A_RES_63_197_EF
Correct misalignment Change languages order
A/RES/63/197 A_RES_63_197_e.doc (English)A/RES/63/197 A_RES_63_197_f.doc (French)
RÉSOLUTION 63/197RESOLUTION 63/197
Adoptée à la 71e séance plénière, le 18 décembre 2008, sans avoir été mise aux voix, sur recommandation de la Commission (A/63/432, par. 13){{{ Le projet de résolution recommandé dans le rapport de la Commission avait pour auteurs les pays suivants : Afghanistan, Albanie, Algérie, Andorre, Antigua-et-Barbuda, Argentine, Arménie, Autriche, Bahamas, Bangladesh, Barbade, Belgique, Belize, Bénin, Bosnie-Herzégovine, Brunéi Darussalam, Canada, Cap-Vert, Chili, Chine, Chypre, Colombie, Comores, Congo, Costa Rica, Côte d'Ivoire, Croatie, Cuba, Danemark, Dominique, Égypte, El Salvador, Équateur, Érythrée, États-Unis d'Amérique, ex-République yougoslave de Macédoine, Ghana, Guatemala, Guyana, Haïti, Honduras, Indonésie, Iraq, Irlande, Islande, Israël, Italie, Jamaïque, Japon, Jordanie, Kazakhstan, Lesotho, Lettonie, Libéria, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maroc, Mauritanie, Mexique, Monaco, Mongolie, Monténégro, Myanmar, Nigéria, Norvège, Ouganda, Panama, Paraguay, Pérou, Philippines, République de Corée, République démocratique populaire lao, République de Moldova, République dominicaine, République tchèque, République-Unie de Tanzanie, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Sierra Leone, Slovaquie, Soudan, Suède, Suisse, Suriname, Swaziland, Tadjikistan, Thaïlande, Timor-Leste, Togo, Turquie et Uruguay.}}}Adopted at the 71st plenary meeting, on 18 December 2008, without a vote, on the recommendation of the Committee (A/63/432, para. 13){{{ The draft resolution recommended in the report was sponsored in the Committee by: Afghanistan, Albania, Algeria, Andorra, Antigua and Barbuda, Argentina, Armenia, Austria, Bahamas, Bangladesh, Barbados, Belgium, Belize, Benin, Bosnia and Herzegovina, Brunei Darussalam, Canada, Cape Verde, Chile, China, Colombia, Comoros, Congo, Costa Rica, Côte d'Ivoire, Croatia, Cuba, Cyprus, Czech Republic, Denmark, Dominica, Dominican Republic, Ecuador, Egypt, El Salvador, Eritrea, Ghana, Guatemala, Guyana, Haiti, Honduras, Iceland, Indonesia, Iraq, Ireland, Israel, Italy, Jamaica, Japan, Jordan, Kazakhstan, Lao People's Democratic Republic, Latvia, Lesotho, Liberia, Liechtenstein, Lithuania, Luxembourg, Madagascar, Malawi, Malaysia, Mali, Mauritania, Mexico, Monaco, Mongolia, Montenegro, Morocco, Myanmar, Nigeria, Norway, Panama, Paraguay, Peru, Philippines, Republic of Korea, Republic of Moldova, San Marino, Senegal, Serbia, Sierra Leone, Slovakia, Sudan, Suriname, Swaziland, Sweden, Switzerland, Tajikistan, Thailand, the former Yugoslav Republic of Macedonia, Timor-Leste, Togo, Turkey, Uganda, United Republic of Tanzania, United States of America and Uruguay.}}}
63/197.63/197.
Coopération internationale face au problème mondial de la drogueInternational cooperation against the world drug problem
L'Assemblée générale,The General Assembly,
Rappelant la Déclaration du Millénaire{{{ Voir résolution 55/2.}}}, les dispositions du Document final du Sommet mondial de 2005{{{ Voir résolution 60/1.}}} relatives au problème mondial de la drogue, sa résolution 62/176 du 18 décembre 2007 et ses résolutions antérieures sur la question,Recalling the United Nations Millennium Declaration,{{{ See resolution 55/2.}}} the provisions of the 2005 World Summit Outcome{{{ See resolution 60/1.}}} addressing the world drug problem, its resolution 62/176 of 18 December 2007 and its other previous relevant resolutions,
Réaffirmant la Déclaration politique adoptée à sa vingtième session extraordinaire{{{ Résolution S-20/2, annexe.}}} et l'importance que revêt la réalisation des objectifs fixés pour 2008,Reaffirming the Political Declaration adopted by the General Assembly at its twentieth special session{{{ Resolution S-20/2, annex.}}} and the importance of meeting the objectives targeted for 2008,
Réaffirmant également la déclaration ministérielle commune, adoptée à l'issue du débat ministériel de la quarante-sixième session de la Commission des stupéfiants{{{ Voir Documents officiels du Conseil économique et social, 2003, Supplément no 8 (E/2003/28/Rev.1), chap. I, sect. C ;Reaffirming also the joint ministerial statement adopted at the ministerial segment of the forty-sixth session of the Commission on Narcotic Drugs,{{{ See Official Records of the Economic and Social Council, 2003, Supplement No. 8 (E/2003/28/Rev.1), chap. I, sect. C;
voir également A/58/124, sect. II.A.}}}, le Plan d'action pour la mise en œuvre de la Déclaration sur les principes fondamentaux de la réduction de la demande de drogues{{{ Résolution 54/132, annexe.}}} et le Plan d'action sur la coopération internationale pour l'élimination des cultures de plantes servant à fabriquer des drogues illicites et les activités de substitution, adoptés à sa vingtième session extraordinaire{{{ Résolution S-20/4 E.}}},see also A/58/124, sect. II.A.}}} the Action Plan for the Implementation of the Declaration on the Guiding Principles of Drug Demand Reduction{{{ Resolution 54/132, annex.}}} and the Action Plan on International Cooperation on the Eradication of Illicit Drug Crops and on Alternative Development adopted by the General Assembly at its twentieth special session,{{{ Resolution S-20/4 E.}}}
Rappelant sa résolution 62/176, dans laquelle elle s'est félicitée de la décision prise par la Commission des stupéfiants d'organiser à sa cinquante-deuxième session un débat de haut niveau pour évaluer l'application des déclarations et mesures qu'elle avait adoptées à sa vingtième session extraordinaire{{{ Voir résolutions S-20/2, S-20/3 et S-20/4 A à E.}}},Recalling that, in its resolution 62/176, it welcomed the decision by the Commission on Narcotic Drugs to convene a high-level segment, during its fifty-second session, in order to allow time to assess the implementation of the declarations and measures adopted by the General Assembly at its twentieth special session,{{{ See resolutions S-20/2, S-20/3 and S-20/4 A-E.}}}
Vivement préoccupée par le fait que, malgré les efforts toujours plus résolus des États, des organismes compétents, de la société civile et des organisations non gouvernementales, le problème de la drogue demeure une grave menace pour la santé et la sécurité publiques et pour le bien-être de l'humanité, en particulier des enfants et des jeunes et de leur famille, comme pour la sécurité et la souveraineté nationales des États, et qu'il compromet la stabilité sociale, économique et politique et le développement durable,Gravely concerned that, despite continued increased efforts by States, relevant organizations, civil society and non-governmental organizations, the world drug problem continues to constitute a serious threat to public health and safety and the well-being of humanity, in particular children and young people and their families, and to the national security and sovereignty of States, and that it undermines socio-economic and political stability and sustainable development,
Préoccupée par les graves problèmes et dangers que créent les liens qui subsistent entre le trafic de drogues et le terrorisme ainsi que d'autres activités criminelles nationales et transnationales et les réseaux de criminalité transnationale, tels la traite des êtres humains, femmes et enfants surtout, le blanchiment d'argent, le financement du terrorisme, la corruption, le trafic d'armes et le trafic de précurseurs, et réaffirmant qu'une coopération internationale solide et efficace s'impose pour parer à ces menaces,Concerned by the serious challenges and threats posed by the continuing links between illicit drug trafficking and terrorism and other national and transnational criminal activities and transnational criminal networks, inter alia, trafficking in human beings, especially women and children, money-laundering, financing of terrorism, corruption, trafficking in arms and trafficking in chemical precursors, and reaffirming that strong and effective international cooperation is needed to counter these threats,
Rappelant la résolution 51/10 de la Commission des stupéfiants, en date du 14 mars 2008{{{ Voir Documents officiels du Conseil économique et social, 2008, Supplément no 8 (E/2008/28), chap. I, sect. C.}}}, dans laquelle la Commission a souligné l'importance de nouvelles mesures, nationales et internationales, contre le trafic de substances utilisées comme précurseurs dans la fabrication de stupéfiants et de substances psychotropes, y compris les drogues synthétiques,Recalling Commission on Narcotic Drugs resolution 51/10 of 14 March 2008,{{{ See Official Records of the Economic and Social Council, 2008, Supplement No. 8 (E/2008/28), chap. I, sect. C.}}} in which the Commission emphasized the importance of further national and international measures to counter trafficking in substances used as precursors in the illicit manufacture of narcotic drugs and psychotropic substances, including synthetic drugs,
Rappelant également la résolution 51/11 de la Commission des stupéfiants, en date du 14 mars 2008{{{ Voir Documents officiels du Conseil économique et social, 2008, Supplément no 8 (E/2008/28), chap. I, sect. C.}}}, dans laquelle la Commission a pris note du resserrement des liens entre le trafic de drogues et la fabrication illicite et le trafic d'armes à feu,Recalling also Commission on Narcotic Drugs resolution 51/11 of 14 March 2008,{{{ See Official Records of the Economic and Social Council, 2008, Supplement No. 8 (E/2008/28), chap. I, sect. C.}}} in which the Commission recognized the increasing links between illicit drug trafficking and illicit manufacturing of and trafficking in firearms,
Soulignant l'utilité d'une évaluation objective, scientifique, équilibrée et transparente par les États Membres des progrès accomplis à l'échelle mondiale et des difficultés rencontrées dans la réalisation des buts et objectifs qu'elle avait fixés à sa vingtième session extraordinaire,Underlining the value of objective, scientific, balanced and transparent assessment by Member States of the global progress achieved and of the difficulties encountered in meeting the goals and targets set by the General Assembly at its twentieth special session,
Réaffirmant que faire face au problème mondial de la drogue sous tous ses aspects nécessite un engagement politique en faveur de la réduction de l'offre, partie intégrante d'une stratégie d'ensemble équilibrée de contrôles des drogues, qui s'inspire des principes énoncés dans la Déclaration politique qu'elle avait adoptée à sa vingtième session extraordinaire et des mesures destinées à renforcer la coopération internationale face au problème mondial de la drogue{{{ Résolutions S-20/4, A à E.}}}, y compris le Plan d'action sur la coopération internationale pour l'élimination des cultures de plantes servant à fabriquer des drogues illicites et les activités de substitution, adopté à cette session,Reaffirming that countering the world drug problem in all its aspects requires a political commitment to reducing supply, as an integral component of a balanced and comprehensive drug control strategy under the principles enshrined in the Political Declaration adopted by the General Assembly at its twentieth special session and in the measures to enhance international cooperation to counter the drug problem,{{{ Resolutions S-20/4 A-E.}}} including the Action Plan on International Cooperation on the Eradication of Illicit Drug Crops and on Alternative Development, adopted at that session,
Réaffirmant également que la réduction de la consommation de drogues illicites et de ses conséquences nécessite un engagement politique en faveur des efforts de réduction de la demande qui doit se traduire par des actions d'envergure et soutenues de réduction de la demande intégrant une démarche globale en matière de santé publique qui porte sur tout l'éventail des mesures de prévention, d'éducation, d'intervention précoce, de traitement, de soutien à la désintoxication, de réadaptation et de réinsertion, conformément à la Déclaration sur les principes fondamentaux de la réduction de la demande de drogues qu'elle a adoptée à sa vingtième session extraordinaire{{{ Résolution S-20/3, annexe.}}},Reaffirming equally that reducing illicit drug use and its consequences requires a political commitment to efforts to reduce demand, which must be demonstrated by sustained widespread demand reduction initiatives that integrate a comprehensive public health approach spanning the spectrum of prevention, education, early intervention, treatment, recovery support, rehabilitation and reintegration efforts in accordance with the Declaration on the Guiding Principles of Drug Demand Reduction adopted by the General Assembly at its twentieth special session,{{{ Resolution S-20/3, annex.}}}
Consciente qu'il importe de procéder à une évaluation efficace des stratégies d'ensemble, y compris les programmes d'activités de substitution appliquées aux niveaux national et international pour faire face au problème mondial de la drogue,Recognizing the importance of the effective evaluation of comprehensive strategies, including alternative development programmes, at the national and international levels to combat the world drug problem,
Consciente également que la coopération internationale contre l'abus des drogues et contre la production et le commerce illicites de stupéfiants a montré qu'on pouvait obtenir des résultats positifs par des efforts soutenus et collectifs, et se félicitant des initiatives prises dans ce domaine,Recognizing also that international cooperation in countering drug abuse and illicit production and trafficking has shown that positive results can be achieved through sustained and collective efforts, and expressing its appreciation for the initiatives in this regard,
Ayant à l'esprit le rôle important que la société civile, y compris les organisations non gouvernementales, joue dans l'action engagée pour maîtriser le problème mondial de la drogue, et notant que différentes initiatives ont été prises à tous les niveaux à cette fin, en particulier le forum « Au-delà de 2008 », qui a offert l'occasion aux organisations non gouvernementales de contribuer à l'examen des résultats de sa vingtième session extraordinaire,Bearing in mind the important role that civil society, including non-governmental organizations, plays in combating the world drug problem, and noting that there are various initiatives at all levels undertaken in this regard, in particular the "Beyond 2008" process, which provided an opportunity for non-governmental organizations to contribute to the review of the twentieth special session of the General Assembly,
II
Coopération internationale face au problème mondial de la drogue et suivi de la vingtième session extraordinaireInternational cooperation to counter the world drug problem and follow-up to the twentieth special session
1.1.
Réaffirme que l'action menée pour faire face au problème mondial de la drogue est une responsabilité commune et partagée, qui doit s'inscrire dans un cadre multilatéral, procéder d'une démarche intégrée et équilibrée et s'exercer en parfaite conformité avec les buts et principes énoncés dans la Charte des Nations Unies et les autres dispositions du droit international, dans le plein respect, en particulier, de la souveraineté et de l'intégrité territoriale des États et du principe de non-ingérence dans leurs affaires intérieures, ainsi que de tous les droits de l'homme et libertés fondamentales, et suivant les principes de l'égalité de droits et du respect mutuel ;Reaffirms that countering the world drug problem is a common and shared responsibility that must be addressed in a multilateral setting, requires an integrated and balanced approach and must be carried out in full conformity with the purposes and principles of the Charter of the United Nations and other provisions of international law, and in particular with full respect for the sovereignty and territorial integrity of States, for the principle of non-intervention in the internal affairs of States and for all human rights and fundamental freedoms, and on the basis of the principles of equal rights and mutual respect;
2.2.
Réaffirme également qu'il faut trouver un équilibre entre la réduction de la demande et celle de l'offre, pour qu'elles se renforcent mutuellement dans le cadre d'une démarche intégrée visant à résoudre le problème mondial de la drogue ;Also reaffirms that there shall be a balanced approach between demand reduction and supply reduction, each to reinforce the other in an integrated approach to solving the world drug problem;
3.3.
Se félicite de l'adoption par la Commission des stupéfiants, le 14 mars 2008, de la résolution 51/4{{{ Voir Documents officiels du Conseil économique et social, 2008, Supplément no 8 (E/2008/28), chap. I, sect. C.}}}, par laquelle la Commission a décidé de créer cinq groupes de travail intergouvernementaux d'experts à composition non limitée, qui se sont réunis durant la période allant de juin à septembre 2008 pour examiner de manière coordonnée les questions de réduction de la demande de drogues, réduction de l'offre, lutte contre le blanchiment d'argent et promotion de la coopération judiciaire, coopération internationale aux fins de l'élimination de la culture de plantes servant à fabriquer des drogues illicites et recherche de cultures de substitution, ainsi que de contrôle des précurseurs et des stimulants du type amphétamine, sujets qui correspondent à ceux du Plan d'action sur la coopération internationale pour l'élimination des cultures de plantes servant à fabriquer des drogues illicites et les activités de substitution{{{ Résolution S-20/4 E.}}}, de la Déclaration sur les principes fondamentaux de la réduction de la demande de drogues{{{ Résolution S-20/3, annexe.}}} et des mesures destinées à renforcer la coopération internationale face au problème mondial de la drogue{{{ Résolutions S-20/4, A à E.}}}, adoptés à sa vingtième session extraordinaire ;Welcomes the adoption, by the Commission on Narcotic Drugs on 14 March 2008, of resolution 51/4,{{{ See Official Records of the Economic and Social Council, 2008, Supplement No. 8 (E/2008/28), chap. I, sect. C.}}} by which the Commission decided to establish five open-ended intergovernmental expert working groups, which were convened from June to September 2008, to work in a coordinated manner on the topics of drug demand reduction, supply reduction, countering money-laundering and promoting judicial cooperation, international cooperation on the eradication of illicit drug crops and on alternative development, and control of precursors and of amphetamine-type stimulants, topics which correspond to the subjects of the Action Plan on International Cooperation on the Eradication of Illicit Drug Crops and on Alternative Development,{{{ Resolution S-20/4 E.}}} the Declaration on the Guiding Principles of Drug Demand Reduction{{{ Resolution S-20/3, annex.}}} and the measures to enhance international cooperation to counter the drug problem,{{{ Resolutions S-20/4 A-E.}}} adopted by the General Assembly at its twentieth special session;
4.4.
Note que l'année 2009 sera celle du centième anniversaire de la convocation de la Commission internationale de l'opium, la première initiative multilatérale consacrée au contrôle des drogues et, à cet égard, attend avec intérêt la manifestation qui se tiendra le 26 février 2009 à Shanghai (Chine) pour commémorer ce centenaire ;Notes that 2009 marks the centennial of the convening of the International Opium Commission, which was the first multilateral initiative on drug control, and in this regard looks forward to the commemorative event to be held on 26 February 2009 in Shanghai, China;
5.5.
Demande aux États et aux autres acteurs compétents d'évaluer les progrès réalisés depuis 1998 dans le sens des buts et objectifs fixés à sa vingtième session extraordinaire ;Calls upon States and other relevant actors to evaluate progress made since 1998 towards meeting the goals and targets set at the twentieth special session of the General Assembly;
6.6.
Engage vivement tous les États à continuer de promouvoir et mettre en œuvre, notamment en allouant les ressources voulues et en définissant des politiques nationales claires et cohérentes, les documents finals de sa vingtième session extraordinaire{{{ Voir résolutions S-20/2, S-20/3 et S-20/4 A à E.}}}, ainsi que le document issu du débat ministériel de la quarante-sixième session de la Commission des stupéfiants{{{ Voir Documents officiels du Conseil économique et social, 2003, Supplément no 8 (E/2003/28/Rev.1), chap. I, sect. C ;Urges all States to continue to promote and implement, including by allocating adequate resources and developing clear and consistent national policies, the outcomes of the twentieth special session of the General Assembly,{{{ See resolutions S-20/2, S-20/3 and S-20/4 A-E.}}} as well as the outcome of the ministerial segment of the forty-sixth session of the Commission on Narcotic Drugs,{{{ See Official Records of the Economic and Social Council, 2003, Supplement No. 8 (E/2003/28/Rev.1), chap. I, sect. C;
voir également A/58/124, sect. II.A.}}}, ainsi qu'à appliquer le Plan d'action pour la mise en œuvre de la Déclaration sur les principes fondamentaux de la réduction de la demande de drogues{{{ Résolution 54/132, annexe.}}} et à s'attacher, sur le plan national, à combattre plus vigoureusement l'abus de drogues illicites au sein de leur population, compte tenu notamment des résultats de l'évaluation de l'application des déclarations et des mesures qu'elle avait adoptées à sa vingtième session extraordinaire ;see also A/58/124, sect. II.A.}}} to implement the Action Plan for the Implementation of the Declaration on the Guiding Principles of Drug Demand Reduction{{{ Resolution 54/132, annex.}}} and to strengthen their national efforts to counter the abuse of illicit drugs in their populations, taking into account, inter alia, the results of the assessment of the implementation of the declarations and measures adopted by the Assembly at its twentieth special session;
7.7.
Demande instamment aux États qui ne l'ont pas fait d'envisager de ratifier la Convention unique sur les stupéfiants de 1961, modifiée par le Protocole de 1972{{{ Nations Unies, Recueil des Traités, vol. 976, no 14152.}}}, la Convention sur les substances psychotropes de 1971{{{ Ibid., vol. 1019, no 14956.}}}, la Convention des Nations Unies contre le trafic illicite de stupéfiants et de substances psychotropes de 1988{{{ Ibid., vol. 1582, no 27627.}}}, la Convention des Nations Unies contre la criminalité transnationale organisée ainsi que les Protocoles s'y rapportant{{{ Ibid., vol. 2225, 2237, 2241 et 2326, no 39574.}}} et la Convention des Nations Unies contre la corruption{{{ Ibid., vol. 2349, no 42146.}}}, ou d'y adhérer, et aux États parties d'en appliquer toutes les dispositions à titre prioritaire ;Urges States that have not done so to consider ratifying or acceding to, and States parties to implement, as a matter of priority, all the provisions of the Single Convention on Narcotic Drugs of 1961 as amended by the 1972 Protocol,{{{ United Nations, Treaty Series, vol. 976, No. 14152.}}} the Convention on Psychotropic Substances of 1971,{{{ Ibid., vol. 1019, No. 14956.}}} the United Nations Convention against Illicit Traffic in Narcotic Drugs and Psychotropic Substances of 1988,{{{ Ibid., vol. 1582, No. 27627.}}} the United Nations Convention against Transnational Organized Crime and the Protocols thereto{{{ Ibid., vols. 2225, 2237, 2241 and 2326, No. 39574.}}} and the United Nations Convention against Corruption; {{{ Ibid., vol. 2349, No. 42146.}}}
8.8.
Exhorte tous les États à redoubler d'efforts pour atteindre les objectifs qu'elle avait fixés pour 2003 et 2008 à sa vingtième session extraordinaire :Urges all States to strengthen their efforts to achieve the goals set for 2003 and 2008 at the twentieth special session of the General Assembly by:
a) En soutenant les initiatives nationales et internationales visant à éliminer ou à réduire notablement la fabrication et la commercialisation illicites ainsi que le trafic de drogues et d'autres substances psychotropes, y compris les drogues synthétiques, le détournement de précurseurs et autres activités transnationales criminelles comme le blanchiment de capitaux et le trafic d'armes, ainsi que la corruption ;(a) Promoting national and international initiatives to eliminate or reduce significantly the illicit manufacture, trafficking and marketing of drugs and other psychotropic substances, including synthetic drugs, and the diversion of precursors, other transnational criminal activities, including money-laundering and trafficking in arms, and corruption;
b) En obtenant des résultats notables et mesurables dans le sens de la réduction de la demande, y compris par des stratégies de prévention et de traitement et des programmes de réduction de la consommation de drogues, en accordant une attention particulière aux enfants et aux jeunes et en reconnaissant le rôle que la famille joue à cet égard ;(b) Achieving significant and measurable results in the field of demand reduction, including through prevention and treatment strategies and programmes to reduce drug use, with particular focus on children and young people, and recognizing the role that the family plays in this regard;
9.9.
Engage les États à considérer la prévention, le traitement des troubles causés par la consommation de drogues et la réadaptation et l'adoption de mesures destinées à réduire les conséquences sociales et sanitaires de l'abus de drogues comme des priorités sanitaires et sociales des gouvernements, à envisager de se concerter et de travailler avec la société civile, y compris les organisations non gouvernementales, en tenant compte du rôle joué par la famille, pour définir, mettre en œuvre et évaluer des politiques et des programmes visant en particulier à réduire la demande et à prévenir l'abus de drogues, en mettant plus spécialement l'accent sur les enfants et les jeunes, et à envisager aussi de coopérer avec la société civile, y compris les organisations non gouvernementales, à des programmes d'activités de substitution ;Encourages States to consider prevention, treatment and rehabilitation of drug use disorders and to take measures to reduce the social and health consequences of drug abuse as governmental health and social priorities, consulting and working with civil society, including non-governmental organizations, and recognizing the role played by the family, in developing, implementing and evaluating policies and programmes, in particular those related to demand reduction and prevention of drug abuse, with particular focus on children and young people, and also to consider cooperating with civil society, including non-governmental organizations, in alternative development programmes;
10.10.
Demande aux États et aux organisations ayant les compétences nécessaires en matière de renforcement des capacités locales de fournir, selon les besoins, un accès à un traitement, à des soins de santé et à des services sociaux aux consommateurs de drogues, et surtout ceux qui vivent avec le VIH/sida ou d'autres maladies transmises par voie sanguine, et de prêter leur appui aux États qui ont besoin de ces compétences, conformément aux traités internationaux relatifs au contrôle des drogues ;Calls upon States and organizations with expertise in community capacity-building to provide, as needed, access to treatment, health care and social services for drug users, in particular those living with HIV/AIDS and other blood-borne diseases, and to extend support to States requiring such expertise, consistent with the international drug control treaties;
11.11.
Prie instamment tous les États Membres d'appliquer le Plan d'action pour la mise en œuvre de la Déclaration sur les principes fondamentaux de la réduction de la demande de drogues et de s'attacher sur le plan national à combattre plus vigoureusement l'abus de drogues illicites parmi leur population, en particulier chez les enfants et les jeunes ;Urges all Member States to implement the Action Plan for the Implementation of the Declaration of the Guiding Principles of Drug Demand Reduction and to strengthen their national efforts to counter the abuse of illicit drugs in their populations, in particular among children and young people;
12.12.
Encourage les États Membres à déterminer les priorités du contrôle des drogues en vue d'une action concertée ultérieure, et à envisager de s'engager publiquement et de leur propre initiative à s'attaquer aux problèmes que pose aujourd'hui le trafic de drogues ;Encourages Member States to identify drug control priorities to be set for future concerted action and to consider making voluntary public commitments to tackle present challenges in drug trafficking;
13.13.
Engage les États à développer les mesures de réduction de la demande, notamment par la prévention, le traitement et la réadaptation, tout en respectant pleinement la dignité des toxicomanes, et à prendre d'autres mesures pour renforcer leurs capacités de collecte et d'évaluation de données sur la demande de drogues illicites, y compris de synthèse, et, le cas échéant, l'abus de médicaments délivrés sur ordonnance et la pharmacodépendance ;Calls upon States to expand demand reduction measures, including prevention, treatment and rehabilitation, while fully respecting the dignity of drug-addicted persons, and to take further action to improve data collection and evaluation capacity on the demand for illicit drugs, including the demand for synthetic drugs, and, where appropriate, abuse of and addiction to prescription drugs;
14.14.
Demande instamment aux États de continuer à travailler à une réduction notable et mesurable de l'abus des drogues et de faire part des résultats qu'ils auront obtenus à cet égard au cours du débat de haut niveau de la cinquante-deuxième session de la Commission des stupéfiants, qui se tiendra en mars 2009 ;Urges States to continue working towards achieving a significant and measurable reduction of drug abuse and to share the results obtained on this subject during the high-level segment of the fifty-second session of the Commission on Narcotic Drugs that will be held in March 2009;
15.15.
Engage les États Membres à prendre des mesures efficaces aux niveaux national, régional et international et à encourager une coopération internationale étroite pour empêcher les organisations criminelles, surtout celles qui sont impliquées dans le trafic de drogues, d'acquérir et d'utiliser des armes à feu, leurs pièces, éléments et munitions, en vue de renforcer la sécurité publique ;Encourages Member States to take effective measures at the national, regional and international levels and to promote close international cooperation to prevent criminal organizations, in particular those involved in drug trafficking, from acquiring and using firearms, their parts and components and ammunition, in order to enhance public security;
16.16.
Réaffirme qu'une démarche globale s'impose pour éliminer les cultures illicites de plantes servant à la fabrication de stupéfiants, conformément au Plan d'action sur la coopération internationale pour l'élimination des cultures de plantes servant à fabriquer des drogues illicites et les activités de substitution, adopté à sa vingtième session extraordinaire ;Reaffirms the need for a comprehensive approach to the elimination of illicit narcotic crops in line with the Action Plan on International Cooperation on the Eradication of Illicit Drug Crops and on Alternative Development adopted by the General Assembly at its twentieth special session;
17.17.
Lance un appel en faveur de l'adoption d'une démarche globale intégrant des programmes d'activités de substitution, y compris, s'il y a lieu, à caractère préventif et novateur, dans les programmes généraux de développement économique et social, moyennant un approfondissement de la coopération internationale et la participation, en tant que de besoin, de la société civile, y compris les organisations non gouvernementales, et du secteur privé ;Calls for a comprehensive approach integrating alternative development programmes, including, where appropriate, preventive and innovative alternative development, into wider economic and social development programmes, with the support of a deeper international cooperation and the participation of civil society, including non-governmental organizations, and the private sector, as appropriate;
18.18.
Invite les États à poursuivre et à renforcer la coopération internationale et, au besoin, l'assistance technique fournie aux pays qui appliquent des politiques et des programmes contre la production de drogues, y compris des programmes d'élimination des cultures illicites et d'implantation de cultures de substitution ;Invites States to sustain and increase international cooperation and, where needed, technical assistance to countries implementing policies and programmes against drug production, including illicit crop eradication and alternative development programmes;
19.19.
Reconnaît l'importance du rôle que jouent les pays en développement qui ont une grande expérience des activités de substitution et celle des activités de sensibilisation visant à promouvoir un ensemble de bonnes pratiques et d'enseignements tirés de l'action dans ce domaine, ainsi que le partage de ces pratiques et de ces enseignements avec les États touchés par la culture de plantes illicites, notamment ceux qui sortent d'un conflit, afin qu'il puisse y être recouru, le cas échéant, dans le respect des particularités nationales de chaque État ;Recognizes the significant role played by developing countries with extensive expertise in alternative development and the importance of outreach activities aimed at promoting a set of best practices and lessons learned in that area and sharing those best practices and lessons learned with States affected by illicit crop cultivation, including those emerging from conflict, with a view to using them, where appropriate, in accordance with the national specificities of each State;
20.20.
Invite les États Membres, là où des programmes d'activités de substitution sont appliqués, à faire part de leurs meilleures pratiques et des enseignements qu'ils ont tirés de l'expérience, ainsi que des incidences qualitatives et quantitatives de ces programmes, durant le débat de haut niveau de la cinquante-deuxième session de la Commission des stupéfiants, en mars 2009 ;Invites Member States, where alternative development programmes are implemented, to share their best practices and lessons learned, as well as the qualitative and quantitative impacts of those programmes, during the high-level segment of the fifty-second session of the Commission on Narcotic Drugs, in March 2009;
21.21.
Souligne l'importance de la contribution apportée par le système des Nations Unies et la communauté internationale au développement économique et social des communautés qui bénéficient de programmes de substitution innovants destinés à éliminer la production de plantes servant à la fabrication de drogues illicites, notamment dans les secteurs du reboisement, de l'agriculture et de la création de petites et moyennes entreprises ;Stresses the importance of the contribution of the United Nations system and the international community to the economic and social development of the communities that benefit from innovative alternative programmes to eradicate illicit drug production, inter alia, in reforestation, agriculture and small and medium-sized enterprises;
22.22.
Encourage les États à mettre en place des systèmes de contrôle nationaux généralisés et à renforcer leur coopération aux niveaux régional, international et multisectoriel, y compris avec l'industrie, pour prévenir le détournement, la fabrication, le trafic et l'abus de stimulants de type amphétamine et de leurs précurseurs ;Encourages States to establish comprehensive national monitoring systems and to enhance regional, international and multisectoral cooperation, including with industry, to prevent the diversion, manufacture, trafficking and abuse of amphetamine-type stimulants and their precursors;
23.23.
Demande aux États d'étudier les moyens de renforcer les mécanismes de collecte et d'échange d'information sur le trafic de précurseurs, en vue notamment de procéder à des saisies, de prévenir les détournements, d'intercepter les cargaisons, de démanteler les laboratoires et d'évaluer les tendances qui se dessinent en matière de trafic et de détournement, les nouvelles méthodes de production et l'utilisation de substances non contrôlées, afin de renforcer l'efficacité du système de contrôle international ;Calls upon States to consider ways to strengthen mechanisms for the collection and sharing of information on trafficking in precursors, in particular for making seizures, preventing diversions, detaining consignments, dismantling laboratories and assessing emerging trafficking and diversion trends, new manufacturing methods and the use of non-controlled substances, with a view to enhancing the effectiveness of the international control framework;
24.24.
Souligne la nécessité de veiller à ce que des mécanismes adéquats soient en place, au besoin et dans la mesure du possible, pour prévenir le détournement de préparations contenant des substances inscrites aux tableaux I et II de la Convention des Nations Unies contre le trafic illicite de stupéfiants et de substances psychotropes de 1988, pour la fabrication illicite de drogues qui pourraient facilement être utilisées ou extraites par des moyens aisés à mettre en œuvre, en particulier celles qui contiennent de l'éphédrine et de la pseudo-éphédrine ;Emphasizes the need to ensure that adequate mechanisms are in place, where necessary and to the extent possible, to prevent the diversion of preparations containing substances listed in tables I and II of the United Nations Convention against Illicit Traffic in Narcotic Drugs and Psychotropic Substances of 1988, pertaining to illicit drug manufacture, which could easily be used or recovered by readily applicable means, in particular those containing ephedrine and pseudoephedrine;
25.25.
Demande instamment à tous les États et à toutes les organisations internationales compétentes de coopérer étroitement avec l'Organe international de contrôle des stupéfiants, dans le cadre en particulier du projet « Cohesion » et du projet « Prism », pour accroître le succès de ces initiatives internationales, et de diligenter, s'il y a lieu, des enquêtes de leurs services répressifs sur les saisies et les affaires de détournement ou de contrebande de précurseurs et de matériel essentiel, en vue de remonter en chaque cas jusqu'à la source du détournement et d'empêcher ainsi la poursuite de l'activité illicite ;Urges all States and relevant international organizations to cooperate closely with the International Narcotics Control Board, in particular in Project Cohesion and Project Prism, in order to enhance the success of those international initiatives, and to initiate, where appropriate, investigations by their law enforcement authorities into seizures and cases involving the diversion or smuggling of precursors and essential equipment, with a view to tracking them back to the source of diversion in order to prevent continuing illicit activity;
26.26.
Souligne qu'une coopération internationale concernant les politiques et pratiques nationales relatives aux précurseurs permettrait de compléter plus facilement les initiatives communes existantes en matière de répression, et engage les États à coopérer au niveau régional pour prévenir et combattre le détournement de précurseurs sur le plan national, en s'inspirant des meilleures pratiques et en partageant leurs données d'expérience ;Stresses that international cooperation on domestic precursor policies and practices would assist in complementing existing law enforcement cooperative initiatives, and encourages States to cooperate at the regional level on measures to prevent and control the domestic diversion of precursors, drawing on best practices and sharing experiences;
27.27.
Constate que la distribution illégale via l'Internet de produits pharmaceutiques contenant des substances placées sous contrôle international est un problème grave, et encourage les États Membres à notifier à l'Organe international de contrôle des stupéfiants les saisies de produits pharmaceutiques ou de médicaments de contrefaçon contenant des substances placées sous contrôle international qui ont été commandés par l'Internet et livrés par la poste, afin qu'il puisse analyser dans le détail les tendances du trafic, et encourage l'Organe à poursuivre les travaux qu'il mène en vue de mieux faire connaître à l'opinion et de prévenir l'utilisation abusive de l'Internet aux fins de la fourniture, de la vente et de la distribution illégales de substances licites placées sous contrôle international ;Recognizes that the illegal distribution of pharmaceutical products containing substances under international control via the Internet is a serious problem, and encourages Member States to notify the International Narcotics Control Board of seizures of pharmaceutical products or counterfeit drugs containing substances under international control that are ordered via the Internet and received by mail so that it may conduct a detailed analysis of trafficking trends, and encourages the Board to continue its work with a view to raising awareness of and preventing the misuse of the Internet for the illegal supply, sale and distribution of internationally controlled licit substances;
28.28.
Demande aux États d'appliquer ou de renforcer, selon le cas, les mesures visant à promouvoir la coopération judiciaire adoptées à sa vingtième session extraordinaire{{{ Voir résolution S-20/4 C.}}}, en particulier pour ce qui est de l'entraide judiciaire, des échanges d'information et des opérations conjointes, selon que de besoin, y compris avec l'assistance technique de l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime ;Calls upon States to implement and strengthen, as appropriate, the measures to promote judicial cooperation adopted at the twentieth special session of the General Assembly,{{{ See resolution S-20/4 C.}}} in particular with regard to mutual legal assistance, exchange of information and joint operations, as appropriate, including with technical assistance from the United Nations Office on Drugs and Crime;
29.29.
Demande aux États Membres de renforcer la coopération internationale entre autorités judiciaires et services répressifs à tous les niveaux, en vue de prévenir et combattre le trafic de drogues ainsi que de diffuser et promouvoir les meilleures pratiques opérationnelles pour empêcher ce trafic, notamment par la mise en place de mécanismes régionaux et le renforcement de ceux qui existent déjà, la fourniture d'une assistance technique et l'établissement de méthodes de coopération efficaces, tout particulièrement en ce qui concerne le contrôle aérien, maritime, portuaire et frontalier et l'application des traités d'extradition, tout en respectant les obligations internationales en matière de droits de l'homme ;Calls upon Member States to strengthen international cooperation among judicial and law enforcement authorities at all levels in order to prevent and combat illicit drug trafficking and to share and promote best operational practices in order to interdict illicit drug trafficking, including by establishing and strengthening regional mechanisms, providing technical assistance and establishing effective methods for cooperation, in particular in the areas of air, maritime, port and border control and in the implementation of extradition treaties, while respecting international human rights obligations;
30.30.
Demande instamment aux États de renforcer en particulier leur coopération internationale et leur assistance technique destinées à prévenir et à combattre le blanchiment du produit du trafic de drogues et des activités criminelles qui l'entourent, avec l'appui du système des Nations Unies, d'institutions internationales comme la Banque mondiale et le Fonds monétaire international, des banques régionales de développement et, au besoin, du Groupe d'action financière sur le blanchiment de capitaux et des organisations régionales du même type, à mettre en place des régimes internationaux globaux pour s'attaquer au blanchiment d'argent et à ses liens possibles avec la criminalité organisée et le financement du terrorisme et à renforcer ceux qui existent déjà, ainsi qu'à améliorer l'échange d'information entre organismes financiers et services chargés de la prévention et de la détection du blanchiment du produit des activités en question ;Urges States to strengthen action, in particular international cooperation and technical assistance aimed at preventing and combating the laundering of proceeds derived from drug trafficking and related criminal activities, with the support of the United Nations system, international institutions such as the World Bank and the International Monetary Fund, as well as regional development banks and, where appropriate, the Financial Action Task Force on Money Laundering and similarly styled regional bodies, to develop and strengthen comprehensive international regimes to combat money-laundering and its possible links with organized crime and the financing of terrorism, and to improve information-sharing among financial institutions and agencies in charge of preventing and detecting the laundering of those proceeds;
31.31.
Encourage les États Membres qui ne l'ont pas fait à envisager d'actualiser leurs cadres législatifs et réglementaires et de créer des services chargés des enquêtes financières et à solliciter à cette fin une assistance technique, notamment auprès de l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime, en ce qui concerne en particulier l'identification, le gel, la saisie et la confiscation du produit du crime, en vue de prévenir et de combattre efficacement le blanchiment de capitaux ;Encourages Member States that have not done so to consider updating their legal and regulatory frameworks and establishing financial investigation units and, to that end, to seek technical assistance, including from the United Nations Office on Drugs and Crime, in particular regarding the identification, freezing, seizing and confiscation of the proceeds of crime, in order to effectively prevent and combat money-laundering;
32.32.
Considère que les résultats des groupes de travail intergouvernementaux d'experts que la Commission des stupéfiants a créés par sa résolution 51/4{{{ Voir Documents officiels du Conseil économique et social, 2008, Supplément no 8 (E/2008/28), chap. I, sect. C.}}} et les conclusions auxquelles ils sont parvenus, qui seront pris en considération par la Commission à ses réunions intersessions, peuvent contribuer à l'élaboration d'une déclaration politique et, selon que de besoin, à d'autres déclarations et mesures visant à renforcer la coopération internationale, pour examen et adoption au débat de haut niveau de la Commission à sa cinquante-deuxième session, en 2009 ;Considers that the outcomes of the open-ended intergovernmental expert working groups established by the Commission on Narcotic Drugs in its resolution 51/4,{{{ See Official Records of the Economic and Social Council, 2008, Supplement No. 8 (E/2008/28), chap. I, sect. C.}}} and their conclusions, to be taken into account by the Commission at its intersessional meetings, may contribute to the preparation of a political declaration and, as appropriate, other declarations and measures to enhance international cooperation for consideration and adoption at the high-level segment of the fifty-second session of the Commission, in 2009;
33.33.
Prie instamment les États Membres de se faire représenter au plus haut niveau possible au débat de haut niveau qui aura lieu à la cinquante-deuxième session de la Commission des stupéfiants et de réaffirmer leur détermination de lutter pour venir à bout du problème mondial de la drogue et d'approuver les principes et buts qu'elle a énoncés à sa vingtième session extraordinaire en vue de renforcer les efforts de coopération en la matière ;Urges Member States to be represented at the highest possible level at the high-level segment of the fifty-second session of the Commission on Narcotic Drugs, and to reaffirm their commitment to combating the world drug problem and to endorse the principles and goals set by the General Assembly at its twentieth special session, with a view to enhancing cooperative efforts in this regard;
34.34.
Prie de même instamment les États Membres d'identifier, sur la base des résultats de l'examen des déclarations et mesures qu'elle a adoptées à sa vingtième session extraordinaire, les priorités futures et les domaines dans lesquels il faut agir davantage, ainsi que les buts et objectifs à assigner à l'action contre le problème mondial de la drogue au-delà de 2009 ;Also urges Member States to identify, on the basis of the results of the process to review the declarations and measures adopted by the General Assembly at its twentieth special session, future priorities and areas requiring further action, as well as goals and targets to be set in countering the world drug problem beyond 2009;
35.35.
Demande à la Commission des stupéfiants de lui communiquer, par l'intermédiaire du Conseil économique et social, les résultats du débat de haut niveau de la Commission à sa cinquante-deuxième session sur l'état d'avancement de la réalisation des buts et objectifs énoncés dans la Déclaration politique qu'elle a adoptée à sa vingtième session extraordinaire{{{ Résolution S-20/2, annexe.}}} ;Requests the Commission on Narcotic Drugs to forward to the General Assembly, through the Economic and Social Council, the results of the high-level segment of the fifty-second session of the Commission on the progress achieved in meeting the goals and targets set in the Political Declaration adopted by the General Assembly at its twentieth special session; {{{ Resolution S-20/2, annex.}}}
36.36.
Décide d'étudier les résultats du débat de haut niveau de la cinquante-deuxième session de la Commission des stupéfiants à une séance plénière de sa soixante-quatrième session ;Decides to consider the results of the high-level segment of the fifty-second session of the Commission on Narcotic Drugs at a plenary meeting of the General Assembly at its sixty-fourth session;
IIII
Action des organismes des Nations UniesAction by the United Nations system
37.37.
Réaffirme que l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime et ses bureaux régionaux jouent un rôle important dans le renforcement des capacités locales de lutte contre la criminalité transnationale organisée et le trafic de drogues et l'engage, lorsqu'il décide de fermer ou de redistribuer des bureaux, à tenir compte des fragilités, des projets et des répercussions de telles décisions sur la lutte contre ce trafic, dans chaque région, en particulier dans les pays en développement, de manière à conserver un appui effectif à l'action nationale et régionale menée en vue de faire face au problème mondial de la drogue ;Reaffirms the importance of the United Nations Office on Drugs and Crime and its regional offices in building capacity at the local level in the fight against transnational organized crime and drug trafficking, and urges the Office to consider regional vulnerabilities, projects and impact in the fight against drug trafficking, in particular in developing countries, when deciding to close and allocate offices, with a view to maintaining an effective level of support to national and regional efforts in combating the world drug problem;
38.38.
Salue le travail fait par l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime et prie celui-ci de continuer à s'acquitter de son mandat, conformément à ses résolutions antérieures et à celles du Conseil économique et social et de la Commission des stupéfiants, en étroite coopération avec d'autres organismes et programmes compétents des Nations Unies comme l'Organisation mondiale de la Santé, le Programme des Nations Unies pour le développement et le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida ;Welcomes the work carried out by the United Nations Office on Drugs and Crime, and requests the Office to continue to carry out its mandate in accordance with previous relevant resolutions of the General Assembly, the Economic and Social Council and the Commission on Narcotic Drugs, in close cooperation with other relevant United Nations organizations and programmes, such as the World Health Organization, the United Nations Development Programme and the Joint United Nations Programme on HIV/AIDS;
39.39.
Salue également la décision prise par l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime de faire part aux États Membres des décisions pertinentes du Conseil de coordination du Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida à la session que la Commission des stupéfiants tient au premier semestre de chaque année, en commençant à la cinquante-deuxième session, pour améliorer la coordination et l'alignement de la réponse au VIH et intensifier les efforts engagés pour parvenir à l'objectif de l'accès universel des toxicomanes à des services complets de prévention, de soins, de traitement et de soutien ;Welcomes also the decision of the United Nations Office on Drugs and Crime to share relevant decisions of the Programme Coordinating Board of the Joint United Nations Programme on HIV/AIDS with Member States at the session of the Commission on Narcotic Drugs held in the first half of each year, starting with the fifty-second session, in order to promote better coordination and alignment of the response to HIV and to scale up efforts towards the goal of universal access to comprehensive prevention, care, treatment and support services for drug users;
40.40.
Note que l'Organe international de contrôle des stupéfiants a besoin de ressources suffisantes pour mener à bien toutes les tâches qui lui ont été confiées, réaffirme l'importance de ses travaux, l'encourage à poursuivre ses activités conformément à son mandat, demande instamment aux États Membres de s'engager, par un effort commun, à lui allouer des ressources budgétaires appropriées et suffisantes, conformément à la résolution 1996/20 du Conseil économique et social, en date du 23 juillet 1996, et souligne la nécessité de préserver ses capacités, notamment par la fourniture des moyens voulus de la part du Secrétaire général et d'un appui technique adéquat de l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime, et demande le renforcement de la coopération et de l'entente entre les États Membres et l'Organe de contrôle en vue de permettre à ce dernier de s'acquitter de toutes les missions dont il est chargé en vertu des conventions internationales relatives au contrôle des drogues ;Notes that the International Narcotics Control Board needs sufficient resources to carry out all its mandates, reaffirms the importance of its work, encourages it to continue to carry out its work in accordance with its mandate, urges Member States to commit themselves in a common effort to assigning adequate and sufficient budgetary resources to the Board, in accordance with Economic and Social Council resolution 1996/20 of 23 July 1996, emphasizes the need to maintain its capacity, inter alia, through the provision of appropriate means by the Secretary-General and adequate technical support from the United Nations Office on Drugs and Crime, and calls for enhanced cooperation and understanding between Member States and the Board to enable it to implement all its mandates under the international drug control conventions;
41.41.
Demande instamment à l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime de renforcer, selon que de besoin, sa collaboration avec les organisations intergouvernementales, tant internationales que régionales, dotées de mandats en matière de contrôle des drogues, pour mettre en commun avec elles les meilleures pratiques et tirer parti de l'avantage comparatif de chacune ;Urges the United Nations Office on Drugs and Crime to increase collaboration with intergovernmental, international and regional organizations that have drug control mandates, as appropriate, in order to share best practices and to take advantage of their unique comparative advantage;
42.42.
Prie l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime de mettre en œuvre, à la demande des États Membres, les programmes de formation, déjà examinés par la Commission de statistique, qui sont destinés à appuyer l'adoption de méthodes rationnelles et d'indicateurs harmonisés pour les statistiques de la consommation de drogues, en vue de recueillir et d'analyser des données comparables sur l'abus des drogues ;Requests the United Nations Office on Drugs and Crime to carry out, at the request of Member States, training programmes to support the adoption of sound methods and to harmonize indicators used for statistics on drug use, which have already been considered by the Statistical Commission, in order to collect and analyse comparable data on drug abuse;
43.43.
Engage vivement tous les gouvernements à fournir à l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime tout l'appui financier et politique possible, en élargissant sa base de donateurs et en augmentant leurs contributions volontaires, surtout celles qui ne sont pas réservées à un emploi particulier, afin de lui permettre de poursuivre, développer et renforcer ses activités opérationnelles et de coopération technique, dans le cadre de sa mission, et recommande qu'une part suffisante du budget ordinaire de l'Organisation des Nations Unies soit affectée à l'Office pour lui permettre de mener à bien les tâches qui lui ont été confiées et s'employer à obtenir des financements sûrs et prévisibles ;Urges all Governments to provide the fullest possible financial and political support to the United Nations Office on Drugs and Crime by widening its donor base and increasing voluntary contributions, in particular general-purpose contributions, so as to enable it to continue, expand and strengthen its operational and technical cooperation activities, within its mandates, and recommends that a sufficient share of the regular budget of the United Nations be allocated to the Office to enable it to carry out its mandates and to work towards securing assured and predictable funding;
44.44.
Prend note des résultats de la cinquante et unième session de la Commission des stupéfiants{{{ Voir Documents officiels du Conseil économique et social, 2008, Supplément no 8 (E/2008/28).}}}, du Rapport mondial sur les drogues, 2008, de l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime{{{ Publication des Nations Unies, numéro de vente : F.08.XI.11.}}}, et du rapport le plus récent de l'Organe international de contrôle des stupéfiants{{{ Publication des Nations Unies, numéro de vente : F.08.XI.1.}}}, et demande aux États de renforcer leur coopération aux niveaux international et régional, pour écarter la menace que représentent pour la communauté internationale la production illicite et le trafic de drogues, et de continuer à prendre des mesures concertées, dans le cadre, par exemple, du Pacte de Paris{{{ Voir S/2003/641, annexe.}}} et d'autres initiatives internationales pertinentes ;Takes note of the outcomes of the fifty-first session of the Commission on Narcotic Drugs,{{{ See Official Records of the Economic and Social Council, 2008, Supplement No. 8 (E/2008/28).}}} the World Drug Report 2008 of the United Nations Office on Drugs and Crime{{{ United Nations publication, Sales No. E.08.XI.11.}}} and the most recent report of the International Narcotics Control Board,{{{ United Nations publication, Sales No. E.08.XI.1.}}} and calls upon States to strengthen international and regional cooperation to counter the threat to the international community caused by the illicit production of and trafficking in drugs and to continue to take concerted measures such as the framework of the Paris Pact{{{ See S/2003/641, annex.}}} and other relevant international initiatives;
45.45.
Encourage les chefs des services chargés au plan national de la lutte contre le trafic de drogues et la Sous-Commission du trafic illicite des drogues et des problèmes apparentés pour le Proche et le Moyen-Orient de la Commission des stupéfiants à continuer de contribuer, dans le cadre de leurs réunions respectives, au renforcement de la coopération régionale et internationale, en tenant compte des résultats de sa vingtième session extraordinaire{{{ Voir résolutions S-20/2, S-20/3 et S-20/4 A à E.}}} et de la déclaration commune adoptée à l'issue du débat ministériel de la quarante-sixième session de la Commission{{{ Voir Documents officiels du Conseil économique et social, 2003, Supplément no 8 (E/2003/28/Rev.1), chap. I, sect. C ;Encourages the meetings of Heads of National Drug Law Enforcement Agencies and of the Subcommission on Illicit Drug Traffic and Related Matters in the Near and Middle East of the Commission on Narcotic Drugs to continue to contribute to the strengthening of regional and international cooperation, taking into account the outcomes of the twentieth special session of the General Assembly{{{ See resolutions S-20/2, S-20/3 and S-20/4 A-E.}}} and the joint ministerial statement adopted at the ministerial segment of the forty-sixth session of the Commission; {{{ See Official Records of the Economic and Social Council, 2003, Supplement No. 8 (E/2003/28/Rev.1), chap. I, sect. C;
voir également A/58/124, sect. II.A.}}} ;see also A/58/124, sect. II.A.}}}
46.46.
Encourage la Commission des stupéfiants, en sa double qualité d'organe de coordination du contrôle international des drogues à l'échelle mondiale et d'organe directeur du programme contre la drogue de l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime, et l'Organe international de contrôle des stupéfiants à poursuivre leurs utiles travaux sur le contrôle des précurseurs et autres produits chimiques utilisés pour la fabrication illicite de stupéfiants et de substances psychotropes ;Encourages the Commission on Narcotic Drugs, as the global coordinating body in international drug control and as the governing body of the drug programme of the United Nations Office on Drugs and Crime, and the International Narcotics Control Board to continue their useful work on the control of precursors and other chemicals used in the illicit manufacture of narcotic drugs and psychotropic substances;
47.47.
Demande aux institutions et entités des Nations Unies et aux autres organisations internationales compétentes d'intégrer les questions de contrôle des drogues dans leurs programmes, invite les institutions financières internationales, y compris les banques régionales de développement, à faire de même, et demande à l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime de continuer à jouer son rôle de chef de file en fournissant les données et l'assistance technique voulues ;Calls upon the relevant United Nations agencies and entities, and other international organizations, and invites international financial institutions, including regional development banks, to mainstream drug control issues into their programmes, and calls upon the United Nations Office on Drugs and Crime to maintain its leading role by providing relevant information and technical assistance;
48.48.
Prend acte du rapport du Secrétaire général{{{ A/63/111.}}} et prie ce dernier de lui présenter, à sa soixante-quatrième session, un rapport sur l'application de la présente résolution.Takes note of the report of the Secretary-General,{{{ A/63/111.}}} and requests the Secretary-General to submit to the General Assembly at its sixty-fourth session a report on the implementation of the present resolution.