CONVENTION ON THE LIMITATION PERIOD IN THE INTERNATIONAL SALE OF GOODS_EF
Correct misalignment Corrected by emmanuelle.galichet on 7/13/2019 6:58:40 AM Original version Change languages order
CONVENTION ON THE LIMITATION PERIOD IN THE INTERNATIONAL SALE OF GOODS V1184228.doc (English)CONVENTION ON THE LIMITATION PERIOD IN THE INTERNATIONAL SALE OF GOODS V1184229.doc (French)
I. Introductory NoteI. Note liminaire
The Convention on the Limitation Period in the International Sale of Goods (hereinafter called the 1974 Limitation Convention) was concluded at New York on 14 June 1974.La Convention sur la prescription en matière de vente internationale de marchandises (ci-après appelée la Convention de 1974 sur la prescription) a été conclue à New York le 14 juin 1974.
A Protocol to the 1974 Limitation Convention (hereinafter called the 1980 Protocol) was concluded at Vienna on 11 April 1980.Un Protocole modifiant la Convention de 1974 sur la prescription (ci-après appelé le Protocole de 1980) a été conclu à Vienne le 11 avril 1980.
The 1974 Limitation Convention and the 1980 Protocol both entered into force on 1 August 1988, in accordance with articles 44/(1) of the 1974 Limitation Convention and IX (1) of the 1980 Protocol.La Convention de 1974 sur la prescription et le Protocole de 1980 sont tous deux entrés en vigueur le 1er août 1988, en application du paragraphe 1 de l’article 44 de la Convention de 1974 sur la prescription et du paragraphe 1 de l’article IX du Protocole de 1980.
In accordance with paragraph 2 of article XIV of the 1980 Protocol, the text of the 1974 Limitation Convention as amended by the 1980 Protocol has been prepared by the Secretary-General and will be found hereinafter.Conformément au paragraphe 2 de l’article XIV du Protocole de 1980, le texte de la Convention de 1974 sur la prescription, tel que modifié par le Protocole de 1980, a été établi par le Secrétaire général et figure ci-après.
The present text includes the relevant amendments to the articles of the 1974 Limitation Convention, as provided for by the 1980 Protocol.Les modifications des articles de la Convention de 1974 sur la prescription prévues par le Protocole de 1980 ont été incorporées au présent texte.
For ease of reference, the text of the original provisions of the 1974 Limitation Convention which have been amended by the 1980 Protocol are reproduced in footnotes.Afin de faciliter les références, le texte d’origine des dispositions de la Convention de 1974 sur la prescription qui ont été modifiées par le Protocole de 1980 est reproduit dans des notes de bas de page.
Footnotes have also been added to reflect corrections communicated by depositary notifications.Des notes de bas de pages ont aussi été ajoutées pour tenir compte des corrections indiquées dans les notifications dépositaires.
The present text also incorporates substantive provisions (final clauses) of the 1980 Protocol as required, including editorial additions.Sont également incorporés dans le présent texte les dispositions de fond voulues (clauses finales) du Protocole de 1980 ainsi que des ajouts introduits pour des raisons de forme.
The relevant articles of the 1980 Protocol which have been incorporated in the present text of the 1974 Limitation Convention as amended have, for clarity, been assigned bis numbers with the indication in parenthesis of the corresponding number of the 1980 Protocol.Par souci de clarté, on a affecté des numéros bis aux articles du Protocole de 1980 qui ont été incorporés dans le présent texte de la Convention de 1974 sur la prescription telle que modifiée, le numéro correspondant des articles du Protocole de 1980 étant indiqué entre parenthèses.
Convention on the Limitation Period in the International Sale of GoodsConvention sur la prescription en matière de vente internationale de marchandises
PREAMBLEPRÉAMBULE
The States Parties to the present Convention,Les États Parties à la présente Convention,
Considering that international trade is an important factor in the promotion of friendly relations amongst States,Considérant que le commerce international est un facteur important pour la promotion de relations amicales entre les États,
Believing that the adoption of uniform rules governing the limitation period in the international sale of goods would facilitate the development of world trade,Estimant que l’adoption de règles uniformes régissant le délai de prescription en matière de vente internationale d’objets mobiliers corporels faciliterait le développement du commerce mondial,
Have agreed as follows:Sont convenus de ce qui suit:
Part I. Substantive provisionsTitre I. Dispositions générales
SPHERE OF APPLICATIONCHAMP D’APPLICATION
Article 1Article premier
(1) This Convention shall determine when claims of a buyer and a seller against each other arising from a contract of international sale of goods or relating to its breach, termination or invalidity can no longer be exercised by reason of the expiration of a period of time.1. La présente Convention détermine les conditions dans lesquelles les droits et actions réciproques d’un acheteur et d’un vendeur, issus d’un contrat de vente internationale d’objets mobiliers corporels, ou concernant une contravention à ce contrat, sa résolution ou sa nullité, ne peuvent plus être exercés en raison de l’expiration d’un certain laps de temps.
Such a period of time is hereinafter referred to as “the limitation period”.Ce laps de temps est désigné dans cette convention par l’expression “le délai de prescription”.
(2) This Convention shall not affect a particular time-limit within which one party is required, as a condition for the acquisition or exercise of his claim, to give notice to the other party or perform any act other than the institution of legal proceedings.2. La présente Convention n’affecte pas un délai pendant lequel une partie doit donner notification à l’autre ou accomplir tout acte, autre que l’ouverture d’une procédure, sous peine de ne pouvoir exercer son droit.
(3) In this Convention:3. Dans la présente Convention:
(a) “buyer”, “seller” and “party” mean persons who buy or sell, or agree to buy or sell, goods, and the successors to and assigns of their rights or obligations under the contract of sale;a) Les termes “acheteur”, “vendeur” et “partie” désignent les personnes qui achètent ou vendent ou qui sont engagées à acheter ou à vendre des objets mobiliers corporels, et les personnes qui sont leurs successeurs ou ayants cause pour les droits et les obligations découlant du contrat de vente;
(b) “creditor” means a party who asserts a claim, whether or not such a claim is for a sum of money;b) Le terme “créancier” désigne toute partie qui fait valoir un droit, que celui-ci ait ou non pour objet le paiement d’une somme d’argent;
(c) “debtor” means a party against whom a creditor asserts a claim;c) Le terme “débiteur” désigne toute partie contre laquelle un créancier fait valoir un droit;
(d) “breach of contract” means the failure of a party to perform the contract or any performance not in conformity with the contract;d) L’expression “contravention au contrat” s’entend de toute inexécution par une partie de ses obligations ou de toute exécution qui n’est pas conforme au contrat;
(e) “legal proceedings” includes judicial, arbitral and administrative proceedings;e) Le terme “procédure” s’entend de toute procédure judiciaire, arbitrale ou administrative;
(f) “person” includes corporation, company, partnership, association or entity, whether private or public, which can sue or be sued;f) Le terme “personne” doit s’entendre également de toute société, association ou entité, qu’elles soient privées ou publiques, capables d’ester en justice;
(g) “writing” includes telegram and telex;g) Le terme “écrit” doit s’entendre également des communications adressées par télégramme ou par télex;
(h) “year” means a year according to the Gregorian calendar.h) Le terme “année” désigne une année comptée selon le calendrier grégorien.
Article 2*Article 2
For the purposes of this Convention:Aux fins de la présente Convention:
(a) a contract of sale of goods shall be considered international if, at the time of the conclusion of the contract, the buyer and the seller have their places of business in different States;a) Un contrat de vente d’objets mobiliers corporels est réputé avoir un caractère international si, au moment de la conclusion du contrat, l’acheteur et le vendeur ont leur établissement dans des États différents;
(b) the fact that the parties have their places of business in different States shall be disregarded whenever this fact does not appear either from the contract or from any dealings between, or from information disclosed by, the parties at any time before or at the conclusion of the contract;b) Le fait que les parties ont leur établissement dans des États différents ne peut être pris en considération que s’il ressort du contrat ou de négociations entre les parties ou d’informations données par elles avant la conclusion du contrat ou à ce moment;
(c) where a party to a contract of sale of goods has places of business in more than one State, the place of business shall be that which has the closest relationship to the contract and its performance, having regard to the circumstances known to or contemplated by the parties at the time of the conclusion of the contract;c) Si une partie à un contrat de vente d’objets mobiliers corporels a des établissements dans plus d’un État, l’établissement est celui qui a la relation la plus étroite avec le contrat et son exécution eu égard aux circonstances connues des parties ou envisagées par elles au moment de la conclusion du contrat;
(d) where a party does not have a place of business, reference shall be made to his habitual residence;d) Si une partie n’a pas d’établissement, sa résidence habituelle sera prise en considération;
(e) neither the nationality of the parties nor the civil or commercial character of the parties or of the contract shall be taken into consideration.e) Ni la nationalité des parties ni la qualité ou le caractère civil ou commercial des parties ou du contrat ne sont pris en considération.
Article 3**Article 3*
(1) This Convention shall apply only1. La présente Convention ne s’applique que:
(a) if, at the time of the conclusion of the contract, the places of business of the parties to a contract of international sale of goods are in Contracting States; ora) Si, au moment de la conclusion du contrat, les parties à un contrat de vente internationale d’objets mobiliers corporels ont leur établissement dans des États contractants; ou
(b) if the rules of private international law make the law of a Contracting State applicable to the contract of sale.b) Si les règles du droit international privé rendent applicable au contrat de vente la loi d’un État contractant;
(2) This Convention shall not apply when the parties have expressly excluded its application.2. La présente Convention ne s’applique pas lorsque les parties ont expressément exclu son application.
Article 4*Article 4**
This Convention shall not apply to sales:La présente Convention ne régit pas les ventes:
(a) of goods bought for personal, family or household use, unless the seller, at any time before or at the conclusion of the contract, neither knew nor ought to have known that the goods were bought for any such use;a) D’objets mobiliers corporels achetés pour un usage personnel, familial ou domestique, à moins que le vendeur, à un moment quelconque avant la conclusion ou lors de la conclusion du contrat, n’ait pas su et n’ait pas été censé savoir que ces objets étaient achetés pour un tel usage;
(b) by auction;b) Aux enchères;
(c) on execution or otherwise by authority of law;c) Sur saisie ou de quelque autre manière par autorité de justice;
(d) of stocks, shares, investment securities, negotiable instruments or money;d) De valeurs mobilières, effets de commerce et monnaies;
(e) of ships, vessels, hovercraft or aircraft;e) De navires, bateaux, aéroglisseurs et aéronefs;
(f) of electricity.f) D’électricité.
Article 5Article 5
This Convention shall not apply to claims based upon:La présente Convention ne s’applique pas aux droits fondés sur:
(a) death of, or personal injury to, any person;a) Tout dommage corporel ou le décès d’une personne;
(b) nuclear damage caused by the goods sold;b) Tout dommage nucléaire causé par la chose vendue;
(c) a lien, mortgage or other security interest in property;c) Tout privilège, gage ou autre sûreté;
(d) a judgement or award made in legal proceedings;d) Toute décision ou sentence arbitrale rendues à la suite d’une procédure;
(e) a document on which direct enforcement or execution can be obtained in accordance with the law of the place where such enforcement or execution is sought;e) Tout titre exécutoire selon la loi du lieu où l’exécution est demandée;
(f) a bill of exchange, cheque or promissory note.f) Toute lettre de change ou tout chèque ou billet à ordre.
Article 6Article 6
(1) This Convention shall not apply to contracts in which the preponderant part of the obligations of the seller consists in the supply of labour or other services.1. La présente Convention ne s’applique pas aux contrats dans lesquels la partie prépondérante des obligations du vendeur consiste en une fourniture de main-d’œuvre ou d’autres services.
(2) Contracts for the supply of goods to be manufactured or produced shall be considered to be sales, unless the party who orders the goods undertakes to supply a substantial part of the materials necessary for such manufacture or production.2. Sont assimilés aux ventes les contrats de fourniture d’objets mobiliers corporels à fabriquer ou à produire, à moins que la partie qui commande la chose n’ait à fournir une partie essentielle des éléments nécessaires à cette fabrication ou production.
Article 7Article 7
In the interpretation and application of the provisions of this Convention, regard shall be had to its international character and to the need to promote uniformity.Dans l’interprétation et l’application de la présente Convention, il sera tenu compte de son caractère international et de la nécessité d’en promouvoir l’uniformité.
THE DURATION AND COMMENCEMENT OF THE LIMITATION PERIODDURÉE ET POINT DE DÉPART DU DÉLAI DE PRESCRIPTION
Article 8Article 8
The limitation period shall be four years.Le délai de prescription est de quatre ans.
Article 9Article 9
(1) Subject to the provisions of articles 10, 11 and 12 the limitation period shall commence on the date of which the claim accrues.1. Sous réserve des dispositions des articles 10, 11, et 12, le délai de prescription court à partir de la date à laquelle l’action peut être exercée.
(2) The commencement of the limitation period shall not be postponed by:2. Le point de départ du délai de prescription n’est pas retardé:
(a) a requirement that the party be given a notice as described in paragraph 2 of article 1, ora) Lorsqu’une partie donne à l’autre partie une notification au sens du paragraphe 2 de l’article premier; ou
(b) a provision in an arbitration agreement that no right shall arise until an arbitration award has been made.b) Lorsque la Convention d’arbitrage prévoit qu’aucun droit ne prendra naissance tant qu’une sentence arbitrale n’aura pas été rendue.
Article 10Article 10
(1) A claim arising from a breach of contract shall accrue on the date on which such breach occurs.1. Une action résultant d’une contravention au contrat peut être exercée à partir de la date à laquelle cette contravention s’est produite.
(2) A claim arising from a defect or other lack of conformity shall accrue on the date on which the goods are actually handed over to, or their tender is refused by, the buyer.2. Une action fondée sur un défaut de conformité de la chose peut être exercée à partir de la date à laquelle la chose a été effectivement remise à l’acheteur ou l’offre de remise de la chose refusée par l’acheteur.
(3) A claim based on fraud committed before or at the time of the conclusion of the contract or during its performance shall accrue on the date on which the fraud was or reasonably could have been discovered.3. Une action fondée sur un dol commis avant la conclusion du contrat ou au moment de cette conclusion ou résultant d’agissements frauduleux ultérieurs peut être exercée, pour l’application de l’article 9, à partir de la date à laquelle le fait a été ou aurait raisonnablement dû être découvert.
Article 11Article 11
If the seller has given an express undertaking relating to the goods which is stated to have effect for a certain period of time, whether expressed in terms of a specific period of time or otherwise, the limitation period in respect of any claim, arising from the undertaking shall commence on the date on which the buyer notifies the seller of the fact on which the claim is based, but not later than on the date of the expiration of the period of the undertaking.Si le vendeur a donné, en ce qui concerne la chose vendue, une garantie expresse valable pendant un certain laps de temps ou déterminée de toute autre manière, le délai de prescription d’une action fondée sur la garantie commence à courir à partir de la date à laquelle l’acheteur notifie au vendeur le fait motivant l’exercice de son action et, au plus tard, à partir de la date d’expiration de la garantie.
Article 12Article 12
(1) If, in circumstances provided for by the law applicable to the contract, one party is entitled to declare the contract terminated before the time for performance is due, and exercises this right, the limitation period in respect of a claim based on any such circumstances shall commence on the date on which the declaration is made to the other party.1. Lorsque, dans les cas prévus par la loi applicable au contrat, une partie déclare la résolution du contrat avant la date fixée pour son exécution, le délai de prescription court à partir de la date à laquelle la déclaration est adressée à l’autre partie.
If the contract is not declared to be terminated before performance becomes due, the limitation period shall commence on the date on which performance is due.Si la résolution du contrat n’est pas déclarée avant la date fixée pour l’exécution, le délai de prescription ne court qu’à partir de cette date.
(2) The limitation period in respect of a claim arising out of a breach by one party of a contract for the delivery of or payment for goods by instalments shall, in relation to each separate instalment, commence on the date on which the particular breach occurs.2. Le délai de prescription de tout droit fondé sur l’inexécution par une partie d’un contrat prévoyant des prestations ou des paiements échelonnés court, pour chacune des obligations à exécution successive, à partir de la date à laquelle l’inexécution qui les affecte s’est produite.
If, under the law applicable to the contract, one party is entitled to declare the contract terminated by reason of such breach, and exercises this right, the limitation period in respect of all relevant instalments shall commence on the date on which the declaration is made to the other party.Lorsque, d’après la loi applicable au contrat, une partie déclare la résolution du contrat en raison de cette inexécution, le délai de prescription de toutes les obligations à exécution successive court à partir de la date à laquelle la déclaration est adressée à l’autre partie.
CESSATION AND EXTENSION OF THE LIMITATION PERIODCESSATION DU COURS ET PROLONGATION DU DÉLAI INITIAL
Article 13Article 13
The limitation period shall cease to run when the creditor performs any act which, under the law of the court where the proceedings are instituted, is recognized as commencing judicial proceedings against the debtor or as asserting his claim in such proceedings already instituted against the debtor, for the purpose of obtaining satisfaction or recognition of his claim.Le délai de prescription cesse de courir lorsque le créancier accomplit tout acte qui, d’après la loi de la juridiction saisie, est considéré comme introductif d’une procédure judiciaire contre le débiteur. Il en est de même lorsque le créancier forme au cours d’une procédure déjà engagée une demande qui manifeste sa volonté de faire valoir son droit contre le débiteur.
Article 14Article 14
1. Where the parties have agreed to submit to arbitration, the limitation period shall cease to run when either party commences arbitral proceedings in the manner provided for in the arbitration agreement or by the law applicable to such proceedings.1. Lorsque les parties sont convenues de soumettre leur différend à l’arbitrage, le délai de prescription cesse de courir à partir de la date à laquelle l’une des parties engage la procédure d’arbitrage de la manière prévue par la convention d’arbitrage ou par la loi applicable à cette procédure.
2. In the absence of any such provision, arbitral proceedings shall be deemed to commence on the date on which a request that the claim in dispute be referred to arbitration is delivered at the habitual residence or place of business of the other party or, if he has no such residence or place of business, then at his last known residence or place of business.2. En l’absence de toute disposition à cet égard, la procédure d’arbitrage est réputée engagée à la date à laquelle la demande d’arbitrage est notifiée à la résidence habituelle ou à l’établissement de l’autre partie ou, à défaut, à sa dernière résidence ou son dernier établissement connus.
Article 15*Article 15
In any legal proceedings other than those mentioned in articles 13 and 14, including legal proceedings commenced upon the occurrence of:Dans toute procédure autre que celles prévues aux articles 13 et 14, le délai de prescription cesse de courir lorsque le créancier fait valoir son droit afin d’en obtenir la reconnaissance ou l’exécution, sous réserve des dispositions de la loi régissant cette procédure.
(a) the death or incapacity of the debtor,Il en est ainsi notamment des procédures introduites à l’occasion:
(b) the bankruptcy or any state of insolvency affecting the whole of the property of the debtor, ora) Du décès ou de l’incapacité du débiteur;
(с) the dissolution or liquidation of a corporation, company, partnership, association or entity when it is the debtor,b) De la faillite ou de toute situation d’insolvabilité concernant l’ensemble des biens du débiteur; ou
the limitation period shall cease to run when the creditor asserts his claim in such proceedings for the purpose of obtaining satisfaction or recognition of the claim, subject to the law governing the proceedings.c) De la dissolution ou de la liquidation d’une société, association ou entité lorsque celle-ci est le débiteur.
Article 16Article 16
For the purposes of articles 13, 14 and 15, any act performed by way of counterclaim shall be deemed to have been performed on the same date as the act performed in relation to the claim against which the counterclaim is raised, provided that both the claim and the counterclaim relate to the same contract or to several contracts concluded in the course of the same transaction.Aux fins des articles 13, 14 et 15, une demande reconventionnelle est considérée comme ayant été introduite à la même date que l’acte relatif au droit auquel elle est opposée, à condition que tant la demande principale que la demande reconventionnelle dérivent du même contrat ou de plusieurs contrats conclus au cours de la même opération.
Article 17Article 17
(1) Where a claim has been asserted in legal proceedings within the limitation period in accordance with article 13, 14, 15 or 16, but such legal proceedings have ended without a decision binding on the merits of the claim, the limitation period shall be deemed to have continued to run.1. Lorsqu’une procédure a été introduite conformément aux articles 13, 14, 15 ou 16 avant l’expiration du délai de prescription, celui-ci est réputé avoir continué de courir si la procédure s’est terminée sans qu’une décision ait été rendue sur le fond de l’affaire.
(2) If, at the time such legal proceedings ended, the limitation period has expired or has less than one year to run, the creditor shall be entitled to a period of one year from the date on which the legal proceedings ended.2. Lorsque, à la fin de cette procédure, le délai de prescription était expiré ou devait expirer dans moins d’un an, le créancier bénéficie d’un délai d’un an à partir de la fin de la procédure.
Article 18Article 18
(1) Where legal proceedings have been commenced against one debtor, the limitation period prescribed in this Convention shall cease to run against any other party jointly and severally liable with the debtor, provided that the creditor informs such party in writing within that period that the proceedings have been commenced.1. Une procédure introduite contre un débiteur fait cesser le cours de la prescription à l’égard d’un codébiteur solidaire si le créancier informe ce dernier par écrit de l’introduction de la procédure avant l’expiration du délai de prescription prévu dans la présente Convention.
(2) Where legal proceedings have been commenced by a subpurchaser against the buyer, the limitation period prescribed in this Convention shall cease to run in relation to the buyer’s claim over against the seller, if the buyer informs the seller in writing within that period that the proceedings have been commenced.2. Lorsqu’une procédure est introduite par un sous-acquéreur contre l’acheteur, le délai de prescription prévu dans la présente Convention cesse de courir, quant au recours de l’acheteur contre le vendeur, si l’acheteur a informé par écrit le vendeur, avant l’expiration dudit délai, de l’introduction de la procédure.
(3) Where the legal proceedings referred to in paragraphs 1 and 2 of this article have ended, the limitation period in respect of the claim of the creditor or the buyer against the party jointly and severally liable or against the seller shall be deemed not to have ceased running by virtue of paragraphs 1 and 2 of this article, but the creditor or the buyer shall be entitled to an additional year from the date on which the legal proceedings ended, if at that time the limitation period had expired or had less than one year to run.3. Lorsque la procédure visée aux paragraphes 1 et 2 du présent article s’est terminée, le délai de prescription du recours du créancier ou de l’acheteur contre le débiteur solidaire ou contre le vendeur est réputé ne pas avoir cessé de courir en vertu des paragraphes 1 et 2 du présent article; le créancier ou l’acheteur dispose toutefois d’un délai supplémentaire d’un an à partir de la date à laquelle la procédure s’est terminée, si à ce moment-là le délai de prescription est venu à expiration ou s’il lui reste moins d’un an à courir.
Article 19Article 19
Where the creditor performs, in the State in which the debtor has his place of business and before the expiration of the limitation period, any act, other than the acts described in articles 13, 14, 15 and 16, which under the law of that State has the effect of recommencing a limitation period, a new limitation period of four years shall commence on the date prescribed by that law.Lorsque le créancier accomplit, dans l’État où le débiteur a son établissement et avant l’expiration du délai de prescription, un acte autre que ceux prévus aux articles 13, 14,15 et 16 qui, d’après la loi de cet État, a pour effet de rouvrir un délai de prescription, un nouveau délai de quatre ans commence à courir à partir de la date fixée par cette loi.
Article 20Article 20
(1) Where the debtor, before the expiration of the limitation period, acknowledges in writing his obligation to the creditor, a new limitation period of four years shall commence to run from the date of such acknowledgement.1. Lorsque, avant l’expiration du délai de prescription, le débiteur reconnaît par écrit son obligation envers le créancier, un nouveau délai de prescription de quatre ans commence à courir à partir de ladite reconnaissance.
(2) Payment of interest or partial performance of an obligation by the debtor shall have the same effect as an acknowledgement under paragraph 1 of this article if it can reasonably be inferred from such payment or performance that the debtor acknowledges that obligation.2. Le paiement des intérêts ou l’exécution partielle d’une obligation par le débiteur a le même effet pour l’application du paragraphe 1 du présent article qu’une reconnaissance, s’il peut raisonnablement être déduit de ce paiement ou de cette exécution que le débiteur reconnaît son obligation.
Article 21Article 21
Where, as a result of a circumstance which is beyond the control of the creditor and which he could neither avoid nor overcome, the creditor has been prevented from causing the limitation period to cease to run, the limitation period shall be extended so as not to expire before the expiration of one year from the date on which the relevant circumstance ceased to exist.Lorsqu’en raison de circonstances qui ne lui sont pas imputables et qu’il ne pouvait ni éviter ni surmonter, le créancier est dans l’impossibilité de faire cesser le cours de la prescription, le délai est prolongé d’un an à partir du moment où lesdites circonstances ont cessé d’exister.
MODIFICATION OF THE LIMITATION PERIOD BY THE PARTIESMODIFICATION DU DÉLAI DE PRESCRIPTION PAR LES PARTIES
Article 22*Article 22
(1) The limitation period cannot be modified or affected by any declaration or agreement between the parties, except in the cases provided for in paragraph 2 of this article.1. Le délai de prescription ne peut être modifié, ni son cours changé, par une déclaration des parties ou par voie d’accord entre elles, sauf dans les cas prévus au paragraphe 2.
(2) The debtor may at any time during the running of the limitation period extend the period by a declaration in writing to the creditor.2. Le débiteur peut à tout moment, pendant le cours du délai de prescription, prolonger ce délai par une déclaration écrite adressée au créancier.
This declaration may be renewed.Cette déclaration peut être renouvelée.
(3) The provisions of this article shall not affect the validity of a clause in the contract of sale which stipulates that arbitral proceedings shall be commenced within a shorter period of limitation than that prescribed by this Convention, provided that such clause is valid under the law applicable to the contract of sale.3. Les dispositions du présent article n’affectent pas la validité de toute clause du contrat de vente stipulant que la procédure d’arbitrage peut être engagée dans un délai de prescription plus bref que celui qui est prévu par la présente Convention, à condition que ladite clause soit valable au regard de la loi applicable au contrat de vente.
GENERAL LIMIT OF THE LIMITATION PERIODLIMITATION GÉNÉRALE DU DÉLAI DE PRESCRIPTION
Article 23Article 23*
Notwithstanding the provisions of this Convention, a limitation period shall in any event expire not later than ten years from the date on which it commenced to run under articles 9, 10, 11 and 12 of this Convention.Nonobstant les dispositions de la présente Convention, tout délai de prescription expire 10 ans plus tard après la date à laquelle il a commencé à courir conformément aux articles 9, 10, 11 et 12 de la présente Convention.
CONSEQUENCES OF THE EXPIRATION OF THE LIMITATION PERIODEFFETS DE L’EXPIRATION DU DÉLAI DE PRESCRIPTION
Article 24Article 24
Expiration of the limitation period shall be taken into consideration in any legal proceedings only if invoked by a party to such proceedings.L’expiration du délai de prescription n’est prise en considération dans toute procédure que si elle est invoquée par la partie intéressée.
Article 25Article 25
(1) Subject to the provisions of paragraph 2 of this article and of article 24, no claim shall be recognized or enforced in any legal proceedings commenced after the expiration of the limitation period.1. Sous réserve des dispositions du paragraphe 2 du présent article et de celles de l’article 24, aucun droit n’est reconnu ni rendu exécutoire dans aucune procédure entamée après l’expiration du délai de prescription.
(2) Notwithstanding the expiration of the limitation period, one party may rely on his claim as a defence or for the purpose of set-off against a claim asserted by the other party, provided that in the latter case this may only be done:2. Nonobstant l’expiration du délai de prescription, une partie peut invoquer un droit et l’opposer à l’autre partie comme moyen de défense ou de compensation, à condition dans ce dernier cas:
(a) if both claims relate to the same contract or to several contracts concluded in the course of the same transaction; ora) Que les deux créances soient nées du même contrat ou de plusieurs contrats conclus au cours de la même transaction; ou
(b) if the claims could have been set-off at any time before the expiration of the limitation period.b) Que les créances aient pu faire l’objet d’une compensation à un moment quelconque avant l’expiration du délai de prescription.
Article 26Article 26
Where the debtor performs his obligation after the expiration of the limitation period, he shall not on that ground be entitled in any way to claim restitution even if he did not know at the time when he performed his obligation that the limitation period had expired.Si le débiteur exécute son obligation après l’expiration du délai de prescription, il n’a pas le droit de demander la restitution, même s’il ignorait au moment de l’exécution de son obligation que le délai de prescription était expiré.
Article 27Article 27
The expiration of the limitation period with respect to a principal debt shall have the same effect with respect to an obligation to pay interest on that debt.L’expiration du délai de prescription quant au principal de la dette a le même effet quant aux intérêts de celle-ci.
CALCULATION OF THE PERIODCALCUL DU DÉLAI DE PRESCRIPTION
Article 28Article 28
(1) The limitation period shall be calculated in such a way that it shall expire at the end of the day which corresponds to the date on which the period commenced to run.1. Le délai de prescription est calculé de manière à expirer à minuit le jour dont la date correspond à celle à laquelle le délai a commencé à courir.
If there is no such corresponding date, the period shall expire at the end of the last day of the last month of the limitation period.À défaut de date correspondante, le délai de prescription expire à minuit le dernier jour du dernier mois du terme.
(2) The limitation period shall be calculated by reference to the date of the place where the legal proceedings are instituted.2. Le délai de prescription est calculé par référence à la date du lieu où la procédure est engagée.
Article 29Article 29
Where the last day of the limitation period falls on an official holiday or other dies non juridicus precluding the appropriate legal action in the jurisdiction where the creditor institutes legal proceedings or asserts a claim as envisaged in article 13, 14 or 15, the limitation period shall be extended so as not to expire until the end of the first day following that official holiday or dies non juridicus on which such proceedings could be instituted or on which such a claim could be asserted in that jurisdiction.Si le dernier jour du délai de prescription est un jour férié ou tout autre jour de vacances judiciaires mettant obstacle à ce que la procédure soit entamée dans la juridiction où le créancier engage une procédure judiciaire ou revendique un droit comme prévu aux articles 13, 14 ou 15, le délai de prescription est prolongé de façon à englober le premier jour utile qui suit ledit jour férié ou jour de vacances judiciaires.
INTERNATIONAL EFFECTEFFET INTERNATIONAL
Article 30Article 30
The acts and circumstances referred to in articles 13 through 19 which have taken place in one Contracting State shall have effect for the purposes of this Convention in another Contracting State, provided that the creditor has taken all reasonable steps to ensure that the debtor is informed of the relevant act or circumstances as soon as possible.Aux fins de la présente Convention, les actes et circonstances prévus aux articles 13 à 19 qui ont été accomplis ou se sont réalisés dans un État contractant produiront leur plein effet dans un autre État contractant, à condition que le créancier ait fait toute diligence pour que le débiteur en soit informé à bref délai.
Part II.Titre II.
ImplementationMesures d’application
Article 31Article 31
(1) If a Contracting State has two or more territorial units in which, according to its constitution, different systems of law are applicable in relation to the matters dealt with in this Convention, it may, at the time of signature, ratification or accession, declare that this Convention shall extend to all its territorial units or only to one or more of them, and may amend its declaration by submitting another declaration at any time.1. Tout État contractant qui comprend deux ou plusieurs unités territoriales dans lesquelles, selon sa constitution, des systèmes de droit différents s’appliquent dans les matières régies par la présente Convention pourra, au moment de la signature, de la ratification ou de l’adhésion, déclarer que la présente Convention s’appliquera à toutes ses unités territoriales ou seulement à l’une ou plusieurs d’entre elles et pourra à tout moment amender cette déclaration en faisant une nouvelle déclaration.
(2) These declarations shall be notified to the Secretary-General of the United Nations and shall state expressly the territorial units to which the Convention applies.2. Ces déclarations seront communiquées au Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies et indiqueront expressément les unités territoriales auxquelles la Convention s’applique.
(3) If a Contracting State described in paragraph 1 of this article makes no declaration at the time of signature, ratification or accession, the Convention shall have effect within all territorial units of that State.3. Si un État contractant mentionné au paragraphe 1 du présent article ne fait aucune déclaration lors de la signature, de la ratification ou de l’adhésion, la Convention s’appliquera à l’ensemble du territoire de cet État.
(4)*4.*
If, by virtue of a declaration under this article, this Convention extends to one or more but not all of the territorial units of a Contracting State, and if the place of business of a party to a contract is located in that State, this place of business shall, for the purposes of this Convention, be considered not to be in a Contracting State, unless it is in a territorial unit to which the Convention extends.Si, en vertu d’une déclaration faite conformément au présent article, la présente Convention s’applique à l’une ou plusieurs des unités territoriales d’un État contractant, mais non pas à toutes, et si l’établissement d’une partie au contrat est situé dans cet État, cet établissement sera considéré, aux fins de la présente Convention, comme n’étant pas situé dans un État contractant, à moins qu’il ne soit situé dans une unité territoriale à laquelle la Convention s’applique.
Article 32Article 32
Where in this Convention reference is made to the law of a State in which different systems of law apply, such reference shall be construed to mean the law of the particular legal system concerned.Lorsque dans la présente Convention, il est fait référence à la loi d’un État dans lequel s’appliquent des systèmes juridiques différents, cette référence sera interprétée comme renvoyant à la loi du système juridique qui est concerné.
Article 33Article 33
Each Contracting State shall apply the provisions of this Convention to contracts concluded on or after the date of the entry into force of this Convention.Chaque État contractant appliquera les dispositions de la présente Convention aux contrats qui ont été conclus à partir de l’entrée en vigueur de la Convention.
Part III.Titre III.
Declarations and reservationsDéclarations et réserves
Article 34**Article 34*
(1) Two or more Contracting States which have the same or closely related legal rules on matters governed by this Convention may at any time declare that the Convention shall not apply to contracts of international sale of goods where the parties have their places of business in those States.1. Deux ou plusieurs États contractants qui, dans des matières régies par la présente Convention, appliquent des règles juridiques identiques ou voisines peuvent, à tout moment, déclarer que la Convention ne s’appliquera pas aux contrats de vente internationale de marchandises lorsque les parties ont leur établissement dans ces États.
Such declarations may be made jointly or by reciprocal unilateral declarations.De telles déclarations peuvent être faites conjointement ou être unilatérales et réciproques.
(2) A Contracting State which has the same or closely related legal rules on matters governed by this Convention as one or more non-Contracting States may at any time declare that the Convention shall not apply to contracts of international sale of goods where the parties have their places of business in those States.2. Un État contractant qui, dans des matières régies par la présente Convention, applique des règles juridiques identiques ou voisines de celles d’un ou de plusieurs États non contractants peut, à tout moment, déclarer que la Convention ne s’appliquera pas aux contrats de vente internationale de marchandises lorsque les parties ont leur établissement dans ces États.
(3) If a State which is the object of a declaration under paragraph 2 of this article subsequently becomes a Contracting State, the declaration made shall, as from the date on which this Convention enters into force in respect of the new Contracting State, have the effect of a declaration made under paragraph 1, provided that the new Contracting State joins in such declaration or makes a reciprocal unilateral declaration.3. Lorsqu’un État à l’égard duquel une déclaration a été faite en vertu du paragraphe 2 du présent article devient par la suite État contractant, la déclaration mentionnée aura, à partir de la date à laquelle la présente Convention entrera en vigueur à l’égard de ce nouvel État contractant, les effets d’une déclaration faite en vertu du paragraphe 1, à condition que le nouvel État contractant s’y associe ou fasse une déclaration unilatérale à titre réciproque.
Article 35Article 35
A Contracting State may declare, at the time of the deposit of its instrument of ratification or accession, that it will not apply the provisions of this Convention to actions for annulment of the contract.Tout État contractant peut déclarer, au moment du dépôt de son instrument de ratification ou d’adhésion, qu’il n’appliquera pas les dispositions de la présente Convention aux actions en annulation du contrat.
Article 36Article 36
Any State may declare, at the time of the deposit of its instrument of ratification or accession, that it shall not be compelled to apply the provisions of article 24 of this Convention.Tout État peut déclarer, au moment du dépôt de son instrument de ratification ou d’adhésion, qu’il n’est pas tenu d’appliquer les dispositions de l’article 24 de la présente Convention.
Article 36 bis (Article XII of the Protocol)Article 36 bis (Article XII du Protocole)
Any State may declare at the time of the deposit of its instrument of accession or its notification under article 43 bis that it will not be bound by the amendments to article 3 made by article I of the 1980 Protocol.* A declaration made under this article shall be in writing and be formally notified to the depositary.Tout État peut déclarer, au moment du dépôt de son instrument d’adhésion ou de sa notification en vertu de l’article 43 bis, qu’il ne sera pas lié par les modifications de l’article 3 apportées à l’article I du Protocole de 1980*.
Article 37**,***Article 37**
This Convention shall not prevail over any international agreement which has already been or may be entered into and which contains provisions concerning the matters governed by this Convention, provided that the seller and buyer have their places of business in States parties to such agreement.La présente Convention ne prévaut pas sur un accord international déjà conclu ou à conclure qui contient des dispositions concernant les matières régies par la présente Convention, à condition que le vendeur et l’acheteur aient leur établissement dans des États parties à cet accord.
Article 38Article 38
(1) A Contracting State which is a party to an existing convention relating to the international sale of goods may declare, at the time of the deposit of its instrument of ratification or accession, that it will apply this Convention exclusively to contracts of international sale of goods as defined in such existing convention.1. Tout État contractant qui est partie à une convention existante relative à la vente internationale d’objets mobiliers corporels peut déclarer, au moment du dépôt de son instrument de ratification ou d’adhésion, qu’il appliquera la présente Convention exclusivement aux contrats de vente internationale d’objets mobiliers corporels définis dans cette convention existante.
(2) Such declaration shall cease to be effective on the first day of the month following the expiration of twelve months after a new convention on the international sale of goods, concluded under the auspices of the United Nations, shall have entered into force.2. Cette déclaration cessera d’avoir effet le premier jour du mois suivant l’expiration d’une période de douze mois après qu’une nouvelle convention sur la vente internationale d’objets mobiliers corporels, conclue sous les auspices de l’Organisation des Nations Unies, sera entrée en vigueur.
Article 39Article 39
No reservation other than those made in accordance with articles 34, 35, 36, 36 bis and 38 shall be permitted.Aucune autre réserve autre que celles faites conformément aux articles 34, 35, 36, 36 bis et 38 de la présente Convention n’est autorisée.
Article 40Article 40
(1) Declarations made under this Convention shall be addressed to the Secretary-General of the United Nations and shall take effect simultaneously with the entry of this Convention into force in respect of the State concerned, except declarations made thereafter.1. Les déclarations faites en application de la présente Convention seront adressées au Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies et prendront effet à la date d’entrée en vigueur de la présente Convention à l’égard de l’État déclarant. Les déclarations faites postérieurement à cette entrée en vigueur prendront effet le premier jour du mois suivant l’expiration d’une période de six mois après la date de leur réception par le Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies*.
The latter declarations shall take effect on the first day of the month following the expiration of six months after the date of their receipt by the Secretary-General of the United Nations.* Reciprocal unilateral declarations under article 34 shall take effect on the first day of the month following the expiration of six months after the receipt of the latest declaration by the Secretary-General of the United Nations.*Les déclarations unilatérales et réciproques faites en vertu de l’article 34 prendront effet le premier jour du mois suivant l’expiration d’une période de six mois après la date de la réception de la dernière déclaration par le Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies*.
(2) Any State which has made a declaration under this Convention may withdraw it at any time by a notification addressed to the Secretary-General of the United Nations.2. Tout État ayant fait une déclaration en vertu de la présente Convention peut à tout moment la retirer par une notification adressée au Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies.
Such withdrawal shall take effect on the first day of the month following the expiration of six months after the date of the receipt of the notification by the Secretary-General of the United Nations.Ce retrait prend effet le premier jour du mois suivant l’expiration d’une période de six mois après la date à laquelle le Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies en aura reçu notification.
In the case of a declaration made under article 34 of this Convention, such withdrawal shall also render inoperative, as from the date on which the withdrawal takes effect, any reciprocal declaration made by another State under that article.Dans le cas d’une déclaration faite en vertu de l’article 34, elle rendra également caduque, à partir de sa prise d’effet, toute déclaration réciproque faite par un autre État en vertu de ce même article.
Part IV.Titre IV.
Final clausesDispositions finales
Article 41Article 41
This Convention** shall be open until 31 December 1975 for signature by all States at the Headquarters of the United Nations.La présente Convention** sera ouverte à la signature de tous les États, au Siège de l’Organisation des Nations Unies, jusqu’au 31 décembre 1975.
Article 42Article 42
This Convention* is subject to ratification.La présente Convention** est soumise à ratification.
The instruments of ratification shall be deposited with the Secretary-General of the United Nations.Les instruments de ratification seront déposés auprès du Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies.
Article 43Article 43
This Convention* shall remain open for accession by any State.La présente Convention** restera ouverte à l’adhésion de tout État.
The instruments of accession shall be deposited with the Secretary-General of the United Nations.Les instruments d’adhésion seront déposés auprès du Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies.
Article 43 bis** (Article X of the Protocol)Article 43 bis (Article X du Protocole)
If a State ratifies or accedes to the 1974 Limitation Convention after the entry into force of the 1980 Protocol, the ratification or accession shall also constitute a ratification of or an accession to the Convention as amended by the 1980 Protocol if the State notifies the depositary accordingly.Si un État ratifie la Convention de 1974 sur la prescription ou y adhère après l’entrée en vigueur du Protocole de 1980, cette ratification ou cette adhésion constituera également une ratification de la Convention modifiée par le Protocole de 1980 ou une adhésion à ladite Convention à condition que l’État adresse au dépositaire une notification à cet effet.
Article 43 ter (Article VIII (2) of the Protocol)Article 43 ter (Article VIII-2 du Protocole)
Accession to the 1980 Protocol by any State which is not a Contracting Party to the 1974 Limitation Convention shall have the effect of accession to that Convention as amended by the Protocol, subject to the provisions of article 44 bis.L’adhésion au Protocole de 1980 par un État qui n’est pas partie contractante à la Convention de 1974 sur la prescription aura l’effet d’une adhésion à la Convention telle que modifiée par le Protocole, sous réserve des dispositions de l’article 44 bis.
Article 44Article 44
(1) This Convention shall enter into force on the first day of the month following the expiration of six months after the date of the deposit of the tenth instrument of ratification or accession.1. La présente Convention entrera en vigueur le premier jour du mois suivant l’expiration d’une période de six mois après la date du dépôt du dixième instrument de ratification ou d’adhésion.
(2) For each State ratifying or acceding to this Convention after the deposit of the tenth instrument of ratification or accession, this Convention shall enter into force on the first day of the month following the expiration of six months after the date of the deposit of its instrument of ratification or accession.2. Pour chacun des États qui ratifieront la Convention ou y adhéreront après le dépôt du dixième instrument de ratification ou d’adhésion, la Convention entrera en vigueur le premier jour du mois suivant l’expiration d’une période de six mois après la date du dépôt par cet État de son instrument de ratification ou d’adhésion.
Article 44 bis (Article XI of the Protocol)Article 44 bis (Article XI du Protocole)
Any State which becomes a Contracting Party to the 1974 Limitation Convention, as amended by the 1980 Protocol, shall, unless it notifies the depositary to the contrary, be considered to be also a Contracting Party to the Convention, unamended, in relation to any Contracting Party to the Convention not yet a Contracting Party to the 1980 Protocol.Tout État qui devient partie contractante à la Convention de 1974 sur la prescription, telle que modifiée par le Protocole de 1980, et qui n’adresse pas de notification en sens contraire au dépositaire, sera considéré comme étant également partie contractante à la Convention de 1974 sur la prescription non modifiée dans ses rapports avec toute partie contractante à cette dernière convention qui n’est pas devenue partie contractante au Protocole de 1980.
Article 45Article 45
(1) Any Contracting State may denounce this Convention by notifying the Secretary-General of the United Nations to that effect.1. Chaque État contractant pourra dénoncer la présente Convention par notification adressée à cet effet au Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies.
(2) The denunciation shall take effect on the first day of the month following the expiration of twelve months after receipt of the notification by the Secretary-General of the United Nations.2. La dénonciation prendra effet le premier jour du mois suivant l’expiration d’une période de douze mois après la date à laquelle le Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies en aura reçu notification.
Article 45 bis* (Article XIII (3) of the Protocol)Article 45 bis (Article XIII-3 du Protocole)
Any Contracting State in respect of which the 1980 Protocol ceases to have effect by the application of paragraphs (1) and (2)** of article XIII of the 1980 Protocol shall remain a Contracting Party to the 1974 Limitation Convention, unamended, unless it denounces the unamended Convention in accordance with article 45 of that Convention.Tout État contractant à l’égard duquel le Protocole de 1980 cessera d’avoir effet en application des paragraphes 1 et 2* de l’article XIII du Protocole de 1980 demeurera partie contractante à la Convention de 1974 sur la prescription non modifiée, sauf dénonciation de cette convention effectuée conformément à l’article 45.
Article 46Article 46
The original of this Convention, of which the Chinese, English, French, Russian and Spanish texts are equally authentic, shall be deposited with the Secretary-General of the United Nations.L’original de la présente Convention, dont les textes anglais, chinois, espagnol, français et russe font également foi, sera déposé auprès du Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies.
II. Explanatory Note by the UNCITRAL Secretariat on the Convention on the Limitation Period in the International Sale of Goods and the Protocol amending the Convention on the Limitation Period in the International Sale of GoodsIII. Note explicative du secrétariat de la CNUDCI concernant la Convention sur la prescription en matière de vente internationale de marchandises et le Protocole modifiant la Convention sur la prescription en matière de vente internationale de marchandises
This note has been prepared by the secretariat of the United Nations Commission on International Trade Law for informational purposes; it is not an official commentary on the Convention.La présente note a été établie par le secrétariat de la Commission des Nations Unies pour le droit commercial international à des fins d’information et ne constitue pas un commentaire officiel de la Convention.
A commentary on the unamended Convention prepared at the request of the United Nations Conference on Prescription (Limitation) in the International Sale of Goods appears in A/CONF.63/17 (reprinted in Yearbook of the United Nations Commission on International Trade Law, vol. X:1979 (United Nations Publication, Sales No. E.81.V.2), part three, chap. I).Un commentaire relatif à la Convention non modifiée, établi à la demande de la Conférence des Nations Unies sur la prescription en matière de vente internationale d’objets mobiliers corporels, figure dans le document A/CONF.63/17 (reproduit dans l’Annuaire de la Commission des Nations Unies pour le droit commercial international, vol. X, 1979 (publication des Nations Unies, numéro de vente: F.81.V.2), troisième partie, chap. I).
A. IntroductionA. Introduction
1. The Convention on the Limitation Period in the International Sale of Goods (New York, 1974) provides uniform international legal rules governing the period of time within which a party under a contract for the international sale of goods must commence legal proceedings against the other party to assert a claim arising from the contract or relating to its breach, termination or invalidity.1. La Convention sur la prescription en matière de vente internationale de marchandises (New York, 1974) énonce des règles juridiques internationales uniformes régissant le délai dans lequel une partie à un contrat de vente internationale de marchandises doit actionner l’autre partie en vue de faire valoir des droits découlant de ce contrat ou concernant une contravention au contrat, sa résolution ou sa nullité.
This period is referred to in the Convention as the “limitation period”.Ce laps de temps est appelé dans la Convention “le délai de prescription”.
The basic aims of the limitation period are to prevent the institution of legal proceedings at such a late date that the evidence relating to the claim is likely to be unreliable or lost and to protect against the uncertainty and injustice that would result if a party were to remain exposed to unasserted claims for an extensive period of time.Ce délai de prescription a essentiellement pour objet d’éviter qu’il ne puisse être intenté une action en justice à une date si tardive que les éléments de preuve concernant les droits invoqués risquent de ne pas être fiables ou d’avoir disparu et d’assurer une protection contre l’incertitude et l’injustice qui résulteraient du fait qu’une des parties demeurerait exposée pendant une longue période au danger de droits que l’autre partie n’aurait pas encore fait valoir.
2. The Limitation Convention grew out of the work of the United Nations Commission on International Trade Law (UNCITRAL) towards the harmonization and unification of international sales law, which also resulted in the United Nations Convention on Contracts for the International Sale of Goods (Vienna, 1980) (hereinafter referred to as the “United Nations Sales Convention”).2. La Convention sur la prescription a été le fruit des travaux que la Commission des Nations Unies pour le droit commercial international (CNUDCI) a accomplis en vue d’harmoniser et d’unifier le droit international concernant les ventes et qui ont aussi abouti à la Convention des Nations Unies sur les contrats de vente internationale de marchandises (Vienne, 1980) (ci-après appelée “Convention des Nations Unies sur les ventes”).
During that work it was observed that, while most legal systems limited or prescribed a claim from being asserted after the lapse of a specified period of time, numerous disparities existed among legal systems with respect to the conceptual basis for doing so. As a result there were disparities in the length of the period and in the rules governing the limitation or prescription of claims after that period.Au cours de ces travaux, il est apparu que si dans la plupart des systèmes juridiques, la prescription extinctive intervenait à l’expiration d’un délai donné, les notions sur lesquelles se fondait cette prescription variaient beaucoup selon les systèmes, ce qui expliquait les divergences quant à la durée du délai et aux règles régissant la façon dont les droits se prescrivaient à l’expiration de ce délai.
Those disparities created difficulties in the enforcement of claims arising from international sales transactions, and thus burdened international trade.Du fait de ces divergences, il était difficile d’exercer des droits découlant d’opérations de vente internationale, ce qui pesait sur le commerce international.
3. In view of those problems UNCITRAL decided to prepare uniform international legal rules on the limitation period in the international sale of goods.3. Eu égard à ces problèmes, la CNUDCI a décidé d’élaborer des règles juridiques internationales uniformes sur la prescription en matière de vente internationale de marchandises.
On the basis of a draft Convention prepared by UNCITRAL, a diplomatic conference convened in New York by the General Assembly adopted the Limitation Convention on 14 June 1974.Partant d’un projet de convention établi par la CNUDCI, une conférence diplomatique qui s’était tenue à New York sous les auspices de l’Assemblée générale a adopté la Convention sur la prescription le 14 juin 1974.
4. The Limitation Convention was amended by a Protocol adopted in 1980 by the diplomatic conference that adopted the United Nations Sales Convention, in order to harmonize the Limitation Convention with the latter Convention, in particular, with regard to scope of application and admissible declarations.4. La Convention sur la prescription a été modifiée par un Protocole que la Conférence diplomatique qui avait adopté la Convention des Nations Unies sur les ventes a adopté en 1980 en vue d’harmoniser les deux Conventions, en particulier en ce qui concerne les champs d’application et les déclarations admissibles.
As a result, the scope of application of the amended Limitation Convention and that of the United Nations Sales Convention are identical.C’est pourquoi le champ d’application de la Convention sur la prescription telle que modifiée et celui de la Convention des Nations unies sur les ventes sont identiques.
5. The Limitation Convention entered into force on 1 August 1988.5. La Convention sur la prescription est entrée en vigueur le 1er août 1988.
As of 1 July 2011, 28 States are parties to the unamended Convention and 21 of those 28 States are parties to the amended Convention.Au 1er octobre 2011, 29 États étaient parties à la Convention non modifiée et 21 de ces 29 États étaient parties à la Convention telle qu’elle a été modifiée.
The current updated status of the Convention is available on the UNCITRAL website.L’état actualisé de la Convention peut être consulté sur le site Web de la CNUDCI1.
Authoritative information on the status of the Convention, as well as on related declarations, including with respect to territorial application and succession of States, may be found on the United Nations Treaty Collection on the Internet.Des renseignements autorisés sur l’état de la Convention, ainsi que sur les déclarations connexes, concernant notamment l’application territoriale et la succession d’États, sont disponibles sur le site Web de la collection des traités des Nations Unies2.
B. Scope of applicationB. Champ d’application
6. The Convention applies to contracts for the sale of goods between parties whose places of business are in different States if both of those States are Contracting States.6. La Convention s’applique aux contrats de vente de marchandises entre parties ayant leur établissement dans des États différents, à la condition que les deux États soient des États contractants.
Under the 1980 Protocol the Convention also applies if the rules of private international law make the law of a Contracting State applicable to the contract.Le Protocole de 1980 dispose que la Convention s’applique aussi si, aux termes des règles du droit international privé, la législation d’un État contractant est applicable au contrat de vente.
However, in becoming a party to the Protocol a State may declare that it will not be bound by that provision.Toutefois, au moment où il devient partie au Protocole, tout État peut déclarer qu’il ne sera pas lié par cette disposition.
Each Contracting State must apply the Convention to contracts concluded on or after the date of the entry into force of the Convention.Chacun des États contractants doit appliquer la Convention aux contrats passés à la date de l’entrée en vigueur de la Convention ou après cette date.
7. The application of the Convention is excluded in certain situations.7. La Convention ne s’applique pas dans certaines circonstances.
Firstly, the Convention will not apply if the parties to a sales contract expressly exclude its application.Tout d’abord, elle ne s’applique pas si les parties à un contrat de vente ont expressément exclu son application.
This provision gives effect to the basic principle of freedom of contract in the international sale of goods.Cette disposition est l’expression du principe fondamental de la liberté des contrats en matière de vente internationale de marchandises.
Secondly, the Convention will not apply in certain cases where matters covered by the Convention are governed by other Conventions.En deuxième lieu, la Convention ne s’applique pas lorsque les questions qu’elle couvre sont régies par d’autres conventions.
Thirdly, Contracting States are permitted to deposit declarations excluding the application of the Convention in the following situations: two or more Contracting States may exclude the application of the Convention to contracts between parties having their places of business in those States when the States apply to those contracts the same or closely related legal rules.En troisième lieu, les États contractants ont la faculté de faire des déclarations excluant son application dans les cas suivants: deux ou plusieurs États contractants peuvent exclure du champ d’application de la Convention les contrats entre parties qui ont leur établissement dans ces États lorsque lesdits États appliquent à ces contrats des règles juridiques identiques ou voisines.
So far, one State has made that declaration.À ce jour, un seul État a fait une déclaration en ce sens.
In addition, a State may exclude the application of the Convention to actions for annulment of the contract.En outre, un État peut exclure du champ d’application de la Convention des actions en annulation du contrat.
No State has thus far availed itself of such a declaration.À ce jour, aucun État n’a fait de déclaration en ce sens.
8. Since the Convention applies only in respect of international sales contracts, it clarifies whether contracts involving certain services are covered.8. Du fait que la Convention ne s’applique qu’aux contrats de vente internationale, la question de savoir si elle couvre les contrats faisant intervenir certaines prestations de services se trouve éclaircie.
A contract for the supply of goods to be manufactured or produced is considered to be a sales contract unless the party who orders the goods undertakes to supply a substantial part of the materials necessary for their manufacture or production.Un contrat de fourniture d’objets mobiliers corporels à fabriquer ou à produire est assimilé à un contrat de vente à moins que la partie qui commande la chose n’ait à fournir une part essentielle des éléments nécessaires à cette fabrication ou cette production.
Furthermore, when the preponderant part of the obligations of the party who furnishes the goods consists in the supply of labour or other services, the Convention does not apply.En outre, la Convention ne s’applique pas lorsque la part prépondérante des obligations de la partie qui fournit la chose consiste en la fourniture de main-d’œuvre ou d’autres prestations de services.
9. The Convention contains a list of types of sales that are excluded from the Convention, either because of the purpose of the sale (goods bought for personal, family or household use (under the 1980 Protocol sales of those goods are covered by the Convention if the seller could not have known that they were bought for such use)), the nature of the sale (sales by auction, on execution or otherwise by law) or the nature of the goods (stocks, shares, investment securities, negotiable instruments, money, ships, vessels, aircraft or electricity (the 1980 Protocol adds hovercraft)).9. La Convention renferme la liste des types de ventes qu’elle ne régit pas, soit en raison du but de la vente (objets mobiliers corporels achetés pour un usage personnel, familial ou domestique (aux termes du Protocole de 1980, la vente de ces objets est régie par la Convention si le vendeur ne pouvait pas avoir su que lesdits objets étaient achetés pour un tel usage)), de la nature de la vente (vente aux enchères, vente sur saisie ou vente à tout autre titre par autorité de justice) ou de la nature des marchandises (valeurs mobilières, effets de commerce, monnaies, navires, bateaux, aéronefs ou électricité (le Protocole de 1980 a ajouté les aéroglisseurs)).
10. The Convention makes it clear that it applies only to the usual type of commercial claims based on contract.10. Il est spécifié dans la Convention qu’elle s’applique exclusivement aux droits découlant ordinairement d’un contrat commercial.
It specifically excludes claims based on death or personal injury; nuclear damage; a lien, mortgage or other security interest; a judgment or award; a document on which direct enforcement or execution can be obtained; and a bill of exchange, cheque or promissory note.Elle exclut expressément les droits fondés sur tout dommage corporel ou décès, tout dommage nucléaire, tout privilège, gage ou autre sûreté, toute décision judiciaire ou sentence arbitrale rendues à la suite d’une procédure, tout titre exécutoire, toute lettre de change ou tout chèque ou billet à ordre.
The limitation periods for those claims are generally subject to particular rules and it would not necessarily be appropriate to apply in respect of those claims the rules applicable to ordinary commercial contractual claims.Le délai de prescription pour ces droits est en général régi par des règles particulières et il ne serait pas nécessairement approprié d’appliquer à ces droits les règles qui s’appliquent aux droits découlant ordinairement des contrats commerciaux.
C. Duration and commencement of limitation periodC. Durée et point de départ du délai de prescription
11. The duration of the limitation period under the Convention is four years.11. Le délai de prescription est, aux termes de la Convention, de quatre ans.
The period cannot be modified by agreement of the parties, but it can be extended by a written declaration of the debtor during the running of the period.Il ne peut pas être modifié par accord des parties, mais il peut être prorogé par déclaration écrite du débiteur faite lorsque le délai court.
Also, the contract of sale may stipulate a shorter period for the commencement of arbitral proceedings, if the stipulation is valid under the law applicable to the contract.De même, le contrat de vente peut stipuler que la procédure d’arbitrage peut être engagée dans un délai plus bref, à condition que cette clause soit valable au regard de la législation applicable au contrat.
Rules are provided as to how the limitation period should be calculated.La Convention fixe les modalités de calcul du délai de prescription.
12. A limitation period of four years’ duration was thought to accomplish the aims of the limitation period and yet to provide an adequate period of time to enable a party to an international sales contract to assert his claim against the other party.12. Il a été estimé qu’un délai de quatre ans devait répondre à l’objectif du délai de prescription, tout en laissant à toute partie à un contrat de vente internationale un laps de temps suffisant pour exercer ses droits contre l’autre partie.
Circumstances where an extension or recommencement of the limitation period would be justified are dealt with in particular provisions of the Convention.Des dispositions particulières de la Convention fixent les conditions dans lesquelles le délai de prescription peut être prorogé ou peut recommencer à courir.
13. With respect to the time when the limitation period commences to run, the basic rule is that it commences on the date on which the claim accrues.13. En ce qui concerne le point de départ du délai de prescription, la règle fondamentale est que ce délai commence à courir à la date à laquelle l’action peut être exercée.
The Convention establishes when claims for breach of contract, for defects in the goods or other lack of conformity and for fraud are deemed to accrue.La Convention précise à quel moment une action peut être exercée en cas de contravention au contrat, de défaut de conformité de la chose ou de dol.
Special rules are provided for the commencement of the limitation period in two particular cases: where the seller has given the buyer an express undertaking (such as a warranty or guarantee) relating to the goods which is stated to have effect for a certain period of time, and where a party terminates the contract before the time for performance is due.Deux règles particulières s’appliquent lorsque le vendeur a donné, en ce qui concerne la chose vendue, une garantie expresse valable pendant un certain laps de temps ou lorsqu’une partie déclare la résolution du contrat avant la date fixée pour son exécution.
Rules are also provided in respect of claims arising from the breach of an instalment contract and claims based on circumstances giving rise to a termination of an instalment contract.Des dispositions visent également les droits découlant de l’inexécution d’un contrat stipulant des prestations ou des paiements échelonnés et les droits découlant de circonstances qui justifient la résolution d’un tel contrat.
D. Cessation and extension of limitation periodD. Date à laquelle le délai cesse de courir et prorogation du délai
14. Having established the time of commencement and the length of the limitation period, the Convention sets forth rules concerning the cessation of the period.14. Après avoir établi le point de départ et la durée du délai de prescription, la Convention énonce des règles concernant la cessation de ce délai.
The period ceases to run when the claimant commences judicial or arbitral proceedings against the debtor, or when he asserts his claim in existing proceedings.Le délai de prescription cesse de courir lorsque le créancier introduit une procédure judiciaire ou arbitrale contre le débiteur ou lorsqu’il manifeste sa volonté de faire valoir ses droits dans une procédure déjà engagée.
A counterclaim is deemed to have been asserted on the same date as the date when the proceedings in which the counterclaim is asserted were commenced, if the counterclaim and the claim against which it is raised relate to the same contract or to several contracts concluded in the course of the same transaction.Une demande reconventionnelle est considérée comme ayant été introduite à la date à laquelle a été engagée la procédure dans laquelle elle est introduite, à condition que tant la demande principale que la demande reconventionnelle dérivent du même contrat ou de plusieurs contrats conclus au cours de la même opération.
15. Judicial or arbitral proceedings commenced by a claimant within the limitation period might terminate without a binding decision on the merits of the claim, for example, because the court or arbitral tribunal lacks jurisdiction or because of a procedural defect.15. Une procédure judiciaire ou arbitrale introduite par le créancier avant l’expiration du délai de prescription peut se terminer sans qu’une décision ait été rendue quant au fond, lorsque, par exemple, l’instance judiciaire ou le tribunal arbitral sont incompétents ou quand il y a vice de procédure.
The creditor would normally be able to pursue his claim by commencing new proceedings.En règle générale, le créancier pourrait continuer de faire valoir ses droits en entamant une nouvelle procédure.
Thus, the Convention provides that if the original proceedings end without a binding decision on the merits the limitation period will be deemed to have continued to run.C’est pourquoi la Convention dispose que si la procédure initiale se termine sans qu’une décision liant les parties ait été rendue au fond, le délai de prescription est réputé avoir continué de courir.
However, by the time the original proceedings have ended, the limitation period might have expired, or there might remain insufficient time for the claimant to commence new proceedings.Toutefois, au moment où la procédure initiale s’achève, il se peut que le délai de prescription soit venu à expiration ou que le créancier ne dispose pas d’assez de temps pour entamer une nouvelle procédure.
To protect the claimant in those cases the Convention grants him an additional period of one year to commence new proceedings.Pour protéger le créancier dans des cas de cette nature, la Convention lui accorde un délai supplémentaire d’un an pour entamer une procédure nouvelle.
16. The Convention contains rules to resolve in a uniform manner questions concerning the running of the limitation period in two particular cases.16. La Convention renferme des règles qui ont pour objet de trancher de manière uniforme dans deux cas particuliers la question de savoir comment court le délai de prescription.
Firstly, it provides that where legal proceedings have been commenced against one party to the sales contract, the limitation period ceases to run against a person jointly and severally liable with him if the claimant informs that person in writing within the limitation period that the proceedings have been commenced.Tout d’abord, elle dispose que lorsqu’une procédure est introduite contre une partie au contrat de vente, le délai de prescription cesse de courir à l’égard d’une personne solidairement et conjointement responsable si le créancier fait savoir par écrit à cette dernière personne, avant l’expiration du délai de prescription, que la procédure a été introduire.
Secondly, it provides that where proceedings have been commenced against a buyer by a party who purchased the goods from him, the limitation period ceases to run in respect of the buyer’s recourse claim against the seller if the buyer informs the seller in writing within the limitation period that the proceedings against the buyer have been commenced.En dernier lieu, la Convention dispose que lorsqu’une procédure est engagée contre un acheteur par une partie qui lui a acheté les marchandises, le délai de prescription cesse de courir quant au recours de l’acheteur contre le vendeur si l’acheteur fait savoir par écrit au vendeur, avant l’expiration dudit délai, que la procédure a été engagée contre l’acheteur.
Where the proceedings in either of those two cases have ended, the limitation period in respect of the claim against the jointly and severally liable person or against the seller will be deemed to have continued to run without interruption, but there will be an additional year to commence new proceedings if at that time the limitation period has expired or has less than a year to run.Lorsque la procédure engagée dans l’un de ces deux cas est achevée, le délai de prescription quant aux droits qu’il est fait valoir contre le débiteur solidairement et conjointement responsable ou contre le vendeur est réputé ne pas avoir cessé de courir, encore qu’il soit prévu un délai supplémentaire d’un an pour entamer une nouvelle procédure si à ce moment-là le délai de prescription est venu à expiration ou s’il lui reste moins d’un an à courir.
17. One effect of the provision mentioned above relating to the buyer is to enable him to await the outcome of the claim against him before commencing an action against the seller. This enables the buyer to avoid the trouble and expense of instituting proceedings against the seller and the disruption of their good business relationship if it turns out that the claim against the buyer was not successful.17. La disposition susmentionnée concernant l’acheteur a notamment pour effet de lui permettre d’attendre l’issue de la procédure engagée contre lui pour engager une action contre le vendeur, ce qui évite à l’acheteur les difficultés et les dépenses que causent l’introduction d’une procédure contre le vendeur ainsi que la rupture de relations d’affaires satisfaisantes s’il se révèle que l’action engagée contre lui n’a pas abouti.
18. Under the Convention the limitation period recommences in two cases: if the creditor performs in the debtor’s State an act that, under the law of that State, has the effect of recommencing a limitation period, or if the debtor acknowledges in writing his obligation to the creditor or pays interest or partially performs the obligation from which his acknowledgement can be inferred.18. La Convention dispose que le délai de prescription recommence à courir, d’une part, lorsque le créancier accomplit, dans l’État du débiteur, un acte qui, d’après la législation de cet État, a pour effet de rouvrir un délai de prescription ou, d’autre part, lorsque le débiteur reconnaît par écrit l’obligation dont il est tenu envers le créancier ou verse des intérêts ou exécute en partie l’obligation dont il est tenu, s’il peut être raisonnablement déduit de ce paiement ou de cette exécution que le débiteur reconnaît cette obligation.
19. The Convention protects a creditor who was prevented from taking the necessary acts to stop the running of the limitation period in extreme cases.19. La Convention protège le créancier que des circonstances tout à fait particulières ont mis dans l’impossibilité de faire le nécessaire pour empêcher le délai de prescription de courir.
It provides that when the creditor could not take those acts as a result of a circumstance beyond his control and which he could neither avoid nor overcome, the limitation period will be extended so as to expire one year after the date when the circumstance ceased to exist.Elle dispose que lorsqu’un créancier s’est trouvé dans l’impossibilité d’agir en raison de circonstances qui ne lui sont pas imputables et qu’il ne pouvait ni éviter ni surmonter, le délai est prorogé d’un an à compter du moment où lesdites circonstances ont cessé d’exister.
E. Overall limit of limitation periodE. Limitation générale du délai de prescription
20. Since the limitation period may, under the circumstances noted above, be extended or recommence, the Convention establishes an overall time period of 10 years, from the date on which the limitation period originally commenced to run, beyond which no legal proceedings to assert the claim may be commenced under any circumstances.20. Du fait que le délai de prescription peut, dans les circonstances susmentionnées, soit être prorogé soit recommencer à courir, la Convention fixe, à compter de la date à laquelle le délai de prescription a initialement commencé de courir, un délai général de 10 ans au-delà duquel aucune procédure ne peut en aucune circonstance être introduite pour faire valoir des droits.
The theory behind that provision is that enabling proceedings to be brought after that time would be inconsistent with the aims of the Convention in providing a definite limitation period.La notion dont cette disposition s’inspire est que, si l’on permettait d’entamer une procédure après l’expiration de ce délai, on agirait de façon incompatible avec les objectifs que l’on s’est assignés en fixant un délai précis de prescription dans la Convention.
F. Consequences of expiration of limitation periodF. Effets de l’expiration du délai de prescription
21. The principal consequence of the expiration of the limitation period is that no claim will be recognized or enforced in legal proceedings commenced thereafter.21. La principale conséquence de l’expiration du délai de prescription est qu’aucune créance ne sera reconnue ni rendue exécutoire dans aucune procédure qui aurait été entamée une fois que ce délai serait venu à expiration.
The expiration of the limitation period will not be taken into consideration in legal proceedings unless it is invoked by a party to the proceedings.L’expiration du délai de prescription n’est prise en considération que si elle est invoquée par une partie à la procédure.
However, in light of views expressed at the diplomatic conference that adopted the Convention that the limitation or prescription of actions was a matter of public policy and that a court should be able to take the expiration of the limitation period into account on its own initiative, a Contracting State is permitted to declare that it will not apply that provision.Toutefois, compte tenu des avis exprimés lors de la conférence diplomatique qui a adopté la Convention, à savoir que la prescription ou l’extinction d’un droit était une question d’ordre public et qu’un tribunal devrait pouvoir d’office prendre en considération l’expiration du délai de prescription, tout État contractant a la faculté de déclarer qu’il n’appliquera pas cette disposition.
No State has thus far made such a declaration.À ce jour, aucun État n’a fait de telle déclaration.
22. Even after the limitation period has expired a party can in certain situations raise his claim as a defence to or set-off against a claim asserted by the other party.22. Nonobstant l’expiration du délai de prescription, une partie peut, dans certaines circonstances, invoquer un droit et l’opposer à l’autre partie comme moyen de défense ou de compensation.
G. Other provisions and final clausesG. Autres dispositions et clauses finales
23. Other provisions of the Convention deal with implementation of the Convention in States having two or more territorial units where different legal systems exist.23. D’autres dispositions de la Convention portent sur l’application de la Convention dans des États qui comptent deux ou plusieurs composantes territoriales dans lesquelles les systèmes juridiques sont différents.
A series of provisions deals with declarations and reservations permitted under the Convention and with procedures for making and withdrawing them.Plusieurs dispositions ont trait aux déclarations et aux réserves que la Convention autorise et à la façon dont ces déclarations et réserves sont faites et retirées.
The permitted declarations and reservations have been mentioned above; no others may be made under the Convention.Les déclarations et réserves autorisées ont été mentionnées ci-dessus; la Convention n’en permet aucune autre.
24. The final clauses contain the usual provisions relating to the Secretary-General of the United Nations as depositary of the Convention.24. Les clauses finales renferment les dispositions habituelles qui concernent la désignation du Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies en tant que dépositaire de la Convention.
The Convention is subject to ratification by States that signed it before 31 December 1975 and for accession by States that did not do so.La Convention est soumise à la ratification des États qui l’ont signée avant le 31 décembre 1975 et elle est ouverte à l’adhésion des États qui ne l’ont pas signée.
The Arabic, Chinese, English, French, Russian and Spanish texts of the Convention are equally authentic.Les textes anglais, arabe, chinois, espagnol, français et russe font également foi3.
25. The Secretary-General of the United Nations is also the depositary of the 1980 Protocol amending the Convention, which is open for accession by all States.25. Le Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies est aussi dépositaire du Protocole de 1980 portant modification de la Convention, qui est ouvert à l’adhésion de tous les États.
Since the Protocol had already received the necessary number of accessions, the Convention as amended by the Protocol entered into force on the same date as the unamended Convention on 1 August 1988.Le nombre d’adhésions nécessaire ayant déjà été reçu, la Convention, telle qu’elle a été modifiée par le Protocole, est entrée en vigueur à la même date que la Convention non modifiée, soit le 1er août 1988.
26. A State that ratifies or accedes to the Convention after the Convention and Protocol come into force will become a party to the unamended Convention as well unless it notifies the depositary to the contrary.26. Tout État qui ratifiera la Convention ou y adhérera une fois que la Convention et le Protocole seront entrés en vigueur deviendra partie également à la Convention non modifiée à condition qu’il adresse au dépositaire une notification contraire.
The Convention as amended will enter into force for that State on the first day of the month following the expiration of 6 months after the date of deposit of its instrument of ratification or accession.La Convention telle qu’elle a été modifiée entrera en vigueur pour cet État le premier jour du mois suivant celui au cours duquel six mois se seront écoulés depuis la date du dépôt de l’instrument de ratification ou d’adhésion de cet État.
Accession to the Protocol by a State that is not a Contracting Party to the Convention constitutes accession to the Convention as amended by the Protocol.L’adhésion au Protocole de la part d’un État qui n’est pas partie contractante à la Convention constitue une adhésion à la Convention telle qu’elle a été modifiée par le Protocole.
H. Complementary textsH. Textes complémentaires
27. The Limitation Convention is complemented by the United Nations Convention on Contracts for the International Sale of Goods (the United Nations Sales Convention, also known as “CISG”).27. La Convention sur la prescription est complétée par la Convention des Nations Unies sur les contrats de vente internationale de marchandises (également appelée “Convention des Nations Unies sur les ventes”).
Adopted by a diplomatic conference on 11 April 1980, the United Nations Sales Convention establishes a comprehensive code of legal rules governing the formation of contracts for the international sale of goods, the obligations of the buyer and seller, remedies for breach of contract and other aspects of the contract.Adoptée par une conférence diplomatique le 11 avril 1980, la Convention des Nations Unies sur les ventes établit un code détaillé de règles régissant la formation des contrats de vente internationale de marchandises, les obligations de l’acheteur et du vendeur, les moyens disponibles en саs de contravention au contrat et d’autres aspects du contrat.
28. The Limitation Convention is also complemented, with respect to the use of electronic communications, by the United Nations Convention on the Use of Electronic Communications in International Contracts, 2005 (the Electronic Communications Convention).28. La Convention sur la prescription est également complétée, en ce qui concerne l’utilisation des communications électroniques, par la Convention des Nations Unies sur l’utilisation de communications électroniques dans les contrats internationaux de 2005 (la Convention sur les communications électroniques).
The Electronic Communications Convention aims at facilitating the use of electronic communications in international trade by assuring that contracts concluded and other communications exchanged electronically are as valid and enforceable as their traditional paper-based equivalents.Cette dernière vise à faciliter l’utilisation de communications électroniques dans les contrats internationaux en garantissant que les contrats conclus et autres communications échangées par voie électronique sont aussi valides et opposables que leurs équivalents papier traditionnels.
In particular, certain formal requirements contained in widely adopted international trade law treaties may hinder the legal recognition of the use of electronic communications.En particulier, certaines exigences formelles contenues dans les conventions de droit commercial international largement adoptées pourraient compromettre la reconnaissance juridique de l’utilisation de communications électroniques.
The Electronic Communications Convention is an enabling treaty whose effect is to remove those formal obstacles by establishing the requirements for functional equivalence between electronic and written form.La Convention sur les communications électroniques est un instrument qui vise à permettre la suppression de ces obstacles formels en établissant les conditions de l’équivalence fonctionnelle entre la forme électronique et la forme écrite.
Further information can be obtained from:Pour plus de renseignements, on s’adressera au:
UNCITRAL SecretariatSecrétariat de la CNUDCI
P.O.B.P.
Box 500500
Vienna International CentreCentre international de Vienne
A-1400 ViennaA-1400 Vienne
AustriaAutriche
Telephone: (43)(1) 26060-4060Téléphone: (43) (1) 26060-4060
Telefax: (43)(1) 26060-5813Télécopie: (43) (1) 26060-5813
E-mail: uncitral@uncitral.orgCourrier électronique: uncitral@uncitral.org
Internet Home Page: www.uncitral.orgPage d’accueil sur Internet: www.uncitral.org
Text as amended in accordance with article I of the 1980 Protocol.* Texte modifié conformément à l’article I du Protocole de 1980.
States that make a declaration under article 36 bis (article XII of the 1980 Protocol) will be bound by article 3 as originally adopted in the Limitation Convention, 1974.Les États qui font une déclaration en vertu de l’article 36 bis (art. XII du Protocole de 1980) seront liés par le texte de l’article 3 de la Convention de 1974 initialement adopté.
Article 3 as originally adopted reads as follows:Ce texte est le suivant:
“Article 3“Article 3
(1) This Convention shall apply only if, at the time of the conclusion of the contract, the places of business of the parties to a contract of international sale of goods are in Contracting States.1. La présente Convention ne s’applique que si, au moment de la conclusion du contrat, les parties à un contrat de vente internationale d’objets mobiliers corporels ont leur établissement dans des États contractants.
(2) Unless this Convention provides otherwise, it shall apply irrespective of the law which would otherwise be applicable by virtue of the rules of private international law.2. Sauf disposition contraire de la présente Convention, celle-ci s’applique sans égard à la loi qui serait applicable en vertu des règles du droit international privé.
(3) This Convention shall not apply when the parties have expressly excluded its application.”3. La présente Convention ne s’applique pas lorsque les parties ont expressément exclu son application.”
* Text of paragraphs (a) and (e) as amended in accordance with article II of the 1980 Protocol.** Le libellé des alinéas a) et e) a été modifié en application de l’article II du Protocole de 1980.
Paragraphs (a) and (e) of article 4 as originally adopted in the Limitation Convention, 1974, prior to its amendment under the 1980 Protocol, read as follows:Avant modification par le Protocole, les alinéas a) et e) de l’article 4 de la Convention de 1974 se lisaient comme suit:
“(a) of goods bought for personal, family or household use;“a) D’objets mobiliers corporels achetés pour un usage personnel, familial ou domestique; et
(e) of ships, vessels, or aircraft;”.e) De navires, bateaux et aéronef;”.
Article 22 of the authentic English text is reproduced as corrected in depositary notification C.N.106.1991.Treaties-2 of 29 February 1992.L’article 23 du texte français qui fait foi est reproduit tel que corrigé dans la notification dépositaire C.N.106.1991. Traités-2 du 29 février 1992.
*New paragraph 4, added in accordance with article III of the 1980 Protocol.*Nouveau paragraphe 4, ajouté conformément à l’article III du Protocole de 1980.
**Text as amended in accordance with article IV of the 1980 Protocol.**Texte modifié conformément à l’article IV du Protocole de 1980.
Article 34 as originally adopted in the Limitation Convention, 1974, prior to its amendment under the 1980 Protocol, read as follows:Avant modification par le Protocole, l’article 34 de la Convention de 1974 se lisait comme suit:
“Article 34“Article 34
Two or more Contracting States may at any time declare that contracts of sale between a seller having a place of business in one of these States and a buyer having a place of business in another of these States shall not be governed by this Convention, because they apply to the matters governed by this Convention the same or closely related legal rules.”Deux ou plusieurs États contractants peuvent déclarer à tout moment que les contrats de vente conclus entre des vendeurs ayant leur établissement sur le territoire d’un de ces États et des acheteurs ayant leur établissement sur le territoire d’un autre de ces États ne seront pas régis par la présente Convention parce que, sur les matières qu’elle tranche, ils appliquent des règles juridiques identiques ou voisines.”
*Such a State will then be bound by article 3 of the unamended Convention. For its text, see footnote under article 3.*Cet État sera alors lié par l’article 3 de la Convention non modifiée, dont on trouvera le libellé à la note à laquelle renvoie l’article 3.
**Text as amended in accordance with article V of the Protocol.**Texte modifié conformément à l’article V du Protocole.
Article 37 as originally adopted in the Limitation Convention, 1974, prior to its amendment under the 1980 Protocol, read as follows:Avant sa modification par le Protocole de 1980, l’article 37 de la Convention de 1974 se lisait comme suit:
“Article 37“Article 37
This Convention shall not prevail over conventions already entered into or which may be entered into, and which contain provisions concerning the matters covered by this Convention, provided that the seller and buyer have their places of business in States parties to such a convention.”La présente Convention ne déroge pas aux conventions déjà conclues ou à conclure et qui contiennent des dispositions concernant les matières régies par la présente Convention, à condition que le vendeur et l’acheteur aient leur établissement dans des États parties à l’une de ces conventions.”
Last sentence of paragraph 1 of article 40 (between asterisks) added in accordance with article VI of the 1980 Protocol.La dernière phrase du paragraphe 1 de l’article 40 (figurant entre les astérisques) a été ajoutée, conformément à l’article VI du Protocole de 1980.
**Refers to the 1974 Limitation Convention.**Renvoie à la Convention de 1974 sur la prescription.
V.11-84228 (E)V.11-84229 (F)