E_RES_2005_25_e_E_RES_2005_25_f_EF
Correct misalignment Change languages order
E_RES_2005_25_e.doc (english) E_RES_2005_25_f.doc (french)
E/RES/2005/25 Treatment of pain using opioid analgesicsE/RES/2005/25 Traitement de la douleur au moyen d’analgésiques opioïdes
The Economic and Social Council,Le Conseil économique et social,
Recalling its resolutions 1995/19 of 24 July 1995, 1996/19 of 23 July 1996, 1997/38 of 21 July 1997, 1998/25 of 28 July 1998, 1999/33 of 28 July 1999, 2000/18 of 27 July 2000, 2001/17 of 24 July 2001, 2002/20 of 24 July 2002, 2003/40 of 22 July 2003 and 2004/43 of 21 July 2004, in which it reiterated the importance of medically appropriate use of opiates in pain relief therapy as advocated by the World Health Organization,Rappelant ses résolutions 1995/19 du 24 juillet 1995, 1996/19 du 23 juillet 1996, 1997/38 du 21 juillet 1997, 1998/25 du 28 juillet 1998, 1999/33 du 28 juillet 1999, 2000/18 du 27 juillet 2000, 2001/17 du 24 juillet 2001, 2002/20 du 24 juillet 2002, 2003/40 du 22 juillet 2003 et 2004/43 du 21 juillet 2004, dans lesquelles il réaffirmait l’importance d’une utilisation médicalement appropriée des opiacés dans les méthodes de traitement de la douleur préconisées par l’Organisation mondiale de la santé,
Bearing in mind the report of the International Narcotics Control Board for 1999, especially its chapter I, “Freedom from pain and suffering”, in which the Board reminded all Governments that the medical use of narcotic drugs continued to be indispensable for the relief of pain and suffering and that adequate provision must be made to ensure the availability of narcotic drugs for such purposes,Ayant à l’esprit le rapport de l’Organe international de contrôle des stupéfiants pour 1999, en particulier son chapitre premier, « Vaincre la douleur », dans lequel l’Organe rappelait à tous les gouvernements que l’usage médical des stupéfiants demeurait indispensable pour soulager la douleur et que les mesures voulues devaient être prises pour assurer que des stupéfiants soient disponibles à cette fin,
Recalling the document entitled “Achieving balance in national opioids control policy: guidelines for assessment”, prepared in 2000 by the World Health Organization in consultation with the International Narcotics Control Board to help Governments to achieve better pain management by identifying and overcoming the barriers to opioid availability, in which it was emphasized that opioids such as morphine were the drugs of choice in the treatment of severe pain and that they should be available at all times in adequate amounts and in the appropriate dosage forms to satisfy the health-care needs of the majority of the population,Rappelant le document intitulé « Trouver l’équilibre dans les politiques nationales de contrôle des opioïdes : directives pour l’évaluation », que l’Organisation mondiale de la santé a établi en 2000 en consultation avec l’Organe international de contrôle des stupéfiants pour aider les gouvernements à parvenir à une meilleure prise en charge de la douleur en identifiant et en surmontant les restrictions à la disponibilité des opioïdes, et dans lequel il était souligné que les opioïdes tels que la morphine étaient les médicaments de prédilection pour le traitement de la forte douleur et qu’ils devaient donc être disponibles à tout moment, en quantité suffisante et sous la forme pharmaceutique appropriée, pour satisfaire les besoins de la majorité de la population en matière de soins de santé,
Recalling also that, in May 2004, the Executive Board of the World Health Organization recommended for adoption by the Fifty-eighth World Health Assembly, to be held in May 2005, a draft resolution on cancer prevention and control, in which the Assembly would urge member States to ensure the medical availability of opioid analgesics according to international treaties and recommendations of the World Health Organization and the International Narcotics Control Board and subject to an efficient monitoring and control system,Rappelant également qu’en mai 2004, le Conseil exécutif de l’Organisation mondiale de la santé a recommandé à la cinquante-huitième session de l’Assemblée mondiale de la santé, qui se tiendra en mai 2005, d’adopter un projet de résolution sur la prévention du cancer et la lutte contre cette maladie, résolution par laquelle l’Assemblée inviterait instamment les États Membres à assurer la disponibilité à des fins médicales d’analgésiques opioïdes conformément aux traités internationaux et aux recommandations de l’Organisation mondiale de la santé et de l’Organe international de contrôle des stupéfiants et dans le cadre d’un système de surveillance et de contrôle efficace,
Welcoming the fact that the World Health Organization is developing a strategy to integrate the availability of opioid pain medication into palliative care for HIV/AIDS, cancer and other chronic diseases,Constatant avec satisfaction que l’Organisation mondiale de la santé met au point une stratégie en vue de prendre en compte la disponibilité de médicaments opioïdes pour le traitement de la douleur dans les soins palliatifs liés au VIH/sida, au cancer et à d’autres maladies chroniques,
Calling attention to the assessment of the International Narcotics Control Board in its report for 2004 according to which low consumption of opioid analgesics for the treatment of moderate to severe pain, especially in developing countries, continued to be a matter of great concern to the Board,Appelant l’attention sur l’analyse réalisée par l’Organe international de contrôle des stupéfiants dans son rapport pour 2004 selon laquelle le faible niveau de la consommation d’analgésiques opioïdes pour le traitement de la douleur modérée à forte, en particulier dans les pays en développement, continuait d’être un sujet de grave préoccupation pour l’Organe,
Noting, on the basis of that report, the disparities in the consumption of such medicines existing between developing and developed countries, and recalling that, in 2003, six countries together accounted for 79 per cent of global consumption of morphine, while developing countries, representing about 80 per cent of the world’s population, accounted for only about 6 per cent of global consumption of morphine,Notant, sur la base de ce rapport, les disparités qui existent entre les pays en développement et les pays développés s’agissant de la consommation de tels médicaments, et rappelant qu’en 2003, six pays représentaient, pris ensemble, 79 % de la consommation mondiale de morphine tandis que les pays en développement, qui représentaient près de 80 % de la population mondiale, ne représentaient qu’environ 6 % de la consommation mondiale de morphine,
Bearing in mind that, in its report for 2004, the International Narcotics Control Board encouraged Member States that had not yet done so to examine the extent to which their health-care systems and laws and regulations permitted the use of opioids for medical purposes, to identify possible impediments to such use and develop plans of action for the development of long-term pain management strategies, with a view to facilitating the supply and availability of narcotic drugs for all appropriate indications,Gardant à l’esprit que, dans son rapport pour 2004, l’Organe international de contrôle des stupéfiants invitait les États Membres qui ne l’avaient pas encore fait à examiner dans quelle mesure leurs systèmes de santé et leurs législations et réglementations pertinentes autorisaient l’usage d’opioïdes à des fins médicales, à évaluer les obstacles à leur utilisation et à mettre au point des plans d’action en vue d’élaborer des stratégies à long terme de prise en charge de la douleur, l’objectif étant de faciliter l’offre et la disponibilité de stupéfiants pour toutes les indications appropriées,
Recalling that, in its report for 1999, the International Narcotics Control Board stated that the development of a new, non-profit mechanism for the use of otherwise unused narcotic products should be considered and observed that the impediments to opioid availability that were frequently reported by government authorities were impediments originating in the regulatory and drug control system, medical/therapeutic impediments, economic impediments and social and cultural impediments,Rappelant que, dans son rapport pour 1999, l’Organe international de contrôle des stupéfiants indiquait qu’il faudrait envisager de mettre en place un nouveau mécanisme à but non lucratif pour l’utilisation de stupéfiants autrement inutilisés et observait que les obstacles à la disponibilité d’opioïdes souvent mentionnés par les autorités étaient des obstacles découlant du système de réglementation et de contrôle des drogues, des obstacles médicaux ou thérapeutiques, des obstacles économiques et des obstacles de caractère social et culturel,
1.1.
Recognizes the importance of improving the treatment of pain, including by the use of opioid analgesics, as advocated by the World Health Organization, especially in developing countries, and calls upon Member States to remove barriers to the medical use of such analgesics, taking fully into account the need to prevent their diversion for illicit use;Estime qu’il importe d’améliorer le traitement de la douleur, y compris au moyen d’analgésiques opioïdes, comme le préconise l’Organisation mondiale de la santé, en particulier dans les pays en développement et engage les États Membres à lever les obstacles à l’usage de ces analgésiques à des fins médicales en tenant pleinement compte de la nécessité d’en prévenir le détournement à des fins illicites;
2.2.
Invites the International Narcotics Control Board and the World Health Organization to examine the feasibility of a possible assistance mechanism that would facilitate the adequate treatment of pain using opioid analgesics and to inform the Commission on Narcotic Drugs at its forty-ninth session of the results of that examination;Invite l’Organe international de contrôle des stupéfiants et l’Organisation mondiale de la santé à examiner la faisabilité d’un mécanisme d’assistance qui faciliterait le traitement adéquat de la douleur au moyen d’analgésiques opioïdes, et à informer la Commission des stupéfiants, à sa quarante-neuvième session, des résultats de cet examen;
3.3.
Requests the Secretary-General to transmit the text of the present resolution to all Member States for their consideration and implementation and to report on the implementation of the resolution to the Commission on Narcotic Drugs at its forty-ninth session.Prie le Secrétaire général de communiquer le texte de la présente résolution à tous les États Membres pour examen et application, et de rendre compte de l’application de la résolution à la Commission des stupéfiants à sa quarante-neuvième session.
36th plenary meeting36eséance plénière 22 juillet 2005
Report of the International Narcotics Control Board for 1999 (United Nations publication, Sales No. E.00.XI.1).Rapport de l’Organe international de contrôle des stupéfiants pour 1999 (publication des Nations Unies, numéro de vente : F.00.XI.1).
WHO/EDM/QSM/2000.4.WHO/EDM/QSM/2000.4.
Report of the International Narcotics Control Board for 2004 (United Nations publication, Sales No. E.05.XI.3), para. 143.Rapport de l’Organe international de contrôle des stupéfiants pour 2004 (publication des Nations Unies, numéro de vente : F.05.XI.3), par. 143.
Ibid.Ibid.
, para., par.
197.197.
Report of the International Narcotics Control Board for 1999 (United Nations publication, Sales No. E.00.XI.1), para. 45.Rapport de l’Organe international de contrôle des stupéfiants pour 1999 (publication des Nations Unies, numéro de vente : F.00.XI.1), par. 45.
Ibid.Ibid.
, para., par.
30.30.