CAC_COSP_IRG_I_4_1_ADD_8_EF
Correct misalignment Corrected by claire.kono on 5/4/2015 11:40:50 AM Original version Change languages order
CAC/COSP/IRG/I/4/1/ADD.8 V1502057.doc (English)CAC/COSP/IRG/I/4/1/ADD.8 V1502058.doc (French)
United NationsNations Unies
CAC/COSP/IRG/I/4/1/Add.8CAC/COSP/IRG/I/4/1/Add.8
Conference of the States Parties to the United Nations Convention against CorruptionConférence des États parties à la  Convention des Nations Unies contre la corruption
Distr.: GeneralDistr. générale
26 March 201526 mars 2015
Original: EnglishFrançais Original: anglais
CAC/COSP/IRG/I/4/1/Add.8CAC/COSP/IRG/I/4/1/Add.8
CAC/COSP/IRG/I/4/1/Add.8CAC/COSP/IRG/I/4/1/Add.8
V.15-02057 (E) 010415 020415V.15-02058 (F) 210415 220415
*1502057**1502058*
Implementation Review GroupGroupe d’examen de l’application
Sixth sessionSixième session
Vienna, 1-5 June 2015Vienne, 1er-5 juin 2015
Item 2 of the provisional agendaPoint 2 de l’ordre du jour provisoire
**
CAC/COSP/IRG/2015/1.CAC/COSP/IRG/2015/1.
Review of implementation of the United Nations Convention against CorruptionExamen de l’application de la Convention des Nations Unies contre la corruption
Executive summaryRésumé analytique
Note by the SecretariatNote du Secrétariat
AddendumAdditif
ContentsTable des matières
PagePage
Executive summaryII. Résumé analytique
Marshall IslandsÎles Marshall
II. Executive summaryII. Résumé analytique
Marshall IslandsÎles Marshall
1. Introduction: Overview of the legal and institutional framework of the Marshall Islands in the context of implementation of the United Nations Convention against Corruption1. Introduction: Aperçu du cadre juridique et institutionnel des Îles Marshall dans le contexte de l’application de la Convention des Nations Unies contre la corruption
The Government of the Marshall Islands acceded to the Convention on 17 November 2011.Le Gouvernement des Îles Marshall a adhéré à la Convention le 17 novembre 2011.
Pursuant to section 1(3)(d), article V of the Constitution, the Nitijela (Parliament) approved the accession of the Marshall Islands.Le Parlement (Nitijela) a approuvé cette adhésion conformément au paragraphe 3 d) de la section 1 de l’article V de la Constitution.
The Convention entered into force on 17 December 2011.La Convention est entrée en vigueur le 17 décembre 2011.
The Marshall Islands was placed under the administration of the United States of America after the Second World War as one of the United Nations Trust Territories, but gained independence in 1983 and achieved full sovereignty in 1986, under the Compact of Free Association with the United States of America.Les Îles Marshall ont été placées sous l’administration des États-Unis d’Amérique après la Seconde Guerre mondiale au sein du Territoire sous tutelle des îles du Pacifique, avant d’accéder à l’indépendance en 1983 et d’obtenir la pleine souveraineté en 1986, en vertu de l’Accord de libre association qu’elles ont signé avec les États-Unis.
Its governing system is therefore much influenced by and modelled after the American and its legal system.Le cadre institutionnel marshallais est donc très influencé par le cadre institutionnel et juridique américain, dont il s’inspire considérablement.
It also follows the monist approach making international treaties and conventions the law of the land after ratification.Les Îles Marshall appliquent par ailleurs le système moniste, selon lequel les conventions et traités internationaux deviennent partie intégrante du droit national dès lors qu’ils ont été ratifiés.
English is the country’s main official language.L’anglais est la principale langue officielle du pays.
The Constitution, adopted in 1979, is the supreme law of the Marshall Islands, and any inconsistent law will, to the extent of the inconsistency, be void.La Constitution, qui a été adoptée en 1979, est la loi suprême des Îles Marshall et prime toute autre loi en cas d’incompatibilité.
The Government of the Marshall Islands operates under a mixed parliamentary-presidential system.Le Gouvernement marshallais repose sur un système mixte parlementaire et présidentiel.
Elections are held every four years in universal suffrage, with each of the 44 constituencies electing representatives to the lower house of the bicameral legislature of the Marshall Islands, the Nitijela.Les élections ont lieu tous les quatre ans au suffrage universel, chacune des 44 circonscriptions élisant ses représentants à la chambre basse du Parlement bicaméral, le Nitijela.
The legislative authority is vested in the Nitijela, pursuant to article VI of the Constitution.Le pouvoir législatif est conféré au Nitijela, en vertu de l’article VI de la Constitution.
The upper house, the Council of Iroij, is an advisory body comprising of 12 tribal chiefs.La chambre haute, appelée Conseil des Iroij (Council of Iroij), est un organe consultatif composé de 12 chefs tribaux.
The executive branch consists of the President, elected by the Nitijela, and his/her Presidential Cabinet of 10 Ministers.Le pouvoir exécutif comprend le Président, qui est élu par le Nitijela, et son cabinet présidentiel composé de 10 ministres.
The judicial power of the Marshall Islands is vested in the Supreme Court, High Court, Traditional Rights Court and such District, Community or other courts, as created by law.Le pouvoir judiciaire des Îles Marshall est exercé par la Cour suprême, la Haute Cour, le Tribunal des droits traditionnels, ainsi que par les tribunaux de district, les tribunaux locaux ou les autres tribunaux créés par la loi.
These courts are independent of the legislative and executive powers (art. VI, Constitution; s. 203, Judiciary Act).Ces cours et tribunaux sont indépendants du législatif et de l’exécutif (art. VI de la Constitution; art. 203 de la loi sur le système judiciaire intitulée Judiciary Act).
Key authorities in regard to the fight against corruption are the Attorney General’s Office, National Police, Auditor-General’s Office, Public Service Commission, Government Ethics Board and the Domestic Financial Intelligence Unit (DFIU).Les principales autorités chargées de la lutte contre la corruption sont le Bureau du Procureur général et Conseiller juridique de l’État (Attorney General’s Office), la Police nationale (National Police), le Bureau du Commissaire aux comptes (Auditor-General’s Office), la Commission de la fonction publique (Public Service Commission), le Comité de déontologie dans l’administration publique (Government Ethics Board) et le Service national de renseignement financier (Domestic Financial Intelligence Unit (DFIU)).
2. Chapter III: Criminalization and law enforcement2. Chapitre III: Incrimination, détection et répression
Regarding statistics of corruption cases investigated, prosecuted and adjudicated, it was confirmed during the country visit that there have only been a very limited number of cases in the last few years.En ce qui concerne les statistiques sur les affaires de corruption ayant été suivies d’enquêtes, de poursuites et de condamnations, il a été confirmé lors de la visite dans le pays que très peu d’affaires de ce type ont été recensées au cours des dernières années.
The absence of case examples affects the analysis of the implementation of the chapter by the Marshall Islands, insofar as it was not possible to reach a determination of the effective implementation of the legislative framework in practice.Cette absence de cas concrets a une incidence sur l’analyse de l’application de ce chapitre par les Îles Marshall, dans la mesure où il n’a pas été possible de parvenir à établir l’application effective et pratique du cadre législatif.
2.1. Observations on the implementation of the articles under review2.1. Observations sur l’application des articles examinés
Bribery and trading in influence (arts. 15, 16, 18 and 21)Corruption et trafic d’influence (art. 15, 16, 18 et 21)
Active and passive bribery of public officials is criminalized in section 240.1 of the Criminal Code (CC).L’article 240.1 du Code pénal incrimine la corruption active et la corruption passive d’agents publics.
“Public servant” is the term used in the law, which is comprehensively defined, in accordance with article 2 (s. 240.0(7)) of the United Nations Convention against Corruption.Le terme “agent de la fonction publique” (public servant) est le terme utilisé dans la loi, qui en donne une définition large (art. 240.0, par. 7, du Code pénal), conformément à l’article 2 de la Convention des Nations Unies contre la corruption.
Passive bribery is further criminalized in section 1704 of the Ethics in Government Act.L’article 1704 de la loi sur la déontologie dans l’administration publique intitulée Ethics in Government Act érige également la corruption passive en infraction pénale.
There have been no completed prosecutions arising from allegations of bribery.Aucune poursuite n’a été menée à son terme concernant des allégations de corruption.
Only active bribery of foreign public officials is addressed in section 240.1(3) of CC.Seule la corruption active d’agents publics étrangers est traitée par le paragraphe 3 de l’article 240.1 du Code pénal.
The Marshall Islands relies on the general bribery provisions to pursue cases of trading in influence.Les Îles Marshall se fondent sur les dispositions générales relatives à la corruption pour engager des poursuites dans des affaires de trafic d’influence.
Supposed influence is covered by section 240.1(2)(e) of CC and through the impersonating of a public servant (s. 241.9, CC).L’influence supposée est visée par l’alinéa e) du paragraphe 2 de l’article 240.1 du Code pénal ainsi que dans le cadre des dispositions sur l’usurpation de fonctions (art. 241.9 du Code pénal).
Active and passive bribery in the private sector is partially covered by section 224.9 of CC; however, the scope of perpetrators (i.e. trustee, lawyer) is limited and the offence is classified as a misdemeanour.L’article 224.9 du Code pénal vise en partie la corruption active et la corruption passive dans le secteur privé; toutefois, la liste des auteurs possibles desdites infractions (fiduciaire, avocat) est limitée et les actes en cause entrent dans la catégorie des délits (misdemeanours).
Money-laundering, concealment (arts. 23 and 24)Blanchiment d’argent et recel (art. 23 et 24)
The offence of money-laundering is provided for in the Banking Act.La loi sur les banques intitulée Banking Act vise l’infraction de blanchiment d’argent.
Section 166 contains the objective and subjective elements of the money-laundering offence as required under the Convention.L’article 166 énonce les éléments objectifs et les éléments subjectifs de cette infraction conformément à la Convention.
However, it only penalizes a person who “renders assistance” to the conversion or transfer of property and to concealing or disguising the true nature, origin, location, disposition, movement or ownership of such property.Toutefois, il ne prévoit de sanctions que pour les personnes qui “aident” à convertir ou à transférer les biens et à dissimuler ou déguiser leur nature véritable, leur origine, leur emplacement, leur disposition, leur mouvement ou leur propriété.
The Marshall Islands has adopted measures that broadly cover the participatory acts outlined in article 23(1)(b)(ii) (ss. 2.06, 5.01 and 5.03, CC; s. 166(1)(b) and (3), Banking Act).Les Îles Marshall ont adopté des mesures qui visent globalement les actes de participation énumérés à l’alinéa b) ii) du paragraphe 1 de l’article 23 de la Convention (art. 2.06, 5.01 et 5.03 du Code pénal; art. 166, par. 1, al. b) et par. 3 de la loi sur les banques).
The Banking Act uses a “serious offence” threshold approach for predicate offences where “maximum penalty is imprisonment or other deprivation of liberty for a period of not less than 12 months” (s. 102(dd)), which includes most offences under the Convention against Corruption.La loi sur les banques définit les infractions principales en recourant à la notion d’“infractions graves”, à savoir les infractions pour lesquelles “la peine maximale est d’au moins 12 mois d’emprisonnement ou d’une autre privation de liberté” (art. 102, al. dd)), ce qui permet d’englober la plupart des infractions prévues par la Convention.
There has been one successful prosecution of a money-laundering case in the Marshall Islands in 2003.Une poursuite pour blanchiment d’argent a été menée avec succès aux Îles Marshall en 2003.
Concealment is criminalized in CC, more generally under section 241.7, but also for specific acts, such as the concealment of recordable instruments (s. 224.4).Le Code pénal incrimine le recel en général à l’article 241.7, mais aussi les actes de recel plus précis, tels que le recel d’instruments dont la loi prévoit l’inscription dans les registres publics (art. 224.4).
Embezzlement, abuse of functions and illicit enrichment (arts. 17, 19, 20 and 22)Soustraction, abus de fonctions et enrichissement illicite (art. 17, 19, 20 et 22)
Embezzlement is addressed in section 240.7 of CC and section 1704(9) of the Ethics in Government Act.La soustraction est visée par l’article 240.7 du Code pénal et par le paragraphe 9 de l’article 1704 de la loi sur la déontologie dans l’administration publique.
Property is also broadly defined to include “anything of value”.Le terme “bien” est également défini de manière large comme “toute chose de valeur”.
In relation to private sector embezzlement, section 224.14 of CC only covers “property that has been entrusted to such person as a fiduciary” and the penalty is a misdemeanour.S’agissant de la soustraction de biens dans le secteur privé, l’article 224.14 du Code pénal ne vise que “les biens qui ont été confiés à une personne chargée de les administrer pour un tiers” et la peine prévue correspond à celle applicable à un délit.
Abuse of functions is criminalized in section 240.6 of CC, whereby a public servant (as defined in section 240.0(7) of CC) who (1) “knowingly does an unlawful act under the color of office” will be guilty of a felony of the second degree or (2) “recklessly neglects to perform the duties of the office as provided by law” is guilty of a felony of the third degree.L’abus de fonctions est érigé en infraction pénale à l’article 240.6 du Code pénal. Ce dernier dispose qu’un agent de la fonction publique (selon la définition donnée au paragraphe 7 de l’article 240.0 du Code pénal) qui “commet sciemment un acte illicite dans le cadre de ses fonctions” se rend coupable d’un crime (felony) de deuxième catégorie, et qu’un agent de la fonction publique qui “s’abstient d’accomplir les devoirs que lui impose la loi dans le cadre de ses fonctions, sans se soucier des conséquences de ses actes” se rend coupable d’un crime de troisième catégorie.
Section 240.8 of CC specifically criminalizes illicit enrichment.L’enrichissement illicite est expressément incriminé à l’article 240.8 du Code pénal.
Obstruction of justice (art. 25)Entrave au bon fonctionnement de la justice (art. 25)
Obstruction of justice is criminalized principally in sections 240.2, 241.6, 241.7, 242.2 and 242.3 of CC.L’entrave au bon fonctionnement de la justice est incriminée principalement aux articles 240.2, 241.6, 241.7, 242.2 et 242.3 du Code pénal.
In particular, section 241.6 (tampering with witnesses and informants) appears to cover the bribery of witnesses and informants and also extends to specified means (use of physical force, threats or intimidation), while section 242.2 could conceivably extend to interference with law enforcement officials.En particulier, l’article 241.6 (subornation de témoins et d’informateurs) semble viser la corruption de témoins et d’informateurs et s’étend également aux moyens spécifiques (recours à la force physique, aux menaces ou à l’intimidation), tandis que l’article 242.2 pourrait vraisemblablement s’appliquer aux actes d’entrave aux fonctions des agents des services de détection et de répression.
Section 240.2 (influencing official matters by threat) is the general provision that could be applied.L’article 240.2 (acte visant à influer sur des affaires officielles par la menace) est la disposition générale qui pourrait s’appliquer.
There have been no cases of obstruction of justice.Aucun cas d’entrave au bon fonctionnement de la justice n’est à signaler.
Liability of legal persons (art. 26)Responsabilité des personnes morales (art. 26)
Section 1.13(8) of CC defines “persons” as both natural and legal persons.Aux termes du paragraphe 8 de l’article 1.13 du Code pénal, une “personne” peut être physique ou morale.
The liability of a legal person can be civil, criminal or administrative, as provided for in the Business Corporations Act, Revised Partnership Act, Limited Partnership Act and Limited Liability Company Act, which are collectively known as the Associations Law.Une personne morale peut être responsable sur le plan civil, pénal ou administratif, comme le prévoient la loi sur les sociétés commerciales par actions (Business Corporations Act), la loi révisée sur les sociétés de personnes (Revised Partnership Act), la loi sur les sociétés en commandite simple (Limited Partnership Act) et la loi sur les sociétés à responsabilité limitée (Limited Liability Company Act), réunies sous le nom de Loi sur les associations (Associations Law).
There have been no examples of implementation, either investigations or proceedings.Aucun exemple d’application, que ce soit sous la forme d’enquêtes ou de poursuites, n’a été fourni.
Participation and attempt (art. 27)Participation et tentative (art. 27)
The participation in offences is criminalized in the Marshall Islands (ss. 2.06, 5.02 and 5.03, CC).La participation à une infraction est incriminée aux Îles Marshall (art. 2.06, 5.02 et 5.03 du Code pénal).
“Criminal attempt” is covered in section 5.01 of CC.La “tentative criminelle” est visée à l’article 5.01 du Code pénal.
There have been no related investigations or prosecutions.Aucune enquête ni aucune poursuite ne sont à signaler dans ce domaine.
Preparation is criminalized in section 2.06(3)(a)(ii) of CC.La préparation est érigée en infraction pénale à l’alinéa a) ii) du paragraphe 3 de l’article 2.06 du Code pénal.
Prosecution, adjudication and sanctions; cooperation with law enforcement authorities (arts. 30 and 37)Poursuites judiciaires, jugement et sanctions; coopération avec les services de détection et de répression (art. 30 et 37)
The determination of sanctions is covered in section 1.04 of CC.La détermination des peines est régie par l’article 1.04 du Code pénal.
Public officials enjoy functional immunity.Les agents publics jouissent d’une immunité de fonction.
However, according to article IV, section 16 of the Constitution, Nitijela Members enjoy functional immunity from civil or criminal proceedings for conduct concerning Nitijela matters.Toutefois, la section 16 de l’article IV de la Constitution dispose que les membres du Parlement (Nitijela) jouissent d’une immunité de fonction qui les protège des poursuites civiles ou pénales pour des actes en relation avec les affaires du Parlement.
Furthermore, “Members of the Nitijela shall, except in cases of felony, be privileged from arrest during any session of the Nitijela, and in going to or returning from the same” (art. IV, s.16(2), Constitution).En outre, “les membres du Nitijela ne peuvent pas, sauf s’ils ont commis un crime (felony), être arrêtés pendant une session parlementaire, ou lorsqu’ils s’y rendent ou en reviennent” (art. IV, section 16, par. 2 de la Constitution).
The Marshall Islands follows a system of discretionary prosecution.Les Îles Marshall appliquent le système d’opportunité des poursuites.
The Attorney General, pursuant to section 3, article VII of the Constitution, has broad discretion to prosecute.En vertu de la section 3 de l’article VII de la Constitution, le Procureur général dispose d’un large pouvoir discrétionnaire pour décider de poursuivre ou non.
There are several legal safeguards in place that require him or her to exercise this discretion judiciously, in the public interest and based on the sufficiency of evidence.Plusieurs protections juridiques sont en place pour lui imposer d’user judicieusement de cette liberté, dans l’intérêt général et sur la base de preuves suffisantes.
Prosecution decisions are also subject to judicial review, although there have been no such cases.Les décisions de poursuivre sont par ailleurs soumises à examen judiciaire, mais une telle situation ne s’est jamais produite.
Conditions on release pending trial are designed to ensure the presence of the defendant at the criminal proceedings (r.46, Rules of Criminal Procedure).Les conditions de mise en liberté dans l’attente du jugement sont conçues pour garantir la présence de l’accusé lors de la procédure pénale (article 46 du recueil de règles de procédure pénale intitulé Rules of Criminal Procedure).
The Marshall Islands has a Parole Board whose functions are outlined in section 306 of the Parole of Prisoners Act.Les Îles Marshall disposent d’une commission des libérations conditionnelles dont les fonctions sont décrites à l’article 306 de la loi sur la libération conditionnelle des prisonniers intitulée Parole of Prisoners Act.
The Board makes recommendations on parole to the Cabinet.Cette commission adresse au Cabinet des recommandations relatives à la libération conditionnelle.
There have never been persons released on parole in corruption-related matters, as such a request has never come before the Board.Aucune personne n’a bénéficié d’une libération conditionnelle dans des affaires de corruption, puisque la Commission n’a été saisie d’aucune demande en ce sens.
The suspension of a Government employee who has been charged with an offence is covered by rule 71 of the Public Service Regulations.La suspension d’un fonctionnaire accusé d’avoir commis une infraction est visée à l’article 71 du règlement de la fonction publique intitulé Public Service Regulations.
However, even where an employee has been accused of an offence, his/her immediate supervisor or the Public Service Commission may determine matters of suspension.Pour autant, même si un fonctionnaire a été accusé d’une infraction, son supérieur hiérarchique immédiat ou la Commission de la fonction publique peut se prononcer sur sa suspension.
There is an appeal process, whereby the Appeal Board’s recommendation is given to the Public Service Commissioner who makes the ultimate decision.Il existe une procédure d’appel qui prévoit la transmission de la recommandation du Comité d’appel au président de la Commission, qui statue en dernier ressort.
The termination of Government employees is covered in section 6.07 (termination of public employment for felony conviction) of CC, while the “suspension with or without pay for specific periods of time” may be imposed by the Government Ethics Board (s. 1706(2)(b) of the Ethics in Government Act).Le licenciement des fonctionnaires est régi par l’article 6.07 du Code pénal (licenciement d’un fonctionnaire reconnu coupable d’un crime), alors que la “suspension avec ou sans rémunération pendant une période déterminée” peut être imposée par le Comité de déontologie dans l’administration publique (art. 1706, par. 2, al. b) de la loi sur la déontologie dans l’administration publique).
Thus, the disqualification of a convicted person from holding public office is covered.Ainsi, la déchéance du droit d’exercer une fonction publique en cas de condamnation est prévue par la loi.
Further civil and administrative remedies against public officials are covered in section 1706 of the Ethics in Government Act.D’autres recours civils ou administratifs contre des agents publics sont prévus à l’article 1706 de la loi sur la déontologie dans l’administration publique.
The Government Ethics Board “may [also] make regulations ... to specify additional ethical restrictions and requirements for public officials” (s. 1707).Le Comité de déontologie dans l’administration publique “peut [aussi] prendre des règlements [...] imposant d’autres restrictions et obligations applicables aux agents publics en matière de déontologie” (art. 1707).
The Marshall Islands used to have a prisoner rehabilitation programme, which ceased to exist in 2013.Les Îles Marshall avaient un programme de réinsertion des détenus, qui a cessé d’exister en 2013.
There are currently no prison facilities to house female inmates.Il n’existe pas actuellement d’établissements pénitentiaires réservés aux femmes.
The Marshall Islands has established measures to encourage defendants and persons who participated in the commission of offences to cooperate in investigations and prosecutions, and to provide testimony or evidence in line with article 37 of the Convention against Corruption.Les Îles Marshall ont pris des mesures visant à encourager les accusés et les personnes qui ont participé à la commission d’infractions à coopérer dans les enquêtes et les poursuites, et à présenter des dépositions ou des preuves conformément à l’article 37 de la Convention contre la corruption.
The Attorney General’s Office has a wide discretion and engages in plea-bargaining.Le Bureau du Procureur général et Conseiller juridique de l’État dispose de larges pouvoirs discrétionnaires et mène des négociations de plaidoyers.
Protection of witnesses and reporting persons (arts. 32 and 33)Protection des témoins et des personnes qui communiquent des informations (art. 32 et 33)
The Marshall Islands has not adopted measures to protect witnesses or experts, with the exception of permitting an initial appearance in preliminary proceedings by video conference (r. 5, Rules of Criminal Procedure).Les Îles Marshall n’ont pas adopté de mesures de protection des témoins ou des experts, hormis celle consistant à autoriser le recours à la vidéoconférence lors de leur première comparution dans le cadre de la phase préliminaire de la procédure (article 5 des règles de procédure pénale).
In relation to reporting persons, section 914 of the Auditor-General Act protects informers in relation to their identity when they provide the Auditor-General with information.L’article 914 de la loi sur le Commissaire aux comptes intitulée Auditor-General Act protège l’identité des informateurs qui communiquent des informations au Commissaire aux comptes.
Freezing, seizing and confiscation; bank secrecy (arts. 31 and 40)Gel, saisie et confiscation; secret bancaire (art. 31 et 40)
The Proceeds of Crime Act (POCA) and Banking Act provide for conviction-based confiscation and provisional measures for purposes of confiscation.La loi sur le produit du crime intitulée Proceeds of Crime Act et la loi sur les banques prévoient la confiscation par suite d’une condamnation pénale ainsi que des mesures provisoires aux fins de confiscation.
Under section 222 of POCA, the High Court may, on the application of the Attorney General, make a confiscation order against tainted property in relation to a person’s conviction of a serious offence.En vertu de l’article 222 de la loi sur le produit du crime, la Haute Cour peut, à la demande du Procureur général, rendre une ordonnance de confiscation de biens illicites lors de la condamnation d’une personne pour une infraction grave.
In relation to money-laundering offences, the relevant provision is section 174 of the Banking Act, and either the Commissioner or the Attorney General can make the application.La disposition relative aux infractions de blanchiment d’argent est l’article 174 de la loi sur les banques, et la demande de confiscation peut être faite soit par le Commissaire chargé des services bancaires (Commissioner of Banking), soit par le Procureur général.
“Serious offence” is defined in this context to include any offence in or outside the Marshall Islands, which is punishable by imprisonment for not less than 12 months (s. 102, Banking Act).Le terme “infraction grave” désigne dans ce contexte toute infraction commise sur le territoire des Îles Marshall ou à l’étranger qui est punissable d’une peine d’emprisonnement d’au moins 12 mois (art. 102 de la loi sur les banques).
“Tainted property” under POCA may be inferred under certain circumstances to be property used in, or in connection with, the commission of a serious offence or “proceeds of crime” (s. 205(1)(p)).Aux termes de la loi sur le produit du crime, peut être considéré comme un “bien illicite” dans certaines circonstances tout bien utilisé pour commettre une infraction grave ou en lien avec une telle infraction, ou tout “produit du crime” (art. 205, par. 1, al. p)).
The authorities confirmed that tainted property includes instrumentalities used and destined for use in the commission of a serious offence.Les autorités ont confirmé que les biens illicites comprenaient les instruments utilisés ou destinés à être utilisés pour commettre une infraction grave.
Under the Banking Act, “tainted property” means any property obtained in whole or in part from the proceeds of a criminal offence or from the proceeds of money-laundering (s. 102(ff)).Aux termes de la loi sur les banques, le terme “bien illicite” désigne tout bien obtenu en totalité ou en partie du produit d’une infraction pénale ou du produit du blanchiment d’argent (art. 102, al. ff)).
“Proceeds of crime” is defined under section 102 of the Banking Act as any property derived from or obtained, directly or indirectly through the commission of a serious offence; in POCA, this is defined as “fruits of a crime, or any property derived or realized directly or indirectly from a serious offense and includes, on a proportional basis, property into which any property derived or realized directly from the offense was later successively converted, transformed or intermingled, as well as income, capital or other economic gains derived or realized from such property at any time since the offense” (s. 205(1)(k)).Le “produit du crime” est défini à l’article 102 de la loi sur les banques comme tout bien découlant ou obtenu, directement ou indirectement, de la commission d’une infraction grave; dans la loi sur le produit du crime, il est défini comme “le fruit d’une infraction, ou tout bien découlant ou issu directement ou indirectement d’une infraction grave, et comprend les biens en lesquels tout produit découlant ou issu directement de l’infraction a par la suite été successivement converti ou transformé ou auxquels il a été mêlé, au prorata, ainsi que les revenus, capitaux ou autres avantages économiques qui en proviennent ou en sont issus à un moment quelconque depuis la commission de l’infraction” (art. 205, par. 1, al. k)).
In general, there were a number of inconsistencies noted between POCA and the Banking Act.De manière générale, plusieurs incohérences ont été relevées entre la loi sur le produit du crime et la loi sur les banques.
The police officer who seizes property is the administrator of that property (s. 255, POCA).Le policier qui saisit les biens en est l’administrateur (art. 255 de la loi sur le produit du crime).
Sections 251, 252, 254, 258 and 261-265 of POCA provide for production or monitoring orders against property under certain conditions to prevent the dealing or disposal of the property, as well as search and seizure of suspected tainted or other property under a search warrant, or without in emergencies.Les articles 251, 252, 254, 258 et 261 à 265 de la loi sur le produit du crime prévoient la possibilité, dans certaines conditions, de rendre des ordonnances de production ou de surveillance afin d’empêcher le transfert ou l’aliénation du bien, et prévoient également la recherche et la saisie, en vertu ou non d’un mandat de perquisition selon l’urgence, de biens présumés illicites ou autres.
The procedure needed to obtain a court-issued warrant for investigating authorities to access government and financial or commercial records was deemed straightforward in practice.La procédure nécessaire pour obtenir du tribunal un mandat permettant aux autorités chargées de l’enquête d’accéder aux registres publics et aux registres financiers ou commerciaux a été jugée simple dans la pratique.
Section 217(1)(b) of POCA provides that “the defendant and any other person who claims an interest in the property may appear and adduce evidence at the hearing of the application and (c) the High Court may ... direct the Attorney-General to: (i) give notice of the application to any person who, in the opinion of the High Court, appears to have an interest in the property”.Aux termes de l’alinéa b) du paragraphe 1 de l’article 217 de la loi sur le produit du crime, “l’accusé et toute autre personne revendiquant un droit sur le bien peuvent comparaître et présenter des preuves lors de l’audience consacrée à l’examen de la demande et c) la Haute Cour peut [...] charger le Procureur général de: i) notifier la demande à toute personne qui, selon la Haute Cour, semble avoir des droits sur le bien”.
The rights of bona fide third parties are covered in section 225 of POCA.L’article 225 de la loi sur le produit du crime vise les droits des tiers de bonne foi.
There have been no related cases of confiscation, freezing or seizure.Il n’y a pas eu de cas de confiscation, gel ou saisie.
Section 154(1)(d) of the Banking Act provides for bank secrecy to be lifted by a judicial order.L’alinéa d) du paragraphe 1 de l’article 154 de la loi sur les banques prévoit la levée du secret bancaire sur décision de justice.
Statute of limitations; criminal record (arts. 29 and 41)Prescription; antécédents judiciaires (art. 29 et 41)
The period of limitations for offences is outlined in section 1.06 of CC.Les délais de prescription des infractions sont prévus à l’article 1.06 du Code pénal.
For most corruption offences, including felonies and misdemeanours, the limit is six years, while for “petty misdemeanours” it is one year.Pour la plupart des infractions de corruption, qu’il s’agisse de crimes ou de délits (felonies et misdemeanours), le délai est de six ans, mais il est d’un an pour les contraventions (petty misdemeanours).
The limitation commences from the date of the commission of the offence.Ce délai court à compter de la date à laquelle l’infraction a été commise.
The period of limitation can be tolled when: (a) the accused is continuously absent from the Marshall Islands or has no reasonably ascertainable place or abode or work within the Marshall Islands, but in no case shall the limitation period be extended by more than three years from the expiration of the prescribed period, or (b) a prosecution against the accused for the same conduct is pending in the Marshall Islands (s.1.06(6), CC).Il cesse de courir: a) si l’accusé a quitté le territoire marshallais ou si son lieu de résidence ou de travail aux Îles Marshall ne peut être établi avec certitude, mais en tout état de cause, le délai de prescription ne peut alors être prorogé de plus de trois ans après son expiration, ou b) si l’accusé fait l’objet de poursuites concernant le même acte aux Îles Marshall (art. 1.06, par. 6, du Code pénal).
Previous convictions, including foreign convictions, can be taken into account during sentencing by the courts.Les condamnations antérieures, y compris les condamnations à l’étranger, peuvent être prises en considération dans la détermination de la peine.
Jurisdiction (art. 42)Compétence (art. 42)
Jurisdiction over offences committed on board vessels and aircraft appears to be regulated as an extension of the territorial jurisdiction of the Marshall Islands and is addressed for money-laundering offences.La compétence sur les infractions commises à bord d’un navire ou d’un aéronef semble être régie en tant qu’élargissement de la compétence territoriale des Îles Marshall, et est traitée pour les infractions de blanchiment d’argent.
The Marshall Islands has not adopted the active and passive personality principles or the State protection principle in its domestic law.Les Îles Marshall n’ont pas adopté dans leur droit interne les principes de personnalité active et de personnalité passive, ni le principe de la protection par l’État.
Consequences of acts of corruption; compensation for damage (arts. 34 and 35)Conséquences d’actes de corruption; réparation du préjudice (art. 34 et 35)
The Marshall Islands has only adopted a few measures to address consequences of corruption.Les Îles Marshall n’ont adopté que quelques mesures pour s’attaquer aux conséquences de la corruption.
Under the Associations Law, the Registrar of Corporations can deregister a company.En vertu de la loi sur les associations, une société peut être radiée du registre des sociétés par le conservateur dudit registre.
Under the Procurement Code, the Bidding Committee can reconsider procurement grants where there are acts of corruption.En vertu du Code des marchés publics, la Commission d’adjudication (Bidding Committee) peut réexaminer l’attribution des marchés en cas d’actes de corruption.
Compensation for entities or persons who have suffered damage as a result of an act of corruption is addressed in sections 215 of POCA and 185 of CC.La réparation du préjudice subi par des entités ou des personnes du fait d’un acte de corruption est traitée aux articles 215 de la loi sur le produit du crime et 185 du Code pénal.
Specialized authorities and inter-agency coordination (arts. 36, 38 and 39)Autorités spécialisées et coopération interinstitutions (art. 36, 38 et 39)
The key anti-corruption authorities include the Attorney General’s Office, National Police, Office of the Auditor General and DFIU.Les principales autorités chargées de la lutte contre la corruption sont le Bureau du Procureur général et Conseiller juridique de l’État, la Police nationale, le Bureau du Commissaire aux comptes et le Service national de renseignement financier, auxquels s’ajoutent la Commission de la fonction publique et le Comité de déontologie dans l’administration publique.
There is also the Public Service Commission and Government Ethics Board. To date, of the limited number of corruption cases, most have involved public funds that the Auditor General’s Office has investigated.Jusqu’à présent, les quelques affaires de corruption ont concerné pour la plupart des fonds publics qui ont fait l’objet d’une enquête par le Bureau du Commissaire aux comptes.
DFIU has an administrative role and is located within the Banking Commission; it currently does not have a dedicated staff member.Le Service national de renseignement financier a un rôle administratif et il est situé dans les locaux de la Commission des services bancaires; pour l’instant, aucun membre du personnel n’est spécialement affecté aux fonctions liées à ce service.
Arrangements, both formal and informal, are in place for cooperation among the authorities.Des dispositifs, à la fois formels et informels, favorisent la coopération entre les autorités.
There are memoranda of understanding between the compliance authorities and between the National Police and Auditor General’s Office, with also another pending between the Police and Customs Authority.Il existe des mémorandums d’accord entre les autorités chargées du respect de la réglementation et entre la Police nationale et le Bureau du Commissaire aux comptes, et un autre est en cours d’établissement entre la Police et l’administration des douanes.
A formal arrangement focuses on money-laundering (Anti-Money Laundering Taskforce).Un dispositif officiel se consacre au blanchiment d’argent (le groupe de travail nommé Anti-Money Laundering Taskforce).
Otherwise, informal cooperation is commonly used.Sinon, une coopération informelle est souvent mise en œuvre.
While there is no comprehensive programme of interaction or outreach to the private sector, basic informal arrangements facilitate cooperation between the national authorities and the private sector.Il n’existe pas de programme global d’interaction avec le secteur privé ou de sensibilisation de ce dernier. En revanche, des dispositifs informels de base facilitent la coopération entre les autorités nationales et le secteur privé.
There is no specific duty to report corruption by public officials.Les agents publics ne sont pas spécifiquement tenus de signaler les cas de corruption.
However, the Auditor-General’s Office encourages persons to report acts of corruption through its hotline and website.Le Bureau du Commissaire aux comptes encourage néanmoins les personnes à signaler les actes de corruption au moyen de sa ligne directe et de son site Web.
2.2. Successes and good practices2.2. Succès et bonnes pratiques
Overall, the following success and good practice in implementing Chapter III of the Convention is highlighted:De manière générale, il peut être fait état des succès et des bonnes pratiques ci-après en ce qui concerne l’application du chapitre III de la Convention:
Proactive sharing of information between national law enforcement authorities in accordance with article 38 of the Convention.Échange d’informations entre les services nationaux de détection et de répression, de leur propre initiative, conformément à l’article 38 de la Convention.
2.3. Challenges in implementation2.3. Difficultés d’application
The following steps could further strengthen existing anti-corruption measures:Les initiatives suivantes pourraient permettre de renforcer encore les mesures de lutte contre la corruption existantes:
Consider adopting legislation to criminalize the passive form of both bribery of foreign public officials and trading in influence (Convention art. 16, para. 2, art. 18, para. b).Envisager d’adopter une loi incriminant la forme passive de la corruption d’agents publics étrangers et du trafic d’influence (art. 16, par. 2, et art. 18, al. b) de la Convention);
Consider adopting legislation to broaden the scope of the law in relation to: (a) criminalizing bribery in the private sector, extending it to any person who directs or works for a private sector entity (art. 21); and (b) embezzlement in the private sector in order to cover all private sector bodies (art. 22).Envisager d’adopter une loi afin d’élargir le champ d’application de la loi conférant le caractère d’infraction pénale: a) à la corruption dans le secteur privé, en l’étendant à toute personne dirigeant une entité de ce secteur ou travaillant pour une telle entité (art. 21); et b) à la soustraction de biens dans le secteur privé, en englobant toutes les entités du secteur privé (art. 22);
Amend the money-laundering provisions to comply with article 23, in particular subparagraph (1)(a), of the Convention.Modifier les dispositions relatives au blanchiment d’argent afin qu’elles soient conformes à l’article 23 de la Convention, et en particulier à l’alinéa a) de son paragraphe 1;
Furnish copies of the law in relation to money-laundering to the Secretary-General of the United Nations (art. 23(2)(d)).Transmettre des copies de la loi relative au blanchiment d’argent au Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies (art. 23, par. 2, al. d));
Set forth in legislation effective, proportionate and dissuasive sanctions against persons, including legal persons, for the commission of Convention offences (art. 26), including increasing the existing penalty of “misdemeanour” for bribery in the private sector (art. 21).Prévoir dans la législation des sanctions efficaces, proportionnées et dissuasives contre les personnes, y compris les personnes morales, ayant commis des infractions prévues par la Convention (art. 26), notamment en imposant une sanction plus sévère que celle correspondant actuellement à un délit (misdemeanour) pour corruption dans le secteur privé (art. 21);
Consider establishing a longer statute of limitations period in which to commence proceedings for offences under the Convention (art. 29).Envisager de fixer un délai de prescription plus long au cours duquel des poursuites peuvent être engagées du chef d’infractions visées par la Convention (art. 29);
Ensure that sanctions take into account the gravity of that offence and provide the necessary facilities for also women to serve their prison sentences in accordance with international human rights standards (art. 30, para. 1).Faire en sorte que les sanctions tiennent compte de la gravité de l’infraction et mettre également en place les structures nécessaires pour permettre aux femmes de purger leur peine dans des conditions conformes aux normes internationales en matière de droits de l’homme (art. 30, par. 1);
Consider adopting legislation or procedures to disqualify, for a period of time, a person convicted of a Convention offence from holding office in a State-owned enterprise (art. 30, para. 7).Envisager d’adopter une loi ou des procédures pour déchoir pendant une durée déterminée toute personne reconnue coupable d’une infraction visée par la Convention du droit d’exercer une fonction dans une entreprise publique (art. 30, par. 7);
Endeavour to promote the reintegration into society of persons convicted of offences under the Convention (art. 30, para. 10).S’efforcer de promouvoir la réinsertion dans la société des personnes condamnées pour des infractions visées par la Convention (art. 30, par. 10);
Consolidate POCA and the Banking Act in relation to freezing, seizure and confiscation in accordance with Convention article 31, ensuring that they apply to all corruption offences.Unifier les dispositions de la loi sur le produit du crime et celles de la loi sur les banques relatives au gel, à la saisie et à la confiscation des biens, conformément à l’article 31 de la Convention, afin qu’elles s’appliquent à toutes les infractions de corruption;
Take measures to enable the freezing of an item, including a bank account, by competent authorities for the purpose of eventual confiscation (art. 31, para. 2).Prendre des mesures permettant le gel d’un bien, notamment d’un compte bancaire, par les autorités compétentes aux fins de confiscation éventuelle (art. 31, par. 2);
Adopt legislation or other appropriate measures to provide effective protection for witnesses, victims and experts, in accordance with article 32 of the Convention.Adopter une loi ou d’autres mesures appropriées assurant une protection efficace aux témoins, aux victimes et aux experts, conformément à l’article 32 de la Convention;
Consider adopting appropriate measures to provide protection against any unjustified treatment for any person who reports in good faith and on reasonable grounds instances of corruption, in accordance with article 33 of the Convention.Envisager d’adopter des mesures appropriées pour assurer la protection contre tout traitement injustifié de toute personne qui signale aux autorités compétentes, de bonne foi et sur la base de soupçons raisonnables, des faits de corruption, conformément à l’article 33 de la Convention;
Take measures to address the consequences of corruption, especially with regard to contracts and concessions (art. 34).Prendre des mesures pour s’attaquer aux conséquences de la corruption, notamment en ce qui concerne les contrats et les concessions (art. 34);
Ensure that persons or bodies specialized in combating corruption are vested with the necessary independence to carry out their functions effectively and without any undue influence, such as the DFIU (art. 36).Faire en sorte que les personnes ou les organismes spécialisés dans la lutte contre la corruption, tels que le Service national de renseignement financier, se voient accorder l’indépendance nécessaire pour s’acquitter de leurs fonctions avec efficacité et à l’abri de toute influence indue (art. 36);
May consider seeking to enter into agreements or arrangements with other States parties to facilitate assistance of cooperating offenders under article 37(5) of the Convention.Éventuellement, envisager de conclure avec d’autres États parties des accords ou arrangements encourageant les auteurs d’infractions à coopérer, conformément au paragraphe 5 de l’article 37 de la Convention;
Consider adopting such measures as may be necessary to establish jurisdiction in relation to the active and passive personality and State protection principles (art. 42, para. 2).Envisager d’adopter les mesures nécessaires pour établir la compétence au regard des principes de personnalité active et de personnalité passive et de protection de l’État (art. 42, par. 2).
2.4. Technical assistance needs identified to improve implementation of the Convention2.4. Assistance technique nécessaire pour améliorer l’application de la Convention
The following technical assistance needs were identified:Les besoins suivants en matière d’assistance technique ont été recensés:
Legislative drafting/legal advice with regard to articles 15, 16, 19, 21, 22, 23, 26, 27, 30, 31, 32, 33, 36, 37, 41 and 42.Rédaction de lois/conseils juridiques, en ce qui concerne les articles 15, 16, 19, 21, 22, 23, 26, 27, 30, 31, 32, 33, 36, 37, 41 et 42;
Good practices/lessons learned with regard to articles 16, 19, 21, 22, 26, 27, 29, 30, 31, 32, 33, 34, 36, 37, 39, 41 and 42.Bonnes pratiques/enseignements tirés de l’expérience, en ce qui concerne les articles 16, 19, 21, 22, 26, 27, 29, 30, 31, 32, 33, 34, 36, 37, 39, 41 et 42;
Capacity-building assistance to national authorities with regard to articles 17, 23 and 31.Aide au renforcement des capacités des autorités nationales, en ce qui concerne les articles 17, 23 et 31;
On-site assistance by an anti-corruption expert (articles 19 and 23).Assistance sur place d’un spécialiste de la lutte contre la corruption (art. 19 et 23);
Development of an action plan for implementation (article 19).Élaboration d’un plan d’action pour l’application (art. 19);
Training for investigators and prosecutors (articles 15, 16 and 17), public awareness-raising/anti-corruption educational programmes, capacity development (articles 17 and 23) particularly in establishing a DFIU position and perhaps a training and attachment to the Fiji FIU, development of a case management system with the necessary training, and an inter-agency coordination mechanism to fighting corruption in the Marshall Islands.Formation des enquêteurs et des procureurs (art. 15, 16 et 17); programmes de sensibilisation du public/d’éducation à la lutte contre la corruption; renforcement des capacités (art. 17 et 23), grâce en particulier à la création d’un poste de chargé du Service national de renseignement financier, qui pourrait être formé et détaché auprès du service de renseignement financier des Fidji; mise en place d’un système de gestion des affaires et organisation de la formation requise; et mise en place d’un dispositif de coordination interservices aux fins de la lutte contre la corruption aux Îles Marshall.
3. Chapter IV: International cooperation3. Chapitre IV: Coopération internationale
3.1. Observations on the implementation of the articles under review3.1. Observations sur l’application des articles examinés
Extradition; transfer of sentenced persons; transfer of criminal proceedings (arts. 44, 45 and 47)Extradition; transfèrement des personnes condamnées; transfert des procédures pénales (art. 44, 45 et 47)
The procedures regulating extradition to and from the Marshall Islands are contained in the Criminal Extradition Act (CEA).Les procédures régissant l’extradition au départ ou à destination des Îles Marshall sont énoncées dans la loi sur l’extradition en matière pénale intitulée Criminal Extradition Act (CEA)).
The Marshall Islands makes extradition conditional on the existence of a treaty.Les Îles Marshall subordonnent l’extradition à l’existence d’un traité.
The legislation does not impose the requirement of dual criminality in order for an extradition request to be granted.La législation n’impose pas le critère de la double incrimination pour accorder une demande d’extradition.
Extradition is permitted where the respective offence in the Marshall Islands is classified as a “felony”.L’extradition est autorisée si l’infraction correspondante aux Îles Marshall appartient à la catégorie des crimes (felonies).
The Marshall Islands only has two bilateral treaties currently in place, one with the United States and one with Taiwan Province of China.Les Îles Marshall n’ont actuellement que deux traités bilatéraux, l’un avec les États-Unis, et l’autre avec la province chinoise de Taiwan.
A lack of extradition treaties with other States has led to an inability to provide assistance when requested by a number of States including Nauru and Papua New Guinea.L’absence de traités d’extradition avec d’autres États a empêché de répondre à la demande d’aide de certains pays, notamment de Nauru et de la Papouasie-Nouvelle-Guinée.
The Marshall Islands has not used the Convention as a legal basis for extradition in respect of any Convention-related offences but noted that it would seek to introduce relevant amendments to domestic law in order to facilitate the use of the Convention for these purposes.Les Îles Marshall n’utilisent pas la Convention comme base légale de l’extradition pour toute infraction visée par celle-ci, mais elles ont fait savoir qu’elles s’efforceraient d’apporter les modifications nécessaires à leur législation nationale de manière à faciliter l’utilisation de la Convention à cette fin.
The reviewers noted that the limitation on the provision of extradition to felony offences meant that extradition could not be provided in relation to, for example, bribery in the private sector.Les examinateurs ont noté que, la possibilité d’extradition étant limitée aux crimes, elle ne pourrait pas être accordée, par exemple, pour des faits de corruption dans le secteur privé.
The Marshall Islands does not extradite an individual where it believes that the request has been made for the purpose of prosecuting or punishing a person on account of that person’s sex, race, religion, nationality, ethnic origin or political opinions.Les Îles Marshall n’extradent pas une personne si elles pensent que la demande a été présentée aux fins de poursuivre ou de punir cette personne en raison de son sexe, de sa race, de sa religion, de sa nationalité, de son origine ethnique ou de ses opinions politiques.
The Marshall Islands is able to extradite its own nationals under its bilateral treaty with the United States and has done so in the past.Les Îles Marshall peuvent extrader – et ont déjà extradé – leurs propres ressortissants en vertu du traité bilatéral conclu avec les États-Unis.
However, where possible, domestic prosecution would be attempted first.Toutefois, dans la mesure du possible, les autorités tentent d’abord d’engager des poursuites au niveau national.
In the Marshall Islands, extradition proceedings are conducted in the same manner as criminal proceedings.Aux Îles Marshall, les procédures relatives à l’extradition se déroulent de la même façon que les procédures pénales.
The general guarantees of fair treatment are contained in section 212 of CEA and as provided for in the Constitution.Les garanties générales de traitement équitable sont consacrées à l’article 212 de la loi sur l’extradition en matière pénale et ainsi qu’il est prévu dans la Constitution.
The legislation does not contain provisions requiring consultations to take place with requesting States before refusing extradition; however, in practice, such consultations have been conducted.La législation ne contient pas de disposition exigeant que des consultations aient lieu avec les États requérants avant le refus de l’extradition; toutefois, dans la pratique, de telles consultations sont menées.
The Marshall Islands is able to take the person sought into custody prior to the extradition hearing if it is considered necessary for the purposes of facilitating the request (s. 214, CEA).Les Îles Marshall peuvent placer en détention la personne recherchée avant l’audience d’extradition si cela est jugé nécessaire pour faciliter le traitement de la demande (art. 214 de la loi sur l’extradition en matière pénale).
The Marshall Islands does not refuse a request for extradition on the sole ground that the offence is also considered to involve fiscal matters and has granted extradition in relation to tax fraud cases.Les Îles Marshall ne refusent pas l’extradition au seul motif que l’infraction est considérée comme touchant aussi à des questions fiscales et elles ont accordé l’extradition dans des affaires de fraude fiscale.
The authority responsible for extradition and mutual legal assistance (MLA) in the Marshall Islands is the Attorney General.Le Procureur général et Conseiller juridique de l’État est l’autorité responsable de l’extradition et de l’entraide judiciaire aux Îles Marshall.
The bilateral treaty between the Marshall Islands and the United States provides for the transfer of sentenced persons.Le traité bilatéral entre les Îles Marshall et les États-Unis prévoit le transfèrement des personnes condamnées.
Moreover, measures have not been put in place to facilitate the transfer of criminal proceedings to another jurisdiction.Par ailleurs, aucune mesure n’a été adoptée pour faciliter le transfert des procédures pénales à un autre État.
Mutual legal assistance (art. 46)Entraide judiciaire (art. 46)
The procedures regulating MLA are contained in the Mutual Assistance in Criminal Matters Act (MACMA) and CC.Les procédures relatives à l’entraide judiciaire sont exposées dans la loi sur l’entraide judiciaire en matière pénale intitulée Mutual Assistance in Criminal Matters Act (MACMA) et dans le Code pénal.
The purpose of MACMA is set out in section 403, namely “[t]his Act applies to the Marshall Islands and to any foreign State which may request assistance in criminal matters on a reciprocal basis”.Le champ d’application de cette loi est énoncé à l’article 403, selon les termes suivants: “[cette loi] s’applique aux Îles Marshall ainsi qu’à tout État étranger susceptible de demander une assistance en matière pénale sur la base de la réciprocité”.
In practice, the Marshall Islands seeks to take a flexible approach to the provision of MLA.Dans la pratique, les Îles Marshall s’efforcent d’adopter une approche souple vis-à-vis de l’entraide judiciaire.
MLA confirmed that where consideration is being given to refusing a request, national officials would first consult with the requesting State to consider whether assistance may be granted subject to certain terms and conditions.Le service chargé de l’entraide judiciaire a confirmé que, lorsque les autorités nationales envisagent de refuser une demande, elles étudient au préalable avec l’État requérant la possibilité d’accorder une aide sous réserve de certaines conditions.
Where a request for assistance is refused, the Marshall Islands will provide reasons for such a refusal.Tout refus d’accorder l’entraide est motivé.
The Marshall Islands applies a dual criminality requirement to the provision of MLA, but a flexible conduct-based test is used (ss. 404 and 409, MACMA).Les Îles Marshall imposent le critère de la double incrimination pour accorder l’entraide judiciaire, mais ont recours à des critères souples, fondés sur l’acte sous-jacent (art. 404 et 409 de la loi relative à l’entraide judiciaire en matière pénale).
However, assistance may be provided in the absence of dual criminality where only non-coercive measures are required to satisfy the request.Toutefois, l’assistance peut être fournie en l’absence de double incrimination si seules des mesures non coercitives sont nécessaires pour satisfaire la demande.
Furthermore, the Marshall Islands is also flexible in providing informal assistance to other States in the absence of dual criminality.Les Îles Marshall font également preuve de souplesse en fournissant une assistance informelle aux autres États lorsque le critère de double incrimination n’est pas rempli.
For example, the Transnational Crime Unit (TCU) of the Marshall Islands Police Force spontaneously transfers information to other Pacific TCUs through the Pacific Transnational Crime Network.Ainsi, le Service de lutte contre la criminalité transnationale (Transnational Crime Unit (TCU)) de la Police marshallaise transmet spontanément des informations à ses homologues du Pacifique par l’intermédiaire du Réseau de lutte contre la criminalité transnationale dans la région du Pacifique (Pacific Transnational Crime Network).
The Marshall Islands is able to provide MLA forms as outlined in article 46(3) of the Convention against Corruption, including the execution of search warrants and freezing orders where a court order is obtained.Les Îles Marshall peuvent assurer les formes d’entraide judiciaire visées au paragraphe 3 de l’article 46 de la Convention contre la corruption, notamment l’exécution de mandats de perquisition et d’ordonnances de gel sous réserve de l’obtention d’une décision de justice.
While there is no legal basis for the proactive transmission of information by law enforcement officials from the Marshall Islands, this is conducted in practice on a regular basis.Bien que la communication d’informations par les agents des services marshallais de détection et de répression de leur propre initiative ne repose sur aucune base légale, elle se pratique régulièrement.
The Marshall Islands also confirmed that it is able to facilitate the transfer of detained persons for purposes of identification, testimony or otherwise providing assistance in obtaining evidence for investigations, prosecutions or judicial proceedings in relation to Convention offences.Les Îles Marshall ont également confirmé qu’elles pouvaient faciliter le transfèrement de personnes détenues à des fins d’identification ou de témoignage ou pour apporter de toute autre manière leur concours à l’obtention de preuves dans le cadre d’enquêtes, de poursuites ou de procédures judiciaires relatives aux infractions visées par la Convention.
The Marshall Islands permits the use of videoconference for hearing a witness where conferencing services are available.Les Îles Marshall autorisent le recours à la vidéoconférence lors de l’audition d’un témoin dans la mesure où les équipements nécessaires sont disponibles.
MLA requests are not refused on the grounds of bank secrecy, and effective cooperation has been established between law enforcement authorities, the Banking Commissioner and domestic banks in this regard.Les demandes d’entraide judiciaire ne sont pas refusées au motif du secret bancaire, et une coopération efficace s’est établie dans ce domaine entre les services de détection et de répression, le Commissaire chargé des services bancaires et les banques du pays.
Section 408 of MACMA ensures that MLA requests made to the Marshall Islands are required to contain the categories of information covered in Convention article 46(15).Aux termes de l’article 408 de la loi sur l’entraide judiciaire en matière pénale, toute demande d’entraide judiciaire adressée aux Îles Marshall doit contenir les informations énumérées au paragraphe 15 de l’article 46 de la Convention.
Law enforcement cooperation; joint investigations; special investigative techniques (arts. 48, 49 and 50)Coopération entre les services de détection et de répression; enquêtes conjointes; techniques d’enquête spéciales (art. 48, 49 et 50)
Law enforcement is part of a large number of regional and international cooperation networks, such as the Pacific Transnational Crime Network.Les services de détection et de répression participent à de nombreux réseaux régionaux et internationaux de coopération, tels que le Réseau de lutte contre la criminalité transnationale dans la région du Pacifique.
Furthermore, cooperation is carried out through bilateral agreements and arrangements, as well as on an ad hoc basis.La coopération s’appuie également sur des accords et arrangements bilatéraux ou se fait au cas par cas.
The Marshall Islands noted that it had conducted successful joint investigations and prosecutions in the past with the assistance of and cooperation with the Office of the Inspector General of the United States Department of the Interior with respect to fraud offences.Les Îles Marshall ont fait observer qu’elles avaient déjà mené des enquêtes conjointes et engagé des poursuites conjointes avec succès, avec l’aide et la coopération du Bureau de l’Inspecteur général (Office of the Inspector General) du Ministère de l’intérieur des États-Unis (Department of the Interior), concernant des infractions de fraude.
Under the Public Safety Act and CC, law enforcement authorities are authorized to use undercover surveillance.Aux termes de la loi sur la sûreté publique intitulée Public Safety Act et du Code pénal, les services de détection et de répression sont autorisés à recourir à des opérations secrètes de surveillance.
While equipment is available for electronic surveillance including auditor recording, national officials indicated that insufficient training had been provided to facilitate its effective use.Bien que le pays dispose d’équipements de surveillance électronique, y compris d’enregistrement des communications, les fonctionnaires nationaux ont indiqué que les formations dispensées n’étaient pas suffisantes pour garantir une utilisation efficace de ces équipements.
3.2. Successes and good practices3.2. Succès et bonnes pratiques
Overall, the following success and good practice in implementing Chapter IV of the Convention is highlighted:De manière générale, il peut être fait état des succès et des bonnes pratiques ci-après en ce qui concerne l’application du chapitre IV de la Convention:
International law enforcement cooperation by the Marshall Islands, particularly in the region, is commendable (art. 48).La coopération des services marshallais de détection et de répression avec leurs homologues au niveau international, et notamment au sein de la région, est digne d’éloges (art. 48).
3.3. Challenges in implementation3.3. Difficultés d’application
The following challenges and recommendations were highlighted by the reviewers:Les examinateurs ont relevé plusieurs difficultés et recommandent aux Îles Marshall:
Consider granting extradition requests that include several separate offences, one of which is extraditable (art. 44, para. 3).D’envisager de faire droit aux demandes d’extradition portant sur plusieurs infractions distinctes dont une donne lieu à extradition (art. 44, par. 3);
Ensure that any extradition treaties that the Marshall Islands may conclude with other Member States contain references to Convention offences as being extraditable (art. 44, para. 4).De veiller à ce que tout traité d’extradition que les Îles Marshall pourraient conclure avec un autre État Membre mentionne les infractions visées par la Convention en tant qu’infraction dont l’auteur peut être extradé (art. 44, par. 4);
Consider adopting additional extradition and MLA agreements in order to allow for extradition with a broader range of States (art. 44, para. 18; art. 46, para. 30).D’envisager de conclure d’autres accords d’extradition et d’entraide judiciaire afin de permettre l’extradition avec davantage d’États (art. 44, par. 18; art. 46, par. 30);
Put in place the relevant domestic legislative measures and raise awareness among relevant public officials in order to facilitate the use of the Convention as a legal basis for extradition (art. 44, para. 5).De mettre en place les mesures législatives nationales appropriées et de sensibiliser les agents publics concernés pour faciliter l’utilisation de la Convention comme base légale de l’extradition (art. 44, par. 5);
Take measures to expedite extradition procedures and consider simplifying the evidentiary requirements for extradition requests in relation to Convention offences (art. 44, para. 9).De prendre des mesures visant à accélérer les procédures d’extradition et d’envisager de simplifier les exigences en matière de preuve qui s’appliquent aux demandes d’extradition relatives à des infractions visées par la Convention (art. 44, par. 9);
May consider entering into additional agreements or arrangements on the transfer of sentenced persons (art. 45).Éventuellement, d’envisager de conclure d’autres accords ou arrangements sur le transfèrement des personnes condamnées (art. 45);
Introduce measures to improve transparency, channels of communication and information sharing between the various authorities in the Marshall Islands so as to allow for more effective responses to MLA requests from other States, as required under the Convention (art. 46, para. 1).D’adopter des mesures visant à améliorer la transparence, les voies de communication et l’échange d’informations entre les différentes autorités marshallaises afin de pouvoir apporter des réponses plus efficaces aux demandes d’entraide judiciaire présentées par d’autres États, conformément à la Convention (art. 46, par. 1);
Notify the Secretary-General of the United Nations of the central authority designated for MLA, as well as the acceptable language for executing MLA requests (art. 46, paras. 13-14).De notifier au Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies l’autorité centrale désignée pour les questions d’entraide judiciaire ainsi que la ou les langues acceptables pour l’exécution des demandes (art. 46, par. 13 et 14);
Consider the possibility of transferring criminal proceedings to and from a foreign State where it would be in the interests of the proper administration of justice, in particular where several jurisdictions are involved (art. 47).D’envisager la possibilité que les Îles Marshall transfèrent des procédures pénales à d’autres États, ou se voient transférer des procédures pénales depuis d’autres États, lorsque ce transfert est jugé nécessaire dans l’intérêt d’une bonne administration de la justice et, en particulier, lorsque plusieurs juridictions sont concernées (art. 47);
Consider taking additional measures to allow for the effective use of special investigative techniques such as surveillance, undercover operations and, where appropriate, electronic surveillance operations, and providing the corresponding training to law enforcement personnel, including for the use of such techniques for international cooperation (art. 50).D’envisager de prendre des mesures supplémentaires afin qu’il soit fait un usage efficace des techniques d’enquête spéciales telles que la surveillance, les opérations d’infiltration et, le cas échéant, les opérations de surveillance électronique, et de former le personnel des services de détection et de répression en conséquence, notamment à l’utilisation de ces techniques aux fins de la coopération internationale (art. 50).
3.4. Technical assistance needs identified to improve implementation of the Convention3.4. Assistance technique nécessaire pour améliorer l’application de la Convention
The following technical assistance needs were identified:Les besoins suivants en matière d’assistance technique ont été recensés:
Training to law enforcement officials, prosecutors and the judiciary on the use of the Convention as a treaty basis for extradition.Formation des agents des services de détection et de répression, des procureurs et des juges à l’utilisation de la Convention comme base légale de l’extradition;
Legal advice with regard to articles 46 and 47.Conseils juridiques en ce qui concerne les articles 46 et 47;
Good practices/lessons learned with regard to articles 46, 47, 49 and 50.Bonnes pratiques/enseignements tirés de l’expérience, en ce qui concerne les articles 46, 47, 49 et 50;
Capacity-building programmes for authorities in relation to international cooperation in criminal matters, for cross-border law enforcement cooperation and for designing and managing the use of special investigative techniques.Programmes de renforcement des capacités à l’intention des autorités chargées de la coopération internationale en matière pénale, de la coopération internationale en matière de détection et de répression, ainsi que de l’élaboration des techniques d’enquête spéciales et de la gestion de leur utilisation;
Technological assistance (i.e. establishment and management of databases/information-sharing systems).Assistance technologique (installation et gestion de bases de données ou de systèmes d’échange d’informations).