CAC_COSP_IRG_I_3_1_ADD_20_EF
Correct misalignment Corrected by aziz.bakayoko on 5/7/2015 3:01:20 PM Original version Change languages order
CAC/COSP/IRG/I/3/1/ADD.20 V1502147.doc (English)CAC/COSP/IRG/I/3/1/ADD.20 V1502148.doc (French)
United NationsNations Unies
CAC/COSP/IRG/I/3/1/Add.20CAC/COSP/IRG/I/3/1/Add.20
Conference of the States Parties to the United Nations Convention against CorruptionConférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Distr.
Distr.: Generalgénérale
31 March 201531 mars 2015
Original: EnglishFrançais Original: anglais
CAC/COSP/IRG/I/3/1/Add.20CAC/COSP/IRG/I/3/1/Add.20
CAC/COSP/IRG/I/3/1/Add.20CAC/COSP/IRG/I/3/1/Add.20
V.15-02147 (E) 160415 170415V.15-02148 (F) 280415 290415
*1502147**1502148*
<>V1502147<>Groupe d’examen de l’application
<>CAC/COSP/IRG/I/3/1/Add.20<> <><> Implementation Review Group Sixth sessionSixième session
Vienna, 1-5 June 2015Vienne, 1er-5 juin 2015
Item 2 of the provisional agendaPoint 2 de l’ordre du jour provisoire
**
CAC/COSP/IRG/2015/1.CAC/COSP/IRG/2015/1.
Review of implementation of the United Nations Convention against CorruptionExamen de l’application de la Convention des Nations Unies contre la corruption
Executive summaryRésumé analytique
Note by the SecretariatNote du Secrétariat
AddendumAdditif
ContentsTable des matières
PagePage
Executive summaryII. Résumé analytique
22
Sri LankaSri Lanka
22
II. Executive summaryII. Résumé analytique
Sri LankaSri Lanka
1. Introduction: Overview of the legal and institutional framework of Sri Lanka in the context of implementation of the United Nations Convention against Corruption1. Introduction: Aperçu du cadre juridique et institutionnel de Sri Lanka dans le contexte de l’application de la Convention des Nations Unies contre la corruption
Sri Lanka signed the Convention on 15 March 2004 and ratified it on 31 March 2004.Sri Lanka a signé la Convention le 15 mars 2004 et l’a ratifiée le 31 mars de cette même année.
It entered into force for Sri Lanka on 14 December 2005.La Convention est entrée en vigueur pour Sri Lanka le 14 décembre 2005.
The Roman Dutch Law remains the common law of the country, while the impact on the common law system derived from the English law has had a much greater influence on the laws of Sri Lanka than the Roman tradition.Le droit hollandais de tradition romaniste reste la principale source de droit du pays, mais le système de la common law dérivé du droit anglais a eu une influence beaucoup plus grande sur le système juridique sri-lankais que le droit romano-germanique.
The common law has been modified, both expressly and by implication by statutory law and judicial decisions.Le système juridique a été modifié, à la fois explicitement et implicitement, par le droit écrit et les décisions de justice.
The penal provisions are set out in the Penal Code and the law relating to criminal procedure in Sri Lanka is governed by the Criminal Procedure Code; civil procedure is set out in the Civil Procedure Code.Les dispositions pénales sont énoncées dans le Code pénal, et la loi relative à la procédure pénale est régie par le Code de procédure pénale; la procédure civile est énoncée dans le Code de procédure civile.
The most important legislation with regard to the implementation of the Convention includes the Bribery Act [Cap.Les lois les plus importantes en ce qui concerne l’application de la Convention sont notamment les suivantes: Bribery Act [Cap. 26] (loi sur la corruption [chap.
26], Commission to Investigate Allegations of Bribery or Corruption (CIABOC) Act No. 19 of 1994, Prevention of Money Laundering Act No. 5 of 2006, as amended by Act No. 40 of 2011, Penal Code [Cap. 25], Code of Criminal Procedure Act No. 15 of 1979 [Cap.26]), Commission to Investigate Allegations of Bribery or Corruption (CIABOC) Act n° 19 de 1994 (loi n° 19 portant création de la Commission chargée d’enquêter sur les allégations de corruption), Prevention of Money Laundering Act n° 5 de 2006 (loi n° 5 sur la prévention du blanchiment d’argent, telle que modifiée par la loi n° 40 de 2011), Code pénal [chap. 25], Code de procédure pénale de 1979 (loi n° 15 [chap.
26], Judicature Act No. 2 of 1978, Declaration of Assets and Liabilities Law No. 1 of 1975, Financial Transactions Reporting Act No. 6 of 2006, Establishments, Code, Bail Act No. 30 of 1997, Extradition Law No. 8 of 1977, as amended by Act 48 of 1999, and Mutual Assistance in Criminal Matters Act No. 25 of 2005.26]), Judicature Act n° 2 de 1978 (Code judiciaire, loi n° 2), Declaration of Assets and Liabilities Law n° 1 de 1975 (loi n° 1 sur la déclaration des actifs et des passifs), Financial Transactions Reporting Act n° 6 de 2006 (loi n° 6 sur le signalement des opérations financières), Establishments Code (Code de la fonction publique), Bail Act n° 30 de 1997 (loi n° 30 sur la libération sous caution), Extradition Law n° 8 de 1977 (loi n° 8 sur l’extradition, telle que modifiée par la loi n°48 de 1999), et Mutual Assistance in Criminal Matters Act n° 25 de 2005 (loi n° 25 sur l’entraide judiciaire en matière pénale).
The hierarchy of Courts of first instance is set out in Section 2 of the Judicature Act.La hiérarchie des tribunaux de première instance est indiquée à l’article 2 du Code judiciaire.
Primary Courts, Magistrate’s Courts, District Courts and High Courts are Courts of first instance.Les Primary Courts, Magistrate’s Courts, District Courts and High Courts sont des tribunaux de première instance.
High Courts exercise appellate and review jurisdiction in some matters.Les High Courts sont des juridictions d’appel et de révision spécialisées dans certains domaines.
The Court of Appeal and the Supreme Court are the Appellate Courts.La Court of Appeal et la Supreme Court sont les cours d’appel.
The institutional network of agencies involved in the fight against corruption include the CIABOC, the police, the Attorney General’s Office, Financial Intelligence Unit, Inland Revenue, Committee on Public Enterprises, Judicial Service Commission and the Public Service Commission.Le réseau institutionnel des organismes participant à la lutte anticorruption comprend notamment la Commission chargée d’enquêter sur les allégations de corruption, la police, le ministère public, la Cellule de renseignements financiers, l’Administration fiscale, le Comité sur les entreprises publiques, le Conseil supérieur de la magistrature et la Commission de la fonction publique.
2. Chapter III: Criminalization and law enforcement2. Chapitre III: Incrimination, détection et répression
2.1. Observations on the implementation of the articles under review2.1. Observations sur l’application des articles examinés
Bribery and trading in influence (arts. 15, 16, 18 and 21)Corruption et trafic d’influence (art. 15, 16, 18 et 21)
Sections 14(a), 16(a), 17(a), 19(a), 20(a), (b), 21(a), (b), 22(a), (b), 88, 89 and 90 of the Bribery Act criminalize active bribery.Les articles 14 a), 16 a), 17 a), 19 a), 20 a) et b), 21 a) et b), 22 a) et b), 88, 89 et 90 de la loi sur la corruption incriminent la corruption active.
Passive bribery is covered by sections 14(b), 15, 16(b), 17(b), 19(b), 20(b), 21(c), 22(c), 22(d), 24, 89 and 89A of the Bribery Act.La corruption passive est visée par les articles 14 b), 15, 16 b), 17 b), 19 b), 20 b), 21 c), 22 c), 22 d), 24, 89 et 89A de la loi sur la corruption.
The broad definition of “gratification” in section 90 of the Bribery Act covers various forms of undue advantage.La large définition du terme “gratification” à l’article 90 de la loi sur la corruption vise diverses formes d’avantage indu.
Item (e) of the section additionally clarifies that gratification includes “offer, undertaking and promise”, thus covering the elements of promising and offering as required by article 15 of United Nations Convention against Corruption.L’alinéa e) de cet article précise en outre que la gratification comprend “l’offre, l’engagement et la promesse”, reprenant ainsi les éléments prévus à l’article 15 de la Convention des Nations Unies contre la corruption, à savoir le fait de promettre et d’offrir un avantage indu.
That conclusion is also supported by relevant case law examples.Cette conclusion est également étayée par des exemples pertinents tirés de la jurisprudence.
The Bribery Act covers different categories of public officials including judicial officers and parliamentarians (section 14), and different types of public servants (section 16, section 19).La loi sur la corruption porte sur différentes catégories d’agents publics, y compris les magistrats et les parlementaires (art. 14), et différentes catégories de fonctionnaires (art. 16 et 19).
Sri Lanka has not criminalized the bribery of foreign public officials and officials of public international organizations; however, the possibility of the adoption of relevant measures is currently being discussed.Sri Lanka n’incrimine pas la corruption d’agents publics étrangers et de fonctionnaires d’organisations internationales publiques. Toutefois, la possibilité d’adopter des mesures pertinentes est actuellement à l’étude.
Sri Lankan legislation does not expressly criminalize trading of influence, although some sections of the Bribery Act (sections 17 and 19) may be regarded as covering certain elements of that offence.La législation sri-lankaise n’incrimine pas expressément le trafic d’influence, bien que l’on puisse considérer que divers articles de la loi sur la corruption (art. 17 et 19) visent certains éléments de cette infraction.
Sri Lanka did not criminalize bribery in the private sector, although some provisions of the Bribery Act (section 18 on bribery among bidders for government tenders) touch upon certain aspects of bribery in the private sector.Sri Lanka n’incrimine pas la corruption dans le secteur privé, mais des dispositions de la loi sur la corruption (art. 18 sur la corruption parmi les soumissionnaires à des marchés publics) concernent certains aspects de la corruption dans le secteur privé.
To address the issue three committees were established at the level of CIABOC to consider possible legislative amendments.Pour régler cette question trois comités ont été créés dans le cadre de la Commission chargée d’enquêter sur les allégations de corruption afin d’examiner la possibilité d’amender la législation.
Money-laundering, concealment (arts. 23 and 24)Blanchiment d’argent et recel (art. 23 et 24)
The main elements of the offence of money-laundering are covered in the Prevention of Money Laundering Act (e.g. section 3), although no practical examples of implementation were provided.Les principaux éléments de l’infraction de blanchiment d’argent sont visés dans la loi sur la prévention du blanchiment d’argent (par exemple, l’article 3), mais aucun exemple concret d’application n’a été donné.
Predicate offences include, inter alia, the offences prescribed in the Bribery Act (section 35(c) of the Prevention of Money Laundering Act) and offences subject to the death penalty or imprisonment of 5 years or more, and some offences listed in certain sections of the Penal Code, which appear to cover offences established in accordance with the Convention.Les infractions principales englobent, notamment, les infractions prévues dans la loi sur la corruption (art. 35 c) de la loi sur la prévention du blanchiment d’argent) et les infractions passibles de la peine de mort ou d’une peine d’emprisonnement de 5 ans ou plus, ainsi que diverses infractions énumérées dans certaines articles du Code pénal, qui apparemment concernent des infractions visées dans la Convention.
Dual criminality is not required for offences committed outside Sri Lanka to be deemed predicate offences.La double incrimination n’est pas requise pour les infractions commises en dehors de Sri Lanka, qui sont réputées être des infractions principales.
Sri Lankan law does not preclude a person from being charged with both money-laundering and the predicate offence.Le droit sri-lankais ne s’oppose pas à ce qu’une personne soit inculpée à la fois pour s’être livrée au blanchiment d’argent et pour avoir commis l’infraction principale.
Concealment is covered by section 3(1)(b) of the Prevention of Money Laundering Act.Le recel est visé par le paragraphe 1 b) de l’article 3 de la loi sur la prévention du blanchiment d’argent.
Embezzlement, abuse of functions and illicit enrichment (arts. 17, 19, 20 and 22)Soustraction de biens, abus de fonctions et enrichissement illicite (art. 17, 19, 20 et 22)
Sections 386 (Dishonest misappropriation of property), 388 and 389 of the Penal Code (both on criminal breach of trust) criminalize the diversion of property by any person, including public officials.Les articles 386 (détournement illicite de biens), 388 et 389 du Code pénal (qui portent tous deux sur l’abus de confiance) incriminent le détournement d’un bien par toute personne, y compris des agents publics.
Section 392 (Criminal breach of trust by public servant or by banker, merchant or agent) and section 5(1) of the Offences against Public Property Act No. 12 of 1982 provide for the aggravated punishment of embezzlement by public officials or against public property.L’article 392 (abus de confiance commis par un fonctionnaire ou par un banquier, un commerçant ou un représentant) et l’article 5-1 de la loi intitulée Offences against Public Property Act n° 12 de 1982 (loi n° 12 sur les infractions visant des biens publics) prévoient des peines aggravées pour l’infraction de soustraction commise par un agent public ou contre des biens publics.
Case law applies similar principles to the prosecution of embezzlement in the public and the private sectors.La jurisprudence applique des principes analogues dans le cas de poursuites pour soustraction de biens dans les secteurs public et privé.
Abuse of functions is addressed in section 70 of the Bribery Act (Corruption), which provides a relatively comprehensive coverage of all elements of the offence stipulated in article 17 of the Convention.L’abus de fonctions est visé à l’article 70 de la loi sur la corruption, qui couvre de façon assez complète tous les éléments de l’infraction énoncés à l’article 17 de la Convention.
Section 23A of the Bribery Act contains detailed provisions on illicit enrichment covering public officials and their family members.L’article 23A de la loi sur la corruption contient des dispositions détaillées sur l’enrichissement illicite concernant les agents publics et les membres de leur famille.
Sri Lankan courts would presume that any illicit enrichment is a product of bribery even though it may be a product of another corruption offence, including embezzlement or abuse of functions.Les tribunaux sri-lankais présument que tout enrichissement illicite est un produit de la corruption, même s’il peut s’agir du produit d’une autre infraction de corruption, dont la soustraction de biens ou l’abus de fonctions.
Sri Lanka has also established a functional system of asset declarations for public officials which is conducive to the effective implementation of Section 23A.Sri Lanka a également établi un système fonctionnel de déclaration de patrimoine des agents publics qui contribue à la bonne application de l’article 23A.
Obstruction of justice (art. 25)Entrave au bon fonctionnement de la justice (art. 25)
Section 73 of the Bribery Act (Interference with witnesses) criminalizes interfering with a witness or impeding witnesses in bribery cases.L’article 73 de la loi sur la corruption (Pressions visant des témoins) incrimine les pressions exercées sur des témoins ou le fait d’empêcher un témoin de déposer dans une affaire de corruption.
The use of physical force, threats or intimidation to interfere with the exercise of official duties by justice or law enforcement officials is criminalized in section 23 of the CIABOC Act, section 74(1), (2), (3) and section 75(1) of the Bribery Act, and sections 183-187 of the Penal Code.Le recours à la force physique, à des menaces ou à l’intimidation pour empêcher un agent de la justice ou un agent des services de détection et de répression d’exercer les devoirs de leur charge est incriminé par l’article 23 de la loi portant création de la Commission chargée d’enquêter sur les allégations de corruption, les paragraphes 1, 2 et 3 de l’article 74 et le paragraphe 1 de l’article 75 de la loi sur la corruption, et les articles 183 à 187 du Code pénal.
Liability of legal persons (art. 26)Responsabilité des personnes morales (art. 26)
The definition of “person” in section 8 of the Penal Code includes both legal and natural persons.La définition de “personne” à l’article 8 du Code pénal comprend à la fois les personnes morales et physiques.
However, there is no clarity whether the same concept applies to the “persons” referred to in the Bribery Act.Cependant, on ne sait pas clairement si la même notion s’applique aux “personnes” visées dans la loi sur la corruption.
Legal persons can be civilly and administratively liable based on applicable common law principles in which regard some court practice also exists.Les personnes morales peuvent être civilement et administrativement responsables en vertu des principes applicables de la common law, ce qui implique également certaines pratiques de la part des tribunaux.
However, no examples of case law where legal persons were prosecuted for corruption-related offences exist.Cependant, on ne relève aucun exemple de jurisprudence dans lesquels des personnes morales auraient été poursuivies pour des infractions de corruption.
Participation and attempt (art. 27)Participation et tentative (art. 27)
Attempt and participation (in the form of abetment and conspiracy) are criminalized in section 25 of the Bribery Act.La tentative et la participation (sous la forme d’incitation et d’entente) sont incriminées à l’article 25 de la loi sur la corruption.
Additionally, relevant provisions are contained in the Penal Code (section 100 (abetment) and section 113A(1) (conspiracy)).En outre, des dispositions pertinentes sont énoncées dans le Code pénal (art. 100 (incitation) et art. 113A-1 (entente)).
Prosecution, adjudication and sanctions; cooperation with law enforcement authorities (arts. 30 and 37)Poursuites judiciaires, jugement et sanctions; coopération avec les services de détection et de répression (art. 30 et 37)
The Bribery Act provides that relevant offences may be subject to imprisonment for up to seven years and up to ten years for corruption (section 70).La loi sur la corruption prévoit que les infractions pertinentes peuvent faire l’objet d’une peine de prison de 7 ans au maximum et de 10 ans au maximum pour les affaires de corruption active (art. 70).
Some offences are punishable with minimum mandatory sentences (e.g. section 3 of the Prevention of Money Laundering Act).Certaines infractions sont passibles de peines minimales obligatoires (par exemple, comme le prévoit l’article 3 de la loi sur la prévention du blanchiment d’argent).
Judges consider the gravity of offences when imposing penalties.Les juges tiennent compte de la gravité des infractions lorsqu’ils infligent les peines.
Only the President of Sri Lanka is granted immunity from criminal prosecutions.Seul le Président de Sri Lanka jouit de l’immunité de poursuites pénales.
No other public officials enjoy criminal immunities.Aucun autre agent public ne jouit de l’immunité en matière pénale.
According to sections 30A(2), (4) and 73(2) of the Bribery Act, persons suspected of accepting bribes and impeding witnesses from giving evidence may be released on bail in exceptional circumstances only.Conformément aux paragraphes 2 et 4 de l’article 30A et au paragraphe 2 de l’article 73 de la loi sur la corruption, les personnes soupçonnées d’accepter des pots-de-vin et d’empêcher des témoins de déposer ne peuvent être libérées sous caution que dans des circonstances exceptionnelles.
Section 58 of the Prisons Ordinance allows for remissions of sentences and rewards for good conduct.L’article 58 de la Prisons Ordinance (ordonnance sur les prisons) autorise des remises de peines et des récompenses pour bonne conduite.
There are no measures on early release or parole based on the gravity of the offences concerned.Aucune mesure concernant la libération anticipée ou conditionnelle ne se fonde sur la gravité de l’infraction.
The Establishments Code (section 31:1:3 and 4) provides that public officers who have been prosecuted on bribery or corruption charges may be suspended.Le Code de la fonction publique (art. 31-1-3 et 4) dispose que les fonctionnaires qui ont été poursuivis pour une affaire de pot-de-vin ou de corruption peuvent être suspendus.
Preliminary investigations prior to prosecution are addressed in subsection 13 of the Establishments Code.Les enquêtes préliminaires menées avant les poursuites sont traitées dans le paragraphe 13 du Code de la fonction publique.
Chapter V of Regulation 40 and section 29 of the Bribery Act disqualify persons convicted by a court of a criminal offence against the State and specifically of bribery (section 29) from appointment to the public service.Le chapitre V de la règle 40 et l’article 29 de la loi sur la corruption interdisent aux personnes condamnées par un tribunal pour une infraction pénale visant l’État, en particulier pour corruption (art. 29), d’accéder à une fonction publique.
The Public Service Commission of Sri Lanka can take disciplinary measures against public officials in parallel with criminal proceedings, according to sections 27 and 28 of the Establishments Code.En vertu des articles 27 et 28 du Code de la fonction publique, la Commission de la fonction publique de Sri Lanka peut prendre des mesures disciplinaires à l’encontre d’agents publics parallèlement à une procédure pénale.
Sri Lanka does not have measures in the current legislation providing for the reintegration into society of persons convicted of corruption offences, although a general rehabilitation programme not specific to corruption is in place that covers all offenders.La législation sri-lankaise en vigueur ne renferme pas de mesures prévoyant la réinsertion dans la société des personnes reconnues coupables d’infractions de corruption, bien qu’un programme général de réinsertion ne visant pas expressément la corruption soit en place à l’intention de tous les délinquants.
Section 81(1) of the Bribery Act provides for a possibility of granting pardon to a participating offender who provided relevant information to facilitate a prosecution.Le paragraphe 1 de l’article 81 de la loi sur la corruption prévoit la possibilité d’accorder la grâce à un délinquant ayant participé à la commission d’une infraction, s’il fournit des informations pertinentes pour faciliter les poursuites.
However, the measure is limited to offences stipulated in the Bribery Act.Cependant, cette mesure est limitée aux infractions précisées dans la loi sur la corruption.
The possibility of mitigating punishment of cooperating offenders is not provided.Il n’est pas prévu d’alléger la peine infligée aux délinquants qui coopèrent.
Protection of witnesses and reporting persons (arts. 32 and 33)Protection des témoins et des personnes qui communiquent des informations (art. 32 et 33)
Section 23 of the CIABOC Act provides for passive protection of witnesses against retaliation and intimidation.L’article 23 de la loi portant création de la Commission chargée d’enquêter sur les allégations de corruption prévoit une protection passive des témoins contre les mesures de représailles et d’intimidation.
A bill on Witness Protection was being drafted at the time of the country visit and included comprehensive protections, including active protection measures.Un projet de loi sur la protection des témoins, prévoyant des mesures de protection complète, dont des mesures de protection active, était en cours de rédaction au moment de la visite dans le pays.
The bill came into operation following the country visit as the Assistance to and Protection of Victims of Crime and Witnesses Act No. 4 of 2015.Le projet de loi est entré en vigueur après la visite sous la dénomination Assistance to and Protection of Victims of Crime and Witnesses Act n° 4 de 2015 (loi n° 4 sur les mesures d’aide et de protection en faveur des victimes d’infractions et des témoins).
Some victim protection measures are envisaged in the Code of Criminal Procedure Act and section 187 of the Penal Code.Certaines mesures de protection des victimes sont envisagées dans le Code de procédure pénale et à l’article 187 du Code pénal.
Section 9 of the CIABOC Act provides immunity from civil and criminal liability to any person who provides information to the Commission.L’article 9 de la loi portant création de la Commission chargée d’enquêter sur les allégations de corruption prévoit l’immunité de responsabilité civile et pénale pour toute personne qui fournit des informations à la Commission.
A partial protection of reporting persons is also possible based on the Human Rights Commission Act No. 21 of 1996 and by the Labour Tribunal based on the Industrial Dispute Act No. 27 of 1996.Une protection partielle des personnes qui communiquent des informations est également possible en vertu de la loi intitulée Human Rights Commission Act n° 21 de 1996 (loi n° 21 portant création de la Commission des droits de l’homme) et sur décision du Tribunal du travail en vertu de la loi intitulée Industrial Dispute Act n° 27 de 1996 (loi n° 27 sur les conflits du travail).
Freezing, seizing and confiscation; bank secrecy (arts. 31 and 40)Gel, saisie et confiscation; secret bancaire (art. 31 et 40)
The confiscation of corruption proceeds is limited to the proceeds of crimes derived from money-laundering and bribery (sections 26A, 28A(1), 39 of the Bribery Act, sections 3, 13 of the Prevention of Money Laundering Act).La confiscation du produit de la corruption est limitée au produit des infractions tiré du blanchiment d’argent et d’actes de corruption (articles 26A, 28A-1 et 39 de la loi sur la corruption, et articles 3 et 13 de la loi sur la prévention du blanchiment d’argent). La confiscation des instruments de ces deux infractions est prévue dans cette limite.
To that limited extent, the confiscation of instrumentalities of those two offences is provided for. Section 12 of the Prevention of Money Laundering Act provides for value-based confiscation of the proceeds of money-laundering.L’article 12 de la loi sur la prévention du blanchiment prévoit la confiscation du produit du blanchiment d’argent fondée sur la valeur.
Based on section 13(4) of the Act, extended confiscation is also possible. Section 39 of the Bribery Act provides for the recovery of bribes from the offender to the State.En vertu du paragraphe 4 de l’article 13, une procédure de confiscation élargie est également possible. L’article 39 de la loi sur la corruption permet à l’État de recouvrer la valeur des pots-de-vin auprès du délinquant.
The Prevention of Money Laundering Act contains provisions on the freezing and seizure of proceeds of money-laundering (sections 7, 12).La loi sur la prévention du blanchiment d’argent contient des dispositions sur le gel et la saisie du produit du blanchiment d’argent (art. 7 et 12).
Certain general provisions relating to the identification and seizure of assets are contained in Chapter VI of the Code of Criminal Procedure and the CIABOC Act.Certaines dispositions générales relatives à l’identification et à la saisie des avoirs figurent au chapitre VI du Code de procédure pénale et dans la loi portant création de la Commission chargée d’enquêter sur les allégations de corruption.
Additionally, the identification and tracing of corruption proceeds can be conducted based on the Financial Transaction Reporting Act.En outre, l’identification et la localisation du produit de la corruption peuvent être menées en vertu de la loi sur le signalement des opérations financières.
Sections 11 and 15 of the Prevention of Money Laundering Act address the appointment of a receiver to administer frozen or confiscated property by the Court.Les articles 11 et 15 de la loi sur la prévention du blanchiment d’argent ont trait à la nomination d’un séquestre pour administrer des biens gelés ou confisqués par décision judiciaire.
Section 4 of the Prevention of Money Laundering Act contains the presumption of unlawful origin of assets in money-laundering cases. A similar presumption of the unlawful origin of assets in illicit enrichment cases is contained in section 23A(1) of the Bribery Act.L’article 4 de la loi sur la prévention du blanchiment d’argent prévoit la présomption de l’origine illicite des biens dans les affaires de blanchiment d’argent. Une présomption analogue de l’origine illicite des biens dans les affaires d’enrichissement illicite est énoncée à l’article 23A-1 de la loi sur la corruption.
Section 13(2) of the Prevention of Money Laundering Act and section 28A(1) of the Bribery Act provide for protection of the rights of bona fide third parties in confiscation proceedings.L’article 13-2 de la loi sur la prévention du blanchiment d’argent et l’article 28A-1 de la loi sur la corruption prévoient la protection des droits des tiers de bonne foi dans les procédures de confiscation.
Bank secrecy is not an obstacle to domestic criminal investigations and particularly the investigation and seizure of bank, financial or commercial records, as follows from section 5(1)(d) of the CIABOC Act, section 16 and 27 of the Prevention of Money Laundering Act and section 18 and 31 of the Financial Transactions Reporting Act.Le secret bancaire ne fait pas obstacle aux enquêtes pénales nationales, notamment aux enquêtes et aux saisies relatives aux documents bancaires, financiers ou commerciaux, comme il ressort du paragraphe 1 d) de l’article 5 de la loi portant création de la Commission chargée d’enquêter sur les allégations de corruption, des articles 16 et 27 de la loi sur la prévention du blanchiment d’argent et des articles 18 et 31 de la loi sur le signalement des opérations financières.
Statute of limitations; criminal record (arts. 29 and 41)Prescription; antécédents judiciaires (art. 29 et 41)
Based on section 456 of the Criminal Procedure Code, the statute of limitations applicable to general offences (including corruption offences) is 20 years. Previous convictions in other States are not admissible in Sri Lanka.Selon l’article 456 du Code de procédure pénale, le délai de prescription applicable aux infractions générales (y compris les infractions de corruption) est de 20 ans. Les condamnations prononcées antérieurement dans d’autres États ne sont pas recevables au Sri Lanka.
Jurisdiction (art. 42)Compétence (art. 42)
Jurisdiction is based on the Judicature Act, read with section 11 of the Code of Criminal Procedure Act.La compétence est déterminée par le Code judiciaire, lu en parallèle avec l’article 11 du Code de procédure pénale.
Section 9(f) of the Judicature Act establishes jurisdiction over offences committed by Sri Lankan citizens outside the country.L’article 9 f) du Code judiciaire établit la compétence sur les infractions commises par des citoyens sri-lankais en dehors du pays.
The current legislation does not cover foreign participatory acts to money-laundering.La législation en vigueur ne vise pas les actes de blanchiment d’argent commis avec la participation de ressortissants étrangers.
Sri Lanka is specifically considering the possibility of establishing its jurisdiction over corruption offences when the alleged offender is present in its territory and it does not extradite him.Sri Lanka envisage expressément la possibilité d’établir sa compétence à l’égard des infractions de corruption lorsque l’auteur présumé se trouve sur son territoire et qu’elle ne l’extrade pas.
Consequences of acts of corruption; compensation for damage (arts. 34 and 35)Conséquences d’actes de corruption; réparation du préjudice (art. 34 et 35)
Although there is no specific statutory provision to that effect, Sri Lankan court can consider corruption as a relevant factor to annul or rescind a contract or withdraw a concession or similar instrument or take any other remedial action based on common law principles.Bien qu’il n’existe aucune disposition légale particulière à cet effet, les tribunaux sri-lankais peuvent considérer la corruption comme un facteur pertinent pour décider de l’annulation ou de la rescision d’un contrat, retirer une concession ou un instrument similaire, ou prononcer toute autre mesure de réparation fondée sur les principes de la common law.
Parties who have suffered damage may seek remedies based on the Civil Procedure Code against others’ unjust enrichment.Les parties qui ont subi des préjudices peuvent exercer un recours contre l’enrichissement sans cause de tiers en se fondant sur le Code de procédure civile.
Specialized authorities and inter-agency coordination (arts. 36, 38 and 39)Autorités spécialisées et coordination interinstitutions (art. 36, 38 et 39)
CIABOC is a specialized agency tasked with the investigation and prosecution of corruption offences (bribery, illicit enrichment, and offences under the Declaration of Assets and Liabilities Law).La Commission chargée d’enquêter sur les allégations de corruption est un organisme spécialisé responsable des enquêtes et des poursuites visant les infractions de corruption (corruption, enrichissement illicite, et infractions en vertu de la loi sur la déclaration des actifs et des passifs).
Three members of the Commission are appointed by the President and submit regular annual reports directly to him and thereafter to the Parliament.Les trois membres de la Commission sont désignés par le Président. Ils soumettent des rapports annuels réguliers directement à ce dernier, puis au Parlement.
Members and officers of the Commission receive regular training.Les membres et les fonctionnaires de la Commission reçoivent régulièrement une formation.
Money-laundering, embezzlement and other Penal Code offences are investigated by the police, who have a special unit focusing on corruption offences, and prosecuted by the Attorney General’s Office.Les affaires concernant le blanchiment d’argent, la soustraction de biens et d’autres infractions prévues par le Code pénal sont instruites par la police, qui dispose d’une unité spécialisée dans les infractions de corruption, et traitées par le ministère public.
Other relevant agencies include the Financial Intelligence Unit and the Public Service Commission.Les autres organismes compétents sont notamment la Cellule de renseignements financiers et la Commission de la fonction publique.
Sri Lankan authorities would cooperate with and provide necessary information to the CIABOC.Les autorités sri-lankaises coopèrent avec la Commission chargée d’enquêter sur les allégations de corruption, à laquelle elles fournissent les informations nécessaires.
Public officials have a duty to report corruption offences to the Commission under the Establishments Code.En vertu du Code de la fonction publique, les agents publics doivent signaler les infractions de corruption à la Commission.
Entities in the private sector may report corruption to the Commission based on section 4 of the CIABOC Act.Les entités du secteur privé peuvent signaler les infractions de corruption à la Commission en vertu de l’article 4 de la de la loi portant création de cette dernière.
Financial institutions and other entities are required to report suspicious transactions in relation to financial activities pursuant to the Prevention of Money Laundering Act.Les institutions financières et d’autres entités sont tenues de signaler les opérations suspectes liées à des activités financières conformément à la loi sur la prévention du blanchiment d’argent.
2.2. Successes and good practices2.2. Succès et bonnes pratiques
Overall, the following successes and good practices in implementing chapter III of the Convention are highlighted:De manière générale, il peut être fait état des succès et des bonnes pratiques ci-après en ce qui concerne l’application du chapitre III de la Convention:
Comprehensive coverage of subjects, elements and penalties for bribery offences in the Bribery Act.Une prise en compte globale des questions, éléments et peines concernant les infractions de corruption dans la loi sur la corruption.
Section 21 of the Bribery Act criminalizing offering of any gratification to any public servant within one year before or after any dealings with that public servant’s department, as a measure facilitating the prosecution of corruption offences.L’article 21 de la loi sur la corruption, qui incrimine le fait pour toute personne d’offrir une quelconque gratification à un agent public dans l’année précédant ou suivant les relations que ladite personne a pu avoir avec le service de cet agent public, et qui permet ainsi de faciliter les poursuites dans les affaires de corruption.
Section 24 of the Bribery Act providing for the punishment of a public servant who accepted any gratification offered in consideration of his doing or forbearing from any act, regardless of him not actually having the power, right or opportunity therefor, the lack of his intention, or that he did not in fact so act or forbear.L’article 24 de la loi sur la corruption qui prévoit de sanctionner tout agent public ayant accepté une gratification pour avoir accompli un acte ou s’être abstenu de l’accomplir, qu’il en ait eu ou non effectivement le pouvoir, le droit ou la possibilité, qu’il en ait eu ou non l’intention, ou qu’il n’ait en fait pas accompli cet acte ou ne se soit pas abstenu de l’accomplir.
Comprehensive illicit enrichment provisions set up in section 23A of the Bribery Act, also covering family members of implicated public officials in combination with a system of asset declarations of public officials.Les dispositions très détaillées relatives à l’enrichissement illicite apparaissant à l’article 23A de la loi sur la corruption, qui visent également les membres de la famille d’agents publics impliqués, à l’aide notamment d’un mécanisme de déclaration de patrimoine établie par ces derniers.
2.3. Challenges in implementation2.3. Difficultés d’application
The following steps could further strengthen existing anti-corruption measures:Les initiatives suivantes pourraient permettre de renforcer encore les mesures de lutte contre la corruption existantes:
Take necessary legislative measures to implement article 16 of the Convention against Corruption.Prendre les mesures législatives nécessaires pour appliquer l’article 16 de la Convention contre la corruption.
Consider criminalizing trading of influence.Envisager d’incriminer le trafic d’influence.
Consider adopting specific legislation in accordance with article 21 of the Convention in order to criminalize bribery in the private sector.Envisager d’adopter une législation spéciale, conformément à l’article 21 de la Convention, afin d’incriminer la corruption dans le secteur privé.
Furnish copies of the laws that give effect to article 23 of the Convention to the Secretary-General of the United Nations.Fournir des copies des lois donnant effet à l’article 23 de la Convention au Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies.
Criminalize interfering with a witness or impeding a witness in all kinds of cases involving corruption offences.Incriminer le fait d’exercer des pressions sur un témoin ou d’entraver l’action d’un témoin dans toutes les affaires liées à des infractions de corruption.
Consider directly stipulating in the Bribery Act that the definition of “person” covers both natural and legal persons.Envisager d’indiquer directement dans la loi sur la corruption que la définition du terme “personne” vise à la fois les personnes physiques et morales.
More clearly stipulate procedures applied with regard to release on bail.Donner des précisions sur les procédures appliquées en matière de libération sous caution.
Consider promoting the reintegration into society of persons convicted of offences established in accordance with the Convention.Envisager de promouvoir la réinsertion dans la société des personnes reconnues coupables d’infractions énoncées dans la Convention.
Consider providing for the possibility, in appropriate cases, of mitigating punishment of an accused person who provides substantial cooperation in the investigation or prosecution of corruption offences.Envisager de prévoir la possibilité, le cas échéant, d’alléger la peine dont est passible un prévenu qui coopère de manière substantielle à l’enquête ou aux poursuites relatives aux infractions de corruption.
Adopt measures to encourage persons who participate or have participated in the commission of corruption offences, other than those stipulated in the Bribery Act, to supply information to competent authorities for investigative and evidentiary purposes.Adopter des mesures pour encourager les personnes qui participent ou ont participé à la commission d’infractions de corruption, autres que celles prévues dans la loi sur la corruption, à fournir des informations aux autorités compétentes aux fins d’enquête et de recherche de preuves.
Consider adopting additional measures in the domestic legal system to ensure that persons reporting facts concerning corruption offences are protected against any unjustified treatment. Adopt such measures as may be necessary to enable freezing, seizure and confiscation of proceeds derived from all offences established in accordance with the Convention.Envisager d’adopter des mesures supplémentaires dans le système juridique interne pour faire en sorte que les personnes ayant déclaré des faits concernant des infractions de corruption soient protégées contre tout traitement injustifié.
Introduce a provision in the relevant legislation providing for the administration by the competent authorities of frozen, seized or confiscated property representing proceeds of all offences under the Convention.Adopter les mesures nécessaires, le cas échéant, pour permettre le gel, la saisie et la confiscation du produit tiré de toutes les infractions visées par la Convention.
Consider adopting legislative or other measures that would enable the consideration of previous convictions of an alleged offender, particularly during trial and sentencing.Adopter une disposition dans la législation pertinente prévoyant l’administration par les autorités compétentes des biens gelés, saisis ou confisqués représentant le produit de toutes les infractions visées par la Convention.
Consider adopting additional measures in the domestic legal system to ensure that entities or persons who suffered damage as a result of acts of corruption have the right to initiate legal proceedings against those responsible for the damage in order to obtain compensation.Envisager d’adopter des mesures législatives ou autres qui permettraient de prendre en compte les condamnations antérieurement infligées à un délinquant présumé, en particulier pendant le procès et l’élaboration de la sentence pénale.
2.4. Technical assistance needs identified to improve implementation of the ConventionEnvisager d’adopter des mesures supplémentaires dans le système juridique interne pour faire en sorte que les entités ou les personnes lésées par un acte de corruption aient le droit de poursuivre les responsables de ce préjudice pour obtenir réparation.
The following forms of technical assistance could assist Sri Lanka in more fully implementing the Convention:2.4. Assistance technique nécessaire pour améliorer l’application de la Convention
Assistance in conducting an assessment of the effectiveness of measures adopted to criminalize active and passive bribery of national public officials.Les formes ci-après d’assistance technique pourraient aider Sri Lanka à appliquer la Convention de manière plus complète:
Summary of good practices, lessons learned, model legislation legislative drafting, legal advice and on-site assistance by an anti-corruption expert and development of an action plan for implementation with regard to the criminalization of bribery of foreign public officials and officials of public international organizations.Aide à la réalisation d’une évaluation de l’efficacité des mesures adoptées pour incriminer la corruption active et passive d’agents publics nationaux.
Summary of good practices, lessons learned, model legislation legislative drafting, legal advice and on-site assistance by an anti-corruption expert and development of an action plan for implementation with regard to the criminalization of bribery in the private sector.Résumé des bonnes pratiques, enseignements tirés, lois types, rédaction de textes de loi, conseils juridiques, aide sur place fournie par un spécialiste de la lutte contre la corruption et élaboration d’un plan d’action pour l’application s’agissant de l’incrimination de la corruption d’agents publics étrangers et de fonctionnaires d’organisations internationales publiques.
Summary of good practices, lessons learned, model legislation legislative drafting, legal advice and on-site assistance by an anti-corruption expert and development of an action plan for implementation with regard to the liability of legal persons.Résumé des bonnes pratiques, enseignements tirés, lois types, rédaction de textes de loi, conseils juridiques, aide sur place fournie par un spécialiste de la lutte contre la corruption et élaboration d’un plan d’action pour l’application s’agissant de l’incrimination de la corruption dans le secteur privé.
Legal advice, on-site assistance by an anti-corruption expert and development of an action plan for implementation with regard to the reintegration into society of persons convicted of corruption offences.Résumé des bonnes pratiques, enseignements tirés, lois types, rédaction de textes de loi, conseils juridiques, aide sur place fournie par un spécialiste de la lutte contre la corruption et élaboration d’un plan d’action pour l’application s’agissant de la responsabilité des personnes morales.
Model legislation, legal advice and on-site assistance by an anti-corruption expert with regard to the protection of witnesses, experts and victims.Conseils juridiques, aide sur place fournie par un spécialiste de la lutte contre la corruption et élaboration d’un plan d’action pour l’application s’agissant de la réinsertion dans la société des personnes condamnées pour des infractions de corruption.
Model legislation, legal advice and on-site assistance by an anti-corruption expert with regard to the protection of reporting persons.Lois types, conseils juridiques, aide sur place fournie par un spécialiste de la lutte contre la corruption s’agissant de la protection des témoins, des experts et des victimes. Lois types, conseils juridiques, aide sur place fournie par un spécialiste de la lutte contre la corruption s’agissant de la protection des personnes qui communiquent des informations.
Summary of good practices, lessons learned, legislative drafting and legal advice with regard to cooperation with law enforcement authorities.Résumé des bonnes pratiques, enseignements tirés, rédaction de textes de loi et conseils juridiques s’agissant de la coopération avec les services de détection et de répression.
Summary of good practices, lessons learned, model legislation, legislative drafting and legal advice with regard to taking into account criminal records from other States in domestic criminal proceedings.Résumé des bonnes pratiques, enseignements tirés, lois types, rédaction de textes de loi et conseils juridiques s’agissant de la prise en compte des antécédents judiciaires provenant d’autres États dans les procédures pénales nationales.
Summary of good practices, legal advice, on-site assistance by an anti-corruption expert and legislative drafting with regard to the implementation of article 42 of the Convention on jurisdiction.Résumé des bonnes pratiques, conseils juridiques, aide sur place fournie par un spécialiste de la lutte contre la corruption et rédaction de textes de loi s’agissant de l’application de l’article 42 de la Convention sur la compétence.
Assistance in conducting an assessment of the effectiveness of measures adopted to implement article 34 of the Convention on the consequences of acts of corruption.Aide à la réalisation d’une évaluation de l’efficacité des mesures adoptées pour appliquer l’article 34 de la Convention sur les conséquences d’actes de corruption.
Summary of good practices, legal advice, on-site assistance by an anti-corruption expert, legislative drafting and development of an action plan for implementation with regard to compensation for damage resulting from acts of corruption.Résumé des bonnes pratiques, conseils juridiques, aide sur place fournie par un spécialiste de la lutte contre la corruption, rédaction de textes de loi et élaboration d’un plan d’action pour l’application s’agissant de l’obtention de réparations pour les préjudices résultant d’actes de corruption.
3. Chapter IV: International cooperation3. Chapitre IV: Coopération internationale
3.1. Observations on the implementation of the articles under review3.1. Observations sur l’application des articles examinés
Extradition (art. 44)Extradition (art. 44)
Extradition is governed by the Extradition Law and the responsible authority for extradition is the Minister of Defence.L’extradition est régie par la loi sur l’extradition et l’autorité responsable en la matière est le Ministre de la défense.
Extradition may be provided without a treaty to Commonwealth countries that have been designated by order in the Gazette.L’extradition peut être accordée sans traité aux pays du Commonwealth qui ont été désignés par décret dans le Journal officiel.
A treaty is otherwise required for all other countries.Un traité avec tous les autres pays est en revanche exigé.
For requests from both Commonwealth and treaty partners, the execution of the request is subject to the domestic laws of Sri Lanka.Pour les demandes émanant des partenaires du Commonwealth et de ceux avec lesquels un traité a été signé, l’exécution de la demande est soumise à la législation interne sri-lankaise.
As a dualist country, international treaties require enabling domestic legislation to be implemented in Sri Lanka.Le système juridique sri-lankais étant un système dualiste, une loi interne d’application doit être promulguée pour donner effet aux traités internationaux.
Extradition is subject to dual criminality and is limited to the extent that not all offences established under the Convention have been criminalized.L’extradition est subordonnée à la double incrimination et elle est limitée par le fait que les actes visés par la Convention ne sont pas tous incriminés.
However, the broad provision in the Extradition Act referring to offences under international crime control conventions would seem to cover all Convention against Corruption offences (see the Extradition (Amendment) Act No. 48 of 1999, Section 5).Cependant, la disposition générale dans la loi sur l’extradition mentionnant les infractions en vertu des conventions internationales de lutte contre la criminalité semble couvrir toutes les infractions visées dans la Convention contre la corruption (voir la loi n° 48 de 1999 sur l’extradition (modifiée), art. 5).
Sri Lanka does not consider the Convention as the legal basis for extradition in respect to any corruption offences and has not made the requisite notification to the United Nations.Sri Lanka ne considère pas la Convention comme la base légale de l’extradition en ce qui concerne les infractions de corruption et n’a pas adressé la notification requise à l’Organisation des Nations Unies.
Sri Lanka is party to four bilateral extradition treaties, with Hong Kong (China), India, Italy and the United States of America.Sri Lanka est partie à quatre traités d’extradition bilatéraux, avec les États-Unis d’Amérique, Hong Kong (Chine), l’Inde et l’Italie.
Simplified extradition arrangements are available under the Commonwealth Scheme on Extradition (London Scheme).Il existe des accords d’extradition simplifiés conformément au Mécanisme du Commonwealth en matière d’extradition (Plan de Londres).
Requests for extradition must be sent through diplomatic channels to the responsible authority for extradition, the Minister of Defence.Les demandes d’extradition doivent être adressées par la voie diplomatique à l’autorité responsable, à savoir le Ministre de la défense.
Under Sri Lanka’s treaties, extraditable offences are those punishable according to the laws of both States by imprisonment for more than one year or a more severe penalty (extradition treaty with the United States (article 2(1)) and, additionally in the case of Hong Kong, China, those listed in a schedule in the treaty (Hong Kong, China, treaty, article 2(1)).En vertu des traités conclus par Sri Lanka, les infractions donnant lieu à extradition sont celles punissables selon la loi des deux États d’une peine d’emprisonnement de plus d’un an ou d’une peine plus sévère (traité d’extradition avec les États-Unis (art. 2-1)) et, en outre, dans le cas de Hong Kong (Chine), celles énumérées dans une annexe au traité (traité d’extradition avec Hong Kong (Chine), art. 2-1)).
This would include all Convention against Corruption offences.Toutes les infractions énumérées dans la Convention contre de corruption paraissent ainsi visées.
For extradition to Commonwealth countries with which no treaty is in place, the offence must also be described in a list in the Extradition Law and be punishable by at least one year.S’agissant de l’extradition vers les pays du Commonwealth avec lesquels aucun traité n’a été signé, l’infraction doit également être décrite dans une liste figurant dans la loi sur l’extradition et être passible d’au moins un an d’emprisonnement.
Nationality is not a ground for refusing extradition under the Extradition Law; however, under Sri Lanka’s bilateral treaty with Hong Kong, China, nationality is a discretionary ground for refusing extradition, and the obligation to promptly submit the case for prosecution where extradition of a national is refused is not addressed.En vertu de la loi sur l’extradition, la nationalité n’est pas un motif de refus. Toutefois, conformément au traité bilatéral conclu entre Sri Lanka et Hong Kong (Chine), la nationalité est un motif discrétionnaire pour refuser l’extradition, et l’obligation de faire rapidement engager des poursuites lorsque l’extradition d’un ressortissant est refusée n’est pas prise en considération.
The Judicature Act, which establishes the jurisdiction of the court, does not provide for an obligation to submit the case for prosecution if extradition has been refused.Le Code judiciaire, qui établit la compétence du tribunal, ne prévoit pas l’obligation de faire engager des poursuites si l’extradition a été refusée.
No requests for extradition of nationals have been received.Aucune demande d’extradition de ressortissants n’a été reçue.
No information was available from Sri Lankan authorities before or during the country visit as to whether fiscal offences satisfy the one-year imprisonment term to be extraditable under Sri Lanka’s law and treaties.Les autorités sri-lankaises n’ont pas fourni d’informations, avant ou pendant la visite dans le pays, sur le point de savoir si les infractions fiscales passibles d’une peine d’emprisonnement d’un an pouvaient donner lieu à extradition en vertu du droit et des traités de Sri Lanka.
The reviewing States noted that it was difficult to assess in detail Sri Lanka’s practice of granting extradition in corruption cases due to the limited availability of information, the absence of data on requests made to Sri Lanka and any requests that Sri Lanka has refused, and, more generally, the absence of a specific system for collecting data.Les États examinateurs ont fait observer qu’il était difficile d’évaluer précisément la pratique suivie par Sri Lanka en matière d’extradition pour les affaires de corruption, en raison du peu d’informations disponibles, de l’absence de données sur les demandes adressées à Sri Lanka et les demandes que le pays aurait refusées, et, plus généralement, de l’absence d’un mécanisme spécifique de collecte de données.
The obligation to consult with a requesting State before refusing extradition is not addressed in the Extradition Law and all bilateral treaties.La loi sur l’extradition et l’ensemble des traités bilatéraux ne mentionnent pas l’obligation de consulter l’État requérant avant de refuser l’extradition.
The issues of fair treatment, non-discrimination and the political offence exception have not been invoked to date.Les questions relatives au traitement équitable, à la non-discrimination et à l’exception concernant les infractions politiques n’ont pas été invoquées à ce jour.
Transfer of sentenced persons; transfer of criminal proceedings (arts. 45 and 47)Transfèrement des personnes condamnées; transfert des procédures pénales (art. 45 et 47)
Sri Lanka has enacted the Transfer of Offenders Act, No. 5 of 1995 and bilateral agreements on the transfer of sentenced persons with Hong Kong (China), India, Kuwait, Maldives, Pakistan and the United Kingdom of Great Britain and Northern Ireland.Sri Lanka a promulgué la loi intitulée Transfer of Offenders Act, n° 5 de 1995 (loi n° 5 sur le transfèrement des délinquants), et conclu des accords bilatéraux sur le transfèrement des personnes condamnées avec Hong Kong (Chine), l’Inde, le Koweït, les Maldives, le Pakistan et le Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord.
To date, no case examples of transfer of persons sentenced for corruption offences were reported.À ce jour, aucun cas de transfèrement de personnes condamnées pour des infractions de corruption n’a été signalé.
Available at www.lawnet.lk/process.php?st=1995Y0V0C5A&hword=%27%27&path=5.Disponible à l’adresse www.lawnet.lk/process.php?st=1995Y0V0C5A&hword=%27%27&path=5.
There is no law or practice on the transfer of criminal proceedings.Il n’existe pas de loi ou de pratique concernant le transfert des procédures pénales.
Mutual legal assistance (art. 46)Entraide judiciaire (art. 46)
Sri Lanka’s Mutual Assistance in Criminal Matters Act (MACMA) provides the legal basis for mutual legal assistance (MLA).À Sri Lanka, l’entraide judiciaire est fondée sur la loi intitulée Mutual Assistance in Criminal Matters Act (MACMA) (loi relative à l’entraide judiciaire en matière pénale).
MLA is subject to dual criminality and, except for Commonwealth countries designated by order in the Gazette, the existence of a treaty.Elle est subordonnée au principe de la double incrimination et, sauf pour les pays du Commonwealth désignés par décret dans le Journal officiel, à l’existence d’un traité.
Such treaties are in force with Hong Kong (China), Pakistan, Thailand and India.Des traités de ce type ont été conclus avec Hong Kong (Chine), le Pakistan, la Thaïlande et l’Inde.
For requests from both Commonwealth and treaty partners, the execution of the request is subject to the domestic laws of Sri Lanka.S’agissant des demandes formulées tant par les partenaires du Commonwealth que par les partenaires avec lesquels un traité a été signé, l’exécution de la demande est soumise à la législation interne sri-lankaise.
Sri Lanka also subscribes to the Commonwealth (Harare) Scheme on MLA and assistance can be provided in the absence of a treaty on a case-by-case basis on the grounds of reciprocity.Sri Lanka a également souscrit au Mécanisme du Commonwealth pour l’assistance mutuelle en matière criminelle (Mécanisme de Harare) et une assistance peut être fournie en l’absence d’un traité au cas par cas sur la base de la réciprocité.
The central authority for MLA is the Secretary to the Minister of Justice.L’autorité centrale chargée de l’entraide judiciaire est le Secrétaire auprès du Ministre de la justice.
Through INTERPOL, the Financial Intelligence Unit of Sri Lanka and other investigative agencies have, on the basis of reciprocity, provided informal mutual legal assistance on numerous occasions outside the statutory provisions.Par l’intermédiaire d’INTERPOL, la Cellule sri-lankaise de renseignements financiers et d’autres organismes d’enquête ont, sur la base de la réciprocité, accordé à de nombreuses reprises une entraide judiciaire informelle en dehors des dispositions légales.
MLA is limited to the extent that not all offences established under the Convention have been criminalized.L’entraide judiciaire est limitée par le fait que les actes visés par la Convention ne sont pas tous incriminés.
However, the dual criminality requirement may be waived for MLA for a serious offence recognized under the law of Sri Lanka or of a specified country, which would not encompass Convention against Corruption offences not recognized in either Sri Lanka or the requesting country.Cependant, en cas d’infraction grave reconnue par la législation de Sri Lanka ou d’un pays donné, il peut être dérogé à l’exigence de double incrimination aux fins de l’entraide judiciaire, ce qui ne couvrirait pas les infractions visées par la Convention non reconnues à Sri Lanka ou dans le pays requérant.
There have been no cases where Sri Lanka provided assistance in the absence of dual criminality.En aucune circonstance Sri Lanka n’a fourni une aide en l’absence de double incrimination.
No information was available as to whether Sri Lanka would render non-coercive assistance if the offence was not of a serious nature.On ne disposait pas d’informations sur le point de savoir si Sri Lanka serait disposée à accorder une aide de nature non coercitive dans le cas où l’infraction n’aurait pas de caractère de gravité.
There have been no corruption-related requests and no requests for MLA have been refused by Sri Lanka to date.À ce jour, aucune demande concernant des affaires de corruption n’a été formulée et aucune demande d’entraide judiciaire n’a été refusée par Sri Lanka.
As a matter of practice, Sri Lanka appears to consult with requesting countries before refusing or postponing MLA.Sur le plan pratique, il semble que Sri Lanka consulte les pays requérants avant de refuser ou de différer une demande d’entraide judiciaire.
There have been no cases where assistance was postponed on the grounds of an ongoing criminal matter.Aucune aide n’a été différée au motif qu’une affaire pénale était en cours.
Representatives from the Attorney General’s Office explained that evidence that is exculpatory to an accused would not have to be disclosed, although there have been no such cases to date.Des représentants du ministère public ont expliqué que des preuves à la décharge d’un prévenu ne seraient pas révélées, mais le cas ne s’est jamais produit.
Furthermore, it was explained that Sri Lanka provides grounds for refusal as a matter of practice, although there is no provision to this effect in the MACMA, and an example was provided.En outre, il a été expliqué que, dans la pratique, Sri Lanka exposait les motifs de son refus, même si la loi relative à l’entraide judiciaire en matière pénale ne renfermait aucune disposition à cet effet; un exemple a été donné à ce sujet.
Law enforcement cooperation; joint investigations; special investigative techniques (arts. 48, 49 and 50)Coopération entre les services de détection et de répression; enquêtes conjointes; techniques d’enquête spéciales (art. 48, 49 et 50)
Sri Lanka is a member of the Egmont Group of Financial Intelligence Units and its law enforcement agencies also cooperate through INTERPOL. Sri Lanka’s Financial Intelligence Unit has entered into agreements on mutual legal assistance that provide for the exchange of information and enhance cooperation between law enforcement agencies.Sri Lanka est membre du Groupe Egmont des cellules de renseignements financiers et ses services de détection et de répression coopèrent également par l’intermédiaire d’INTERPOL. La Cellule sri-lankaise de renseignements financiers a conclu des accords d’entraide judiciaire qui prévoient l’échange d’informations et renforcent la coopération entre les services de détection et de répression.
Sri Lanka could use the Convention against Corruption as a basis for direct law enforcement cooperation.Sri Lanka pourrait utiliser la Convention contre la corruption comme base d’une coopération directe entre lesdits services.
Joint investigations are provided for in agreements entered into with other States and could be undertaken on a case-by-case basis through the establishment of memorandums of understanding or other agreements or arrangements.Des enquêtes conjointes sont prévues dans les accords conclus avec d’autres États et elles peuvent être menées au cas par cas à travers la mise en place de mémorandums d’accord ou d’autres accords ou arrangements.
Examples of non-corruption-related joint investigations were provided.Des exemples d’enquêtes conjointes non liés à la corruption ont été donnés.
Although there are no specific legal provisions to allow for special investigative techniques, there is no prohibition to permit the use of such techniques as long as the evidence collated is in an admissible form.Bien qu’il n’existe pas de dispositions juridiques spécifiques permettant d’appliquer des techniques d’enquête spéciales, rien n’interdit l’utilisation de ces techniques pour autant que les preuves recueillies le soient sous une forme recevable. 3.2. Succès et bonnes pratiques
3.2. Successes and good practices Sri Lanka may provide assistance in the absence of dual criminality for requests involving serious offences, and it was explained that these would include Convention against Corruption offences.Sri Lanka peut fournir une assistance en l’absence de double incrimination pour les demandes portant sur des infractions graves, et il a été expliqué que celles-ci englobaient les infractions visées dans la Convention.
The forms for MLA requests included in the schedule to the MACMA provide certainty to requesting countries as to the required content for MLA requests.Les formulaires de demandes d’entraide judiciaire figurant dans l’annexe à la loi relative à l’entraide judiciaire en matière pénale donnent aux pays requérants des éléments de certitude quant à la teneur des renseignements requis. 3.3. Difficultés d’application
3.3. Challenges in implementation The following steps could further strengthen existing anti-corruption measures:Les initiatives suivantes pourraient permettre de renforcer encore les mesures de lutte contre la corruption existantes:
Adapt information systems to allow Sri Lanka to collect data on the origin of international cooperation requests, the time frame for their execution, and the response provided, including the offences involved and any grounds for refusal.Adapter les systèmes d’information pour permettre à Sri Lanka de recueillir des données sur l’origine des demandes de coopération internationale, les délais d’exécution de ces demandes et la suite donnée, y compris sur les infractions en cause et les éventuels motifs de refus.
Review the list of gazetted Commonwealth countries to ensure that all Commonwealth countries are covered (for both extradition and MLA).Consulter la liste des pays du Commonwealth énumérés dans le Journal officiel pour s’assurer que tous les pays du Commonwealth sont visés (pour l’extradition et l’entraide judiciaire).
With respect to extradition, enhance knowledge of the extradition procedure and the role of the responsible authority for determining extradition requests among relevant authorities.S’agissant de l’extradition, faire mieux connaître aux autorités compétentes la procédure d’extradition et le rôle de l’autorité chargée de statuer sur les demandes d’extradition.
Concerning extradition to Commonwealth countries with which no treaty is in place, consider whether the list-based approach to extradition affords sufficient flexibility to grant extradition to these countries for specific acts of corruption and to amend the list as needed to respond to corruption-related requests, including in future cases.S’agissant de l’extradition vers les pays du Commonwealth avec lesquels aucun traité n’a été signé, déterminer si l’approche retenue, à savoir une liste des infractions, offre suffisamment de souplesse pour accorder l’extradition vers ces pays dans le cas de certains actes de corruption, et pour modifier la liste, au besoin, afin de répondre à des demandes liées à des affaires de corruption, compte tenu également des affaires à venir.
Consider reviewing domestic requirements regarding the application of multilateral treaties such as the Convention as a legal basis for extradition.Envisager de revoir les exigences nationales concernant l’application des traités multilatéraux tels que la Convention comme base légale de l’extradition.
Provide the notifications under paragraph 6 of article 44 and paragraphs 13 and 14 of article 46.Adresser les notifications au titre du paragraphe 6 de l’article 44 et des paragraphes 13 et 14 de l’article 46.
Amend relevant bilateral treaties to ensure that nationality is not a ground for refusing extradition and to include the obligation to promptly submit a case for prosecution where extradition of a national is refused.Modifier les traités bilatéraux pertinents pour faire en sorte que la nationalité ne soit pas un motif de refus de l’extradition et prévoir l’obligation de faire rapidement engager des poursuites lorsque l’extradition d’un ressortissant est refusée.
Include the aut dedere aut judicare obligation in its future extradition treaties.Prévoir l’obligation aut dedere aut judicare dans les futurs traités d’extradition.
Consider adopting measures establishing that Sri Lanka will consider enforcing the remainder of a foreign sentence where extradition of nationals is refused.Envisager d’adopter des mesures stipulant que Sri Lanka envisagera de faire exécuter le reste de la peine prononcée à l’étranger lorsque l’extradition d’un ressortissant est refusée.
Ensure that requests for extradition regarding fiscal offences would not be refused.Veiller à ce que les demandes d’extradition concernant les infractions fiscales ne soient pas refusées.
Amend the Extradition Law and relevant bilateral treaties to include a provision on the obligation to consult with a requesting State before refusing extradition.Modifier la loi sur l’extradition et les traités bilatéraux pertinents afin d’y inclure une disposition sur l’obligation de consulter l’État requérant avant de refuser l’extradition.
With respect to MLA, include appropriate measures to facilitate the provision of non-coercive MLA when the offence is not of a serious nature in the MACMA and MLA treaties.S’agissant de l’entraide judiciaire, prévoir, dans la loi relative à l’entraide judiciaire en matière pénale et dans les traités d’entraide judiciaire, des mesures appropriées pour faciliter une entraide judiciaire non coercitive lorsque l’infraction n’a pas de caractère de gravité.
Take appropriate measures to render non-coercive assistance (para.Prendre des mesures appropriées pour fournir une aide non coercitive (par.
9, art. 46).9, art. 46).
Consider comprehensively reviewing the forms for MLA requests against the measures set forth in paragraphs 15 and 16 of article 46 to ensure adequate guidance to requesting countries.Envisager de revoir en profondeur les formulaires de demandes d’entraide judiciaire au regard des mesures énoncées aux paragraphes 15 et 16 de l’article 46 afin de donner aux pays requérants les orientations voulues.
Consider adopting a checklist for MLA to serve as an administrative tool for authorities handling MLA requests.Envisager d’adopter une liste de contrôle pour l’entraide judiciaire qui servira de support administratif aux services chargés de traiter les demandes d’entraide judiciaire.
Consider clarifying the manner in which MLA requests are executed, particularly in the case of non-treaty partners (art. 46, para.Envisager de préciser la manière dont les demandes d’entraide judiciaire sont exécutées, en particulier dans le cas des partenaires avec lesquels aucun traité n’a été signé (art. 46, par.
17).17).
Continue to consider adopting relevant measures to allow for evidence to be taken and hearings to be conducted in criminal cases by video, including through relevant amendments to the Evidence Ordinance.Continuer d’étudier la possibilité d’adopter des mesures pertinentes pour faire en sorte que des preuves puissent être recueillies et que des audiences puissent se tenir dans les affaires pénales par liaison vidéo, notamment en apportant les modifications voulues à l’ordonnance sur les preuves.
Review legislation and procedures with regard to the disclosure of evidence exculpatory to an accused.Revoir la législation et les procédures relatives à la divulgation des éléments de preuve à la décharge d’un prévenu.
Amend the MLA law to add a limitation on use clause.Modifier la loi relative à l’entraide judiciaire afin d’ajouter une clause de limitation de l’utilisation des informations obtenues.
Consider including a confidentiality provision in the MLA Act, in particular for non-treaty and non-Commonwealth countriesEnvisager d’inclure une disposition relative à la confidentialité dans la loi sur l’entraide judiciaire, en particulier pour les pays avec lesquels aucun traité n’a été signé et pour les pays non membres du Commonwealth.
Amend the MACMA to provide that grounds for refusal shall be communicated.Modifier la loi relative à l’entraide judiciaire en matière pénale pour préciser que les motifs de refus doivent être communiqués.
Amend the MACMA to include a provision on the timely execution of MLA requests and the provision of information on the status of requests.Modifier la loi relative à l’entraide judiciaire en matière pénale afin d’inclure une disposition prévoyant l’exécution en temps voulu des demandes d’entraide judiciaire et la fourniture d’informations sur l’état des demandes.
Consider specifying legislation and future treaties to provide greater legal certainty with regards to postponing MLA on the grounds of ongoing criminal matters.Envisager de donner des précisions dans la législation et les futurs traités pour fournir une plus grande sécurité juridique en ce qui concerne le report de l’entraide judiciaire pour des raisons d’affaires pénales en instance.
Amend the MACMA and relevant treaties to include a duty to consult before refusing or postponing MLA.Modifier la loi relative à l’entraide judiciaire en matière pénale et les traités pertinents afin de prévoir l’obligation de consultation avant de refuser ou de différer une demande d’entraide judiciaire.
Strengthen measures and efforts in international law enforcement cooperation, in particular channels of communication and cooperation in the investigation of specific cases.Renforcer les mesures et les activités de coopération internationale entre les services de détection et de répression, en particulier les moyens de communication et de coopération dans le cadre des enquêtes visant des affaires particulières.
3.4. Technical assistance needs identified to improve implementation of the Convention3.4. Assistance technique nécessaire pour améliorer l’application de la Convention
Sri Lanka indicated that it would require technical assistance, including legal advice and capacity-building, on extradition, MLA and the transfer of criminal proceedings.Sri Lanka a indiqué qu’elle aurait besoin d’une assistance technique, notamment en matière de conseil juridique et de renforcement des capacités, en ce qui concerne l’extradition, l’entraide judiciaire et le transfert des procédures pénales.
In addition, it would require legal and technical assistance to assess the effectiveness of its measures on the transfer of offenders and the use of special investigative techniques.En outre, il lui faudrait également une assistance juridique et technique pour évaluer l’efficacité de ses mesures concernant le transfèrement des délinquants et l’utilisation des techniques d’enquête spéciales.
Furthermore, Sri Lanka indicated that a summary of good practices/lessons learned and capacity-building programmes would assist in enhancing law enforcement cooperation.Par ailleurs, elle a signalé qu’une synthèse des bonnes pratiques et des enseignements tirés, ainsi que des programmes de renforcement des capacités contribueraient à resserrer la coopération entre les services de détection et de répression.