait d’empêcher un fonctionnaire d’accomplir un acte officiel, et l’article 375, sur la contrainte d’un agent du système judiciaire.
Preparation to commit a crime is not criminalized itself, except in relation to a few non-corruption-related offences.La préparation d’une infraction pénale n’est pas punissable, excepté dans le cas de quelques infractions non liées à la corruption.
Prosecution, adjudication and sanctions; cooperation with law enforcement authorities (arts. 30 and 37)Poursuites judiciaires, jugement et sanctions; coopération avec les services de détection et de répression (art. 30 et 37)
The former Yugoslav Republic of Macedonia has adopted penalties for corruption offences that range from a fine up to ten years’ imprisonment, taking into account the gravity of the offence.L’ex-République yougoslave de Macédoine a adopté des peines pour les infractions de corruption allant de l’amende à 10 ans d’emprisonnement, selon la gravité de l’infraction.
Immunities do not seem to constitute an impediment to the effective prosecution of such offences.Les immunités ne semblent pas constituer un obstacle à la poursuite efficace de ces infractions.
Prosecution follows the principle of legality.Les poursuites sont guidées par le principe de légalité.
Regarding procedures relating to release pending trial or appeal, the measures described in Chapter XVI of the CP are applicable to corruption offences.En ce qui concerne les procédures relatives à la mise en liberté dans l’attente du jugement ou de la procédure d’appel, les mesures décrites au chapitre XVI de la loi sur la procédure pénale sont applicables aux infractions de corruption.
These include the prohibition to leave the temporary or permanent place of residence, an obligation for the defendant to report occasionally to a certain official person, and the temporary confiscation of a passport.Il s’agit notamment de l’interdiction de quitter le lieu de résidence temporaire ou permanent, de l’obligation pour le défendeur de se présenter de temps à autre devant un fonctionnaire donné, et de la confiscation temporaire du passeport.
Early release is possible after having served half of the term of imprisonment or having served one third of the term of imprisonment if special circumstances concerning the personality of the convicted evidently show that the aim of the sentence has been achieved.La libération anticipée est possible après s’être acquitté de la moitié de la peine d’emprisonnement ou un tiers de la peine d’emprisonnement si des circonstances particulières concernant la personnalité de la personne condamnée montrent à l’évidence que l’objectif de la peine a été atteint.
A public servant may be suspended from an institution in the cases where a criminal procedure has been initiated against him/her.Un agent public peut être suspendu de ses fonctions dans une institution lorsqu’une procédure pénale a été engagée à son encontre.
Furthermore, several legal provisions exist regarding the termination of employment of a convicted public official.Il existe en outre plusieurs dispositions juridiques concernant le licenciement d’un agent public condamné.
The liability for a criminal offence does not exclude the disciplinary liability of the civil servant, pursuant to the Law on Civil Servants.La responsabilité pour une infraction pénale n’exclut pas la responsabilité disciplinaire du fonctionnaire, conformément à la loi sur les fonctionnaires.
The Law on Execution of Sanctions provides for a number of measures to promote the reintegration of convicted offenders into society including training, counselling and employment assistance.La loi sur l’exécution des sanctions prévoit un certain nombre de mesures visant à promouvoir la réinsertion des délinquants condamnés dans la société, notamment la formation, les services de conseil et l’aide à l’emploi.
The national legislation provides for the possibility of plea bargaining in addition to different protection measures for collaborators to justice.La législation nationale prévoit la possibilité de plaider-coupable, outre les différentes mesures de protection visant les personnes qui collaborent avec la justice.
Protection of witnesses and reporting persons (arts. 32 and 33)Protection des témoins et des personnes qui communiquent des informations (art. 32 et 33)
The former Yugoslav Republic of Macedonia has a comprehensive legal framework and a specialized unit within the Ministry of Interior for witness protection.L’ex-République yougoslave de Macédoine est dotée d’un cadre juridique général et dispose, au sein du Ministère de l’intérieur, d’un service spécialisé chargé de la protection des témoins.
A wide range of protection can be provided for persons who give a statement or act as a witness in a procedure for a corruption offence, including relocation and change of identity of witnesses and their family.Les personnes qui font des déclarations ou témoignent dans le cadre d’une procédure liée à une infraction de corruption bénéficient d’une série de mesures de protection (mesures de réinstallation et de changement d’identité des témoins et de leur famille).
The person has the right to compensation for damage that he or a member of his family may suffer owing to the statement given or appearance as a witness.La personne a le droit d’obtenir réparation pour le préjudice qu’elle ou sa famille a subi compte tenu de la déposition qu’elle a faite ou de sa comparution comme témoin.
Such compensation is paid with funds from the national budget.Cette réparation est payée au moyen de fonds au titre du budget national.
The protection also applies to victims insofar as they are witnesses.La protection s’applique également aux victimes lorsqu’elles sont témoins.
The CP contains a range of evidentiary rules to ensure the safety of witnesses in danger, including the possibility for an examination conducted with the assistance of technical devices for transfer of picture and sound (distorting the face and the voice).La loi sur la procédure pénale prévoit un ensemble de règles de preuve pour garantir la sécurité des témoins en danger, notamment la possibilité que la déposition soit faite au moyen de dispositifs techniques pour le transfert de l’image et du son (modification du visage et de la voix).
The national authorities reported on different provisions on the protection of reporting persons (Law on the Prevention of Corruption; CC; Law on Labour Relations; Law on Protection from Harassment in the Workplace).Les autorités nationales ont indiqué différentes dispositions sur la protection des personnes qui communiquent des informations (loi sur la prévention de la corruption; Code pénal; loi sur les relations professionnelles; loi sur la protection contre le harcèlement sur le lieu du travail).
However, the reviewing experts noted the fact that these provisions were fragmented, as well as the absence of ad hoc whistle-blower protection legislation.Les examinateurs ont cependant fait observer que ces dispositions étaient fragmentées et qu’il n’y avait pas de législation spéciale sur la protection des dénonciateurs.
The former Yugoslav Republic of Macedonia indicated that amendments to the Law on the Prevention of Corruption are currently being prepared in order to introduce a whistle-blower protection system and provide systematic and institutional protection of whistle-blowers.L’ex-République yougoslave de Macédoine a fait savoir que des modifications à la loi sur la prévention de la corruption étaient actuellement en cours d’élaboration en vue de l’adoption d’un système de protection qui offrirait aux dénonciateurs une protection institutionnelle systématique.
Freezing, seizing and confiscation; bank secrecy (arts. 31 and 40)Gel, saisie et confiscation; secret bancaire (art. 31 et 40)
The CC regulates confiscation.Le Code pénal régit la confiscation.
Article 98 provides for the confiscation of the direct and indirect proceeds of a crime, from the offender or from third parties, including value-based confiscation.L’article 98 prévoit la confiscation du produit direct et indirect d’une infraction, à l’auteur ou à des tiers, et la confiscation en valeur.
Article 98-a provides for “enlarged confiscation” which could be applied when the property exceeds the legal incomes of the offender and originates from a crime committed within a criminal association or which is related to money-laundering punished by imprisonment of at least four years.L’article 98-a prévoit la “confiscation élargie”, qui pourrait être appliquée si le bien excède les revenus officiels du délinquant et provient d’une infraction commise au sein d’une association criminelle ou liée au blanchiment d’argent punie d’une peine d’au moins quatre ans d’emprisonnement.
Confiscation also covers property, equipment or other instrumentalities used in or destined for use in offences.La confiscation s’applique également aux biens, aux matériels et autres instruments utilisés ou destinés à être utilisés pour commettre une infraction.
The CP allows for a range of investigative measures available for the identification, tracing, freezing or seizure of criminal proceeds and instrumentalities.La loi sur la procédure pénale prévoit diverses mesures d’enquête pour identifier, localiser, geler ou saisir le produit et les instruments de l’infraction.
The former Yugoslav Republic of Macedonia has a special and comprehensive Law on the Management of Confiscated Property, Proceeds and Objects Seized in Criminal and Misdemeanour Proceedings.L’ex-République yougoslave de Macédoine dispose d’une loi spéciale et générale sur la gestion des avoirs confisqués, des produits et des objets saisis dans le cadre de la procédure pénale et de la procédure relative aux délits.
This Law establishes an agency with a wide scope of work.Cette loi institue une agence dotée d’un vaste champ d’action.
Pursuant to a request by the public prosecutor, the court may order the production and seizure of banking and commercial records.À la demande du ministère public, le tribunal peut ordonner la production et la saisie de dossiers bancaires et commerciaux.
The preliminary procedure judge should decide about the request by the public prosecutor immediately, and no later than 12 hours from receipt of the request.Le juge de la procédure préliminaire devrait statuer sur la demande du ministère public immédiatement, au plus tard 12 heures après réception de la demande.
In emergency cases, the public prosecutor may impose the mentioned measures without a court order (art. 200 of the CP).En cas d’urgence, le ministère public peut imposer les mesures mentionnées sans ordonnance du tribunal (article 200 de la loi sur la procédure pénale).
Statute of limitations; criminal record (arts. 29 and 41)Prescription; antécédents judiciaires (art. 29 et 41)
The period of limitation for criminal cases ranges from 2 to 30 years, depending on the severity of the sentence prescribed for a specific crime, and starts on the day the crime was committed or the consequence occurred.Le délai de prescription pour les affaires pénales est de 2 à 30 ans, selon la sévérité de la peine prescrite pour une infraction particulière, et commence le jour où l’infraction a été commise ou le jour où la conséquence s’est produite.
According to article 39 of the CC, previous convictions can be taken into consideration when deciding on the severity of a sentence.Conformément à l’article 39 du Code pénal, les condamnations prononcées antérieurement peuvent être prises en considération pour décider de la sévérité de la peine.
The governmental authorities confirmed that this provision was not limited to cases of prior domestic convictions but extend also to foreign convictions.Les autorités gouvernementales ont confirmé que cette disposition ne se limitait pas aux condamnations antérieures prononcées dans le pays mais qu’elle s’étendait aux condamnations prononcées par une juridiction étrangère.
Jurisdiction (art. 42)Compétence (art. 42)
Jurisdiction over corruption offences is established in the CC, Chapter 12 (art. 116: territorial jurisdiction; art. 118: active personality jurisdiction; art. 119: passive personality jurisdiction).La compétence pour juger les infractions de corruption est établie au chapitre 12 du Code pénal (art. 116: compétence territoriale; art. 118: personnalité active; art. 119: personnalité passive).
The former Yugoslav Republic of Macedonia also adopted additional grounds of criminal jurisdiction, other than those described in article 42 of the Convention (art. 117: universal jurisdiction).L’ex-République yougoslave de Macédoine a en outre adopté d’autres chefs de compétence pénale, en sus de ceux décrits dans l’article 42 de la Convention (art. 117: compétence universelle).
Consequences of acts of corruption; compensation for damage (arts. 34 and 35)Conséquences d’actes de corruption; réparation du préjudice (art. 34 et 35)
According to articles 5-a and 46 of the Law on the Prevention of Corruption, legal acts resulting from corruption are null and void and any person damaged by a corruption act has a right to request damage compensation (actual damage and lost profit) from the offender.Conformément aux articles 5-a et 46 de la loi sur la prévention de la corruption, les actes juridiques résultant de faits de corruption sont nuls et non avenus et toute personne ayant subi un préjudice du fait d’un acte de corruption a le droit de demander réparation du préjudice (dommage et manque à gagner) au contrevenant.
The CP also contains provisions dealing with the rights of victims (art. 53) and the rights of the injured party (art. 57).La loi sur la procédure pénale prévoit également des dispositions sur les droits des victimes (art. 53) et les droits de la personne lésée (art. 57).
The victim of a crime has the right to participate in the criminal proceedings for the purpose of filing a legal property claim for damages.La victime d’une infraction a le droit de participer à la procédure pénale pour présenter une demande légale de compensation.
Specialized authorities and inter-agency coordination (arts. 36, 38 and 39)Autorités spécialisées et coopération interinstitutions (art. 36, 38 et 39)
The former Yugoslav Republic of Macedonia has several authorities specialized in combating corruption through law enforcement.L’ex-République yougoslave de Macédoine dispose de plusieurs autorités spécialisées dans la lutte contre la corruption par la détection et la répression.
The State Commission for the Prevention of Corruption, established in 2002, can instigate an initiative for criminal prosecution of elected or appointed officials, and track and follow the assets and changes of assets of public officials.La Commission d’État pour la prévention de la corruption, créée en 2002, peut engager des poursuites pénales à l’encontre de représentants élus ou nommés et suivre les actifs et les modifications liées aux actifs des agents publics.
The Public Prosecutor’s Office for Organized Crime and Corruption is competent to prosecute a series of crimes.Le Bureau du procureur général chargé de la lutte contre la criminalité organisée et la corruption a compétence pour poursuivre une série d’infractions.
Those crimes are brought before the Specialized Department for Cases of Organized Crime and Corruption of the First Instance Court Skopje 1.Ces infractions sont portées devant le Service spécialisé dans le traitement des affaires de criminalité organisée et de corruption du Tribunal de première instance Skopje 1.
The anti-corruption institutional framework also comprises the Anti-corruption Unit of the Ministry of Interior, the Financial Police Administration of the Ministry of Finance, the Anti-corruption Department of the Public Revenue Office, and the Integrity Department of the Customs Administration.Le cadre institutionnel de lutte contre la corruption englobe aussi le Ministère de l’intérieur, l’Administration de la police financière du Ministère des finances, le Service de lutte contre la corruption du Département du bureau des recettes publiques et le Service intégrité de l’Administration des douanes.
The independence of those specialized bodies is ensured by law.L’indépendance de ces organes spécialisés est garantie par la loi.
Their staff is provided with adequate training and resources.Le personnel reçoit une formation et des ressources adéquates.
A number of legal provisions mandate cooperation between public authorities and authorities responsible for investigating and prosecuting criminal offences.Un certain nombre de dispositions juridiques portent sur la coopération entre les autorités publiques et les autorités chargées d’enquêter sur les infractions pénales et d’en poursuivre les auteurs.
Public officials are legally required to report every punishable act related to corruption.Les agents publics sont légalement tenus de signaler tout acte punissable lié à la corruption.
Other legal provisions mandate cooperation between the private sector, particularly financial institutions, and the State prosecution services.D’autres dispositions juridiques portent sur la coopération entre le secteur privé, en particulier les institutions financières, et les services des poursuites de l’État.
Article 58 of the Law on the Prevention of Corruption requires the proactive reporting, by all employees in financial institutions, of suspicious transactions related to corruption.En vertu de l’article 58 de la loi sur la prévention de la corruption, tous les employés des institutions financières sont tenus de signaler de manière proactive les opérations suspectes liées à la corruption.
Article 112 on the Law on Banks provides that requests for documentation from State prosecutors cannot be denied by financial institutions on grounds of confidentiality.L’article 112 de la loi sur les banques prévoit que les demandes de dossiers émanant de procureurs publiques ne peuvent être rejetées par les institutions financières en invoquant la confidentialité.
Article 30 of the Law on Prevention of Money Laundering and Financing of Terrorism establishes an obligation for financial institutions and other designated entities to report suspicious transactions to the financial intelligence unit (FIU).L’article 30 de la loi sur la prévention du blanchiment d’argent et le financement du terrorisme prévoit l’obligation, pour les institutions financières et autres entités concernées, de signaler les opérations suspectes au Service de renseignement financier.
Hotlines for reporting corruption have also been opened for the public.Des lignes téléphoniques spéciales publiques ont été mises en place pour dénoncer les cas de corruption.
2.2. Successes and good practices2.2. Succès et bonnes pratiques
Overall, the following successes and good practices in implementing chapter III of the Convention are highlighted:De manière générale, il peut être fait état des succès et des bonnes pratiques ci-après en ce qui concerne l’application du chapitre III de la Convention:
The fact that different initiatives have been taken by the national authorities to encourage the cooperation with the private sector as well as with the public;Le fait que différentes initiatives ont été prises par les autorités nationales pour encourager la coopération avec le secteur privé ainsi qu’avec le public;
The fact that it is sufficient to establish the criminal nature of the proceeds, without the need to identify the predicate offence, for a money-laundering conviction was positively noted by the review team as conducive to the pursuit of money-laundering cases;Le fait qu’il suffit, pour procéder à une condamnation pour blanchiment d’argent, d’établir la nature criminelle du produit sans qu’il soit nécessaire de déterminer l’infraction principale, a été considéré par l’équipe chargée de l’examen comme un élément positif favorisant les poursuites dans les affaires de blanchiment d’argent;
The fact that a person who has given a statement or witnessed in a procedure for corruption has the right to compensation for damage paid with funds from the national budget (art. 19 of the Law on the Prevention of Corruption);Le fait qu’une personne qui a fait une déposition ou a comparu comme témoin dans le cadre d’une procédure sur la corruption a le droit d’obtenir réparation pour le préjudice subi, au moyen de fonds au titre du budget national (art. 19 de la loi sur la prévention de la corruption);
The possibility of enlarged confiscation;La possibilité d’une confiscation élargie;
The fact that the enforcement of the special measures involving confiscation of property and seizure of objects has no statute of limitation;Le fait qu’il n’y a pas de délai de prescription en ce qui concerne l’application de mesures spéciales faisant intervenir la confiscation de biens et la saisie d’objets;
The existence of a special law and a special agency dealing with the administration of frozen, seized or confiscated property.L’existence d’une loi spéciale et d’un service spécial chargé de l’administration des biens gelés, saisis ou confisqués.
2.3. Challenges in implementation2.3. Difficultés d’application
While noting the advanced anti-corruption legal system of the former Yugoslav Republic of Macedonia, the reviewers identified some challenges in implementation and/or grounds for further improvement and made the following remarks, to be taken into account for action or consideration by the competent national authorities (depending on the mandatory or optional nature of the relevant requirements of the Convention):Tout en notant le cadre juridique anti-corruption développé de l’ex-République yougoslave de Macédoine, les examinateurs ont relevés quelques difficultés d’application ou points susceptibles d’être améliorés et formulé les recommandations suivantes, à l’intention des autorités nationales compétentes, pour qu’elles y donnent suite ou envisagent d’y donner suite (suivant la nature obligatoire ou facultative des dispositions correspondantes de la Convention):
With regard to bribery in the private sector, the former Yugoslav Republic of Macedonia should consider a wider use of articles 253 (passive bribery) and 253-a (active bribery) of the CC (art. 21 of the Convention);En ce qui concerne la corruption dans le secteur privé, l’ex-République yougoslave de Macédoine devrait envisager une utilisation plus vaste des articles 253 (corruption passive) et 253-a (corruption active) du Code pénal (art. 21 de la Convention);
The former Yugoslav Republic of Macedonia should furnish copies of its laws criminalizing the laundering of proceeds of crime to the Secretary-General of the United Nations (art. 23, para. 2(d) of the Convention);L’ex-République yougoslave de Macédoine devrait communiquer au Secrétaire général de l’ONU des copies de ses lois incriminant le blanchiment du produit du crime (art. 23, par. 2 d) de la Convention);
With regard to illicit enrichment, the former Yugoslav Republic of Macedonia is encouraged to increase the effective implementation of article 359-a of the CC (art. 21 of the Convention);En ce qui concerne l’enrichissement illicite, l’ex-République yougoslave de Macédoine est encouragée à renforcer l’efficacité de l’application de l’article 359-a du Code pénal (art. 21 de la Convention);
The former Yugoslav Republic of Macedonia may wish to extend the scope of application of the domestic provision on the criminalization of attempt to cover all corruption offences (art. 27, para. 2 of the Convention);L’ex-République yougoslave de Macédoine souhaitera peut-être élargir le champ d’application de la disposition interne sur l’incrimination de la tentative, pour couvrir toutes les infractions de corruption (art. 27, par. 2 de la Convention);
The former Yugoslav Republic of Macedonia is encouraged to continue efforts to enact specific legislation on the protection of reporting persons (art. 33 of the Convention).L’ex-République yougoslave de Macédoine est encouragée à poursuivre ses efforts pour adopter une législation spécifique sur la protection des personnes qui communiquent des informations (art. 33 de la Convention).
3. Chapter IV: International cooperation3. Chapitre IV: Coopération internationale
The former Yugoslav Republic of Macedonia has a comprehensive special law on international cooperation in criminal matters.L’ex-République yougoslave de Macédoine est dotée d’une législation générale spéciale sur la coopération internationale en matière pénale.
However, it was difficult to assess in detail the practice of providing international legal assistance in corruption cases, due to the absence of relevant data.Cependant, il s’est avéré difficile d’apprécier concrètement et de manière détaillée la fourniture d’une assistance juridique internationale dans les affaires de corruption, en raison de l’absence de données pertinentes.
3.1. Observations on the implementation of the articles under review3.1. Observations sur l’application des articles examinés
Extradition; transfer of sentenced persons; transfer of criminal proceedings (arts. 44, 45 and 47)Extradition; transfèrement des personnes condamnées; transfert des procédures pénales (art. 44, 45 et 47)
The former Yugoslav Republic of Macedonia has a two-tier extradition system in place: a regular procedure whereby the final decision is taken by the Minister of Justice, and a simplified procedure when the person agrees to be extradited, whereby the final decision is taken by the Judicial Council.L’ex-République yougoslave de Macédoine est dotée d’un système d’extradition à deux vitesses: une procédure régulière, où la décision finale est prise par le Ministre de la justice, et une procédure simplifiée lorsque la personne se déclare d’accord d’être extradée, où la décision finale est prise par le Conseil judiciaire.
Both are regulated in the Law on International Cooperation in Criminal Matters (LICCM).Ces deux procédures sont régies par la loi sur la coopération internationale en matière pénale.
Requests for extradition received from a foreign State should be forwarded through diplomatic channels or sent directly to the Ministry of Justice which, will then submit it to the competent judicial authority.Les demandes d’extradition reçues d’un État étranger doivent être transmises par la voie diplomatique ou être envoyées directement au Ministère de la justice qui les transmettra ensuite à l’autorité judiciaire compétente.
The competent judge may detain the person whose extradition is sought for a maximum period of 180 days.Le juge compétent peut placer en détention la personne pour laquelle l’extradition est demandée pour une période maximale de 180 jours.
He may also impose another measure for securing the presence of that person.Il peut en outre imposer une autre mesure pour garantir la présence de cette personne.
His decision may be subject to an appeal addressed to the criminal council of the Court in a period of 24 hours after the delivery of the decision.Sa décision peut faire l’objet d’un recours introduit auprès du conseil pénal du tribunal dans les 24 heures qui suivent la notification de la décision.
Extradition in the absence of dual criminality is at present not possible.Actuellement, l’extradition en l’absence de double incrimination n’est pas possible.
Although extradition is not conditional on the existence of a treaty and could be based on the principle of reciprocity, the former Yugoslav Republic of Macedonia considers the Convention as a legal basis for extradition, provided the conditions of the LICCM are met.Bien que l’extradition ne soit pas subordonnée à l’existence d’un traité et peut être accordée sur la base du principe de réciprocité, l’ex-République yougoslave de Macédoine considère la Convention comme étant la base légale de l’extradition, pourvu que les conditions de la loi sur la coopération internationale en matière pénale soient remplies.
Offences are extraditable if the conditions related to dual criminality and the minimum period of imprisonment are satisfied.Les infractions peuvent donner lieu à une extradition si les conditions relatives à la double incrimination et à la période minimum d’emprisonnement sont remplies.
Accordingly, most corruption offences which are punishable by at least one year are thus extraditable offences.Ainsi, la plupart des infractions de corruption passibles d’au moins un an d’emprisonnement sont passibles d’extradition.
Corruption offences which do not satisfy the one year imprisonment condition could be extraditable on the basis of the direct applicability of the Convention pursuant to Article 118 of the Constitution.Les autres infractions de corruption qui ne répondent pas à cette condition pourraient donner lieu à une extradition sur la base de l’application directe de la Convention conformément à l’article 118 de la Constitution.
Criminal offences related to a breach of the regulations on taxes, fees, duties and foreign exchange operations are extraditable.Les infractions pénales liées à une violation de la législation en matière de droits, taxes et redevances et d’opérations de change sont passibles d’extradition.
The former Yugoslav Republic of Macedonia does not extradite its citizens unless provided otherwise by international or bilateral agreements.L’ex-République yougoslave de Macédoine n’extrade pas ses ressortissants sauf s’il en est disposé autrement dans le cadre d’accords bilatéraux ou multilatéraux.
The possibility of submitting a case without undue delay to its competent authorities for the purpose of prosecution is introduced in the country’s legislation, but the principle aut dedere aut judicare is not regulated by statutory law and has never been applied.La possibilité de soumettre une affaire sans retard excessif à ses autorités compétentes aux fins de poursuites est prévue dans la législation nationale, mais le principe aut dedere aut judicare n’est pas régi par la loi et n’a jamais été appliqué.
A foreign sentence can be enforced provided that the condition of dual criminality is met and that the foreign criminal judgement is final, enforceable and has been rendered in presentia.Une peine prononcée par une juridiction étrangère peut être appliquée si la condition de double incrimination est remplie et si le jugement pénal est définitif, exécutoire et a été rendu in presentia.
The former Yugoslav Republic of Macedonia is a party to the European Convention on Extradition and three of its Additional Protocols, and has concluded a number of bilateral treaties on extradition, including with countries from the region (Serbia, Croatia, Montenegro and Bosnia and Herzegovina).L’ex-République yougoslave de Macédoine est partie à la Convention européenne d’extradition et trois de ses Protocoles additionnels et a conclu un certain nombre de traités bilatéraux sur l’extradition, notamment avec des pays de la région (Serbie, Croatie, Monténégro et Bosnie-Herzégovine).
None of the corruption offences is deemed a political offence.Aucune des infractions de corruption n’est considérée comme une infraction politique.
Moreover, the former Yugoslav Republic of Macedonia does not authorize extradition based on political grounds and its legislation guarantees fair treatment to any person concerning whom an extradition request is made while proceedings are under way.De plus, l’ex-République yougoslave de Macédoine n’autorise pas l’extradition basée sur un motif politique et sa législation garantit un traitement équitable à toute personne pour laquelle une demande d’extradition a été formulée pendant la procédure.
Part two of the LICCM provides for the transfer of sentenced persons.Sans sa deuxième partie, la loi sur la coopération internationale en matière pénale prévoit le transfèrement des personnes condamnées.
The former Yugoslav Republic of Macedonia is also a party to the Council of Europe Convention on the Transfer of Sentenced Persons and its Additional Protocol and has signed relevant bilateral agreements (with Albania, Bosnia and Herzegovina, Montenegro, Serbia, Slovenia and Turkey).L’ex-République yougoslave de Macédoine est en outre partie à la Convention du Conseil de l’Europe sur le transfèrement des personnes condamnées et à son Protocole additionnel et a signé des accords bilatéraux dans ce domaine (avec l’Albanie, la Bosnie-Herzégovine, le Monténégro, la Serbie, la Slovénie et la Turquie).
The LICCM (chapter III) provides for the possibility of taking over of criminal proceedings in case of dual criminality (art. 43, para. 1).La loi sur la coopération internationale en matière pénale (chapitre III) prévoit la possibilité de prendre en charge la procédure pénale en cas de double incrimination (art. 43, par. 1).
The Law also provides for the possibility of transferring to a foreign State criminal proceedings for criminal offences for which a prison sentence up to ten years is foreseen (art. 47, para. 3 of the Law).Elle prévoit en outre la possibilité de transférer des procédures pénales à d’autres États dans le cas d’infractions pénales pour lesquelles une peine d’emprisonnement allant jusqu’à 10 ans est prévue (art. 47, par. 3 de la loi).
Mutual legal assistance (art. 46)Entraide judiciaire (art. 46)
The LICCM provides for a wide range of mutual legal assistance (MLA) measures.La loi sur la coopération internationale en matière pénale prévoit toute une gamme de mesures d’entraide judiciaire.
The central authority responsible and authorized to receive MLA requests and either to execute them or to transmit them to the competent authorities for execution is the Ministry of Justice, Department for International Legal Assistance.Le Département de l’entraide judiciaire internationale du Ministère de la justice est l’autorité centrale ayant la responsabilité et le pouvoir de recevoir les demandes d’entraide judiciaire et, soit de les exécuter, soit de les transmettre aux autorités compétentes pour exécution.
An MLA request should be, as reported by the national authorities, in Macedonian and should be sent in writing. It can be received electronically or through another way of telecommunication for which a record shall be kept, and the original shall be sent through regular mail.Comme indiqué par les autorités nationales, toute demande d’entraide judiciaire doit être formulée en macédonien et être envoyée par écrit, par voie électronique ou tout autre moyen de télécommunication permettant de conserver un dossier, et l’original doit être envoyé par courrier postal.
The former Yugoslav Republic of Macedonia may provide assistance irrespective of the existence of a treaty.L’ex-République yougoslave de Macédoine peut fournir une entraide, indépendamment de l’existence d’un traité.
Furthermore, dual criminality is not a precondition to render assistance.La double incrimination n’est pas une condition préalable pour accorder l’aide demandée.
MLA requests regarding physical and legal persons are treated equally.Les demandes concernant des personnes physiques et des personnes morales sont traitées de la même manière.
The LICCM provides for the interrogation through videoconference and through telephone conference, and the former Yugoslav Republic of Macedonia has had previous relevant experience.La loi sur la coopération internationale en matière pénale prévoit les interrogatoires par vidéoconférence ou conférence téléphonique et l’ex-République yougoslave de Macédoine a une expérience dans ce domaine.
The LICCM also clearly provides for the delivery of spontaneous information.La loi prévoit en outre clairement la communication spontanée d’informations.
The former Yugoslav Republic of Macedonia will comply with a request for confidentiality; if that is not possible, it will notify the foreign requesting authorities immediately.L’ex-République yougoslave de Macédoine peut faire droit à une demande de confidentialité; si ce n’est pas possible, elle en informera immédiatement les autorités judiciaires de la partie requérante.
Bank secrecy and fiscal matters are not grounds for declining an MLA request.Le secret bancaire et les questions d’ordre fiscal ne constituent pas des motifs pour refuser une demande d’entraide judiciaire.
Such a request may be denied if it is based on considerations of racial, ethnical and social affiliation or religious beliefs.Une demande peut être rejetée si elle est fondée sur des considérations d’appartenance raciale, ethnique et sociale ou des convictions religieuses.
The decision for rejection should be elaborated upon unless otherwise specified by an international agreement.La décision de rejet doit être motivée, à moins qu’il n’en soit disposé autrement par un accord international.
Article 17 of the LICCM stipulates the urgency of acting upon receiving the letter rogatory by the foreign competent authority.L’article 17 de la loi sur la coopération internationale en matière pénale dispose qu’il est urgent d’agir dès réception de la commission rogatoire adressée par l’autorité étrangère.
Law enforcement cooperation; joint investigations; special investigative techniques (arts. 48, 49 and 50)Coopération entre les services de détection et de répression; enquêtes conjointes; techniques d’enquête spéciales (art. 48, 49 et 50)
The former Yugoslav Republic of Macedonia has put in place a regulatory framework and has concluded many bilateral agreements that provide for the international exchange of information for purposes of law enforcement.L’ex-République yougoslave de Macédoine a mis en place un cadre réglementaire et conclu de nombreux accords bilatéraux qui prévoient l’échange international d’informations à des fins de détection et de répression.
The national law enforcement authorities have channels of communication through, inter alia, the International Criminal Police Organization (INTERPOL) and the European Police Office (Europol).Les autorités nationales de détection et de répression disposent de canaux de communication notamment dans le cadre de l’Organisation internationale de police criminelle (INTERPOL) et de l’Office européen de police (Europol).
Furthermore, the national FIU is a member of the Egmont Group of Financial Intelligence Units.De plus, le service national de renseignement financier est membre du Groupe Egmont des cellules de renseignements financiers.
The former Yugoslav Republic of Macedonia has been an observer of the Camden Assets Recovery Inter-Agency Network (CARIN) since July 2014.L’ex-République yougoslave de Macédoine est observateur du Réseau CAMDEN regroupant les autorités compétentes en matière de recouvrement d’avoirs (CARIN) depuis juillet 2014.
The former Yugoslav Republic of Macedonia has also been a member State of European Partners against Corruption (EPAC) since 2009.Elle est en outre un État membre des Partenaires européens contre la corruption (EPAC) depuis 2009.
The conduct of joint investigation teams is regulated in article 38 of the LICCM.La conduite d’équipes d’enquête conjointes est régie par l’article 38 de la loi sur la coopération internationale en matière pénale.
The domestic competent authorities for detection and prosecution of organized crime and corruption can be part of the joint investigation teams with the foreign competent authorities.Les autorités nationales compétentes de détection et de répression en qui ce concerne la criminalité organisée et la corruption peuvent prendre part aux équipes d’enquête conjointes avec les autorités compétentes des autres pays.
However, the former Yugoslav Republic of Macedonia did not take measures to promote the exchange of personnel and other experts, including the posting of liaison officers.L’ex-République yougoslave de Macédoine n’a cependant pas pris de mesures visant à favoriser l’échange de personnel et autres experts, y compris le détachement d’agents de liaison.
The LICCM and the CP, together with a large number of bilateral agreements on international cooperation in criminal matters to which the former Yugoslav Republic of Macedonia is a party, authorize and organize the use of special investigative techniques in matters of organized crime and corruption.La loi sur la coopération internationale en matière pénale et la loi sur la procédure pénale, ainsi qu’un grand nombre d’accords bilatéraux de coopération internationale en matière pénale auxquels l’ex-République yougoslave de Macédoine est partie, autorisent les techniques d’enquête spéciales dans les affaires de criminalité organisées et de corruption et en régissent l’utilisation.
Chapter XIX of the CP provides for special investigative measures which could be used in corruption cases including the monitoring and recording of telephone and other electronic communications, the monitoring and recording of conversations with technical devices, secret access to and search of computer systems, simulated offering and receiving bribes, controlled delivery and the use of undercover agents.Le chapitre XIX de la loi sur la procédure pénale prévoit le recours à des mesures d’enquête spéciales dans les affaires de corruption, notamment la surveillance et l’enregistrement des communications téléphoniques et autres communications électroniques, la surveillance et l’enregistrement de conversations au moyen de dispositifs techniques, l’accès secret à des systèmes informatiques et les perquisitions de matériel ou de données informatiques, l’offre ou l’acceptation simulées de pots-de-vin, les livraisons surveillées et le recours à des agents infiltrés.
The former Yugoslav Republic of Macedonia established a department for undercover operations in 2005 within the Division for Organized or Serious Crime. This department includes a unit for undercover police officers, a unit for interception of communications, a unit for surveillance, monitoring and documentation and a unit for protection of witnesses.En 2005, l’ex-République yougoslave de Macédoine a mis en place, au sein de la Division de la criminalité organisée et de la grande criminalité, un Département des opérations d’infiltration, composé d’un Service d’agents infiltrés, un Service d’interception des communications, un Service de surveillance, de suivi et de documentation et un Service de protection des témoins.
There appear to be no challenges regarding the admissibility in court of evidence derived from special investigative techniques.L’admissibilité devant les tribunaux de preuves obtenues par ces techniques semble ne pas poser problème.
3.2. Successes and good practices3.2. Succès et bonnes pratiques
Overall, the following successes and good practices in implementing chapter IV of the Convention are highlighted:De manière générale, il peut être fait état des succès et des bonnes pratiques ci-après en ce qui concerne l’application du chapitre IV de la Convention:
The fact that the former Yugoslav Republic of Macedonia has a comprehensive special law on international cooperation in criminal matters with provisions on all modalities of international cooperation in criminal matters;Le fait que l’ex-République yougoslave de Macédoine a adopté une loi générale spéciale sur la coopération internationale en matière pénale comprenant des dispositions sur toutes les modalités de la coopération internationale en matière pénale;
The fact that mutual legal assistance is not subject to the dual criminality requirement.Le fait que l’entraide judiciaire n’est pas soumise à l’exigence de la double incrimination.
3.3. Challenges in implementation3.3. Difficultés d’application
While noting the advanced anti-corruption legal system of the former Yugoslav Republic of Macedonia, the reviewers identified some challenges in implementation and/or grounds for further improvement and made the following remarks, to be taken into account for action or consideration by the competent national authorities (depending on the mandatory or optional nature of the relevant requirements of the Convention):Bien qu’ayant pris note du cadre juridique élaboré de l’ex-République yougoslave de Macédoine en matière de lutte contre la corruption, les examinateurs ont relevé certaines difficultés d’application ou certains points susceptibles d’être améliorés et ont formulé les recommandations suivantes à l’intention des autorités nationales compétentes, pour qu’elles y donnent suite ou envisagent d’y donner suite (suivant la nature obligatoire ou facultative des dispositions correspondantes de la Convention):
The reviewing experts highlighted the need for the former Yugoslav Republic of Macedonia to put in place and render fully operational an information system compiling in a systematic manner statistical data and information on extradition and mutual legal assistance cases with a view to facilitating the monitoring and tracking of such cases and assessing the effectiveness of implementation with regard to, among others, the duration of MLA and extradition proceedings, and encouraged the national authorities to continue their efforts in this regard;Les examinateurs ont souligné la nécessité, pour l’ex-République yougoslave de Macédoine, de mettre en place et de rendre pleinement opérationnel un système d’information qui compile de manière systématique des données statistiques et informations relatives à l’extradition et à l’entraide judiciaire afin de faciliter le suivi et la surveillance de ces affaires et d’évaluer l’efficacité de l’application eu égard, notamment, à la durée des procédures d’entraide judiciaire et d’extradition, et ont encouragé les autorités nationales à poursuivre leurs efforts sur cette voie;
The former Yugoslav Republic of Macedonia should take effective measures to promote the exchange of personnel and other experts, including the posting of liaison officers;L’ex-République yougoslave de Macédoine devrait prendre des mesures efficaces pour favoriser l’échange de personnel et d’experts, y compris le détachement d’agents de liaison;
In the interests of greater legal certainty in the absence of applicable extradition treaties, the former Yugoslav Republic of Macedonia should take measures to more specifically address the aut dedere aut judicare principle in its domestic legislation;Dans le souci de renforcer la sécurité juridique en l’absence de traités d’extradition applicables, l’ex-République yougoslave de Macédoine devrait prendre des mesures pour traiter plus précisément le principe aut dedere aut judicare dans sa législation interne;
The former Yugoslav Republic of Macedonia may wish to consider removing the limitation contained in article 47, paragraph 3, of the LICCM, whereby the reassignment of criminal procedure may only be granted for offences for which a prison sentence of up to ten years is foreseen.L’ex-République yougoslave de Macédoine souhaitera peut-être envisager d’éliminer la restriction figurant au paragraphe 3 de l’article 47 de la loi sur la procédure pénale, aux termes duquel la réaffectation de la procédure pénale ne peut être accordée que pour des infractions passibles d’une peine allant jusqu’à 10 ans d’emprisonnement.
3.4. Technical assistance needs identified to improve implementation of the Convention3.4. Assistance technique nécessaire pour améliorer l’application de la Convention
The former Yugoslav Republic of Macedonia has indicated that the following forms of technical assistance, if available, would assist it in better implementing the articles of Chapter IV of the Convention:L’ex-République yougoslave de Macédoine a indiqué que les formes d’assistance technique suivantes, si elles sont disponibles, l’aideraient à améliorer la mise en œuvre des articles du chapitre IV de la Convention:
Capacity-building in the area of extradition and mutual legal assistance;Renforcement des capacités dans le domaine de l’extradition et de l’entraide judiciaire;
Training for judges and public prosecutors on the implementation of Chapter IV of the Convention;Formation des juges et des procureurs sur l’application du chapitre IV de la Convention;
Software for collecting, keeping and processing statistical data for cases of international legal assistance;Logiciels pour la collecte, la conservation et le traitement des données statistiques pour les cas d’entraide judiciaire internationale;
Summary of good practices/lessons learned;Résumé des bonnes pratiques/enseignements tirés;
On-site assistance by a relevant expert;Assistance sur place par un expert compétent;
Legal advice.Conseils juridiques.