A_RES_65_230_EF
Correct misalignment Change languages order
A/RES/65/230 A_RES_65_230e.doc (English)A/RES/65/230 A_RES_65_230f.doc (French)
Resolution adopted by the General AssemblyRésolution adoptée par l’Assemblée générale
[on the report of the Third Committee (A/65/457)][sur la base du rapport de la Troisième Commission (A/65/457)]
65/230.65/230.
Twelfth United Nations Congress on Crime Prevention and Criminal JusticeDouzième Congrès des Nations Unies pour la prévention du crime et la justice pénale
The General Assembly,L’Assemblée générale,
Emphasizing the responsibility assumed by the United Nations in the field of crime prevention and criminal justice in pursuance of Economic and Social Council resolution 155 C (VII) of 13 August 1948 and General Assembly resolution 415 (V) of 1 December 1950,Soulignant la responsabilité qu’assume l’Organisation des Nations Unies dans le domaine de la prévention du crime et de la justice pénale en vertu de la résolution 155 C (VII) du Conseil économique et social, en date du 13 août 1948, et de sa propre résolution 415 (V) du 1er décembre 1950,
Acknowledging that the United Nations congresses on crime prevention and criminal justice, as major intergovernmental forums, have influenced national policies and practices and promoted international cooperation in this field by facilitating the exchange of views and experience, mobilizing public opinion and recommending policy options at the national, regional and international levels,Sachant que les congrès des Nations Unies pour la prévention du crime et la justice pénale, qui constituent une importante tribune intergouvernementale, ont influé sur les politiques et pratiques nationales et promu la coopération internationale en la matière en facilitant l’échange de vues et de données d’expérience, en mobilisant l’opinion publique et en recommandant différents axes d’action aux niveaux national, régional et international,
Recalling its resolution 46/152 of 18 December 1991, in the annex to which Member States affirmed that the United Nations congresses on crime prevention and criminal justice should be held every five years and should provide a forum for, inter alia, the exchange of views between States, intergovernmental and nongovernmental organizations and individual experts representing various professions and disciplines, the exchange of experiences in research, law and policy development, and the identification of emerging trends and issues in crime prevention and criminal justice,Rappelant sa résolution 46/152 du 18 décembre 1991, à l’annexe de laquelle les États Membres affirmaient que les congrès des Nations Unies pour la prévention du crime et la justice pénale devaient se réunir tous les cinq ans pour permettre, notamment, l’échange de vues entre États, organisations intergouvernementales, organisations non gouvernementales et experts représentant diverses professions et disciplines, l’échange de données d’expérience en matière de recherche, de droit et d’élaboration des politiques et le recensement des tendances et des questions nouvelles dans le domaine de la prévention du crime et la justice pénale,
Recalling also its resolution 57/270 B of 23 June 2003 on the integrated and coordinated implementation of and followup to the outcomes of major United Nations conferences and summits in the economic and social fields, in which it stressed that all countries should promote policies consistent and coherent with the commitments of the major United Nations conferences and summits, emphasized that the United Nations system had an important responsibility to assist Governments to stay fully engaged in the followup to and implementation of agreements and commitments reached at the major United Nations conferences and summits and invited its intergovernmental bodies to further promote the implementation of the outcomes of the major United Nations conferences and summits,Rappelant également sa résolution 57/270 B du 23 juin 2003, relative à l’application et au suivi intégrés et coordonnés des textes issus des grandes conférences et réunions au sommet organisées sous l’égide de l’Organisation des Nations Unies dans les domaines économique et social, dans laquelle elle soulignait que tous les pays devaient promouvoir des politiques s’inscrivant dans la logique des engagements pris lors des grandes conférences et réunions au sommet organisées par les Nations Unies, que le système des Nations Unies était chargé de l’importante responsabilité d’aider les gouvernements à ne pas faiblir dans leur volonté de suivre et d’appliquer les accords et les engagements contractés lors des grandes conférences et réunions au sommet organisées par les Nations Unies, et en invitait les organes intergouvernementaux à continuer de promouvoir l’application des textes issus de ces manifestations,
Recalling further its resolution 64/180 of 18 December 2009, in which it called upon the Twelfth United Nations Congress on Crime Prevention and Criminal Justice to formulate concrete proposals for further followup and action, paying particular attention to practical arrangements relating to the effective implementation of the international legal instruments pertaining to transnational organized crime, terrorism and corruption and technical assistance activities relating thereto, and requested the Commission on Crime Prevention and Criminal Justice at its nineteenth session to give high priority to considering the conclusions and recommendations of the Twelfth Congress, with a view to recommending, through the Economic and Social Council, appropriate followup by the General Assembly at its sixtyfifth session,Rappelant en outre sa résolution 64/180 du 18 décembre 2009, dans laquelle elle demandait au douzième Congrès des Nations Unies pour la prévention du crime et la justice pénale de formuler des propositions concrètes concernant de nouvelles mesures de suivi, en accordant une attention particulière aux arrangements pratiques visant à assurer la mise en œuvre effective des instruments juridiques internationaux relatifs à la criminalité transnationale organisée, au terrorisme et à la corruption, ainsi qu’aux activités d’assistance technique qui s’y rapportaient, et priait la Commission pour la prévention du crime et la justice pénale, à sa dixneuvième session, d’accorder un rang de priorité élevé à l’examen des conclusions et des recommandations du douzième Congrès, afin de lui présenter, par l’intermédiaire du Conseil économique et social, les suites qu’elle lui recommandait de leur donner à sa soixante-cinquième session,
Bearing in mind the United Nations Millennium Declaration, adopted by the Heads of State and Government at the Millennium Summit of the United Nations on 8 September 2000, in which Heads of State and Government resolved, inter alia, to strengthen respect for the rule of law in international as well as in national affairs, to take concerted action against international terrorism and accede as soon as possible to all the relevant international conventions, to redouble their efforts to implement their commitment to counter the world drug problem, and to intensify their efforts to fight transnational crime in all its dimensions, including trafficking as well as smuggling in human beings and moneylaundering,Ayant à l’esprit la Déclaration du Millénaire, adoptée par les chefs d’État et de gouvernement au Sommet du Millénaire le 8 septembre 2000, dans laquelle ces derniers ont décidé, entre autres choses, de mieux faire respecter la primauté du droit dans les affaires tant internationales que nationales, de prendre des mesures concertées pour lutter contre le terrorisme international et d’adhérer dès que possible à toutes les conventions internationales pertinentes, de redoubler d’efforts pour concrétiser leur engagement de lutter contre le problème mondial de la drogue et d’intensifier la lutte qu’ils menaient contre la criminalité transnationale dans toutes ses dimensions, y compris la traite des êtres humains, l’aide à leur passage clandestin des frontières et le blanchiment d’argent,
Having considered the report of the Twelfth Congress and the related recommendations made by the Commission at its nineteenth session,Ayant examiné le rapport du douzième Congrès et les recommandations que la Commission a formulées à ce sujet à sa dix-neuvième session,
1. Expresses its satisfaction with the results achieved by the Twelfth United Nations Congress on Crime Prevention and Criminal Justice, held in Salvador, Brazil, from 12 to 19 April 2010, including the Salvador Declaration on Comprehensive Strategies for Global Challenges: Crime Prevention and Criminal Justice Systems and Their Development in a Changing World, adopted at the highlevel segment of the Twelfth Congress;1. Exprime sa satisfaction quant aux résultats du douzième Congrès des Nations Unies pour la prévention du crime et la justice pénale, qui s’est tenu à Salvador (Brésil) du 12 au 19 avril 2010, y compris la Déclaration de Salvador sur des stratégies globales pour faire face aux défis mondiaux : les systèmes de prévention du crime et de justice pénale et leur évolution dans un monde en mutation, adoptée à l’issue du débat de haut niveau du douzième Congrès ;
2. Expresses its appreciation to the United Nations Office on Drugs and Crime for the work done in the preparations for and followup to the Twelfth Congress, and thanks the institutes of the United Nations crime prevention and criminal justice programme network for their contribution to the Congress, in particular with regard to the workshops held within the framework of the Congress;2. Sait gré à l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime de ce qu’il a fait pour les préparatifs du douzième Congrès et la suite à y donner, et remercie les instituts constituant le réseau du programme des Nations Unies pour la prévention du crime et la justice pénale de leur contribution au Congrès, et en particulier aux ateliers organisés dans le cadre de ce dernier ;
3. Takes note with appreciation of the report of the Twelfth Congress,2 which contains the results of the Congress, including the conclusions and recommendations made at the workshops and at the highlevel segment held during the Congress;3. Prend note avec satisfaction du rapport du douzième Congrès2, qui en récapitule les résultats, y compris les conclusions et recommandations formulées à l’issue des ateliers et du débat de haut niveau ;
4. Endorses the Salvador Declaration adopted by the Twelfth Congress, as approved by the Commission on Crime Prevention and Criminal Justice and annexed to the present resolution;4. Fait sienne la Déclaration de Salvador adoptée par le douzième Congrès, telle qu’approuvée par la Commission pour la prévention du crime et la justice pénale et jointe en annexe à la présente résolution ;
5. Invites Governments to take into consideration the Salvador Declaration and the recommendations adopted by the Twelfth Congress when formulating legislation and policy directives and to make all efforts, where appropriate, to implement the principles contained therein, taking into account the economic, social, legal and cultural specificities of their respective States;5. Invite les États à s’inspirer de la Déclaration de Salvador et des recommandations adoptées par le douzième Congrès pour élaborer des lois et des directives et à mettre tout en œuvre, le cas échéant, pour appliquer les principes qui y sont formulés, en tenant compte des conditions économiques, sociales, juridiques et culturelles qui leur sont propres ;
6. Invites Member States to identify areas covered in the Salvador Declaration where further tools and training manuals based on international standards and best practices are needed, and to submit that information to the Commission on Crime Prevention and Criminal Justice so that it may take that information into account when considering potential areas of future activity of the United Nations Office on Drugs and Crime;6. Invite les États Membres à déterminer, parmi les domaines visés par la Déclaration de Salvador, ceux pour lesquels des outils supplémentaires et de nouveaux manuels de formation reposant sur les normes et meilleures pratiques internationales sont nécessaires, et à communiquer ces informations à la Commission pour la prévention du crime et la justice pénale afin qu’elle puisse en tenir compte lorsqu’elle réfléchira aux domaines sur lesquels pourraient porter les activités futures de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime ;
7. Welcomes the decision of the Government of Brazil to contribute a percentage of the value of confiscated assets to the United Nations Office on Drugs and Crime, pursuant to article 30 of the United Nations Convention against Transnational Organized Crime and article 62 of the United Nations Convention against Corruption, as well as paragraph 9 of General Assembly resolution 55/25 of 15 November 2000 and paragraph 4 of Assembly resolution 58/4 of 31 October 2003, and looks forward to expeditious implementation of that decision;7. Se félicite de la décision du Gouvernement brésilien de fournir à l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime une contribution correspondant à un pourcentage de la valeur des avoirs confisqués, conformément à l’article 30 de la Convention des Nations Unies contre la criminalité transnationale organisée et à l’article 62 de la Convention des Nations Unies contre la corruption, ainsi qu’au paragraphe 9 de sa résolution 55/25 du 15 novembre 2000 et au paragraphe 4 de sa résolution 58/4 du 31 octobre 2003, et attend avec intérêt la mise en œuvre rapide de cette décision ;
8. Also welcomes the prompt consideration and action by the Commission on Crime Prevention and Criminal Justice on a number of issues addressed in the Salvador Declaration, including those addressed in separate resolutions approved by the Commission at its nineteenth session, such as violence against migrants, migrant workers and their families, emerging forms of crime that have a significant impact on the environment and international cooperation in criminal matters;38. Se félicite également de ce que la Commission pour la prévention du crime et la justice pénale se soit rapidement saisie d’un certain nombre de questions visées dans la Déclaration de Salvador, comme la violence à l’encontre des migrants, des travailleurs migrants et de leur famille, les nouvelles formes de criminalité qui ont un impact important sur l’environnement et la coopération internationale en matière pénale3 et qu’elle ait pris des décisions à leur sujet, notamment dans le cadre de différentes résolutions approuvées à sa dix-neuvième session ;
9. Requests the Commission on Crime Prevention and Criminal Justice to establish, in line with paragraph 42 of the Salvador Declaration, an openended intergovernmental expert group, to be convened prior to the twentieth session of the Commission, to conduct a comprehensive study of the problem of cybercrime and responses to it by Member States, the international community and the private sector, including the exchange of information on national legislation, best practices, technical assistance and international cooperation, with a view to examining options to strengthen existing and to propose new national and international legal or other responses to cybercrime;9. Prie la Commission pour la prévention du crime et la justice pénale de créer, conformément au paragraphe 42 de la Déclaration de Salvador, un groupe intergouvernemental d’experts à composition non limitée qui se réunirait avant sa vingtième session en vue de faire une étude approfondie du phénomène de la cybercriminalité et des mesures prises par les États Membres, la communauté internationale et le secteur privé pour y faire face, notamment l’échange d’information sur les législations nationales, les meilleures pratiques, l’assistance technique et la coopération internationale, en vue d’examiner les options envisageables pour renforcer les mesures, juridiques ou autres, prises aux échelons national et international contre la cybercriminalité et pour en proposer de nouvelles ;
10. Also requests the Commission on Crime Prevention and Criminal Justice to establish, in line with paragraph 49 of the Salvador Declaration, an openended intergovernmental expert group, to be convened between the twentieth and twentyfirst sessions of the Commission, to exchange information on best practices, as well as national legislation and existing international law, and on the revision of existing United Nations standard minimum rules for the treatment of prisoners so that they reflect recent advances in correctional science and best practices, with a view to making recommendations to the Commission on possible next steps;10. Prie également la Commission pour la prévention du crime et la justice pénale de créer, conformément au paragraphe 49 de la Déclaration de Salvador, un groupe intergouvernemental d’experts à composition non limitée qui se réunirait entre sa vingtième et sa vingt et unième session en vue d’échanger des informations sur les meilleures pratiques ainsi que sur les législations nationales et le droit international existants, et sur la révision des actuelles règles minima des Nations Unies pour le traitement des détenus, afin qu’elles tiennent compte des progrès récents de la science pénitentiaire et des meilleures pratiques en la matière, en vue de faire des recommandations à la Commission sur les mesures qui pourraient être prises ensuite ;
11. Requests the openended intergovernmental expert groups established pursuant to paragraphs 9 and 10 above to report to the Commission on Crime Prevention and Criminal Justice on progress in their work;11. Prie les groupes intergouvernementaux d’experts à composition non limitée créés en application des paragraphes 9 et 10 ci-dessus de faire rapport à la Commission pour la prévention du crime et la justice pénale sur l’avancement de leurs travaux ;
12. Requests the United Nations Office on Drugs and Crime, in the development and implementation of its technical assistance programmes, to aim for sustainable and longlasting results in the prevention, prosecution and punishment of crime, in particular by building, modernizing and strengthening criminal justice systems, as well as promoting the rule of law, and to design such programmes to achieve those aims for all components of the criminal justice system, in an integrated way and with a longterm perspective, increasing the capacity of requesting States to prevent and suppress the various types of crime affecting societies, including organized crime and cybercrime;12. Prie l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime de viser, lorsqu’il conçoit et exécute ses programmes d’assistance technique, l’obtention de résultats viables et durables en matière de prévention du crime et de poursuite et châtiment des délinquants, en particulier grâce à la mise en place de systèmes de justice pénale et à la modernisation et au renforcement des systèmes existants, ainsi qu’à la promotion de l’état de droit, et de concevoir ces programmes de telle sorte que ces objectifs soient atteints pour toutes les composantes du système de justice pénale, de manière intégrée et dans une perspective à long terme, de façon à renforcer la capacité des États demandeurs de prévenir et réprimer les différents types de criminalité qui sévissent dans les sociétés, notamment la criminalité organisée et la cybercriminalité ;
13. Also requests the United Nations Office on Drugs and Crime to continue to provide technical assistance to facilitate the ratification and implementation of the United Nations Convention against Corruption, the United Nations Convention against Transnational Organized Crime and the international instruments related to the prevention and suppression of terrorism;13. Prie également l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime de continuer à fournir une assistance technique pour faciliter la ratification et l’application de la Convention des Nations Unies contre la corruption, de la Convention des Nations Unies contre la criminalité transnationale organisée et des instruments internationaux relatifs à la prévention et à la répression du terrorisme ;
14. Requests the Commission on Crime Prevention and Criminal Justice to consider at its twentieth session options to improve the efficiency of the process involved in the United Nations congresses on crime prevention and criminal justice, taking into account the recommendations made by the Intergovernmental Group of Experts on Lessons Learned from United Nations Congresses on Crime Prevention and Criminal Justice at its meeting, held in Bangkok from 15 to 18 August 2006;14. Prie la Commission pour la prévention du crime et la justice pénale d’étudier à sa vingtième session les moyens de rationaliser le processus qu’impliquent les congrès, compte tenu des recommandations faites par le Groupe intergouvernemental d’experts sur les enseignements tirés des congrès des Nations Unies sur la prévention du crime et la justice pénale à la réunion qu’il avait tenue à Bangkok du 15 au 18 août 2006 ;
15. Requests the SecretaryGeneral to distribute the report of the Twelfth Congress, including the Salvador Declaration, to Member States, intergovernmental organizations and nongovernmental organizations, so as to ensure that the recommendations of the Congress are disseminated as widely as possible, and to seek proposals by Member States for ways and means of ensuring appropriate followup to the Salvador Declaration for consideration and action by the Commission on Crime Prevention and Criminal Justice at its twentieth session;15. Prie le Secrétaire général de faire distribuer le rapport du douzième Congrès, dont la Déclaration de Salvador, aux États Membres, aux organisations intergouvernementales et aux organisations non gouvernementales, afin que les recommandations du Congrès reçoivent effectivement une diffusion aussi large que possible, et de demander aux États Membres, pour examen et décision par la Commission pour la prévention du crime et la justice pénale à sa vingtième session, des propositions concernant les moyens d’assurer le suivi voulu de la Déclaration de Salvador ;
16. Welcomes with appreciation the offer of the Government of Qatar to act as host to the Thirteenth United Nations Congress on Crime Prevention and Criminal Justice, in 2015;16. Prend note avec satisfaction de l’offre du Gouvernement qatari d’accueillir en 2015 le treizième Congrès des Nations Unies pour la prévention du crime et la justice pénale ;
17. Expresses its profound gratitude to the people and Government of Brazil for the warm and generous hospitality extended to the participants in the Twelfth Congress and for the excellent facilities provided for the Congress;17. Exprime sa profonde gratitude au peuple et au Gouvernement brésiliens pour la chaleureuse et généreuse hospitalité qu’ils ont accordée aux participants et pour les excellents services fournis à l’occasion du douzième Congrès ;
18. Requests the SecretaryGeneral to submit to the General Assembly at its sixtysixth session a report on the implementation of the present resolution.18. Prie le Secrétaire général de la saisir, à sa soixante-sixième session, d’un rapport sur la suite donnée à la présente résolution.
71st plenary meeting 21 December 201071e séance plénière 21 décembre 2010
AnnexAnnexe
Salvador Declaration on Comprehensive Strategies for Global Challenges: Crime Prevention and Criminal Justice Systems and Their Development in a Changing WorldDéclaration de Salvador sur des stratégies globales pour faire face aux défis mondiaux : les systèmes de prévention du crime et de justice pénale et leur évolution dans un monde en mutation
We, the States Members of the United Nations,Nous, États Membres de l’Organisation des Nations Unies,
Having assembled at the Twelfth United Nations Congress on Crime Prevention and Criminal Justice in Salvador, Brazil, from 12 to 19 April 2010, to take more effective concerted action, in a spirit of cooperation, to prevent, prosecute and punish crime and seek justice,Réunis à l’occasion du douzième Congrès des Nations Unies pour la prévention du crime et la justice pénale à Salvador (Brésil), du 12 au 19 avril 2010, en vue de prendre des mesures concertées plus efficaces, dans un esprit de coopération, pour prévenir, réprimer et punir le crime et rechercher la justice,
Recalling the work of the eleven previous United Nations congresses on crime prevention and criminal justice, the conclusions and recommendations of the regional preparatory meetings for the Twelfth Congress and the documents prepared by the relevant working groups established by the Commission on Crime Prevention and Criminal Justice,Rappelant les travaux des onze précédents congrès des Nations Unies pour la prévention du crime et la justice pénale, les conclusions et recommandations des réunions préparatoires régionales du douzième Congrès et les documents établis par les groupes de travail pertinents créés par la Commission pour la prévention du crime et la justice pénale,
Reaffirming the necessity of respecting and protecting human rights and fundamental freedoms in the prevention of crime and the administration of, and access to, justice, including criminal justice,Réaffirmant que la prévention du crime, l’administration de la justice et l’accès à la justice, y compris la justice pénale, doivent aller de pair avec le respect et la protection des droits de l’homme et des libertés fondamentales,
Recognizing the centrality of crime prevention and the criminal justice system to the rule of law and that longterm sustainable economic and social development and the establishment of a functioning, efficient, effective and humane criminal justice system have a positive influence on each other,Reconnaissant que la prévention du crime et le système de justice pénale sont au cœur de l’état de droit et qu’un développement économique et social viable à long terme et la mise en place d’un système de justice pénale opérationnel, efficient, efficace et humain se renforcent mutuellement,
Noting with concern the rise of new and emerging forms of transnational crime,Notant avec préoccupation l’apparition de formes nouvelles et récentes de criminalité transnationale,
Greatly concerned by the negative impact of organized crime on human rights, the rule of law, security and development, as well as by the sophistication, diversity and transnational aspects of organized crime and its links with other criminal and, in some cases, terrorist activities,Gravement préoccupés par l’impact négatif de la criminalité organisée sur les droits de l’homme, l’état de droit, la sécurité et le développement, par sa sophistication, sa diversité et ses aspects transnationaux, ainsi que par les liens qu’elle entretient avec d’autres activités criminelles et, dans certains cas, terroristes,
Stressing the need to strengthen international, regional and subregional cooperation to effectively prevent, prosecute and punish crime, in particular by enhancing the national capacity of States through the provision of technical assistance,Soulignant la nécessité de renforcer la coopération internationale, régionale et sous-régionale pour prévenir la criminalité et en poursuivre et punir les auteurs, en particulier en améliorant les capacités nationales des États par la fourniture d’une assistance technique,
Greatly concerned by criminal acts against migrants, migrant workers and their families and other groups in vulnerable situations, particularly those acts motivated by discrimination and other forms of intolerance,Gravement préoccupés par les actes criminels dirigés contre les migrants, les travailleurs migrants et leur famille et d’autres groupes en situation de vulnérabilité, en particulier les actes motivés par la discrimination et d’autres formes d’intolérance,
Declare as follows:Déclarons ce qui suit :
1. We recognize that an effective, fair and humane criminal justice system is based on the commitment to uphold the protection of human rights in the administration of justice and the prevention and control of crime.1. Nous considérons qu’un système de justice pénale efficace, équitable et humain repose sur la volonté résolue de faire prévaloir la protection des droits de l’homme dans l’administration de la justice et dans les activités préventives et la lutte contre la criminalité.
2. We also recognize that it is the responsibility of each Member State to update, where appropriate, and maintain an effective, fair, accountable and humane crime prevention and criminal justice system.2. Nous considérons également qu’il appartient à chacun des États Membres d’actualiser, selon que de besoin, son système de prévention du crime et de justice pénale pour veiller à ce qu’il soit et demeure un système efficace, équitable, responsable et humain.
3. We acknowledge the value and impact of the United Nations standards and norms in crime prevention and criminal justice and endeavour to use those standards and norms as guiding principles in designing and implementing our national crime prevention and criminal justice policies, laws, procedures and programmes.3. Nous reconnaissons la valeur et l’influence des règles et normes des Nations Unies dans la prévention du crime et la justice pénale, et nous nous efforçons d’en faire les principes directeurs sur lesquels nous nous appuyons pour concevoir et appliquer nos politiques, lois, procédures et programmes nationaux en la matière.
4. Bearing in mind the universal character of the United Nations standards and norms in crime prevention and criminal justice, we invite the Commission on Crime Prevention and Criminal Justice to consider reviewing and, if necessary, updating and supplementing them.4. Ayant à l’esprit leur caractère universel, nous invitons la Commission pour la prévention du crime et la justice pénale à envisager de revoir les règles et normes des Nations Unies en matière de prévention du crime et de justice pénale et, si nécessaire, de les actualiser et de les compléter.
In order to render them effective, we recommend that appropriate efforts be made to promote the widest application of those standards and norms and to raise awareness of them among authorities and entities responsible for their application at the national level.Afin d’assurer leur efficacité, nous recommandons que les efforts nécessaires soient faits pour en promouvoir la plus large application possible et pour les faire mieux connaître auprès des autorités et entités chargées de leur application au niveau national.
5. We acknowledge the need for Member States to ensure effective gender equality in crime prevention, access to justice and the protection offered by the criminal justice system.5. Nous reconnaissons que les États Membres doivent assurer l’égalité effective des sexes en ce qui concerne la prévention du crime, l’accès à la justice et la protection offerte par le système de justice pénale.
6. We express deep concern about the pervasiveness of violence against women in all its different forms and manifestations worldwide, and urge States to enhance efforts to prevent, prosecute and punish violence against women.6. Nous nous déclarons profondément préoccupés par le fait que, sous toutes ses formes et dans toutes ses manifestations, la violence contre les femmes sévit partout dans le monde, et nous prions instamment les États de redoubler d’efforts pour prévenir cette violence et en poursuivre et punir les auteurs.
In this regard, we note with appreciation the draft updated Model Strategies and Practical Measures on the Elimination of Violence against Women in the Field of Crime Prevention and Criminal Justice, as finalized by the intergovernmental expert group at its meeting held in Bangkok from 23 to 25 March 2009, and look forward to their consideration by the Commission on Crime Prevention and Criminal Justice.À cet égard, nous prenons note avec satisfaction du projet de Stratégies et mesures concrètes types actualisées relatives à l’élimination de la violence contre les femmes dans le domaine de la prévention du crime et de la justice pénale, finalisé par le groupe intergouvernemental d’experts à sa réunion tenue à Bangkok du 23 au 25 mars 2009, et attendons avec intérêt son examen par la Commission pour la prévention du crime et la justice pénale.
7. We recognize the importance of adopting appropriate legislation and policies to prevent victimization, including revictimization, and to provide protection and assistance to victims.7. Nous savons qu’il importe d’adopter une législation et une politique appropriées pour prévenir la victimisation, y compris celle qui se répète, et fournir protection et assistance aux victimes.
8. We consider that international cooperation and technical assistance can play an important role in achieving sustainable and longlasting results in the prevention, prosecution and punishment of crime, in particular by building, modernizing and strengthening our criminal justice systems and promoting the rule of law.8. Nous considérons que la coopération internationale et l’assistance technique peuvent aider pour une part importante à obtenir des résultats viables et durables en matière de prévention et de répression du crime, en particulier par la mise en place de systèmes de justice pénale et par la modernisation et le renforcement des systèmes existants, ainsi que par la promotion de l’état de droit.
Specific technical assistance programmes should thus be designed to achieve these aims, for all the components of the criminal justice system, in an integrated way and with a longterm perspective, enabling the capacity of requesting States to prevent and suppress the various types of crime affecting their societies, including organized crime.Des programmes d’assistance technique devraient donc être spécialement conçus en vue de ces objectifs pour toutes les composantes du système de justice pénale, de manière intégrée et dans une perspective à long terme, de façon que les États demandeurs disposent des capacités voulues pour prévenir et réprimer les différents types de criminalité qui touchent leur société, y compris la criminalité organisée.
In that regard, the experience and expertise accumulated over the years by the United Nations Office on Drugs and Crime constitute a valuable asset.À cet égard, l’expérience et l’expertise accumulées au fil des ans par l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime constituent un atout précieux.
9. We strongly recommend the allocation of sufficient human and financial resources to develop and implement effective policies, programmes and training dealing with crime prevention, criminal justice and the prevention of terrorism.9. Nous recommandons vivement que des ressources humaines et financières suffisantes soient affectées à l’élaboration et à l’application de politiques, programmes et projets de formation efficaces dans le domaine de la prévention du crime, de la justice pénale et de la prévention du terrorisme.
In this regard, we stress the serious need to provide the United Nations Office on Drugs and Crime with a level of resources commensurate with its mandate.À cet égard, nous soulignons la nécessité impérieuse de fournir à l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime des ressources dont le niveau corresponde à son mandat.
We call upon Member States and other international donors to support, and coordinate with, the United Nations Office on Drugs and Crime, including its regional and country offices, the institutes of the United Nations crime prevention and criminal justice programme network and requesting States in the provision of technical assistance to strengthen their capacity to prevent crime.Nous appelons tous les États Membres et tous les donateurs internationaux à soutenir l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime, y compris ses bureaux régionaux et de pays, les instituts du réseau du programme des Nations Unies pour la prévention du crime et la justice pénale et les États qui en font la demande, en vue de leur fournir une assistance technique pour renforcer leurs capacités de prévention du crime et à coordonner leur action avec eux.
10. We acknowledge the leading role of the United Nations Office on Drugs and Crime in providing technical assistance to facilitate the ratification and implementation of the international instruments related to the prevention and suppression of terrorism.10. Nous reconnaissons le rôle de premier plan qui est celui de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime dans l’assistance technique fournie pour faciliter la ratification et l’application des instruments internationaux relatifs à la prévention et à la répression du terrorisme.
11. We invite the Commission on Crime Prevention and Criminal Justice to consider strengthening the capacity of the United Nations Office on Drugs and Crime to collect, analyse and disseminate accurate, reliable and comparable data on world crime and victimization trends and patterns, and we call upon Member States to support the gathering and analysis of information and to consider designating focal points and provide information when requested to do so by the Commission.11. Nous invitons la Commission pour la prévention du crime et la justice pénale à envisager de renforcer les capacités de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime pour la collecte, l’analyse et la diffusion de données exactes, fiables et comparables sur les tendances et structures mondiales de la criminalité et la victimisation, et nous appelons les États Membres à appuyer la collecte et l’analyse d’information ainsi qu’à envisager la désignation de référents et à fournir des renseignements lorsque la Commission leur en fait la demande ;
12. We welcome the decision of the Commission on Crime Prevention and Criminal Justice to engage in a thematic debate on protection against trafficking in cultural property and the recommendations made by the openended intergovernmental expert group on protection against trafficking in cultural property at its meeting, held in Vienna from 24 to 26 November 2009, and invite the Commission to conduct appropriate followup, including exploring the need for guidelines for crime prevention with respect to trafficking in cultural property.12. Nous accueillons favorablement la décision de la Commission pour la prévention du crime et la justice pénale de tenir un débat thématique sur la protection contre le trafic de biens culturels ainsi que les recommandations faites par le groupe intergouvernemental d’experts à composition non limitée sur la protection contre le trafic des biens culturels à sa réunion tenue à Vienne du 24 au 26 novembre 2009, et invitons la Commission à leur assurer un suivi approprié, notamment en examinant la nécessité d’élaborer des lignes directrices pour la prévention de la criminalité dans le cas du trafic de biens culturels.
Furthermore, we urge States that have not yet done so to develop effective legislation to prevent, prosecute and punish this crime in any of its forms and to strengthen international cooperation and technical assistance in this area, including the recovery and return of cultural property, bearing in mind the existing relevant international instruments, including the United Nations Convention against Transnational Organized Crime,4 where appropriate.En outre, nous exhortons les États qui ne l’ont pas encore fait à élaborer une législation efficace pour prévenir cette criminalité sous toutes ses formes et en poursuivre et punir les auteurs et à renforcer la coopération internationale et l’assistance technique dans ce domaine, pour ce qui est notamment de la récupération et de la restitution de ces biens, en ayant à l’esprit les instruments internationaux pertinents existants, notamment la Convention des Nations Unies contre la criminalité transnationale organisée4, lorsqu’il y a lieu.
13. We recognize the increasing risk of the convergence of transnational organized crime and illicit networks, many of which are new or evolving.13. Nous avons conscience du risque croissant que fait courir la convergence de la criminalité transnationale organisée et des réseaux illicites, dont bon nombre sont nouveaux ou en pleine évolution.
We call upon Member States to cooperate, including through informationsharing, in an effort to address these evolving transnational criminal threats.Nous appelons les États Membres à coopérer, notamment par l’échange d’informations, en vue de faire face à ces menaces criminelles transnationales en mutation.
14. We acknowledge the challenge posed by emerging forms of crime that have a significant impact on the environment.14. Nous reconnaissons l’énorme problème que posent les nouvelles formes de criminalité qui ont un impact important sur l’environnement.
We encourage Member States to strengthen their national crime prevention and criminal justice legislation, policies and practices in this area.Nous encourageons les États Membres à renforcer leurs lois, politiques et pratiques nationales de prévention du crime et de justice pénale dans ce domaine.
We invite Member States to enhance international cooperation, technical assistance and the sharing of best practices in this area.Nous les invitons à intensifier la coopération internationale, l’assistance technique et l’échange des meilleures pratiques dans ce domaine.
We invite the Commission on Crime Prevention and Criminal Justice, in coordination with the relevant United Nations bodies, to study the nature of the challenge and ways to deal with it effectively.Nous invitons la Commission pour la prévention du crime et la justice pénale à étudier, en coordination avec les organismes compétents des Nations Unies, la nature du problème et les moyens de le traiter de manière efficace.
15. We express our serious concerns about the challenge posed by economic fraud and identityrelated crime and their links to other criminal and, in some cases, terrorist activities.15. Nous sommes vivement préoccupés par le problème que posent la fraude économique et la criminalité liée à l’identité ainsi que leurs liens avec d’autres activités criminelles et, dans certains cas, terroristes.
We therefore invite Member States to take appropriate legal measures to prevent, prosecute and punish economic fraud and identityrelated crime and to continue to support the work of the United Nations Office on Drugs and Crime in this area.Nous invitons donc les États Membres à prendre des mesures juridiques appropriées pour prévenir la fraude économique et la criminalité liée à l’identité et en poursuivre et punir les auteurs, et à continuer d’appuyer les travaux de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime dans ce domaine.
Furthermore, Member States are encouraged to enhance international cooperation in this area, including through the exchange of relevant information and best practices, as well as through technical and legal assistance.Les États Membres sont en outre encouragés à renforcer la coopération internationale dans ce domaine, notamment par l’échange d’informations pertinentes et des meilleures pratiques, ainsi que l’assistance technique et l’aide juridique.
16. We recognize that international cooperation in criminal matters in accordance with international obligations and national laws is a cornerstone of the efforts of States to prevent, prosecute and punish crime, in particular in its transnational forms, and we encourage the continuation and reinforcement of such activities at all levels.16. Nous considérons que la coopération internationale en matière pénale, conformément aux obligations internationales et aux lois nationales, est l’une des pierres angulaires de l’action menée par les États pour prévenir la criminalité, en particulier sous ses formes transnationales, et en poursuivre et punir les auteurs, et nous encourageons la poursuite et le renforcement de ces activités à tous les niveaux.
17. We call upon those States that have not yet done so to consider ratifying or acceding to the United Nations Convention against Corruption,5 welcome the establishment of its mechanism for the review of implementation, look forward to its effective implementation and acknowledge the work of the intergovernmental working groups on asset recovery and technical assistance.17. Nous appelons les États qui ne l’ont pas encore fait à envisager de ratifier la Convention des Nations Unies contre la corruption5, ou d’y adhérer, accueillons avec satisfaction la mise en place du mécanisme d’examen de son application, nous félicitons d’avance de son application effective et prenons acte des travaux des groupes de travail intergouvernementaux sur le recouvrement d’avoirs et l’assistance technique.
18. We also call upon those States that have not yet done so to consider ratifying or acceding to the United Nations Convention against Transnational Organized Crime and the Protocols thereto, and note with appreciation the decision of the General Assembly, in its resolution 64/179 of 18 December 2009, to hold in 2010 highlevel meetings and a special treaty event.18. Nous appelons également les États qui ne l’ont pas encore fait à envisager de ratifier la Convention des Nations Unies contre la criminalité transnationale organisée et les Protocoles s’y rapportant, ou d’y adhérer, et prenons note avec satisfaction de la décision prise par l’Assemblée générale dans sa résolution 64/179 du 18 décembre 2009, d’organiser en 2010 des réunions de haut niveau et une cérémonie spéciale des traités.
We also take note of ongoing initiatives aimed at exploring options regarding an appropriate and effective mechanism to assist the Conference of the Parties to the United Nations Convention against Transnational Organized Crime in the review of the implementation of the Convention.Nous prenons également note des initiatives en cours visant à explorer des formules possibles de mécanisme approprié et efficace pour aider la Conférence des Parties à la Convention des Nations Unies contre la criminalité transnationale organisée à examiner la mise en œuvre de la Convention.
19. We call upon Member States that have not yet done so to consider ratifying or acceding to the international instruments against terrorism, including its financing.19. Nous appelons les États Membres qui ne l’ont pas encore fait à envisager de ratifier les instruments internationaux contre le terrorisme, y compris son financement, ou d’y adhérer.
We also call upon all States parties to use those instruments and the relevant United Nations resolutions to enhance international cooperation in countering terrorism in all its forms and manifestations and its financing, including evolving features of the latter.Nous appelons également tous les États parties à utiliser ces instruments et les résolutions pertinentes de l’Organisation des Nations Unies pour renforcer la coopération internationale contre le terrorisme, sous toutes ses formes et dans toutes ses manifestations, et son financement, y compris dans ses aspects nouveaux.
20. We call upon Member States, consistent with their international obligations, to establish or strengthen, as appropriate, central authorities fully empowered and equipped to deal with requests for international cooperation in criminal matters.20. Nous appelons les États Membres à créer, dans le respect de leurs obligations internationales, des autorités centrales dotées de tous les pouvoirs et ressources nécessaires pour traiter les demandes de coopération internationale en matière pénale, ou à renforcer celles qui existent déjà.
In this perspective, regional legal cooperation networks could be supported.Dans cette perspective, il serait possible de soutenir les réseaux régionaux de coopération juridique.
21. Aware that gaps may exist in relation to international cooperation in criminal matters, we invite the Commission on Crime Prevention and Criminal Justice to consider reviewing this issue and explore the need for various means of addressing gaps that are identified.21. Conscients que des lacunes existent peut-être dans la coopération internationale en matière pénale, nous invitons la Commission pour la prévention du crime et la justice pénale à envisager d’examiner cette question et à étudier la nécessité de trouver divers moyens de combler les lacunes qui sont connues.
22. We emphasize the need for the adoption of effective measures to implement the provisions on preventing, prosecuting and punishing moneylaundering contained in the United Nations Convention against Transnational Organized Crime and the United Nations Convention against Corruption.22. Nous soulignons la nécessité d’adopter des mesures efficaces pour donner effet aux dispositions relatives à la prévention et à la répression du blanchiment de capitaux figurant dans la Convention des Nations Unies contre la criminalité transnationale organisée et la Convention des Nations Unies contre la corruption.
We encourage Member States to develop strategies to combat moneylaundering based on the provisions of these two Conventions.Nous encourageons les États Membres à élaborer des stratégies de lutte contre le blanchiment de capitaux fondées sur ces deux Conventions.
23. We encourage Member States to consider developing strategies or policies to combat illicit capital flows and to curb the harmful effects of jurisdictions and territories uncooperative in tax matters.23. Nous encourageons les États Membres à envisager d’élaborer une stratégie ou une politique pour lutter contre les mouvements illicites de capitaux et remédier aux effets dommageables de l’absence de coopération de certains pays et territoires en matière fiscale.
24. We recognize the need to deny criminals and criminal organizations the proceeds of their crimes.24. Nous considérons qu’il est nécessaire d’empêcher les délinquants et les organisations criminelles de jouir du produit de leurs crimes.
We call upon all Member States, within their national legal systems, to adopt effective mechanisms for the seizure, restraint and confiscation of proceeds of crime and to strengthen international cooperation to ensure effective and prompt asset recovery.Nous appelons tous les États Membres à adopter, dans le cadre de leurs systèmes juridiques internes, des mécanismes efficaces de saisie, gel et confiscation du produit de ces crimes et à renforcer la coopération internationale pour assurer un recouvrement d’avoirs rapide et efficace.
We also call upon States to preserve the value of seized and confiscated assets, including through disposal, where appropriate and possible, where there is a risk of their value diminishing.Nous appelons aussi les États à préserver la valeur des avoirs saisis et confisqués, y compris en les aliénant, s’il y a lieu et si possible, lorsque leur valeur risque de diminuer.
25. Bearing in mind the need to reinforce criminal justice systems of developing countries and countries with economies in transition, we urge States parties to the United Nations Convention against Transnational Organized Crime and the United Nations Convention against Corruption to fully implement the technical assistance provisions of each Convention, including by giving special consideration to contributing, in accordance with their national law and the provisions of those Conventions, a percentage of the proceeds of crime confiscated under each Convention to fund technical assistance through the United Nations Office on Drugs and Crime.25. Vu la nécessité de renforcer les systèmes de justice pénale des pays en développement et des pays à économie en transition, nous prions instamment les États parties à la Convention des Nations Unies contre la criminalité transnationale organisée et à la Convention des Nations Unies contre la corruption, de donner pleinement effet aux dispositions de chacun de ces instruments relatives à l’assistance technique, notamment en étudiant avec une attention particulière la possibilité de fournir à un fonds d’assistance technique, conformément à leur droit interne et aux dispositions de ces conventions, une contribution égale à un pourcentage des avoirs confisqués au titre de chaque convention, par l’intermédiaire de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime.
26. We are convinced of the importance of preventing youth crime, supporting the rehabilitation of young offenders and their reintegration into society, protecting child victims and witnesses, including efforts to prevent their revictimization, and addressing the needs of children of prisoners.26. Nous sommes convaincus qu’il importe de prévenir la délinquance juvénile et de soutenir la réadaptation des jeunes délinquants et leur réinsertion dans la société, ainsi que de protéger les enfants victimes ou témoins, et notamment de s’efforcer de prévenir leur revictimisation, et de répondre aux besoins des enfants des personnes détenues.
We stress that such responses should take into account the human rights and best interests of children and youth, as called for in the Convention on the Rights of the Child and the Optional Protocols thereto, where applicable, and in other relevant United Nations standards and norms in juvenile justice, where appropriate.Nous soulignons que ces mesures doivent tenir compte des droits individuels fondamentaux et de l’intérêt supérieur des enfants et des jeunes, comme le demandent la Convention relative aux droits de l’enfant et ses Protocoles facultatifs, et d’autres principes et normes des Nations Unies relatifs à la justice des mineurs, le cas échéant.
27. We support the principle that the deprivation of liberty of children should be used only as a measure of last resort and for the shortest appropriate period of time.27. Nous insistons sur le fait que, s’agissant d’enfants, la privation de liberté ne doit être utilisée qu’en dernier recours et pour une durée aussi brève que possible.
We recommend the broader application, as appropriate, of alternatives to imprisonment, restorative justice and other relevant measures that foster the diversion of young offenders from the criminal justice system.Nous recommandons une application plus large, selon qu’il conviendra, de sanctions autres que l’emprisonnement, de mesures de justice réparatrice et d’autres mesures propres à soustraire les jeunes délinquants au système de justice pénale.
28. We call upon States to develop and strengthen, where appropriate, legislation, policies and practices to punish all forms of crime that target children and youth, as well as for the protection of child victims and witnesses.28. Nous demandons aux États d’élaborer une législation et des politiques et pratiques, ou de renforcer celles qui existent déjà, selon le cas, pour réprimer toutes les formes de criminalité qui ciblent les enfants et les jeunes, ainsi que pour protéger les enfants victimes et témoins.
29. We encourage States to provide tailored training in an interdisciplinary approach to those involved in the administration of juvenile justice.29. Nous encourageons les États à offrir une formation adaptée, selon une approche interdisciplinaire, aux personnes participant à l’administration de la justice pour mineurs.
30. We invite the Commission on Crime Prevention and Criminal Justice to consider requesting the United Nations Office on Drugs and Crime to design and provide to States specific technical assistance programmes to achieve these aims.30. Nous invitons la Commission pour la prévention du crime et la justice pénale à envisager de prier l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime d’élaborer et d’offrir aux États des programmes d’assistance technique spécifiques pour atteindre ces objectifs.
31. We call upon civil society, including the media, to support the efforts to protect children and youth from exposure to content that may exacerbate violence and crime, particularly content depicting and glorifying acts of violence against women and children.31. Nous appelons la société civile, y compris les médias, à appuyer les efforts faits pour protéger les enfants et les jeunes contre les contenus qui pourraient attiser la violence et la criminalité, et en particulier ceux qui décrivent et glorifient les actes de violence contre des femmes et des enfants.
32. We are convinced of the need to accelerate efforts to fully implement the United Nations guidelines on crime prevention and the prevention components of existing conventions and other relevant international standards and norms.32. Nous sommes convaincus de la nécessité d’accélérer nos efforts pour appliquer pleinement les principes directeurs des Nations Unies en matière de prévention du crime, ainsi que le volet prévention des conventions et autres règles et normes internationales existantes.
33. We recognize that the development and adoption of crime prevention policies and their monitoring and evaluation are the responsibility of States.33. Nous avons conscience que c’est aux États qu’il appartient d’élaborer et d’adopter des politiques de prévention du crime ainsi que de les suivre et les évaluer.
We believe that such efforts should be based on a participatory, collaborative and integrated approach that includes all relevant stakeholders, including those from civil society.Nous estimons que pour cela, il convient de s’appuyer sur une démarche participative, collaborative et intégrée qui englobe tous les acteurs requis, dont ceux de la société civile.
34. We recognize the importance of strengthening publicprivate partnerships in preventing and countering crime in all its forms and manifestations.34. Nous savons qu’il importe de renforcer les partenariats entre les secteurs public et privé pour prévenir et combattre la criminalité sous toutes ses formes et dans toutes ses manifestations.
We are convinced that, through the mutual and effective sharing of information, knowledge and experience and through joint and coordinated actions, Governments and businesses can develop, improve and implement measures to prevent, prosecute and punish crime, including emerging and changing challenges.Nous sommes convaincus que, par la mutualisation effective de l’information, des connaissances et de l’expérience et par des actions conjointes et coordonnées, les gouvernements et les entreprises peuvent mettre au point, améliorer et appliquer des mesures visant à prévenir et à réprimer la criminalité, y compris sous ses formes neuves et changeantes.
35. We stress the need for all States to have national and local action plans for crime prevention that take into account, inter alia, factors that place certain populations and places at higher risk of victimization and/or offending in a comprehensive, integrated and participatory manner, and for such plans to be based on the best available evidence and good practices.35. Nous soulignons que tous les États ont besoin de plans d’action nationaux et locaux de prévention du crime qui tiennent compte, entre autres, des facteurs exposant certaines populations et certains lieux à un risque plus élevé de victimisation et/ou de délinquance suivant une démarche globale, intégrée et participative et reposent sur les meilleures données factuelles disponibles et les meilleures pratiques connues.
We stress that crime prevention should be considered an integral element of strategies to foster social and economic development in all States.Nous soulignons que la prévention du crime devrait être considérée dans tous les États comme partie intégrante de stratégies visant à favoriser le développement social et économique.
36. We urge Member States to consider adopting legislation, strategies and policies for the prevention of trafficking in persons, the prosecution of offenders and the protection of victims of trafficking, consistent with the Protocol to Prevent, Suppress and Punish Trafficking in Persons, Especially Women and Children, supplementing the United Nations Convention against Transnational Organized Crime.36. Nous prions instamment les États Membres à envisager d’adopter une législation, une stratégie et des mesures pour la prévention de la traite des personnes, la poursuite de ses auteurs et la protection de ses victimes, conformément au Protocole additionnel à la Convention des Nations Unies contre la criminalité transnationale organisée visant à prévenir, réprimer et punir la traite des personnes, en particulier des femmes et des enfants.
We call upon Member States, where applicable, in cooperation with civil society and nongovernmental organizations, to follow a victimcentred approach with full respect for the human rights of the victims of trafficking, and to make better use of the tools developed by the United Nations Office on Drugs and Crime.Nous appelons les États Membres, le cas échéant en coopération avec la société civile et les organisations non gouvernementales, à suivre une démarche centrée sur les victimes de la traite, dans le plein respect de leurs droits individuels fondamentaux, et à mieux tirer parti des outils mis au point par l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime.
37. We urge Member States to consider adopting and implementing effective measures to prevent, prosecute and punish the smuggling of migrants and to ensure the rights of smuggled migrants, consistent with the Protocol against the Smuggling of Migrants by Land, Sea and Air, supplementing the United Nations Convention against Transnational Organized Crime.37. Nous prions instamment les États Membres d’envisager d’adopter et de mettre en œuvre des mesures efficaces pour prévenir, réprimer et punir le trafic de migrants et protéger les droits des migrants qui en sont l’objet, conformément au Protocole contre le trafic de migrants par terre, air et mer, additionnel à la Convention des Nations Unies contre la criminalité transnationale organisée.
In this context, we recommend that Member States, inter alia, undertake awarenessraising campaigns, in cooperation with civil society and nongovernmental organizations.Dans cette perspective, nous leur recommandons notamment de mener des campagnes de sensibilisation, en coopération avec la société civile et les organisations non gouvernementales.
38. We affirm our determination to eliminate violence against migrants, migrant workers and their families, and we call upon Member States to adopt measures for preventing and addressing effectively cases of such violence and to ensure that those individuals receive humane and respectful treatment from States, regardless of their status.38. Nous affirmons notre ferme volonté d’éliminer la violence à l’encontre des migrants, des travailleurs migrants et de leur famille, et appelons les États Membres à adopter des mesures pour prévenir de telles violences et s’y attaquer effectivement lorsqu’elles se produisent et à veiller à ce que ces personnes, quel que soit leur statut, reçoivent d’eux un traitement humain et respectueux de leur dignité.
We also invite Member States to take immediate steps to incorporate into international crime prevention strategies and norms measures to prevent, prosecute and punish crimes involving violence against migrants, as well as violence associated with racism, xenophobia and related forms of intolerance.Nous invitons également les États Membres à prendre immédiatement des dispositions pour intégrer aux stratégies et normes internationales de prévention de la criminalité des mesures de nature à prévenir, réprimer et punir les violences faites aux migrants, ainsi que la violence liée au racisme, à la xénophobie et aux formes connexes d’intolérance.
We invite the Commission on Crime Prevention and Criminal Justice to consider this issue further in a comprehensive manner.Nous invitons la Commission pour la prévention du crime et la justice pénale à poursuivre l’examen de cette question d’une manière globale.
39. We note that the development of information and communications technologies and the increasing use of the Internet create new opportunities for offenders and facilitate the growth of crime.39. Nous constatons que le développement des technologies de l’information et des communications et l’utilisation croissante de l’Internet ouvrent des possibilités nouvelles aux délinquants et favorisent le progrès de la criminalité.
40. We realize the vulnerability of children, and we call upon the private sector to promote and support efforts to prevent child sexual abuse and exploitation through the Internet.40. Nous sommes conscients de la vulnérabilité des enfants et demandons au secteur privé de promouvoir et d’appuyer les efforts faits pour prévenir les atteintes et l’exploitation sexuelles visant les enfants par le biais de l’Internet.
41. We recommend that the United Nations Office on Drugs and Crime, upon request, provide, in cooperation with Member States, relevant international organizations and the private sector, technical assistance and training to States to improve national legislation and build the capacity of national authorities in order to deal with cybercrime, including the prevention, detection, investigation and prosecution of such crime in all its forms, and to enhance the security of computer networks.41. Nous recommandons que l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime fournisse aux États qui en font la demande, en coopération avec les États Membres, les organisations internationales compétentes et le secteur privé, une assistance technique et une formation destinées à améliorer la législation nationale et à renforcer les capacités des autorités nationales, pour lutter contre la cybercriminalité, sous toutes ses formes, y compris la prévenir, en détecter les manifestations, enquêter sur celles-ci et en poursuivre les auteurs, et accroître la sécurité des réseaux informatiques.
42. We invite the Commission on Crime Prevention and Criminal Justice to consider convening an openended intergovernmental expert group to conduct a comprehensive study of the problem of cybercrime and responses to it by Member States, the international community and the private sector, including the exchange of information on national legislation, best practices, technical assistance and international cooperation, with a view to examining options to strengthen existing and to propose new national and international legal or other responses to cybercrime.42. Nous invitons la Commission pour la prévention du crime et la justice pénale à convoquer un groupe intergouvernemental d’experts à composition non limitée pour qu’il fasse une étude exhaustive du phénomène de la cybercriminalité et des mesures prises par les États Membres, la communauté internationale et le secteur privé, y compris l’échange d’informations sur les législations nationales, les meilleures pratiques, l’assistance technique et la coopération internationale, et puisse ainsi examiner les options envisageables pour renforcer les mesures, juridiques ou autres, prises aux échelons national et international face à la cybercriminalité et pour en proposer de nouvelles.
43. We endeavour to take measures to promote wider education and awareness of the United Nations standards and norms in crime prevention and criminal justice to ensure a culture of respect for the rule of law.43. Nous nous efforçons de prendre des mesures pour promouvoir une éducation et une sensibilisation plus larges aux règles et normes des Nations Unies en matière de prévention du crime et de justice pénale en vue d’instaurer une culture du respect de l’état de droit.
In this regard, we recognize the role of civil society and the media in cooperating with States in these efforts.À cet égard, nous reconnaissons le rôle que la société civile et les médias peuvent jouer pour coopérer avec les États à cette fin.
We invite the United Nations Office on Drugs and Crime to continue to play a key role in the development and implementation of measures to promote and develop such a culture, in close coordination with other relevant United Nations entities.Nous invitons l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime à continuer de jouer un rôle clef dans l’élaboration et la mise en œuvre de mesures visant à promouvoir et instaurer cette culture, en étroite coordination avec les autres entités compétentes des Nations Unies.
44. We undertake to promote appropriate training of officials entrusted with upholding the rule of law, including correctional facility officers, law enforcement officials and the judiciary, as well as prosecutors and defence lawyers, in the use and application of those standards and norms.44. Nous nous engageons à promouvoir une formation appropriée des fonctionnaires chargés de préserver l’état de droit, à savoir le personnel pénitentiaire, les agents des services de détection et de prévention et les magistrats, procureurs et avocats de la défense, à l’utilisation et à l’application de ces règles et normes.
45. We are concerned by urban crime and its impact on specific populations and places.45. Nous sommes préoccupés par la délinquance urbaine et par son impact sur certains lieux et certaines populations.
We therefore recommend stronger coordination between security and social policies, with a view to addressing some of the root causes of urban violence.Nous recommandons donc un renforcement de la coordination des politiques sociales et en matière de sécurité de manière à remédier à certaines des causes profondes de la violence urbaine.
46. We recognize that specific groups are particularly vulnerable to situations of urban crime, and we therefore recommend the adoption and implementation of civic intercultural programmes, where appropriate, aimed at combating racism and xenophobia, reducing the exclusion of minorities and migrants and thus promoting community cohesion.46. Nous constatons que certains groupes sont particulièrement vulnérables dans les situations de délinquance urbaine, et c’est pourquoi nous recommandons l’adoption et la mise en œuvre de programmes interculturels civiques, le cas échéant, en vue de combattre le racisme et la xénophobie, de réduire l’exclusion des minorités et des migrants et de favoriser ainsi la cohésion de la communauté.
47. We acknowledge the increasing links between transnational organized crime and drug trafficking in the context of the world drug problem.47. Nous reconnaissons les liens croissants entre la criminalité transnationale organisée et le trafic de drogues dans le contexte du problème mondial de la drogue.
In this regard, we stress the urgent need for all States to enhance bilateral, regional and international cooperation to effectively counter the challenges posed by these links.À ce propos, nous insistons sur l’urgente nécessité pour tous les États de renforcer la coopération bilatérale, régionale et internationale s’ils veulent agir efficacement contre les problèmes que posent ces liens.
48. We recognize that the penitentiary system is one of the key components of the criminal justice system.48. Nous considérons le système pénitentiaire comme l’un des principaux éléments du système de justice pénale.
We endeavour to use the United Nations standards and norms for the treatment of prisoners as a source of guidance in the development or updating of our national codes of penitentiary administration.Nous nous efforçons d’utiliser les règles et normes des Nations Unies en matière de traitement des détenus pour nous guider dans l’élaboration ou l’actualisation de nos codes nationaux d’administration pénitentiaire.
49. We invite the Commission on Crime Prevention and Criminal Justice to consider convening an openended intergovernmental expert group to exchange information on best practices, as well as national legislation and existing international law, and on the revision of existing United Nations standard minimum rules for the treatment of prisoners so that they reflect recent advances in correctional science and best practices, with a view to making recommendations to the Commission on possible next steps.49. Nous invitons la Commission pour la prévention du crime et la justice pénale à envisager de créer un groupe intergouvernemental d’experts à composition non limitée chargé d’échanger des informations sur les meilleures pratiques, ainsi que sur les législations nationales et le droit international existant, et de réviser l’ensemble existant des règles minima des Nations Unies pour le traitement des détenus afin qu’elles tiennent compte des progrès récents de la science pénitentiaire et des meilleures pratiques en la matière, en vue de faire des recommandations à la Commission sur les mesures qui pourraient être prises ensuite.
50. We welcome the draft United Nations Rules for the Treatment of Women Prisoners and Noncustodial Measures for Women Offenders.50. Nous accueillons avec satisfaction les Règles des Nations Unies pour le traitement des détenues et l’imposition de mesures non privatives de liberté aux délinquantes.
Taking note of the outcome and the recommendations of the meeting of the expert group to develop supplementary rules specific to the treatment of women in detention and in custodial and noncustodial settings, we recommend that the Commission on Crime Prevention and Criminal Justice consider them as a matter of priority for appropriate action.Prenant note des conclusions et recommandations issues de la réunion du groupe d’experts chargé d’élaborer des règles supplémentaires concernant spécifiquement le traitement des femmes placées en détention ou dans un établissement pénitentiaire ou autre, nous recommandons que la Commission pour la prévention du crime et la justice pénale les considère comme une question prioritaire.
51. We stress the need to reinforce alternatives to imprisonment, which may include community service, restorative justice and electronic monitoring, and support rehabilitation and reintegration programmes, including those to correct offending behaviour, and educational and vocational programmes for prisoners.51. Nous insistons sur la nécessité de renforcer les mesures de substitution à l’emprisonnement, qui peuvent comprendre le travail d’intérêt général, la justice réparatrice et la surveillance électronique et les programmes de réhabilitation et de réinsertion, y compris ceux qui visent à corriger les comportements délictueux, ainsi que les programmes d’enseignement et de formation professionnelle à l’intention des détenus.
52. We recommend that Member States endeavour to reduce pretrial detention, where appropriate, and promote increased access to justice and legal defence mechanisms.52. Nous recommandons que les États Membres s’efforcent de réduire le recours à la détention avant jugement, lorsque cela est approprié, et encouragent un accès accru aux mécanismes de justice et de défense.
53. We support effective and efficient followup of the outcomes of the United Nations congresses on crime prevention and criminal justice.53. Nous sommes favorables à un suivi effectif et efficace des textes issus des congrès des Nations Unies pour la prévention du crime et la justice pénale.
We welcome the inclusion of a standing item on the agenda of the Commission on Crime Prevention and Criminal Justice at its annual sessions on this matter and on preparations for future congresses on crime prevention and criminal justice.Nous nous félicitons de l’inscription permanente d’un point sur ce sujet à l’ordre du jour des sessions annuelles de la Commission pour la prévention du crime et la justice pénale et sur les préparatifs des futurs congrès.
54. We welcome with appreciation the offer of the Government of Qatar to act as host to the Thirteenth United Nations Congress on Crime Prevention and Criminal Justice, in 2015.54. Nous remercions le Gouvernement qatari de son offre d’accueillir en 2015 le treizième Congrès des Nations Unies pour la prévention du crime et la justice pénale.
55. We express our profound gratitude to the people and Government of Brazil for their warm and generous hospitality and for the excellent facilities provided for the Twelfth Congress.55. Nous exprimons notre profonde gratitude au peuple et au Gouvernement brésiliens pour leur chaleureuse et généreuse hospitalité et pour la qualité des installations et autres moyens fournis à l’occasion du douzième Congrès.
See resolution 55/2.Voir résolution 55/2.
A/CONF.213/18.A/CONF.213/18.
See Official Records of the Economic and Social Council, 2010, Supplement No. 10 (E/2010/30).Voir Documents officiels du Conseil économique et social, 2010, Supplément no 10, (E/2010/30).
United Nations, Treaty Series, vol. 2225, No. 39574.Nations Unies, Recueil des Traités, vol. 2225, n° 39574.
Ibid., vol. 2349, No. 42146.Ibid., vol. 2349, n° 42146.
See E/CN.15/2007/6.Voir E/CN.15/2007/6.
In line with resolutions 46/152, 56/119, 62/173, 63/193 and 64/180.Conformément aux résolutions 46/152, 56/119, 62/173, 63/193 et 64/180.
See A/CONF.213/RPM.1/1, A/CONF.213/RPM.2/1, A/CONF.213/RPM.3/1 and A/CONF.213/RPM.4/1.Voir A/CONF.213/RPM.1/1, A/CONF.213/RPM.2/1, A/CONF.213/RPM.3/1 et A/CONF.213/RPM.4/1.
Intergovernmental Group of Experts on Lessons Learned from United Nations Congresses on Crime Prevention and Criminal Justice (Bangkok, 15–18 August 2006) (E/CN.15/2007/6); intergovernmental expert group to review and update the Model Strategies and Practical Measures on the Elimination of Violence against Women in the Field of Crime Prevention and Criminal Justice (Bangkok, 23–25 March 2009) (E/CN.15/2010/2); expert group to develop supplementary rules specific to the treatment of women in detention and in custodial and noncustodial settings (Bangkok, 23–26 November 2009) (A/CONF.213/17); expert group on protection against trafficking in cultural property (Vienna, 24–26 November 2009) (see E/CN.15/2010/5); expert group on improving the collection, reporting and analysis of crime data (Buenos Aires, 8–10 February 2010) (see E/CN.15/2010/14).Groupe intergouvernemental d’experts sur les enseignements tirés des congrès des Nations Unies pour la prévention du crime et la justice pénale (Bangkok, 1518 août 2006) [E/CN.15/2007/6] ; groupe intergouvernemental d’experts chargé d’examiner et d’actualiser les Stratégies et mesures concrètes types relatives à l’élimination de la violence contre les femmes dans le domaine de la prévention du crime et de la justice pénale (Bangkok, 2325 mars 2009) [E/CN.15/2010/2] ; groupe d’experts chargé d’élaborer des règles supplémentaires concernant spécifiquement le traitement des femmes placées en détention et dans un établissement pénitentiaire ou autre (Bangkok, 2326 novembre 2009) [A/CONF.213/17] ; groupe d’experts sur la protection contre le trafic de biens culturels (Vienne, 2426 novembre 2009) [voir E/CN.15/2010/5] ; groupe d’experts sur l’amélioration de la collecte, de la communication et de l’analyse de données concernant la criminalité (Buenos Aires, 810 février 2010) [voir E/CN.15/2010/14].
Resolution 65/228, annex.Résolution 65/228, annexe.
See E/CN.15/2010/5.Voir E/CN.15/2010/5.
United Nations, Treaty Series, vols. 2225, 2237, 2241 and 2326, No. 39574.Nations Unies, Recueil des Traités, vol. 2225, 2237, 2241 et 2326, no 39574.
Ibid., vols. 1577, 2171 and 2173, No. 27531.Ibid., vol. 1577, 2171 et 2173, no 27531.
The United Nations Standard Minimum Rules for the Administration of Juvenile Justice (the Beijing Rules) (resolution 40/33, annex); the United Nations Standard Minimum Rules for Noncustodial Measures (the Tokyo Rules) (resolution 45/110, annex); the United Nations Guidelines for the Prevention of Juvenile Delinquency (the Riyadh Guidelines) (resolution 45/112, annex); the United Nations Rules for the Protection of Juveniles Deprived of Their Liberty (resolution 45/113, annex); the Guidelines on Justice in Matters involving Child Victims and Witnesses of Crime (Economic and Social Council resolution 2005/20, annex); and the basic principles on the use of restorative justice programmes in criminal matters (Economic and Social Council resolution 2002/12, annex).L’Ensemble de règles minima des Nations Unies concernant l’administration de la justice pour mineurs (Règles de Beijing) [résolution 40/33, annexe] ; les Règles minima des Nations Unies pour l’élaboration de mesures non privatives de liberté (Règles de Tokyo) [résolution 45/110, annexe] ; les Principes directeurs des Nations Unies pour la prévention de la délinquance juvénile (Principes directeurs de Riyad) [résolution 45/112, annexe] ; les Règles des Nations Unies pour la protection des mineurs privés de liberté (résolution 45/113, annexe) ; les Lignes directrices en matière de justice dans les affaires impliquant les enfants victimes et témoins d’actes criminels (résolution 2005/20 du Conseil économique et social, annexe) ; et les Principes fondamentaux concernant le recours à des programmes de justice réparatrice en matière pénale (résolution 2002/12 du Conseil économique et social, annexe).
United Nations, Treaty Series, vol. 2237, No. 39574.Nations Unies, Recueil des Traités, vol. 2237, no 39574.
Ibid., vol. 2241, No. 39574.Ibid., vol. 2241, no 39574.
Resolution 65/229, annex.Résolution 65/229, annexe.
See A/CONF.213/17.Voir A/CONF.213/17.
--- 3---
33
United Nations A/RES/65/230Nations Unies A/RES/65/230
General Assembly Distr.Assemblée générale Distr.
: Generalgénérale
1 April 20111er avril 2011
Sixtyfifth sessionSoixantecinquième session
Agenda item 105Point 105 de l’ordre du jour
10526341052635
*1052634**1052635*
A/RES/65/230A/RES/65/230
A/RES/65/230A/RES/65/230
1212
1113
<>N1052634E<><>N1052635F<>
<>A/RES/65/230<><>A/RES/65/230<>
<><><><>
Please recycle ♲Merci de recycler ♲